Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Mauser

Members
  • Posts

    1,207
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Mauser

  1. Pour ça il ya les îles du levant (soupir de regrets) bon j'avais oublié le musé de l'unifome et le centre des invalide de la légion à Puylobier . En plus il fera&it une une bonne action.
  2. Il n'est pas en permission mais en voyage d'études . M'en ferez 15 dont 8 pour incitation à la dissipation.
  3. Les deux et celui de l'infanterie de marine était à l'époque petit mais dense . Salon de provence aussi avec la base aérienne
  4. Mauser

    Le blindage

    Il existe une autre solution vous prenez le catalogue de n’importe quel missilier et les capacité de perforation qu’il attribue à ses armes et de même pour les munitionnaires. De l’autre côté les taux de résistance attribué par les fabriquant de char . Les deux sont très exagérés mais vous faite la moyenne et vous êtes dans le vrai ou pas trop loin …
  5. A plus ou moins 900 € le pistolet nu , rajoutez l’étui les pièces de rechanges : percuteurs , extracteurs cella vous ferais 10 000 pistolets . Bon je ne connais pas le nombre des gardiens de la pénitentiaire armés c’est vrai que cella parait énorme. Maintenant pour des aides à la visée ces petites bêtes grimpent vite en prix mais ici je n’ai pas de référence .
  6. Pour les PA du Sig sans doute les même que ceux de la police ? Pour des iades à la visée je pencherais sur des lasers la pénitenciare n'ayant pas vocation au tir à longue distance
  7. Désolé mais en 1945/50 vous oubliez une autre option et stratégique celle de la péninsule Ibérique. L’Espagne et le Portugal ne sont pas des démocraties mais reçoivent des subsides de la part des USA. Et dans le genre Franco ne s’en est pas mal tiré. Résister à Staline, Hitler puis aux démocraties et finir dans son lit même pas en exil de quoi faire douter de la justice.
  8. Le P 39 n’était pas un foudre de guerre car moins manoeuvrant oui mais sa bordé 37 mm plus 20 mm plus 12.7 (cal 50 us ) hachait n’importe quoi. Pour le PA us Yamamoto lui même avait averti les politiques « je peux vous donner 6 mois de victoires après… » N’oubliez pas qu’il avait été en Angleterre à quel titre je ne sais plus et attaché naval aux USA. Les avions japonais même motif même punition que les allemands trop peut trop tard . Le Japon était incapable de s’engager dans une guerre d’attrition avec les USA. Pour Pearl les pa avaient reçu des instructions très détaillées d’engagement ou autrement dit Ils étaient déjà en guerre. Pour ceux que cella peut intéresser si les américains ont du attendre Midway pour casser le code militaire ils lisaient par dessus l’épaule des diplomates depuis un certains temps. Etrangement ceux-ci utilisaient un dérivé de l’Egnima allemande … Au fait le calibre 50 c’est 50 centième de pouce soit 12.7 mm le terme de canon c’est plus ou moins 20 mm Pour des moteurs Allison merdique ? j’ai une belle collection sur l’aviation et je n’ai pas de traces plus spectaculaires que les récriminations de tous les chasseurs de tous les pays . Pour le P51 le moteur était produit aux USA par Pakard. Et c’est avant tout le compresseur qui a fait la différence.
  9. Désolé mais pour une fois je séche je n'ai rien dans madoc dessus . De toute façon l'écart de taille n'est pas si important ce qu'il faudrait avoir ce sont les tables balistique et surtout celle CIP qui vous donne la pression Max de la munition .
  10. Ici vous pensez effet de venturi. Je veux bien mais la réalité est bien plus prosaïque les munitions russe ont fait comme les françaises à une époque le changement poudre noire poudre sans fumée. Un comptable c’est aperçu qu’une nouvelle douille (étui) impliquait de jeter à la poubelle un tas d’outillage, comme les fraises pour réaliser la tête de culasse. Je n’ai pas ma doc sous la main mais pour les français la filiation est simple 11 mm Gras 8 mm Lebel avec une douille de Gras vous fabriquez du 8 mm sans problème. Pour les Russes c’est la même chose
  11. Vous n’aviez jamais vu de munitions russes elles sont coniques comme celle du Lebel Avec l’age elles ont maigri mais la base reste .
