Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Rochambeau

Members
  • Posts

    5,878
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Everything posted by Rochambeau

  1. Il faut croire qu'ils se sont passé tous le mot : Je m'étonne du peu de victimes pour une parade, cela veut dire que le dispositif de sécurité a bien fonctionné ?
  2. A vrai dire, il y a bien un problème que cause le rejet des eaux chaudes dans nos cours d'eaux. Cela affecte semble t-il la biomasse, et serait l'une des causes de la diminution des espèces poissons. En plus du phénomènes de féminisation de la faune fluviale, les constructions d'infrastructures et des autres pollutions liées à l'activité humaine.
  3. C'est le secteur de l'automobile qui parait-il consomme le plus d'électronique depuis cinq ans, je me souviens que j'ai lu/entendu que pour certains modèles de voitures l'électronique représente presque 30% de sa valeur.
  4. Si je ne me trompe pas Erdogan avait suggéré "des exigences" pour l'entrée des deux pays, et il était questions justement d'un changement de politique envers les Kurdes du PKK et YPG ; la question sur l'extradition des terroristes recherchés par les tucs ; et enfin, de l'embargo sur la vente des armes. Il n'est pas impossible qu'il y est eu d'autres objectifs (de tout manière en négociation il faut toujours demander plus), mais sur ce coup on peut nier qu'il est fait banco !
  5. Pour les Etats-uniens il a déjà obtenu d'eux qu'ils détournent provisoirement les yeux dans leurs actions en Syrie, il y a déjà quelques semaines ... il pouvait pas plus pousser d'avantage ses pions. Erdogan a gagné quelques années pour mettre en applications ses plans, si tant est que les choses ne se compliquent pas pour lui et la Turquie.
  6. La vache Erdogan a fait un Tiercé-quinté au jeu diplomatique ! Franchement joli coup, il a su parfaitement utilise de son atout pour rafler le maximum d'objectif.
  7. Le pire s'est que je l'imagine bien être fier comme Artaban lors des accords d'adhésions. Après cela fait quelques années des pays intègrent l'organisation car il y a de réelles avantages, des pays comme Israël envisage aussi une intégration.
  8. Pour qu'il est une augmentation de la taille, il faut encore en avoir la volonté ...
  9. Comme si cela ne suffisait pas les fusillades en Ukraine :
  10. Le Rwanda a connu un fort développement économique et social depuis leur intégration au sein du Commonwealth, et le fait de lorgner sur le fond du commonwealth et intégrer la zone de libre-échange de l'organisation ont de quoi séduire beaucoup de monde.
  11. Alors pour le profile des troupes russes j'ai trouvé ce lien, et effectivement cela confirme la présence de soldats expérimenté de Syrie et unités d'élites. Quand on sait qu'il y a eu une volonté du gouvernement pour réduire le parc nucléaire (se souvenir du plan à plus de 120 milliards d'euros) qui aurait entrainé davantage notre dépendance aux exportations d'énergie, prouve que non la question ne se posait pas dans nos chancellerie. A vrai dire, en France les politiques sont très peu intéressés aux questions industrielles et énergétiques (même sur l'exploitation des minières), c'était il y encore peu des sujet has been pour les politiciens. Par contre on trouvera beaucoup de rapports et enquêtes sur ces questions en France. Certes, la France est bien moins dépendante des matières première russes (du moins pour le pétrole qui représenté 9 % des importation de pétrole brut en 2021) mais doit ce fait plus de son choix du nucléaire et son histoire coloniale qui lui permet d'avoir d'autre fournisseur.(sans pour autant éviter les même écueils) Toutefois comme le précise un responsable de engie, la situation française peut devenir tendu car le gaz la Russie faisant partie ses trois principaux fournisseurs de GNL (avec le Qatar et les Etats-Unis). Selon lui il faut attendre trois à quatre ans pour que la France réduit sa dépendance aux gaz russes, en envisageable un remplacement par le gaz norvégien. Mais le exemple de la France est un cas qui confirme la règle.
