Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

debonneguerre

Members
  • Posts

    6,737
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Everything posted by debonneguerre

  1. Un acte fort pour nous et notre vision des relations internationales, eux s'en foutent. Je suis pour pas trop en faire des caisses et s'éloigner d'eux dignement comme tu dis mais right now! ca nous évitera de passer pour des cons.
  2. J'ai un plan pour l'Otan! On attend que le sultan nous fasse une énième incartade, on le savate. Stoltenberg sortira de son frigo en nous disant qu'on se tape pas dessus entre membres de l'Otan, on lui répond c'est nous ou les turcs, Stoltenberg sera a nouveau congelé..et on claque la porte. Et l'Otan passera pour ce qu'il est vraiment. Ca c'est du pouvoir de nuisance
  3. Mécontentement..., tu n'y es pas c'est la relation structurelle avec l'Oncle Sam qu'il faut changer, cette histoire ne fait que dévoiler au grand jour ce qu'elle est en réalité. Alors oui on peut se regarder le nombril en se disant "on est quand même pas si moche", et c'est vrai que nous avons des atouts rares, mais le ricain nous voit au mieux comme un sous-traitant efficace pour faire le sale boulot ici et là, il n'a pas besoin de nous pour faire la guerre et il a déjà une cour pléthorique de vassaux autour de lui pour donner l'illusion qu'il est le leader du monde libre. Nos atouts il faut les utiliser pour nous pas pour les autres. Quant aux compensations il n'y a que l'offensé qui y pense, ils sont très à l'aise avec ce qu'ils ont fait donc ne te berce pas de trop d'illusions on pourrait se faire humilier une seconde fois. Après au moyen âge il y avait toujours des miettes sur la table pour nourrir les valets zélés.
  4. Exact, mais il est à craindre que ce n'émeuve pas plus que ca les américains, les trucs diplomatiques c'est pas leur tasse de thé a priori.
  5. L'info tourne un peu partout en effet. Bon rappeler un ambassadeur...on avait bien rappelé l'ambassadeur italien pour moins que ca. WE NEED MORE!
  6. On peut dire ca en y implémentant une tactique de siège qui va bien dans cette configuration géographique. C'est l'apanage des armées aux effectifs pléthoriques qui ont en plus l'avantage de pouvoir frapper de leurs bases. Ils seraient vraiment pas malins si ils devaient se trouver à courts de munitions et de carbu, le stock des taiwanais ne sera lui pas illimité, avec l'impact psy que cela peut avoir, ils pourraient même obtenir la reddition de l'ile après un temps raisonnable.
  7. Non c'est sain, posologie à renouveler régulièrement en ce qui concerne la juste évaluation du bénéfice de nos coopérations avec nos voisins teutons.
  8. Une ile remplacée par une autre ile...la NZ paye peut-être son discours un peu trop accommodant avec la chine! c'est pas à la mode en ce moment dans les parages.
  9. J'ai un ressenti (pour paraphraser HK) assez différent. L'analyse de l'article est cohérente, un assaut frontal serait très couteux pour l'attaquant. "Mais moi généralissime chinois", je chercherai d'abord la maitrise aérienne, le blocus maritime avant de lancer mes "meurines" à l'assaut des plages taiwanaises. L'île est à portée d'artillerie, les effectifs sont disproportionnellement favorables à la chine, l'attrition des défenses et infrastructures à coups d'obus et de bombes est possible, il faut juste se donner le temps Car la guerre éclair est à exclure même (si on a tendance que l'orgueil des chinois les pousserait à ce choix, mais c'est une erreur), les chinois ont le temps pour eux...TANT que un deuxième front ne s'ouvre pas, et je pense pas pour le moment que malgré leurs gesticulations les anglo-saxons soient prêts à mourir pour Taipei.