  12. Sans conteste l’AK 47 est le fusil le plus répandu au monde et pour les producteurs vous cochez quasiment tous les pays du bloc Est , plus Chine Corée du Nord. Je suis certain qu’à une époque l’Egypte a produit des munitions en 7.62*39 entre autre pour les armes ? Maintenant est-ce devenu l’arme favorite des truands, en regardant les photos de saisies d’armes effectuée en France à l’heure actuelle je ne crois pas mais comme je n’ai plus les bonnes sources je ne me prononce sauf sur une certitude avec le cas yougoslave et albanais plus les troupes dispersées un peut partout l’AK risque de devenir de plus en plus courant. Pour les terroristes c’est en fonction du pays d’origine et des opinions du groupe mais pour les barbus et tout ce qui est au sud de la méditerranée l’AK et le RPG sont les rois. Ailleurs c’est un mélange de ce que peut fournir le marché noir local.
  13. Tancréde vous le verrez sans doutes moi pas . Mais ces beaux messieurs à force de désacraliser de vendre à tour de bras vont se retrouver en slip un jour. Une armée même une milice répond à cette chose subtile la force morale et ici où est la morale ou l’honneur. En continuant je propose la location de l’ossuaire de Duomont et de la zone rouge des communes décorées de la légions d’honneur aux fabricants de mousseux. Et pour finir retour aux origines de la gueuses l’Elysée loué à un bordel allemand.
  14. Il manque la photo de Jean Roch Coignet de la garde qui avait tout fait ou presque il a juste manqué l’expédition d’Egypte si ma mémoire est bonne dans ses mémoires il y a une photo de l’homme . Maintenant j’ignore tout de la date de sa mort. Si non je suis aussi preneur de photo et de bio de ces grands anciens. Au fait il me vient un souvenir je n’étais pas bien vieux mais je me souviens de l’interview de la doyenne des françaises à l’époque elle racontait avoir vue Bismarck à Paris . Ps je ne suis pas encor un monument historique
  15. Pour Kiriyama sur le nambu je ne peux pas me prononcer j’en ai vu trop peut 3 ou 4 et jamais tiré avec ceux que j’ai tenu en main n’était pas de première fraîcheur en fait comme la majorité des armes japonaises apparues sur le marché européen dans les années 80 ils provenaient des stock de l’armée chinoise. Comme à l’époque la neutralisation n’était pas trop attentatoire au démontage je dirais du passable une production de guerre.
  16. De bien belles choses mais j’ai comme un vilain doute sur le fusil présenté comme celui de fort Alamo la bataille date de 1830 cella fait un peut juste pour qu’un état rebelle puisse s’équiper en armes ultramoderne pour l’époque . En plus pensez simplement intendance pour les dites capsules. Le fusil lui à l’air d’un honnête Kentucky comme les italiens en ont inondé le marché des répliques à une époque alors une plaque avec une gravure et le tour est joué vous avez une arme commémorative
  17. Pour les bizarreries la chose la plus rare que j’ai vue et tenue en main en tant qu’armurier c’est un baby Nambu le pa des officiers supérieur japonais comment était il arrivé en France ? Sans doute par l’Indochine mais sans preuves A ce jour je ne connais pas la statistique mais entre l’armée et la police il se murmurait que plus d’une centaine d’armes s’évaporaient dans les années 1980/90 par an
  18. Je dirais tout tient dans la distance juqu'à 5/600 m des tables de corrections comme celle de la NRA sont utilisable aprés 'erreure s'amplifiant avec la distance .
  19. Comment ça long 11 pages cella se parcours en peut de temps. Bon je vais relire la chose une fois tirée la plume à la main comme d’habitude dés que possible. Pour le reste à mon époque les IDE en France c’était les piéges à Co…et on envoyait en homme de pointe soit l’idiot de service quant il sautait les autres pouvaient passer soit un moustachus pour opérer en surprise.
