Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Mauser

Members
  • Posts

    1,207
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by Mauser

  1. Problème le policier moyen ou le gendarme moyen tire en un an ce que n'importe quel tireur FFT craque en un match même moins si vous comptez les 5 cartouches de flambage qui à mon époque était autorisées.

    En fait vous avez le GIGN et le RAID qui absorbent la quasi totalité du budget munition et les autres qui se contentent des restes alors en période de crise...

    Reste le cas bien plus épineux des polices municipales elles doivent tirer 100 cartouches par an pour garder le droit de détenir une arme Maintenant certaines villes en fonction de leur finance vont bien plus loin.

  2. Légende quant tu nous tient le riot gun a été utilisé la première fois lors d'émeutes de mineurs dans l'Illinois et son seul avantage à l'époque résidait dans sa fiabilité et sa capacité à arroser large. Puis les polices US l'on adopté mais pour le tir à balle pour fracture les serrures.

    Chargé en chevrotines il offre un avantage énorme sur toutes les autres armes c'est à distance de pouvoir obtenir le choc nerveux sur les deux lobes du sujet donc de le mettre KO immédiatement.

    Maintenant pour la question de la porté il ressort des statistiques de polices que si le nombre de balles augmentent les distances restent les même entre 0 et 15 m maximum.

    Le reste c'est du cinéma et le distribution de ces armes en fait parti Un peu comme la Thompson avec son camemberts mythique et pourtant ce n'est pas le meilleur PM au monde.

    Pour les chances de survie d'un policier lambda face à un AK je dirais quasiment nul vu l'entraînement dispensé.

  3. Le mieux à courte distance 25m maximum la bonne veille 45 long colt bien rechargée vous êtes au dessus d'une 44 magnumavec une balle expansive le client reste sur place mê"me avec un gilet pareballe vu le nombre de côtes fracturèes. Probléme je l'utilise avec un ruguer bicentenial de 6pouce et ?

    Joli bébé d'un poid respectable remarquez le recul est viril

  4. Certains semble oublier que décolonisation soft ou pas l'armée française est duale depuis plus d'un bon siècle Une part en métropole et l'autre dans les colonies.

    Que galula ou Roy sont des spécialiste de la guerre révolutionnaire (indochine) et non de la pacification

    et ici rien qu'entre Galliéni et Lyautey le grain à moundre est conséquent.

    Don nous aurion sans aucun doute une armée plus lourde et moins de troupes légéres mais en conservant un vibier pour nos actions discréte ou le coup de main dans un cadre d'assistance exactement comme les anglais avec leurs paras et leurs troupes de marine

    pour la Légion elle serait resté car elle est la seule unité que le PR peut projeter sans avoir à demander à qui que ce soit

  5. Il n'est pas question de B bomber mais d'Oural bomber programme qui ne donnera que quelques prototypes.

    En 1940 après la victoire contre la France hitler fait stopper tous les programmes qui ne peuvent aboutir dans les 6 mois .

    Impa

    Désolé coupure du net

    Impactant ainsi directement TOUS les programmes désorganisations qui va être amplifié par

    l'envoi sur le front EST de techniciens qualifiés Un ingénieur sans outilleurs ne sert pas à grand chose.

    de toutes façon la majorité des programme aérien se heurtent à deux écueils

    Le manque de carburant à haut degré d'octane qui va pénaliser les moteurs à pistons

    Le manque de certain métaux comme le chrome qui vont faire de la construction de réacteur fiables une mission impossible.

  6. Pour marewick vous tirez combien de cartouches par moi un policier ordinaire c'est environ 100 par an.

    Et si le 22 reste le calibre de base des kindons du mossad ce n'est pas un simple hasard.

  7. Les calibre de chasse ne s'expriment pas en mm ou en 1/100 de pouce mais en poids

    Un calibre 20,16,12,10correspond au nombre de balle du diamètre du fusil que l'on peut fondre dans une livre de plomb et pour faire plus simple ce n'est pas une livre de 500g mais une livre de Paris de l'ancien régime soit 400? grammes de plomb.

    Pour le calibre 16 il est sans doute tenu compte du recul et du poids de la munition à moins que ce soit l'habitude historique le calibre 16 est une munition continentale quasiment inconnu aux USA par exemple

    NB certain services US utilisent de calibre 20 et 20 magnum en riot.

