Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

g4lly

Administrateur
  • Posts

    60,024
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    348

Posts posted by g4lly

  1. 12 minutes ago, zozio32 said:

    aucune, meme si on doit construire plus de reacteurs?    

    et puis il doit y avoir un lag long entre l'arret d'un reacteur et le debut de la construction du nouveau.   ou bien il y a deja des emprises suffisantes qui sont en attente?

    Il y du foncier disponible pour 10 tranches EPR sur les sites actuels.

    Les site qui ferment comme Fessenheim peuvent être recyclé en EPR etc.

  2. 11 hours ago, Schnokleu said:

    Mais densité de l'air plus faible => angle d'incidence nécessairement plus important à vitesse égale => plus de trainée.  Donc rien d'évident.

    Les "emports" ne génèrent pas de portance donc pas de trainée induite ... pour simplifié. Plus l'air est léger moins ils trainent.

    Pour le reste :

    Le ratio Lift/Drag n'est pas une constante, ni de la vitesse - du moins la de la "vrai" vitesse - , ni de l'altitude. Le L/D max se déplace donc en vitesse - TAS - en fonction de l'altitude - en fait c'est un invariant en fonction de EAS - ... résultat comme il est plus avantageux de voler à L/D max ... en général plus tu montes plus tu vas vite, ou tu te permet d'aller vite.

    3-s2.0-B9780128184653000203-f20-12-97801

    En fait L/D max est invariant par rapport à EAS ... sauf que TAS varie selon EAS en fonction de l'altitude ... donc pour optimiser ton vol à LD/max tu garderas la meme EAS quelques soit l'altitude ... sauf que plus tu montes plus ta "vrai vitesse air" augmentera.

    Yif3Mfu.jpg

     

  3. 7 hours ago, prof.566 said:

    Les systèmes du F22 étaient programmés en ADA, un langage strict et peu gourmand en ressources. Le F-35, C++, error prone

    C'est un peu un non-choix ... si ton soft nécessite beaucoup de développement et que tu n'as pas assez de développeurs ... tu es quasi contraint de t'orienter vers des solutions ou les développeurs sont plus nombreux.

    • Upvote 1
  4. 9 minutes ago, zozio32 said:

    c'est quand même fantastique alors, on a pas d'industrie éolienne en France, donc un lobbying limité

    C'est faux il y a un gros lobby éolien en France c'est celui des gaziers, ils travaillent main dans la main parce que la puissance installé éolienne doit forcément être couverte par du gaz pour l'intermittence ...

    ... Accessoirement ceux qui se goinfrent directement de sub' sont aussi un drôle de lobby, essentiellement étrangers, avec des montages de l'espace qui ne servent qu'à récupérer les subventions.

     

    9 minutes ago, zozio32 said:

    et pourtant quand RTE fait une projection sur l'avenir du mix future, il n'y a pas un scenario possible avec que du nucléaire et pas de renouvelable.

    RTE c'est un opérateur de l'état et donc la voix de son maitre, comme l'Ademe etc. Ils sont payer pour te vendre la politique du gouvernement.

     

    9 minutes ago, zozio32 said:

    Franchement, l’état, RTE, serait juste trop idiot, ou bien c'est seulement le lobby vert qui arrive a imposer cela. Je ne demande même pas que ce soit le scenario principale, juste qu'il existe.

    L'état ça n'existe pas ... derrière il y a des gens qui font carrière ... des gens qui doivent se faire élire ... des lobbyiste qui doivent justifier leurs revenues etc.

    Tout se petit monde vie dans sa gentille mythologie ... et s'intéresse assez peu à ce qui se passera dans 10 ans ... leur carrière sera derrière eux ... ou ils bosseront dans le privé à te vendre de l'électricité 10 fois le prix.

     

    9 minutes ago, zozio32 said:

     ou bien c'est seulement le lobby vert qui arrive a imposer cela.

    Le lobby vert c'est un agenda politique qui vise la prise du pouvoir et qui est aussi près à tout que les autres pour cela. Bruler dans montagne de charbon en Allemagne, stocker des montagne de lampe fluorescente en France, produire des isolant RT2020 ultra polluant etc.

    Et comme le "vert politique" n'existe que fédéré autour de leur haine du nucléaire ... ils sont prêt à toute les compromission pour continuer à exister sur ce thème.

