Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Yorys

Members
  • Posts

    136
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

Yorys's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

  • First Post Rare
  • Collaborator Rare
  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In

Recent Badges

71

Reputation

  1. Ils ont finalement renfloué le Yamato ?
  2. Je confirme, c'était la position de la personne que je cite qui avait très peur de la Chine et du communisme, et qui doit en avoir encore plus peur aujourd'hui (on s'est perdu de vue). Mais du point de vue chinois c'est quand même une province qui leur a été "volée"... Après, c'est sûr, le chantage militaire de Pékin ne joue pas forcément en sa faveur... personne ne veut d'un nouveau Munich et de ses suites...
  3. Certains vont sûrement me traiter de capitulard, mais est ce que le retour de Taïwan dans le giron de la "mère patrie" n'est pas dans l'ordre et la logique des choses à plus ou moins long terme. Un ami Taïwanais me disais (il y a déjà pas mal de temps) que pour les chinois, Taïwan c'était un peu leur "Alsace-Lorraine" qu'ils n'abandonneraient jamais et que c'était aussi une question de fierté nationale, une façon d'effacer définitivement l'humiliation et les massacres de la première partie du XXème siècle. Peut être serait il temps de promouvoir une conférence globale sur l'équilibre et la sécurité de la région en négociant un retour en douceur de la province dite "rebelle" (du point de vue chinois), plutôt de que de poursuivre une très coûteuse course aux armements qui au fond affaiblit l'occident et ruinera à terme les USA, et de créer une nouvelle puissance quasi-nucléaire dans le pacifique sud ? Sachant aussi qu'une guerre avec la Chine serait forcément une catastrophe économique et sociale planétaire tant celle-ci est devenue "l'usine du monde", une guerre que nous ne sommes absolument plus sûrs de "gagner" et qui, même si nous la gagnons laissera des champs de ruines et appellera tôt ou tard une revanche !
  4. Extrait de Wikipédia (en anglais) : International trade China is the world's largest importer of soybeans and other food crops,[47] and is expected to become the top importer of farm products within the next decade.[48] While most years China's agricultural production is sufficient to feed the country, in down years, China has to import grain. Due to the shortage of available farm land and an abundance of labor, it might make more sense to import land-extensive crops (such as wheat and rice) and to save China's scarce cropland for high-value export products, such as fruits, nuts, or vegetables. In order to maintain grain independence and ensure food security, however, the Chinese government has enforced policies that encourage grain production at the expense of more-profitable crops. Despite heavy restrictions on crop production, China's agricultural exports have greatly increased in recent years.[49] (cherchez l'erreur )
  5. Apparemment on ne donne pas la même signification aux mots... il n'en reste pas moins qu'annoncer clairement à la Chine par l'accord avec les Australiens et l'alliance à trois qu'en cas de conflit les voies maritimes seront interdites c'est la mettre en position de se préparer à profiter au plus tôt de son avantage stratégique gigantesque d'être "l'usine du monde", car dans 10 ou 15 ans cela risque d'être trop tard pour eux. Les chinois ne mourront pas de faim, ne t'en déplaise, et nul doute que la main d’œuvre des usines au chômage trouvera à être employée dans l'armée et les activités de défense civile. Nous, par contre quand les magasins spécialisés et les usines fermeront faute de pièces détachées et de marchandises, quand l'essentiel de l'industrie aura épuisée ses stocks et ne pourra plus se fournir en composants intermédiaires par la faute d'une guerre déclenchée à l'autre bout du monde, quand les sous-marins chinois auront coulé deux ou trois tankers dans le détroit d'Ormuz en représailles, je doute que nous fassions preuve de leur résilience... mais je peux me tromper...
  6. L'agriculture chinoise, si j'en crois ce document est une vrai réussite, oui ils importent mais ils exportent aussi beaucoup, l'un dans l'autre, en se serrant peut être un peu la ceinture et avec l'aide des pays "amis" sa dépendance est infiniment moins grande que nous le somme de ses productions manufacturées. Combien de temps tiendrons nous sans pièces détachées, sans électronique grand public, sans composants ? https://www.cairn.info/pour-une-agriculture-mondiale-productive-et-durabl--9782759209132-page-39.htm Pour les produits pétroliers, le gaz c'est récent : https://www.usinenouvelle.com/article/en-images-la-russie-a-inaugure-son-premier-gazoduc-vers-la-chine.N909464 Mais pour le pétrole ça fait un moment que la chine s'approvisionne en Russie : http://www.leblogfinance.com/2008/10/chinerussie-acc.html Et puis je parlais de résilience, pas d'absence de souffrance... sans compter que tout ce qui est matière premières et agricoles ça se stocke plus facilement préventivement que les produits manufacturés...