  20. La littérature militaire à toujours été importante le seul fait à prendre en compte c’est la proportion par rapport aux autres littérature. Et aussi savoir ce que vous qualifiez de littérature militaire : « Vers l’armée de métier » est incontestablement un ouvrage de réflexions militaire mais l’histoire de la seconde guerre mondiale par Liddel Hart c’est à classer où ? Pour ce qui est du conformisme de la pensée militaire, elle n’est ni plus ni moins que celle de tous les domaines techniques. Ici il faut bien se mettre en tête que l’art de la guerre est le même depuis Napoléon et peut être avant. Surprise, percée, encerclement, exploitation de la victoire ou les lignes de communications tout est dit ou presque. Je n’arrive pas à retrouver cette note mais il existe un livre fait sur commande d’un banquier, autrichien ou polonais et pacifiste quelques années avant la grande guerre et tirant les enseignements de la guerre russo-japonaise, l’auteur arrivait à une assez bonne description des ravages que cette guerre allait opérer. Conformisme du raisonnement : n’oublions pas quelques petites choses. Le militaire n’est pas un philosophe qui teste une idée abstraite. Son domaine repose sur deux piliers la connaissance des faits antérieurs tous les grands stratèges insistent sur la connaissance de l’histoire. Maintenant tout dépend aussi de vos lectures, un petit français de mon époque apprenait que son pays était tombé en 1940 car il n’avait pas de matériel et que dès le 18 juin de la même année TOUS les français sauf un poignée de veules et de traites sont devenus résistants gaullistes. Bon je caricature mais si peut. Et l’autre la technique : La guerre est art simple tout d’exécution oui mais l’on fait avec les moyens donnés. Le meilleur stratège du domaine aérien faisait quoi en 1945 au Japon face à des masses de bombardiers volant plus haut et plus vite que la majorité de ses chasseurs . En 1914 les français manquaient de mitrailleuses, mais ils se servaient du 75 comme tel le stock de munitions aurait été à la hauteur les allemands se seraient retirés piteusement. Foch avait écrit à propos des armes modernes les fusils ces piques de plusieurs kilomètres. Durant la guerre de 14-18 au moins deux hommes ont pensé contourner le front par la troisième dimension le français ne dépassa pas le stade des bureaux d’études dont il était issu. L’américain lui se heurtait à une fin de non recevoir du Général Pershing qui un peux plus clairvoyant déclarait qu’il devait refuser l’idée comme irréalisable mais dans le futur… Le matériel est prédominant et de plus en plus mais il a toujours tenu une place importante dans l’art de la guerre. Alors élaborer une belle théorie comme Clément Ader le père de l’aviation c’est bien mais avec des engins poussifs juste capable de se soulever… Ses idées étaient juste tout au plus en avance d’un demi siècle de Gaulle aussi son armée cuirassée de métier était irréalisable en 1930 au fait ses écrit n’ont rencontré qu’un sucés mitigé 3000 exemplaire pour vers … Benoît Meschin avec son histoire de l’armée allemande lui a été largement supérieur. L’armée et ses cadres quoique coupés très théoriquement en France de la société civile y vivent ne serait-ce que par le contact des recrues ou des notabilités de la ville de garnison. L’on peut en déduire facilement que l’air du temps baigne plus ou moins la garnison ou l’état-major. Un militaire n’étant pas un chartreux il est dans la vie civile et en subit les influence dés qu’il quitte la caserne et encore la radio les journaux sont assez vieux , ne parlons pas du cas des appelés avec les sursis . J’ai le souvenir d’un ami mis au trou pour la lecture du canard enchaîné comme il était en Allemagne à l’époque et docteur en droit il a directement interjeté appel auprès du tribunal constitutionnel allemand. Autant dire qu’il a été libéré de ses obligations dans l’heure. Que voulez vous faire quant il y a déjà quelques années les familles des appelés servant sur les bâtiments engagés lors des événements yougoslaves protestaient. Le militaire est un cuisinier si l’on parle d’art et doit tenir compte des goûts du publique. A quoi bon mitonner un cassoulet au confit si la majorité bien pensante clame que c’est un poison. Pour le fameux complexe militaro-industriel c’est le poisson qui se mort la queue. Les militaires avec le complexe du toujours plus ne sont pas blancs bleus dans l’affaire. Un exemple simple le FAMAS les premières ébauches je les ai vues en culottes courtes. Un de mes parents pestait ayant la formation d’ingénieur et une expérience au feu de prés de 15 ans . Vous voulez que je continue ?