     

    9 minutes ago, zozio32 said:

    Fukushima ca a eu un impact long en Allemagne, pas en France (et encore, l'investissement en berne sur le nucléaire y doit peut être quelque chose). On ne peut pas prédire qu'il n'y aura pas de réaction dans 5 ans, 10 ans si il y a un autre pépin. Ça dépendra du contexte, de l’état de la politique en France, en EU.

    A ce sujet, on a faillit avoir des coût de financement plus élevé si le nucléaire n’était pas classe vert pour l'UE. Ce genre de risque existe, ça ne sert a rien de le nier.

    C'est pas un risque c'est un choix politique. Si ton choix politique c'est de laisser ton voisin concurrent te déclarer la guerre et de baisser ton futal ... faut changer de métier.

    9 minutes ago, zozio32 said:

    Et encore une fois, personne je crois sur ce fil n'est contre le nucléaire et refuse d'accepter les challenges de l'industrie éoliennes et solaire. Il faut en France réinvestir dans le nucleaire et cela serait bien que d'autre pays suive. Mais on ne peut pas nier qu'il y a aussi des problème et des difficultés avec cette industrie. La prod décroît depuis 2011 en France, n'allait pas dire que juste prolonger les centrales sera facile. Il y a forcement bcp de boulot juste pour garder le niveau de prod actuelle.

    Si justement ... il n'y a pas la place pour tous les investissements, toutes les subvention, et tout les prix ... tu ne peux pas avoir le beurre l'argent du beurre et le cul de la crémière.

    A un moment il faut avoir un plan sérieux et s'y tenir.

    Mettre des monceau de pognon dans un éolien français qui ne rend pas le service attendu c'est comme si tu brulais tes bifton sur ton balcon. Ça coute un rein et ça produit du CO² en remplaçant une énergie qui n'en produit pas!!!

    • Like 2
    • Upvote 1
  5. https://www.reuters.com/world/china/china-says-it-wants-expand-brics-bloc-emerging-economies-2022-05-19/

    Quote

    China says it wants to expand BRICS bloc of emerging economies

    Chinese Foreign Minister Wang Yi holds a news briefing ahead of the 9th BRICS Summit, in Beijing, China August 30, 2017. China Daily via REUTERS

    May 19 (Reuters) - China wants to expand the group of emerging economies known as BRICS, in the first shake up of the bloc in over a decade, a senior Chinese diplomat said on Thursday.

    Brazil, Russia, India and China initially formed the bloc in 2009, with South Africa joining in 2010.

    "China proposes to start the BRICS expansion process, explore the criteria and procedures for the expansion, and gradually form a consensus," Wang Yi, China's state councillor and foreign minister, told an online meeting of BRICS foreign ministers.

     

  6. 20 minutes ago, Métal_Hurlant said:

    Les américains envisageraient finalement d'envoyer des missiles Harpoons aux ukr ; Si je comprends bien la solution serait de démonter un lanceur d'un de leur navire est de l'installer sur les côtes Ukr

    https://www.reuters.com/world/exclusive-us-aims-arm-ukraine-with-advanced-anti-ship-missiles-fight-russian-2022-05-19/

    extrait :

    "...Bryan Clark, expert naval à l’Institut Hudson, a déclaré que 12 à 24 missiles anti-navires comme le Harpoon avec une portée supérieure à 100 km suffiraient à menacer les navires russes et pourraient convaincre Moscou de lever le blocus. « Si Poutine persiste, l’Ukraine pourrait éliminer les plus grands navires russes, car ils n’ont nulle part où se cacher dans la mer Noire », a déclaré Clark..."

    Et ce sont les P-8 US qui fourniront à nouveau les solutions de tir? Si ça ne part pas en couille ca sera un miracle.

    ---

    Sur le front Poposnaya, les russes seraient à moins de 10km de Soledar ... soit à à peine plus de 10km au nord est de Bakhmut.

    Au nord de ce front les russes occuperaient Viktorivka.

    Difficile de pronostiquer ce que va devenir ce saillant en plein milieu du front ... mais ca commence à produire deux petits chaudron. Un potentiel merdique autour de Lysychansk. Un autre un peu moins embétant au sud est de Bakhmut.

    • Upvote 1
  7. 20 minutes ago, zozio32 said:

    de toutes façons, on a visiblement pas l'industrie nucléaire suffisante pour remplacer le parc et l'augmenter assez vite.

