debonneguerre

Members
  • Content Count

    6,441
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

debonneguerre last won the day on August 25 2014

debonneguerre had the most liked content!

Community Reputation

357 Excellent

About debonneguerre

  • Rank
    Héros

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Oui. Je faisais une allusion aux derniers échanges déjà tendus entre espagnols et hollandais sur le soutien financier européen à apporter aux pays en difficultés ou l'on sent poindre les préjugés sur la bonne gestion des uns et des autres. Ce n'était pas une apologie déguisée des méthodes du nord à opposer à celles du sud. Et l'épidémie est loin d'être terminée bien sur.
  2. Un stock au "maximum" ne veut pas dire qu'il sera suffisant. La réaction du marché pétrolier à cette crise est chargée d'inconnues,: Gel des investissements en cours dans les capacités de production. Faillites de producteurs (notamment dans le non-conventionnel dont la montée en puissance avait tiré les prix à la baisse) => capacités de production. Timing du redémarrage de la demande. Et toute la versatilité de la géopolitique qui accompagne le sujet. Beaucoup d'incertitudes qui susciteront beaucoup de spéculations.
  3. Merci. On y est pas encore mais je me demande quel sera le mindset des pays européens qui auront un bilan en "façade" meilleur que les voisins, ce qui se dessine pour le moment c'est que les fourmis du Nord devraient faire mieux que les cigales du sud.....ce sera un test pour la cohésion du projet européen.
  4. Question pour les germanophiles : quelqu'un serait il en mesure de faire un résumé de l'état de l’opinion en Allemagne sur cette crise? je me la représente mal : Ils ont plus de contaminés beaucoup moins de morts que les autres : quel est leur recul sur ce sujet? Leur vision du futur à court-terme : On laisse passer l'orage et on remet ca? ou va peut-être falloir changer des trucs? Merci
  5. A ce sujet il y a une crainte de choc pétrolier post cov19, par un décalage entre une reprise rapide de la demande et le redémarrage plus lent de la production, les deux ne seront pas synchrones, ce qui devrait faire flamber les cours enfin je veux dire les spéculateurs pourront s'en donner à cœur joie...
  6. C'est un sujet diplomatique hautement sensible, la banque mondiale s'est retirée du projet, la banque européenne de développement, la banque africaine de développement également. Seuls les chinois sont restés malgré les réclamations des intéressés. C'est de la géopolitique assumée.
  7. Poutine ouvre une porte de sortie : https://fr.sputniknews.com/economie/202004031043473355-poutine-indique-a-quelles-conditions-la-production-de-petrole-du-pays-peut-etre-reduite/ Gesticulation ou volonté réelle d'agir, plus le temps passe et plus les producteurs US ramassent, on a quand même vu une catégorie de pétrole passait en prix négatif. https://www.abcbourse.com/marches/un-prix-du-baril-negatif-symptome-d-un-petrole-en-crise_499916
  8. Corrélation entre la courbe de la dette et prix du m2? Le ratio actif/dettes on le croise avec la courbe du cash flow qui couvre les remboursements de la dette, ces investissements devront à un moment ou un autre générer un flux pour les payer...ah bah pas forcément il ya les contribuables aussi pour ca me dit-on.
  9. Oui bien sur, le génie de la finance c'est de donner une valeur de marché à tout et n'importe quoi, combien le goodwill pour la tour eiffel? il doit bien exister une table de multiples pour te donner le prix du monument aux morts de ton quartier. L'arc de triomphe c'est une propriété de la mairie de paris ou de la nation? Les français veulent savoir.
  10. On rejoint le sujet de l’exposition du système bancaire qui est l’intermédiaire/gestionnaire de ces sommes réinvesties sur les marchés. Pour ce qui est de l'état allemand il est mieux armé que l'état français, on peut parler des landers endettés, comme des collectivités territoriales françaises Paris en est un bon exemple.
  11. C'est distinct de la volatilité de la finance non? D'ailleurs ce faible taux d'endettement lui offre plus de marge de manœuvre que nous sur le papier pour investir. Ceci étant je ne dis pas que tout est rose chez eux, en terme d’exposition à un risque financier ils ont la deutch bank sorte de colosse zombi dont la seule destinée sera d'être recapitalisé massivement par...l'état allemand probablement. Il y a certains landers aussi qui seraient super endettés, quelqu'un a l'a mentionné sur un autre fil.
  12. Le trésor de guerre sous forme financière? il faudrait développer, l'excédent budgétaire allemand a surtout servi à réduire l'endettement du pays, 60% du PIB contre 100% pour nous.
  13. Ils sont inquiets pour leurs investissements, ceux qui n'ont pas de patrimoine voient au jour le jour..