Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

g4lly

Administrateur
  • Posts

    67,279
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    384

Everything posted by g4lly

  1. Ça recule le front de 10km ... en cascade ca peut s'étendre sur 30km de large. C'est modeste à l'échelle de l'Ukraine et même à l'échelle de la bataille d'Avdivka dont c'est une conséquence. Mais à l'échelle des gains et des pertes récentes sur les divers fronts dans cette guerre c'est significatif.
  2. Pervomaiske est "tombé" ... ca faisait un moment que les ukrainiens ne tenaient plus que les positions basses du village, visiblement c'est devenu trop compliqué/risqué, et ils ont quitter les dernière positions au nord ouest. Les combats se déplacent vers Netailove le petit village suivant. La chute de Pervomaiske pose pas mal de souci, meme si elle à longtemps été retardée. Menace Krasnohorivka par le nord ... et ca c'est pas bon du tout. Menace l'espace entre les réservoirs de Karlivka par le sud. Pour ceux qui se moquer de l'attaque russe de 36 chars dont douze perdus ... ca à permis d'engager un coin dans le dispositif ukrainiens de 5 à 7km de profondeur et d'au moins 5km de large, dans un espace opérationnel assez simple à tenir ensuite grâce aux deux réservoirs qui barrent naturellement le terrain. Depuis Tonenke les réservoirs représente un bond de 10km ...
  3. C'est plus voir beaucoup plus couteux pour un effet terminal pas supérieur parfois inférieur. L'autre souci c'est la latence ... le temps sur l'objectif. Selon l'usage tu as besoin d'un feu à effet rapide, et ca ne s'obtient pas en tirant de loin. Ça existe déjà les obus propulsé ... Rocket Assisted Projectile, c'est plus cher moins précis - à cause de l'incertitude de vitesse liè à la dispersion de poussée des moteurs fusée d'un obus à l'autre -. C'est peu utilisé parce que pour que ça soit vraiment utile il faut qu'ils soient guidés ... ça disperse trop sinon.
  4. Aux USA tout est toujours économique ... l'économie est la mère de tout les arbitrage là bas. Ce n'est pas nouveau c'est via l'économie qu'ils dominent le monde pas via les canons. Les risques réputationnels. Quel réputation au juste ... qu'ils viendront mourir dans les plaines d'Europe de l'Est à la place des locaux qui sont des victimes à leur yeux ... sérieusement. C'est le seuls à mettre les mains dans le cambouis au quatre coin du monde ... les autres n'en ont même pas de réputation!!! C'est pas un détachement mais une forme de mépris ... ... et il n'y a pas de conclusions à tirer ... pour faire quoique ce soit il faut de la richesse ... pas de bras pas de chocolat. Cette richesse ont refuse obstinément de la produire ... Voilà l'image qu'on les américains de l'Europe ... https://www.lemonde.fr/idees/article/2023/09/05/l-ecart-de-pib-est-desormais-de-80-entre-l-europe-et-les-etats-unis_6187928_3232.html ... un camp de gitans.
  5. C'est une incantation ou tu as des arguments derrière? Caesar c'est un effecteur. Il calcule sa position. Centrale inertielle mais recalage presque indispensable GNSS, sinon faut refaire une implantation topo, et cette implantation est très dépendante de la qualité des infos topographique et des éléments de relevé. Demande des consignes au système de contrôle régimentaire ou divisionnaire. Corrige les instructions de tirs en fonction de l'affinage de sa position de tir effective et de la vitesse réel des obus en sortie de bouche. Tire ... selon la consigne affinée. SPACIDO ne fait que la correction de l'allongement du tir via la correction de vitesse initiale réel vs vitesse initiale servant d’hypothèse au calcul. LU 220/320 c'est juste des obus ... le plus critique c'est la poudre propulsive. Il faut qu'elle pousse de manière consistante et prévisible selon la température, l'ancienneté de la poudre etc. etc. Comme ca on à une vitesse initiale réelle si ce n'est parfaitement prévisible, au moins parfaitement homogène coups après coups - ou dont la variation est très prévisible, via la mesure de température, et le calcul de l'abrasion du tube -.