    Le reforage d'un calibre 16 en lisse est de presque 17 mm en calibre 12 de 18.7.

    Pour la 7.62*54 R c'est la dernière des munitions de nos grands-pères il faudrait la comparer à la 30.06 , 303 enfield ou 8mm lebel ou mauser.

    La 7.62 OTAN est juste une marche en dessous pour le poids de la balle le VO restant assez proches l'autre munition tire une ogive plus lourde donc moins sensible aux vent et conservant plus d'énergie à longue distance

  8. Et c'est pour cella que les chinois nous l'on plus ou moins copié . Effectivement comme nous ne possédons plus de MAS autant aller acheter sur étagère mais avec un concours qui ne soit pas truqué comme le match SIG  Beretta 92.

  9. L'avantage du 22 lr réside dans la facilité de doubler voir tripler le coup. Vulgairement avec un 44 magnum

    vous arrachez une tête bien mais si jamais vous manquez votre tir le petit 22 en face va vous coller trois balle dans le crane avant que vous rameniez votre arme en ligne.

    Autre avantage sa détonation "discrète" dans une artère animée d'une grande ville sa détonation passe quasiment inaperçue.

    Balistique ment cette munition ne possède aucun pouvoir d'arrêt par contre des munition comme la stinger de CCI ou le Bee ? de winchester possèdent un bon pouvoir de pénétration.

    Ce qui en fait non pas une munition de défense mais de tueur une 22 bien placée dans la tête neutralise de façon définitive mais ne comptez pas sur une blessure assez traumatisante pour stopper votre adversaire ici c'est tout ou rien

  10. Le stopping pover : Effectivement c’est une notion us née des déboires des américains au philippine contre les Moros c’est la notion de pouvoir stopper net tout agresseurs.

    Maintenant cette notion reste des plus floues. Car même avec les monstrueux 476 ELEY à balle Dum-dum les anglais se plaignaient de rencontrer des difficultés dans leur colonies.

    Vous pouvez rechercher la puissance d’arrêt par la destruction d’un organe vitale il en existe un seul à effet immédiat le cervelet et sa prolongation la moelle épinière jusqu’au niveau de la pomme d’Adam.

    Vous pouvez essayez de transférer le maximum d’énergie au sujet pour provoquer un choc nerveux. Pour cella il faut lui transférer approximativement le poids de son corps et comme l’homme possède une structure nerveuse bilobée toucher chaque lobes nerveux.

    Il faut donc que la balle reste dans le corps ou s’y déforme les fameuse balles Dumdum et autres expansives qui en sont les descendantes pour les munition qui basculent lors de l’impacte transférant ainsi une bonne part de son énergie.

    Le choc hydrostatique comme tous les autres animaux notre corps contient environ 80% d’eau incompressible donc lors de l’impacte la balle va creuser un canal dans le corps mais si aux faibles vitesse l’ogive se comporte comme un foret plus la vitesse monte plus le canal va s’élargir au point que dans les 1000m/SC vous obtenez une cavitation qui ressemble à deux cônes inversés le plus grand dans le sujet le plus petit vers l’arrière de la trajectoire ce sont les matières arrachées lors du contact.

    Pour vous en convaincre si vous le pouvez rassemblez quelques bidon d‘huiles ou autre de 5L mais qui ont conservé leurs bouchon après remplissage d’eau commencez avec un 22 rien vous pouvez monter comme cella jusqu’au 357 ici le trou de sortie est plus gros que celui d’entré puis passez aux armes d’épaules avec une vénérable 30*30 c’est déjà mieux passez à la 7*64 le bidon est éventré avec une 223 ou plus  le bidon explose.

    N’oubliez pas qu’il existe aussi deux écoles celle des civils qui veulent se protéger policiers compris alors ici la règle du jeu ne réside que dans sa survie. Pour les militaires le but du jeu ne réside pas dans tuer à tout prix son adversaire mais à le blesser il faut 5 homme pour un blésé et 5 pour se débarrasser de 1000 morts.

     

  11. Le c de service personne n'a donc pensé à l'effet Gerlich(pas certain de l'orthographe). Avec un canon à âme conique passant du 50 mm au 40mm obtient un gain de vitesse important comme la masse u projectile reste la même l'énergie augmente.

    Le principe à été utilisé par les allemand pour créer un petit canon antichar pour les paras mais vu son faible poids les troupes de montagnes en étaient friande.