    Pour l'éolien tout est acheté à l'étranger ... et la France est géographiquement peu compatible ...

    ... accessoirement la France est le meilleur éleve CO² avec la Norvège ... donc c'est pas comme s'il y avait une urgence absolu à émettre moins.

    Pour le remplacement du parc ... la solution partout c'est bêtement d'étendre la durée de vie des CNPE. Mais produire 8 à 10 tranches EPR2 est par exemple un non problème aujourd'hui. Le foncier et l'infra sont disponible ...

    20 minutes ago, zozio32 said:

    Au moindre pépin nucléaire n'importe ou dans le monde nous risquons une levée de bouclier qui retarderai les projets.

    Coupe leur le courant ils vont pas se lever longtemps. Encore des troupeaux d'enfant trop gâtés d'avoir l'ampoule qui s'allume quand il appuie sur le bouton. C'est peut être bêtement un problème d'éducation plus qu'un problème d'atome. Ils ont juste pas assez manqué.

    Accessoirement aujourd'hui tout le monde s'en branle de Fukushima, on fait la guerre à Tchernobyl ... tu voit bien qu'en vrai c'est un non problème. Ça n'en est un que quand il n'y a pas d'infos plus croustillante pour faire les gros titre.

    • Like 1
    • Haha 1
    • Upvote 1
  8. 28 minutes ago, Ciders said:

    Niveau PatMar, les Russes ont peu de moyens. Niveau sous-marins, ils peuvent... mais vu la densité d'avions ISR dans le secteur, ça va vite virer à la chasse au Kilo. Restent l'option des mines et du sabordage, à supposer qu'ils parviennent à Odessa sans se faire repérer.

    Mais concrètement, le risque pour les Russes est surtout que leur supériorité en Mer Noire soit à moyen terme battue en brèche par l'acquisition par les pays riverains de missiles anti-navires longue portée. Et éventuellement de missiles capables d'atteindre la Crimée voire le port de Novorossisk. Ce qui supposera en retour des investissements russes supplémentaires pour se couvrir, et qui tireront la corde déjà bien tendu du budget et des équipements disponibles.

    A noter qu'il ne faudrait pas oublier que le gros de la flotte russe dans le coin est toujours coincé à Tartous en Syrie. Pas sûr que les installations locales suffisent longtemps à entretenir les navires et les marins, sans compter qu'ils sont un appeau à actions terroristes.

    Un argument de plus pour la prise rapide d'Odessa alors :bloblaugh:

  9. 1 hour ago, Paschi said:

    Le tout nucléaire est pour moi une aberration et un non sens

    C'est pas un problème d'opinion, soit ça à du sens soit ça n'en à pas. En quoi le nucléaire serait insensé?

    Quote

    Vue l'expérience du Danemark et de l'Allemagne dans l'éolien offshore je pense qu'ils savent ce qu'ils font.

    Massivement subventionné depuis des années ... prime à l'installation rachat obligatoire, tarif de rachat plancher fixé à l'avance etc.

    Pire le modèle danois est une exception puisque pour fonctionner en intermittence il parasite son voisin norvégien ... qui doit fournir les périodes sans vents avec son hydro.

    D'autre petit fait sur le Danemark. Par chance les conditions de vents y sont bonne, bien meilleure qu'en France. La mer est peut profonde. Le pays est constellé d'ile, n'a que 5 millions d'habitant et peut compter sur les approvisionnement complémentaire de ses puissant voisin énergétique Norvège et Allemagne.

    Autre petite chose. Pour poursuivre le développement offshore lointain, le Danemark va construire tout un réseau d'iles artificielles à grand coup de béton en pleine mer ... un truc super écologique. Et pendant ce temps là ... aucun investissement dans le stockage ou la gestion de l'intermittence en dehors du charbon.

    De la à qualifier le Danemark de parasite énergétique il n'y a qu'un pas ...

    Et le résultat du modèle Danois une des électricité la plus cher d'Europe. Et oui tu ne rêve pas c'est bien 3x plus cher que dans l’Europe de l'est. Au moment d'électrifié toute la société c'est ballot.

    prix-de-l-electricite-non-le-prix-en-fra

    • Like 1
    • Upvote 1
  10. 1 hour ago, Alzoc said:

    Si justement, une centrale nucléaire c'est beaucoup moins de béton et d'acier par MW installé qu'une éolienne et au lieu de durer 20-25 ans ça va durer 60-80 ans (voir plus).