  6. Le prix de l'énergie dans un monde ouvert est grosso modo le même partout, modulo le coup d'acheminement. Et le prix de l'énergie est un élément essentiel de l'inflation, donc des taux banque centrale, donc de la croissance. Hors le prix du pétrole remonte à quasi 100$ ... c'est déjà trop inflationniste à leur gout ... ça risque de retarder la baisse des taux de la Fed et donc la reprise de l'activité économique US - et pas seulement US on a le meme problème en Europe -.
  7. Israël compte à court terme entrer au Liban pour refaire une opération Litanie et chasser le Hezbollah au moins du sud du pays. C'est indispensable pour permettre le retour des "colons" dans les villages proche de la frontière. Menacer l'Iran c'est la dissuader de se mêler trop du futur conflit au Liban.
  8. Moi je ne pense rien et je ne m'intéresse pas aux motivations du contrôle. Je constate un véhicule arrêté, moteur éteint, et des gens qui ne manifeste pas grand chose que le refus d’être contrôler. On est pas dans le trouble grave à l'ordre public. C'est chiant, ça fait perdre du temps, mais ce n'est pas dangereux ou risqué.
  9. Ça ferait quoi de plus que ce que font les drones, les missiles croisière ou les missiles balistiques?
  10. Méthane et oxygene ne sont pas disponible sur place. L’oxygène sera produit par dissociation du CO2 disponible localement dans l’atmosphère - 96% - via une sorte de pile à combustible à l'envers - on injecte de l'énergie, puis va thermolyse, électrolyse puis tamisage moléculaire on récupère de l'O2 et du CO -. Ensuite le CO servira soit de carburant faible énergie, soit de précurseur pour de la chimie organique, notamment pour produire du méthane, a partir de l'eau sur place.
  11. Ça ressemble à un planeur sous marin. L'avantage c'est qu'une propulsion n'est pas nécessaire, les courants verticaux servant à redynamiser l'engin qui ne flotte pas ... il plane ensuite en descendant et avançant et rebelote. Les chinois font patrouiller ce genre d'engin des semaines - voir des mois - pour surveillance. https://fr.wikipedia.org/wiki/Planeur_sous-marin
  12. Les personnes dans le véhicule ne causent pas de troubles graves ... elles ne semblent pas dangereuses pour les Gendarmes ou les personnes autour etc. En plus rien ne nous dis que ce ne sont pas des malades mentaux en fin de traitement et gentiment perchés. La tempérance c'est un peu la base pour les Force de l'Ordre, sinon ça serait les forces du désordre. --- Pour comprendre la mouvance don se réclame le couple https://fr.wikipedia.org/wiki/Citoyens_souverains
  13. Flibustier c'est le troll de NordPress ... https://nordpresse.be/ https://nordpresse.be/depeche-de-derniere-minute-les-mouches-larves-et-rats-de-bruxelles-forment-un-nouveau-parti-politique-ecologiste/
  14. Tu pourrais me donner une raison rationnelle de faire cela ? L'OTAN c'est théâtre qui permet au USA de jouer le marionnettiste dans toute l'Europe au sens très large. Il faudrait être suicidaire pour se priver de ça ...
  15. 900x Fuchs et 2x F126 ... l'Allemagne ne devait pas devenir client Patria pour les APCs?
  16. Correctement placé tu prends 8% annuel sûr ... placé de manière un peu agressive ça peut aller bien au delà. Diriger l'entreprise t'apportera pas nécessairement plus, revenus et plus-values compris. Exemple une entreprise valorisé 10M€ a peu de chance de sortir beaucoup plus de 800k€ à son dirigeant.
  17. Concernant la dénazification dans les zones d'occupation occidentale vous allez vous marrer ... https://www.alliiertenmuseum.de/fr/thema/la-denazification/
  18. https://www.notre-planete.info/environnement/pollution_air/particules-fines.php#type
  19. La défens anti Shahed ... techniquement c'est de la DCA ... il s'agit d'un petit avion lent en pratique ... c'est le role des Rafale ou des Ecureuil. Les Shahed like ne sont pas des UCAV?
  20. A terme les engins d'artillerie devront être inhabité ... pour ne plus exposer le personnel qui va rapidement devenir la ressource critique. Donc on va aller naturellement vers des pods genre Archer ou Donar. Les automoteurs à tourelle servaient entre autre à adresser la menace NRBC d'ailleurs. Il existait des canons portés, mais qui n'était pas vraiment plus utile que les tracté car servis de l'extérieur.
  21. Pourtant quand tu armes des pays en conflit c'est souvent ce qui arrive non?
  22. g4lly