    Le principe est resté en déshérence trop complexe de fabriquer un tube rayé diminuant de calibre et pour l'obus les jupes assurant l'étanchéité au gaz n'étaient pas cadeau à réaliser Pour le noyau de l'obus il était en tungstène puis en uranium.

    de nos jour les deux plus grands obstacle à une croissance de puissance résident dans les poudres il semble qu'un seuil soit atteint l'on ne trouve pas de poudre plus vive et l'amorçage qui rencontre le même écueil 

  12. Il faut remettre les choses en perspective les avions furtifs sont des programmes de plus de 30 ans destiné à la trouée de fulda et à passer les missiles soviétiques et l'on a poursuivi ces programmes car il y a énormément d'argent et d'emploi en jeux Les américains subventionne leur aéronautique par le biais des programmes militaires Mais comme les firmes sont les mêmes...

    Maintenant l'air power issu de la théorie des cercles de warden rencontre plus que des difficultés de réussites dans biens des cas je devrais dire qu'elle n'a jamais entraînée la victoire depuis sa conception.

  13. Désole mais la première tourelle sur un blindé est autrichienne sur l'austro dailamer 1980. Vous la voyez dans il était une fois la révolution.

    Pour la petite histoire elle est refusé à ses début par le haut état-major son apparition ayant déclenché un panique dans les chevaux et quelques généraux se sont retrouvés sur le cul au sens propre.

    Durant la guerre de 14/18 l'idée était dans l'air au point que dans les vosges certains forestiers utilisaient leurs tracteurs agricoles munie de chenilles.

    Effectivement l'usage prématurè des tanks anglais entgraine une série de mesure des allemands : ERlargissement des tranchèes , baqlle perforante à noyau en acier, les monstrueux fusil anti-char

  14. Cette débilité comme tout tas d'autres activators qui permettent par artifices extérieurs de tirer en rafale

    C'est aux USA la différence entre être libre ou se prendre X années de pénitencier

    Loi tout aussi débile que celle passé interdisant aux tireur licenciè français d'avoir une arme qui tire en rafalle .

  15. Ce n'est pas que le cas de l'armè de l'air ni même du matèriel militaire en général . L'armèe de l'air est simplement plus "parlante" Un avion d'une vintaine de mètres voir moin dont le prix s'exprime en centai_nes de million frappe les esprits

    N'importe quel ingènieur affectè à une cellule de création ou n'importe quel directeur commercial vous dira que de nos jours pour trouver le petit plus qui fait la diffèrence le coût devient prohibitif dans la majoritè des cas .

    En fait nous vivons sur l'acquis de la pèriode 1900/1945 et il n'est que question d'amèliorations  pas de rupture permettant de repartir de zèro

  16. Une question risible peut être Les américains ont ils fabriquès des AK47 ? Suite aux événements de Marseille et devant les affirmations de certains journalistes se disant qualifiès en armes J'arrive à douter

    PS les USA ont importè des masses d'AK Norinco à une époque mais de la a en fabriquer des accessoires chargeurs , crosse ou autres oui .

    Qui aurait une bible et un fusil pour tirer cette affaire au clair

  17. Un conseil un livre à lire sur Rommel 3Erwin Rommel" de Benoit Lemay assez destructeur sur la réputation stratègique de l'homme.

    En fait il n'aurait pas du passer au mieux le grade de Brigadier.

    Et pour sa non complicitè avec le régime un bon bain de jouvence pour certain une siple piqure de rappel pour qui connait son histoire

    La question ici est la même que dans toutes les dictatures Où commence la complicitè ou se situe le simple suivisme de protection

  18. A l'heure actuelle il existe un fort courant qui tendrait à renverser la vapeure Autant dire TOUS les généreaux allemands ou amiraux étaient des nazis La réalitè doit comme d'habitude se situer entre la propagande otanesque des annèes 1950 et ce retournement actuel .

    Au fait si Doenitz n'était pas nazi il possédait un capital confiance énorme de Hitler qui le nomme son sucèsseur Remarquez c'est peut être un coup de pied de l'âne Hitler se moquant du sort  du peuple allemand àprès sa mort.

    N'oubliez jamais que le Reich de hitler est une polyarchie et non une dictature bien huilè Chaque baron esayait de conserver ou d'étendre son domaine en empiètant sur l'autre.

×
×
  • Create New...