  10. Il est plein de velléités Barnier, la bouillie de l'Europe des 26 avec ceux qui se sont déjà mariés avec les US, les allemands...vaut mieux pas en parler, c'est une impasse. Là ou il a raison c'est qu'il faut être méthodique, ca sera avec des accords bilatéraux ici et là un peu à la marge des intérêts US sur des pôles d'expertise, des accords dans le domaine de la défense mais surtout pas que. Des accords bilatéraux en Europe aussi pour diviser l'inertie de ce groupe hétéroclite dont on ne sait pas bien si il attend juste les consignes de Washington pour faire des trucs de bonhomme. Se désaliéner de certaines liens/dépendances avec l'empire que ce soit techno, éco et même culturelles et sociétales. Et puis mordre quand d'autres essaient de nous marcher dessus, pas faire du spectacle, de la grande déclaration contre productive, juste envoyer l'addition avec du "sans rancunes", mais réagir car en réalité ya moyen de les emmerder les US sur plein d'autres terrains notamment éco, faut de l'agressivité maitrisée et de la détermination.
  11. Il n'aurait pas été développé sur fonds américains ce système? je ne serai pas étonné que les US aient prévu les clauses de propriété intellectuelle et d'usage qui vont bien (pour eux)
  12. "Biden said on Wednesday France remained a “key partner in the Indo-Pacific zone.”" Réponse du président Français dans le monde parfait : "US remained a key ennemy in the whole world". Faudrait peut-être qu'on manifeste un peu plus de notre pouvoir de nuisance, il n'y a pas que le terrain défense, (surtout si on admet qu'on se prend veste sur veste), il y a le terrain éco, diplo, softs powers, "Résiste, prouve que tu existes" comme disait le sage.
  13. Oui mais ca peut agacer les russes, ou leur faire peur, ils pourraient s'agiter, dire ou faire des bêtises et ca montrera bien au reste du monde que ce sont des vilains teigneux. Ceci étant, si on met de côté son cout exorbitant, ce système a démontré son efficacité en Israël.
  14. Il me semble que l'histoire a (la nôtre en particulier) démontré que toute homogénéité culturelle, religieuse..etc a toujours été "forcée". Pour laisser l'Afrique se composait et trouver son propre équilibre intérieur il faudra fermer les yeux (comme sa bouche) et ne pas compter les morts.
  15. Il s'agit de sous-marins à propulsion nucléaire, pas équipés d'armes nucléaires. Ce qui est quand même cocasse pour un pays qui ne maitrise pas le nucléaire civil, aucune centrale en Australie. Comme la peur du russe, la peur du chinois est un fonds de commerce qui rapporte gros.
  16. L'empire à la manœuvre, incarné par Sleepy Joe ca passe mieux qu'avec Trump. Quelle démonstration de puissance et d'influence, mais au-delà de l'humiliation faite en place publique il y aura des compensations, celles prévues par le contrat d'abord (on parle de 250 millions?) et peut-être d'autres indirectes, il faut l'espérer sinon ca concrétisera vraiment l'impression qu'on est réduit à l'état de paillasson. Si on regarde au-delà de cette annulation de contrat, c'est quand même bruits de bottes assourdissants en Asie, les US cherchent à pousser les chinois à la faute.
  17. L'Islande est sous protectorat US, par un accord bilatéral qui date des années 50. Un contingent US y a stationné pendant un moment sous le drapeau de l'Otan. Sauf erreur il n'y a plus de militaires US sur place mais l'accord bilatéral subsiste. L'armée là-bas c'est la garde-côtière qui doit aligner deux ou trois bâtiments guère plus.
  18. http://www.opex360.com/2021/07/16/un-patrouilleur-turc-a-tire-des-coups-de-semonce-en-direction-dun-bateau-de-la-garde-cotiere-chypriote/ A priori pas tant que ca.
  19. Il y a les intérêts éco et la diaspora turc en Allemagne. Pensez-vous que le gouvernement allemand a peur de la réaction de cette diaspora si elle s'en prenait un peu trop ouvertement à la Turquie d'Erdogan?