    Moins de surface utilisée et une densité énergétique bien plus élevée pour le nuc.

    Les éoliennes ne "durent" pas 25 ans ... c'est d'ailleurs un des gros problème.

    Il y a le problème d’abrasion des pales ... qui faut en général changer au bout de 8 ou 10 ans sinon le rendement chute avec leur perte de profil.

    Il y a le problème de maintenir des éoliennes dont la rentabilité a chuté. Au bout de 10 ans un concurrent plantes des éolienne 2 fois plus haute et trois fois plus puissante ... il à du vente plus permanent et trois fois moins de maintenance à faire que toi ... ton champ n'est plus rentable ... tu l'abandonnes. C'est un gros problème avec les installations terrestres au US aussi bien éolienne que solaires ... beaucoup sont abandonnées parce que rapidement devenues obsolète.

    Aujourd'hui abandonner un champ éolien ne coute rien à l'exploitant ... ce n'est pas budgété à la construction ...

    ... à terre la démolition est assez simple, mais couteuse. Notamment la démolition des fondations massives. Pour le recyclage c'est très très moyen ... en générale les pales en composite ne se recycle pas. le mat acier se recycle ... une partie de la nacelle aussi. Pour les résidus du massif, béton fragmenté et acier c'est très variable. Mais le transport est assez cher donc le béton par souvent en décharge. Pour les infras qui vont avec, route, tranché raccordement etc. en général ça reste.

    On pourrait reconstruire au même endroit ... mais souvent l'état de l'art à changer. Les promoteurs cherches des sub' ailleurs, et l'acceptabilité locale n'est plus au rendez vous.

  11. 1 minute ago, clem200 said:

    C'est pourtant assez concret et pas magique. 

    L'acier coûte 3 fois moins chère que l'aluminium et 5 fois moins chère que le titane.

    Si on se compare a un avion de ligne ce n'est pas compliqué d'être moins chère 

    D'autan qu'il est fort possible qu'au niveau réglementaire l'engin reste considéré comme un "bateau" et donc s’exonère des couteuses réglementation aériennes.

  12. Quote

    « La tiédeur des réactions de l’Occident à la mort de Shireen Abu Akleh ne me surprend pas. Mais cela me bouscule »

    Rédactrice en chef du média en ligne indépendant « Mada Masr », au Caire, Lina Attalah avait beaucoup d’estime pour la reporter palestino-américaine de la chaîne Al-Jazira tuée alors qu’elle couvrait des affrontements en Cisjordanie.

    « J’étais au Liban, mercredi 11 mai, quand j’ai appris par des posts d’amis palestiniens la mort de Shireen Abu Akleh. Puis sa photo a été publiée en boucle. La soudaineté de la mort de cette journaliste courageuse et brillante de la chaîne Al-Jazira, sous les balles de l’occupant israélien, alors qu’elle était en reportage à Jénine, m’a profondément choquée. Elle était identifiable, avec son gilet pare-balles siglé “presse”. Je n’ai pas de doutes sur l’identité de ceux qui l’ont tuée. Ces nouvelles ont absorbé mes pensées et mes journées.

    Lors de ses funérailles, à Jérusalem, vendredi 13 mai, j’étais de retour au Caire, collée à mon poste de télévision. Voir les forces sécuritaires israéliennes battre le cortège en deuil a été un autre choc. Quelle vulgarité ! Dans le prisme occidental, Israël est considéré comme le seul Etat démocratique et moderne de la région, en comparaison à un supposé manque de modernité des Arabes. Mais la mort de Shireen Abu Akleh et l’obscénité des policiers durant les obsèques mettent à mal cette vision.

    J’éprouve de la colère, un sentiment d’impuissance et une grande peine. En tant que journaliste, je m’identifie naturellement à elle, comme d’autres amis reporters : nous travaillons dans des conditions très difficiles, où produire une information libre est dangereux. Shireen Abu Akleh était une journaliste que j’estimais et suivais. Elle nous rapprochait de la Palestine, d’un territoire auquel nous n’avons pas accès.

    Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Le temps des funérailles de Shireen Abu Akleh, la ville de Jérusalem s’affirme palestinienne

    J’ai été interdite d’entrée dans les territoires palestiniens par les autorités israéliennes après avoir couvert, sur l’un des bateaux, l’action de la flottille qui tenta de briser le blocus de Gaza en 2011 : j’ai été arrêtée et j’ai dû signer un papier disant que j’étais entrée de façon illégale. Et c’est compliqué pour un Arabe, muni d’un passeport arabe, de se rendre dans les territoires, pour des raisons logistiques et sécuritaires : c’est l’un des effets de l’occupation.

    Un refrain lancinant veut que la cause palestinienne soit devenue marginale chez les Arabes. Mais l’onde de choc que provoquent dans la région des événements graves, comme la mort de Shireen, montre que cette petite musique sonne faux. En Egypte, ses funérailles ont été très suivies. La cause palestinienne demeure centrale, elle lie nos destins. Cette question a été fondatrice pour beaucoup de jeunes de ma génération, dans notre engagement et notre pensée politique.

    En tant que journaliste, la seconde Intifada, en 2000, m’a introduite à ce qu’est l’information, à la façon dont elle peut servir ceux au pouvoir. Aujourd’hui, je continue d’écrire sur des sujets palestiniens, à rendre visible cette question, alors qu’il y a de nombreuses tentatives de la rendre invisible, en Egypte ou ailleurs. La tiédeur des réactions de l’Occident à la mort de Shireen Abu Akleh ne me surprend pas. Mais cela me bouscule. C’est comme si le principe de la liberté d’expression, si cher en Europe ou en Amérique du Nord, ne comptait plus dans certains contextes, comme celui d’Israël et de la Palestine. »

    Laure Stephan(Beyrouth, correspondance)

    https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2022/05/19/la-tiedeur-des-reactions-de-l-occident-a-la-mort-de-shireen-abu-akleh-ne-me-surprend-pas-mais-cela-me-bouscule_6126832_4500055.html

    • Like 2
  13. https://www.lemonde.fr/politique/article/2022/05/19/changement-climatique-la-ville-de-paris-rate-ses-objectifs_6126865_823448.html

    Quote

    Changement climatique : la Ville de Paris rate ses objectifs

    Malgré des plans volontaristes, la consommation d’énergie parisienne n’a baissé que de 5 % en une quinzaine d’années, au lieu des 25 % visés, selon la chambre régionale des comptes.

    Beaucoup de volontarisme, mais des résultats insuffisants. Tel est le bilan d’Anne Hidalgo en matière de lutte contre le dérèglement climatique, selon la chambre régionale des comptes d’Ile-de-France. Dans un rapport inédit qui doit être débattu lors du prochain conseil municipal, à partir du 31 mai, les magistrats régionaux ont passé au crible l’action menée par la Mairie de Paris depuis 2004 pour limiter le réchauffement du climat, la priorité affichée par la maire socialiste. Leur conclusion est claire : la Ville s’est fixée des objectifs « ambitieux », mais n’a pas réussi à les atteindre. Ce qui suscite des doutes sur les chances de succès du nouveau « plan climat » adopté en 2018. « Les résultats nécessitent d’être améliorés par rapport à la trajectoire visée », reconnaît Anne Hidalgo dans sa réponse envoyée le 10 mai à la chambre.

    Le début du rapport se révèle assez élogieux pour la Mairie de Paris. La Ville « a intégré très tôt dans sa politique la volonté de lutter contre le réchauffement climatique », en adoptant un premier « plan climat » dès 2007, « cinq ans avant que la loi portant engagement national pour l’environnement l’impose », relèvent les magistrats. Qui plus est, ce plan comportait des « objectifs chiffrés ambitieux », plus élevés que ceux visés au niveau européen, « un plan d’action riche », et un suivi des résultats grâce à des bilans carbone réguliers. Au total, le programme visait à réduire les émissions de gaz à effet de serre du territoire parisien de 75 % en 2050 par rapport à 2004.

    Le problème, poursuit le rapport, est qu’aucun des trois principaux objectifs intermédiaires visés à l’horizon 2020 n’a été atteint. Le premier consistait à diminuer de 25 % les émissions de gaz à effet de serre de Paris. En l’occurrence, le bilan reste positif : les émissions ont baissé d’environ 20 % entre 2004 et 2018.