  12. Eh bien, nous constatons naïvement que nous sommes très dépendant des exportations russes ce qui déstabilisent nos économies. Que cela provoque des pénurie dans certaines matière essentielles, et aggrave une inflation déjà de base très menaçant pour les revenus des gens. Nous faisons le constat des limites géopolitique de nos actions, nous n'avons toujours pas pu isoler la Russie avec nos sanctions. Le Tiers-monde profite même pour avancer leurs pions, et il semble même que nous étions pris au dépourvu. Il y a eu des eurodéputés invités dans "Ici Europe" sur Public Sénat qui disent que les sanctions prévues n'ont pas eu les effets voulu, l'une des invité Aurore Lalucq dit même de manière mélodramatique que « On est en train de perdre politiquement, économiquement, socialement » Notre niveau de pensée stratégique est limité par nos expérience des années 90 et début années 2000. Ils ont déjà déployé les troupes de Syrie ? Les troupes russes sont composé majoritairement de jeune de 20 à 25 ans venant surtout des régions pauvres, les seules troupes expérimentés ont été jusqu'à présent les troupes qui se battaient dans le Donetsk et de Lougansk (milice et volontaire). Vous parlez des troupes qui appartenaient aux milices de Donetsk et Lougansk, qui furent les seules immédiatement disponible pour l'invasion. Mais il me semble qui reste encore ceux de la guerre de Tchétchénie, Géorgie et de Syrie.
  13. Pour les munitions je crois que cela concerne avant tout les missiles et munitions intelligentes, mais bon c'est assez courant qu'un conflit de haut intensité de provoque des ruptures dans les stocks. Rien d'insurmontable sur le long terme une fois que les Russes se donnent les moyens. Pour les pertes, actuellement les Russes n'ont pas encore déployé leurs troupes les plus expérimentés donc il reste encore pour eux de la marge pour intensifier d'avantage le conflit. Mais en effet tout dépendra de la volonté des soldats si le conflit perdure.
  14. Utilisez au moins les bon termes shî, fâng jiân ou encore sî xîang jiâ ! En effet vous n'avez jamais dédaigné la pensée russe, vous vous contentez juste de vous en moquer. Ensuite ce n'est qu'une question de point de vue, de mon coté la pensée russe domine car nous sommes totalement suspendu par ses actions. Nous avons même pas réussi à retourner contre eux leur échec de leur premier objectif, ce qui démontre bien que la pensée occidentale est à revoir. Pour l'instant nous on bricole un soutien envers l'Ukraine mais jusqu'à quand ? On est loin de ne pas subir nous aussi cette guerre. Eh bien si, voir notamment comment ils ont su manipuler tout le monde avant l'invasion de l'Ukraine, en ce jouant aussi bien des Ukrainiens et occidentaux sur la réalité de leurs intentions. Ils estiment que l'occident ne va pas réagir autrement qu'ils ne le faisaient avant, et sur ce coté là encore une fois ils ont eu raisons. Leur utilisation rusée de manipulation de l'opinion publique via des méthodes que nous avons inventé, montre au contraire qu'il observe bien mieux que nous le font. Pour la rhétorique fantasmagorique cela n'est en rien nouveau pour nous occidentaux, chez nous elle a même justifié des politiques sécuritaires couteuses et néfastes. Ce n'est pas plutôt une histoire de turbine ? Enfin on est plus à cela près ... cependant cela est compensé via l'exportation dans d'autres régions notamment la Chine (augmentation de 30 %) et l'Inde. Et vue que le prix global des matière premières a augmenté, ils exportent des quantités similaires mais la marge qu’ils gagnent est supérieure. C'est bien la seule chose ou est d'accord.
  15. Vous connaissez cette maxime dans l'Art de la Guerre de Sun Tzu : "Qui ignore les objectifs stratégiques des autres princes ne peut conclure d’alliance" Les Russes connaissent parfaitement bien nos pensées et les limites de ces dernières, alors que nous sommes encore bloqué dans nos propre schémas pour pouvoir contre-attaquer. Les forces ukrainiennes subissent plus que leurs adversaires, actuellement elles tiennent que grâce justement à notre soutien financier et matériel. Mais cela ne va pas durée longtemps, nos pays sont aussi confronté à des limites aux niveau financier et matériels, la France ne peut plus soutenir au niveau matériels sans risquer de s'affaiblir elle-même. Cela me rappel justement les propos de @Serge sur le manque de stock de fusil d'assaut en France lors du remplacement du Famas, et qu'il faut au moins prévoir de doubler les commandes des HK. Sur la situation économique, Il est encore trop tôt pour voir les répercutions sur la Russie Il faut attendre environs 1 an pour constater le effets des sanctions sur la Russie, encore faudrait-il que les Russes ne trouve pas à leur tour des alternatives entre temps. Je signale que l'occident subit lui aussi les contre coups de ces sanctions, et que nos pays ne sont pas en meilleur état que n'est la Russie. Pour nous les impacts de cette guerre vont durée sur environs 5 à 10 ans, à cause de nos modèles socio-économique C'est surtout que le monde devient plus multipolaire, l'hégémonie occidentale est en train de définitivement faiblir. Pour le meilleur et le pire.