  21. Même pas il brûle en gros les chicanes en néoprène sur les quelles frotte la balle et qui absorbe une part des gaz ne vit déjà pas vielle avec des munitions subsoniques 100/150 cartouches avec des supersoniques c’est de l’ordre des 50/60 coups . Ceux à paille de fer (brevet Maxim) résistent un peut plus mais atténuent moins. Le plus beau j’ai vu un inconscient soit disant journaliste spécialisé dans la chose flamber au sens propre du terme un silencieux en tirant dedans des cartouches traçantes…
  22. Pour le bruit en écho c’est simplement la balle qui arrive dans la bute de tir et aussi le choc du percuteur sur l’amorce. J’ai eu l’occasion de tirer au silencieux « militaire » c’est bien le son qui me reste en mémoire. En plus pour avoir tiré au Nagant sans silencieux c’est une arme assez discrète la munition est une 7.62 en réalité un petit 8mm 7.92 à fond de rayures et propulsée par une charge de poudre assez ridicule si vous la comparez aux obusier en 357. Oui j’ai déjà entendu parler de S&W soit disant équipé de silencieux mais jamais vu même en photo sauf des accessoires de cinéma. Pour les MR à l’époque les policiers pouvaient acheter leur propres armes et je peux vous certifier qu’un bon nombre ont fait le sacrifice ; affronter des truands enfouraillés au 357 avec un PA Unique en 7.65 soit vous êtes inconscient ou un maître tireur avec dans ce cas tous les em… qui vont avec dont une tonne de papier à remplir. HA le MR une pièce comme nous en produisons une par siècle de l’acier usiné et polis glace des ajustages au centième bien belle arme mais trop cher pour notre police moralité le RMR fait en micro fusion et bien laide . Pour la course de détente c’est inévitable sur les révolvers utilisant un ressort à boudin, comparez la course de détente de sa majesté le Colt Python et celle d’un S&W modèle 29 à ressort plat.
  23. 350 m pour un Springfield en calibre 58 avec quelles balles ? avec une ogive Minnié mettez donc vos fesse à 500 m je tiens le fusil
  24. Mon Cher Berkut un bien beau frittage en vu. Un revolver s’enraie certes bien moins souvent qu’un PA mais comme la chose n’est pas prévue c’est une M… intégrale Allez donc démonter le verrou de barillet d’un colt Python il est en 3 pièces et minuscules ou jetez un coup d’œil dans les entrailles d’un MR 32 match . En fait sur un révolver le cas le plus courant c’est l’enclumage du percuteur il reste planté dans l’amorce. Si c’est un percuteur fixé au chien S&W un petit maillet fait l’affaire si c’est un percuteur frappé et donc dans la carcasse de l’arme Python par exemple Aie tout démonter et aucune garantie de ne pas avoir recours à la chirurgie amputatoire. Vous avez aussi la rupture de l’élévateur la barillet ne tourne plus juste la pièce à changer Plus grave et carrément méchant rupture du verrou de barillet ici vous pouvez tirer avec la chambre pas en face du canon Devinez la suite. Un gag mais que j’ai vécu et 3 ou 4 fois un rechargeur distrait moralité la balle reste coincée à cheval entre le barillet et le canon , si c’est du 38 WC une scie fil et un peut de patience mais sur une 357 blindée . Pour des révolver tirant des munitions de PA j’ai eu 2 S&W md 25 en 45 ACP un Ruguer Bicentenial en 45 ACP, un MR 5 ¼ en 357 et 9 para Devrais je citer les multiples choses belges de l’entre deux guerre en 6.35 ou 7.65 . Pour l’équilibre c’est une question de point de vue ou plus à mon avis de l’arme avec la quelle vous avez débutée. A mes yeux le PA surtout à grande capacité aurait tendance à pointer haut et le révolver bas . Pour votre culture j’ai vu peut être plus de révolvers transformés en décapotable que de PA explosés en plus de 30 de stand et 25 d’armurerie. Remarquez j’ai ma petite explication les policiers ou les militaires théoriquement ne tirent que des munitions neuves et de bonne qualités les civils certains rechargent et … En plus en balistique intérieur n’oubliez pas que la chanbre d’un révolver n’est pas strictement cylindrique il y existe un épaulement pour obtenir le temps de combustion utile de la poudre Pour votre culture il existe un seul révolver au monde qui peut être équipé d’an silencieux c’est le Nagant 1895 et seulement avec sa cartouche d’origine. Dans l’attente du débat
  25. La douille qui reste coincée dans la chambre c’est rare mais bien plus courant. Il existe même des jeux d’outils pour extraire la chose. La cause la plus commune c’est un mauvais alliage ou un recuit du métal qui le prive d’élasticité en gros il ne reprend pas sa forme restant obstinément collé aux parois de la chambre. Dans le cas d’une douille bouteille le cas devient des plus intéressant généralement seul le collet reste en place pouvant provoquer une percussion avant verrouillage de la culasse. Pour le cas d’étuis rechargés il existe aussi la solution du tireur à l’économie qui use son matériel au dessus de toutes prudence 15 à 20 rechargement sont un maximum à mes yeux . Autre solution mais valable que pour les douilles bouteilles l’allongement du collet qui n’est pas rectifié …
×
×
  • Create New...