    « Politique active »

    Les émissions liées au trafic routier ont, en particulier, chuté de 34 %. La chambre régionale des comptes y voit le fruit de la « politique active » menée par la coalition rose-rouge-verte qui dirige Paris pour développer les transports en commun et réduire la présence de la voiture : déploiement des tramways, abaissement à 70 km/h de la vitesse sur le périphérique, limitation à 30 km/h dans la plupart des rues, durcissement de la politique de stationnement, incitation à l’usage de véhicules moins polluants, essor des pistes cyclables, etc. L’action « antibagnole » résolue d’Anne Hidalgo et de son équipe se trouve ainsi validée par les magistrats.

    ...

     

    • Haha 1
  14. 1 minute ago, Paschi said:

    Eolien offshore : en mer du Nord, l’Allemagne, la Belgique, le Danemark et les Pays-Bas annoncent vouloir « multiplier par quatre » leur capacité totale d’ici à 2030. Les quatre pays veulent faire de cet espace maritime la « centrale électrique verte de l’Europe » pour se passer des hydrocarbures russes.

    https://www.lemonde.fr/planete/article/2022/05/19/eolien-en-mer-l-allemagne-la-belgique-le-danemark-et-les-pays-bas-annoncent-vouloir-multiplier-par-quatre-leur-capacite-totale-en-mer-du-nord-d-ici-a-2030_6126750_3244.html

    Avec les prix exorbitant de l'éolien offshore même proche on va se marrer concernant la paupérisation de la population ...

    • Upvote 1
  15. 55 minutes ago, Manuel77 said:

    Complètement faux, pourquoi mépriser ses voisins ? Toute l'Europe ou seulement la France ? La composition de la consommation d'énergie primaire allemande n'est pas frappante à l'échelle européenne. Je n'ai trouvé que les chiffres de 2016, mais il est clair qu'il n'y a que deux pays qui suivent une voie particulière : La France avec 43 % de nucléaire et la Pologne avec 50 % de charbon. L'Allemagne a un mix énergétique qui ne diffère guère de celui de l'Espagne, de l'Italie ou du Royaume-Uni.

    https://www.bpb.de/kurz-knapp/zahlen-und-fakten/europa/75140/energiemix-nach-staaten/

    Je ne dis pas que le mix énergétique allemand est bon, mais il n'a rien d'exceptionnel. Tu peux tout au plus dire que toute l'Europe "veut voir ses voisins brûler".

    C'est plus explicite comme ca.

    Heqmcyb.png

     

    • Thanks 3
  16. 1 hour ago, metkow said:

    A la place des russes, j'aurais encerclé Severodonetsk

    Techniquement la ville est encerclée ... les russes d'un coté la rivière de l'autre.

    D'autant que les russes peuvent même se glisser entre la ville est la rivière par la zone industrielle ...

    Je ne suis pas sur que la ville soit beaucoup défendu d'ailleurs. La ligne de défense naturelle ici c'est la rivière ...

    Sachant que les russes sont à ~15km au sud de Lysychansk ... il faudrait pas que les ukrainiens se retrouve à faire une retraite à la sauvette ...

  17. 16 minutes ago, Teenytoon said:

    C'est sympa de poster des images, mais y'a moyen de contextualiser un peu le truc ? :laugh:

    L'espace aérien de responsabilité du Danemark n'est ni contigu à l'espace "international" ni l'espace russe.

    A la limite les jet qui décolle de Kaliningrad et qui passe par la Suède peuvent se balader au Danemark ... mais ça ne demande pas une police du ciel super velue non plus.

    • Thanks 1
  18. 11 minutes ago, mehari said:

    On peut aussi se demander si les Type 31 sont prévues pour le combat naval. Missile CAMM de portée très modeste, pas de missiles anti-navires, pas de sonar, pas de torpilles. Son seul armement est son hélicoptère.

    Normalement il y a du Mk41 pour des missiles "anti-navire futur". Du moins des réservations pour ...

  19. 12 minutes ago, Schnokleu said:

    Il est a se demander, face à une plus que probable montée des coups de sonde des forces russes, s'il ne faudrait pas plutôt complèter ces F35 non pas par d'autres F35 mais par des avions plus légers et moins couteux à opérer (et à la capacité militaire elle aussi inférieure, mais non nulle surtout en air air).

    Gripen C/D ?  F/A50 ?  F16 bk50 ?

    dk-se-fab-map-eu.png

    • Thanks 2
×
×
  • Create New...