  16. Pas d'accord, pour l'instant se sont les Russes qui imposent le rythme donc c'est leur pensée qui domine le jeu ! De fait, nos règles et nos pensées n'ont aucune importance pour eux, on peut bien protester et geindre comme des gamins qu'ils en n'ont cure. Tant que les Russes dominent la cadence, aucunes négociation est possible. Le pire étant que malgré le fait que leur premier objectif est échoué, cela n'a rien reversé la situation en faveur des occidentaux.
  17. Sauf que l'important n'est ce que nous pensons mais ceux que les Russes pensent.
  18. Vous oubliez la Guerre Froide avec l'idée chez le soviétiques de transformer l'Europe Centrale en champs de champignons nucléaire. Si il n'y pas eu de guerre durant cette période c'est surtout parce que personne ne voulais mettre à mal les groupes d'intérêts économique qui sont née de la Guerre Froide. Toutefois cela n'a pas atténué et empêché le caractère anxiogène de la Guerre Froide, ni la Guerre en Yougoslavie, et les affrontements entre la Grèce et la Turquie.(cette dernière fut longtemps considéré aussi comme une nation européenne)
  19. Comme la Russie des années quatre-vingt-dix en sommes ... en soit rien de bien nouveau dans l'histoire. Le vrai problème est que l'idée de démocratie tend à perdre en image, là ou l'idée d'une dictature semble séduire certaines personnes.
  20. C'est pour cela que j'insiste sur le fait de se préparer ! Selon vous pourquoi j'utilise la métaphore de la couleuvre, car cette dernière est pas essence difficile à avaler voir dangereux car elle peut nous bouffer de l'intérieur. Ensuite pour les régimes sulfureux avec lesquels nous négocions nous font tout autant de mal que la Russie qui envahit un de nos voisins. De part des actions d'influence et soutiens à des groupes d'intérêts ou para-militaire qui sont contraire à nos valeurs, d'ailleurs on peut y inclure la Russie dans cette catégorie.
  21. Et pourquoi pas serrer les fesses et nous préparer pour la suite ?! Surtout que négocier avec des régimes (organisations) sulfureux n'a jamais posé de problème à nos gouvernements jusqu'à présent.(donc un de plus un de moins) A toujours vouloir réagir sans qu'on n'est les moyens, nous a déjà fait de nombreuses fois défauts ! Alors cette fois évitons de se lancer dans l'aventure, et avalons la couleuvre et digérons là.
  22. Pour l'avortement, Je voudrais signaler que cette décision n'est en rien choquant dans le monde. Le droit à l'avortement est très limité, voir même illégal, dans la majeur partie du monde, les pays ou l'avortement est totalement légal sont en grande majorité occidentale ! (Prenez ce schéma) Aux regards du monde c'est plutôt nous les anomalies, les barbares et autres qualificatifs peu flatteur ... Vous oubliez le marché des enfants, avec ce phénomène qu'on appelle là bas les enfants-jetables ! Et oui aux États-Unis il existe un véritable marché pour les enfants en adoptions sans que les pouvoirs publics peuvent/veulent faire quelques chose. Ou encore visionné cette vidéo de cette Etats-unienne francophone qui parle de ce commerce tout à fait normal dans ce pays.
  23. Les chiffres sont aujourd'hui remises en question car elles étaient basées sur celle que le régime de Saddam a donné. Toutefois cela n'enlève en rien le cynisme de Albright par rapport à un réel problème que causé cet embargo envers l'Irak. Un autre exemple à prendre est l'embargo envers l'Iran lors de la guerre Iran-Irak, alors que c'est l'Iran qui se fait agresser par l'Irak, ce dernier étant un allié des pays occidentaux (France et Etats-Unis) et de l'URSS.
×
×
  • Create New...