  20. Je suis pas fan de cette théorie qui dit qu'avec une flotte de SM on a une supériorité incontestable, les chinois doivent bien avoir des moyens ASM, des mines, ensuite qu'est-ce que ces SM vont faire contre l'aviation, les missiles conventionnels, les hypersoniques, les drones? Dans un scénario de conflit de moindre intensité frapper le continent c'est une ligne rouge que seuls les taiwanais pourraient se permettre et donc arec des moyens limités. Pour les US ils leur faudraient un mandat international pour le faire ce qui n'est pas acquis. Attention je ne mets pas le scénario de grande guerre en avant, un dérapage plus ou moins contrôlé peut déboucher sur un conflit de moindre intensité sans se transformer en troisième guerre mondiale Les bases de Okinawa, Guam, Corée du sud sont à portée de frappes des chinois. Frapper sur le continent c'est à coup sur fédérer le peuple chinois derrière son leader ca serait à mon avis tactiquement contre productif. Les réseaux tissés autour des nouvelles routes de la soie, les investissements chinois nombreux dans la région, ont-ils vraiment fédérer le monde asiatique contre la chine? Certes les conflits territoriaux avec les voisins immédiats agacent mais les relais locaux et intérêts croisés sont puissants. A partir du moment ou on admet que les ambitions de la chine vont à l'encontre des intérêts US il y aura forcément des lignes d'achoppement, Taiwan est un terrain parfait pour provoquer les chinois mais XI c'est pas Saddam.
  21. Oui l'affrontement sino-américain se joue sur de multiples fronts, les chinois veulent sortir de la pax americana c'est la vocation de leur projet, les américains veulent les contenir sans pour autant se représenter quelle serait la V2 de la pax americana dans la région (AMHA), d'où les déclarations d'officiels sur la recherche des nouveaux paradigmes de rupture qui maintiendront l'empire dans sa position. Le discours apaisant tourné vers l'Europe, les "alliés" qu'on encouragerait presque à être militairement autonomes et matures, il faut resserrer les liens, l'OTAN est un moyen utile. On parle bien de guerre froide entre les deux pays, et je suis d'accord la multitude des scénarios est proportionnelle aux multiples lignes de front, Taiwan n'en est qu'une parmi d'autres. Ils n'ont pas vraiment les mêmes capacités de nuisances.
  22. L'ile est à portée d'artillerie longue distance, missiles anti-navires, il y a les hypersoniques dont on ne sait pas grand chose mais qui existent sur le papier, il est possible de singulièrement perturber l'activité de l'ile sans trop s'exposer et la pousser à la négociation. SI et je dis bien SI les US y vont, de là à ce qu'ils osent frapper sur le continent....ce serait une action de guerre pour paraphraser. Pour moi l'assaut frontal est peu probable parce que la configuration de l'ile le rend couteux. Le conflit de moindre intensité est possible parce que les capacités de l'armée chinoise ne cessent de s'améliorer. La reddition "politique" est possible mais elle sera le corollaire d'une gesticulation militaire qui elle-même peut déboucher sur un conflit de moindre intensité. Parce que dans ce scénario le seul levier des chinois pour le moment c'est de faire peur et que cela est un jeu dangereux. A resituer dans son contexte, ce n'est pas tant l'indépendance de l'ile qui est l'enjeu mais la prédominance chinoise dans la région et par ricochet l'affaiblissement de l'influence US, les chinois veulent sortir de la pax americana et ils travaillent à ce projet sur de multiples axes.
  23. Il y a d'autres scénarios possible qu'un assaut amphibie pour faire plier l'ile, un blocus, un bombardement à distance, toutes formes de harcèlement....les chinois sont assez malins pour doser la pression armée et éviter une intervention US si ils la pressentent. Car a contrario est-on si sur que les US tenteraient l'aventure militaire pour sauver Taiwan? Je n'en suis pas si convaincu que ca.
  24. A lire à droite à gauche on leur donnerait 5-6 ans pour être parés à se frotter à Taiwan et ses amis. Un délai estimé à un certain niveau de maturité à atteindre par leur flotte et leurs J20 notamment.
×
×
  • Create New...