Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Captain Pif

Members
  • Posts

    554
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Captain Pif

  1. Fenrir a écrit: En fait il s'agit d'interdiction du champ de bataille. L'idée est d'empécher les troupes au sol ennemies de se déployer sous peine de s'exposer à des frappes. Le meilleur exemple est le Tornado IDS (pour InterDiction Strike), version allemande et italienne du GR1 britannique (et de ses développements ultérieurs). A ma connaissance le terme n'esr pas utilisé pour l'air - air (on parle plutôt d'Air Superiority).
  2. CVS, Pour répondre à votre post initial (et compléter avec des exemples la réponse de Fenrir) dans la terminologie US: A = attack = avions d'attaque au sol (air-to-ground), p. ex. A4 Shyhawk, A6 Intruder, A10 Wartog B = bomber = bombardier (sous-entendu, du moins depuis les années 60, bombardier stratégique) ex. B1 Lancer, B2 Spirit, B52 Stratofortress (mais aussi B17 Flying Fortress, B24 Liberator, ...) C = cargo = avions de transport, ex C17 Globemaster, C27 Spartan, C130 Hercules, C141 Starlifter, mais aussi tout un tas d'avions de liaison ou de soutient plus connus souvent par leur nom cibil, ex. le C12 Huron qui est un Beech 200 E = electronic = avion de guerre électronique, ce qui correspond aux avions AWACW (E2 Hawkeye, E3 Sentry) mais aussi aux avions spécialisés dans le recueil de renseignement électronique ou ElInt, ex. EP3 Aries. Il y a deux lettres car l'avion est dérivé d'un patrouilleur maritime d'où le P. F = fighter = chasseur. En fait la plupart de ces avions ne font pas seulement du combat air-air mais aussi du air-sol, on pourrait les appeler FA (ou AF) mais en fait celà n'a été utilisé que pour les F/A 18 Hornet (et avec le slash entre les 2 lettres). Ex: F4 Phantom, F8 Crusader, F14 Tomcat, F15 Eagle, F16 Falcon, F22 Raptor, F35 Lightning, mais aussi les anciens: F104 Starfighter, F105 Thunderchief, F111 Aardwark. Pour comprendre le système, si on part d'un chasseur et qu'on l'équipe d'électronique pour faire du brouillage radar, on ajoute un E et celà donne le EF111 Raven. Une rareté: le F117 Nighthawk, le fameux chasseur furtif révélé au grand poublic pendant la 1ère (ou 2ème si l'on compte la guerre Iran-Irak) guerre du golfe, et qui n'est "qu'un" avion d'assaut et aurait pu s'appeler Axxx. Pour les numéros: les américains sont un jour partis de 1, et sont allés jusqu'à un peu plus de 100. Après quoi ils ont remis les pendules à zéro, ou plutôt à 1. Ainsi le B1 et le B2 sont bien sûr plus récent que le B52, et le F15 que le F111. Ce qui laisse penser que le F117 est issu d'un programme très long à arriver à terme. Par ailleurs un numéro attribué un jour à un programme n'est pas réutilisé, mêmesi le programme ne voit pas le jour. H = helicopter, rarement urilisé seul, on ajoute la fonction: AH pour hélico d'attaque (AH64 Apache), CH pour le transport (CH47 Chinoock), UH pour le soutient (UH60 Blackhawk), etc. K = tanKer = ravitailleur. Toujours dérivé d'un avion ayant un autre rôle, donc toujours 2 letres: KC10 Extender, KC135 Stratotanjer, KC130 Hercules. M = Marines. Ajouté à certains hélico (MH60) ou avions cargo (MC130) du corps des marines, et aors dédiés à des rôles spéciaux. O = observation. Un genre un peu en désuétitude... OH Kyowa (j'ai un trou quant au numéro...58?), OA10 dérivé du Whartog. P = patrouilleur maritime, P2 Neptune, P3 Orion. Pendant la 2ème guerre était utilisé pour les chasseurs (P = pursuit), ex. P38 Lightning, P51 Mustang. Q = drones (mais pourquoi Q?). Comme les drones font surtout de la reconnaissance, associé à R. ex. QR1 Predator, QR4 GlobalHawk. R = reconnaissance, ex. RF4 Phantom, SR71 (S pour stratégique). Aujourd'hui il n'y a souvent plus d'avion dédié, ce sont des chasseurs qui emportent des pods ad hoc. S = surveillance (?), p. ex. S3 Viking qui était le mini-patrouilleur maritime embarqué sur les porte-aviuons de l'USNavy. T = training = instruction, ex. T6 Texan, T38 Tallon. U = utility = soutient; V = vertical, ex. AV8 Harrier, V22 Osprey W = ?, avions spéciaux. La tendance avec la réduction des parcs aériens est à exploiter un même avion pour diférentes missions. C'est ainsi que le F14 Tomcat, intercepteur s'il en est, a fait aussi de l'air-sol en fon de carrière. en France, les avions de l'AdA ont souvent plusieurs misions: les F1CR font de la reco maisaussi de l'air-sol en 2ème mission les F1CT font de l'air sol mais en théorie de l'air-air (mais le radar CyranoIV est un peu dépassé...) en tous cas de le police du ciel les M2000B et C font de l'air air mais pourraient si nécessaires faire un peu d'air sol (bombes lisses) les 2000 N font de la dissuasion nucléaire mais peuvent faire du strike conventionnel (y compris AGL) les 2000D ne font "que" du strike conventionnel, mais le 4/33 Vexin à Djibouti leur fait aussi faire un peu de reco même les Alphajet E d'instruction pourraient en théorie faire de l'air sol (mais sans aucune contre mesure et avec un système de navigation et d'attaque un peu dépassé...) Le Rafale lui a été conçu dès le départ pour pouvoir cumuler tous ces rôles, éventuellement au cours d'une même mission.
  3. Neo a écrit: Quel est l'intérêt d'éclairer la cible puisque le missile se guide sur les émissions IR et non sur un signel radar?
  4. Bonjour Sauf erreur le choix d'un biréacteur avait également compté, nos amis helvètes ayant perdu plusieurs Mirage III par panne réacteur, et aucun F-5 p.ex.. Même si le M53 est plus fiable que le vieil Atar.
×
×
  • Create New...