  7. Ce qui m'inquiète (vraiment) dans cette affaire, c'est qu'en passant de la propulsion diesel à la propulsion nucléaire les Australiens passent d'une arme de défense à une arme de blocus, de part sa capacité à tenir longtemps en mer et de se projeter à de grandes distances. Cela nous révèle, en creux, les plans US : en cas de conflit, blocus maritime total de la Chine avec l'aide de ses alliés... Tout cela serait de bonne guerre si la Chine ne contrôlait pas directement ou indirectement via les biens intermédiaires, la quasi totalité des biens industriels de consommation courante et une bonne partie des pièces détachées nécessaires pour faire tourner nos économies. En cas de conflit qui aura le plus de résilience, la Chine disciplinée, packée sur un territoire immense, en grande partie auto-suffisante et alliée avec les Russes (pétrole, gaz), coupant toutes ses exportations vers l'occident; ou l'occident dépendant de manière affolante de ses productions, sachant que de plus Taïwan et probablement la Corée seraient également prises dans la tourmente ? Ce genre de stratégie de la part des USA nous réserve des temps difficiles...
  8. Sachant que jusqu'à récemment se déclarer dirigeant était la quasi assurance de se prendre un Hellfire sur la tête, ou de se faire découper dans sa voiture à plus ou moins court terme... ça se comprend un peu !
  9. Quand on lit la presse (pour ce qui me concerne le NYT... bon...) et les commentaires US, ce que l'on comprend en filigrane c'est que le Potus actuel est tout simplement un malade mental qui a perdu le sens des réalités, et que tout le monde fait le dos rond (et même maintenant l'essentiel des républicains) en attendant que le cauchemar cesse définitivement le 20 janvier, tout en essayant de limiter la casse... Trump génie méconnu, il a peut être été possible de l'imaginer au début de sa présidence, mais aujourd'hui je crois que plus personne n'y croit, à part les neuneus qui l’idolâtrent bien sûr !
  10. Ce risque a été analysé en 4 parties par Alex Wellerstein sur son blog. The president and the Bomb : http://blog.nuclearsecrecy.com/2016/11/18/the-president-and-the-bomb/ http://blog.nuclearsecrecy.com/2016/12/23/the-president-and-the-bomb-redux/ Le pb du "président fou" y est analysé. http://blog.nuclearsecrecy.com/2017/04/10/president-bomb-iii/ http://blog.nuclearsecrecy.com/2020/01/08/president-and-the-bomb-part-iv/ La question semble très complexe, dans la cas qui nous concerne voilà l'opinion de Wellerstein (part IV) : "Usually the question of “whose finger should be on the button” is framed in terms of what is sometimes called the “crazy President problem.” This is not a reference to the current President (except when it is meant that deliberately); it’s an imagined scenario that goes like this: the US President wakes up one day, and, out of the blue, decides to start thermonuclear war. Do the generals comply? (Note that some of the other characters sometimes introduced into this — like “Does the Secretary of Defense refuse?” — are red herrings, because they are not strictly in the chain of command. See my Part III post.) I get the rhetorical attraction of this way of framing the issue: it makes the issue of unilateral nuclear control very acute. But it’s not very realistic. Why not? Because a) that isn’t how mental illness works (it tends not to flare up in a totally unexpected way among otherwise “sane” people), and b) this is actually the easiest form of this problem to refute. Because a general can say, well, if a nuclear use order came “out of context” — this is their term, and means “out of the blue, without any threat against us” — then of course they would refuse it. Which I more or less believe is true, if you imagine this scenario happening at all"
  11. Euh... il se serait passé quoi si on avait dit que le masque était indispensable pour tout le monde alors qu'il n'y en avait quasiment pas, et que même les professionnels se plaignaient de ne pouvoir se protéger ? On a oublié un peu vite les combis en sacs poubelles... Répondu un peu vite, tu dis la même chose que moi (en mieux).
  12. 197 millions d'Euros ??? Sacré inflation...
  13. C'est vrai, mais ce n'est pas du tout la même trajectoire (balistique pour les icbm). Sinon, oui apparemment c'est vrai que tant que l'arme ne fait pas une orbite complète elle sort du champ du traité, cf le RS-28 Sarmat Russe !
  14. Ce n'est plus interdit par traité de satelliser une arme nucléaire ? https://fr.wikipedia.org/wiki/Traité_de_l'espace
  15. Ils retraitent depuis longtemps, un lot de combustible convenablement usagé ça doit pouvoir se trouver pour un pays comme la Turquie. Après, une fois qu'ils ont le plutonium, c'est largement à leur portée... Bon, elle n'aura pas les performances d'une TNA leur bombe, on est d'accord, et ils devront trouver le moyen de la délivrer (quoi que les F16...) !
×
×
  • Create New...