    Le successeur du CdG

    Il y a une tradition de nom de personnages celèbres? Les sous marin prennent aussi des nom de qualité par exemple?
  23. https://archive.wikiwix.com/cache/index2.php?url=https%3A%2F%2Fwww.scientifique-en-chef.gouv.qc.ca%2Fimpacts%2Fddr-on-a-explique-le-syndrome-de-la-havane%2F#federation=archive.wikiwix.com&tab=url On a expliqué le Syndrome de La Havane ? Pas encore 7–9 minutes Les articles du Détecteur de rumeurs sont rédigés par des journalistes scientifiques de l’Agence Science-Presse. Les Fonds de recherche du Québec et le Bureau de coopération interuniversitaire sont partenaires du Détecteur de rumeurs. Ça avait commencé par des symptômes étranges au sein de l’ambassade des États-Unis à Cuba, d’où le nom de « Syndrome de La Havane ». Depuis 2016, les théories se sont multipliées, et certains sont allés jusqu’à pointer un ou des coupables. Et pourtant, le Détecteur de rumeurs constate que rien n’a été prouvé. Le point de départ À la fin de 2016, des membres du personnel diplomatique américain en poste à Cuba décrivent des malaises étranges : nausées, troubles de l’audition, de l’équilibre et du sommeil. Les relations entre la Maison-Blanche et Cuba se réchauffent alors à peine, et l’ex-président Donald Trump rapatrie en 2017 tous ses diplomates. Une vingtaine d’employés américains et leurs familles disent avoir été touchés entre 2016 et 2018 par ce « Syndrome de La Havane ». Des diplomates canadiens à Cuba ont rapporté plus tard des malaises similaires. En 2018, des cas sont signalés en Chine, puis en Allemagne, en Australie, en Russie et à Taïwan. Selon un rapport de la CIA dont le New York Times a obtenu copie en janvier 2022, un peu plus de 1000 cas auraient été recensés depuis 2016. Un diagnostic difficile à poser Mais la première difficulté pour un diagnostic réside dans la pléiade de symptômes rapportés : bruit persistant, douleur perçante, forte pression à la tête, problèmes d’équilibre, de vertige et de coordination, anxiété, irritabilité, « brouillard cognitif », etc. Du fait de leur grande variabilité, ces symptômes pourraient être attribués à une foule de maladies, de la dépression jusqu’aux migraines. Deux études observant les cerveaux et les comportements de 21 patients ont été publiées en 2018 et 2019 par la même équipe de chercheurs dans le Journal of the American Medical Association (JAMA). Elles ont conclu que les symptômes étaient compatibles avec des lésions cérébrales, mais sans qu’on puisse identifier la cause du « traumatisme crânien ». Ces études ont été largement reprises, mais également critiquées : les lésions cérébrales de même que les modifications de matière blanche observées chez certains des patients étaient moins significatives qu’il n’y apparaissait. Plusieurs experts, dont le neurologue Robert W. Baloh, co-auteur en 2020 d’un livre qui conclut que le syndrome était avant tout psychologique, ont souligné que ces modifications avaient eu lieu sur un très petit nombre de patients, et que les anomalies observées étaient semblables à ce qu’on peut observer dans la population moyenne, en particulier chez des personnes soumises à une longue période de stress. Des causes difficiles à trouver Un diagnostic serait peut-être plus facile à établir si on pouvait identifier un coupable. Or, tour à tour, les causes de ces symptômes ont aussi été remises en question, dont l’hypothèse d’une « attaque sonique ». Comme plusieurs personnes avaient rapporté un bruit persistant, ce fut une des premières explications avancées. Mais plutôt que d’être attribuables à une arme secrète, les sons étranges ont par la suite été attribués à…des grillons. Qui plus est, des attaques soniques auraient dû être entendues par plusieurs personnes autres que les diplomates, ce qui n’a pas été le cas. Il faut savoir par ailleurs que les attaques par infrasons sont plus désagréables que dangereuses, et que les opérateurs de ces appareils auraient été autant incommodés que les victimes. Quant aux ultrasons, ils s’affaiblissent rapidement avec la distance et peuvent être bloqués par les murs. Le Centre de contrôle des maladies (CDC) et l’Académie nationale des sciences (NAS) ont pour leur part, dans des rapports publiés en décembre 2019 et en août 2020 — mais qui n’ont été dévoilés qu’en 2021— pointé les ondes radio comme la cause la plus probable de ces symptômes, en précisant que ces conclusions étaient toutefois spéculatives, dû au peu d’informations disponibles. Le rapport de la NAS se basait en outre sur les deux études du JAMA contestées. Les micro-ondes ont elles aussi été évoqués, mais les recherches menées depuis 50 ans sur les armes à micro-ondes ont connu peu de succès. Non seulement une telle arme aurait été immense et donc difficile à cacher, mais les micro-ondes nécessaires auraient été si puissantes que des dommages à la peau et au cerveau auraient dû être observés. Enfin, une étude financée par le gouvernement canadien a trouvé des neurotoxines provenant d’un des pesticides utilisés pour combattre le virus Zika chez les diplomates touchés. Le problème : comment ce pesticide aurait-il pu sélectivement toucher les diplomates canadiens et américains, et aucun non-diplomate travaillant à l’ambassade ou aucun employé cubain ? Le rapport de l’Académie nationale des sciences cité plus haut a choisi d’écarter l’idée d’un empoisonnement aigu dû à un insecticide répandu à La Havane, même s’il pourrait être un facteur contributif. Des coupables mystérieux Le fait que tout ait commencé à Cuba a fait en sorte que les soupçons se sont d’abord tournés vers le gouvernement cubain, étant donné les relations tortueuses avec les États-Unis. Mais d’autres cas ont depuis été rapportés ailleurs dans le monde, et même sur le terrain de la Maison-Blanche, selon un reportage de l’émission 60 minutes en février 2022. Des chercheurs d’autres pays ont déploré le manque d’accès aux données américaines. Des spécialistes mettent d’ailleurs en garde contre le « narratif politique » qui récupère le syndrome pour le présenter comme une attaque qui demande des représailles. La piste psychologique Dans leur livre Havana Syndrome, paru en 2020, le neurologue américain Robert W. Baloh et le psychologue australien Robert E. Bartholomew soutiennent qu’on aurait plutôt affaire à une maladie d’origine psychologique (même si les symptômes sont bien réels, tout comme l’effet sur le cerveau). Dans un contexte de grand stress où les diplomates sont sur leurs gardes et s’attendent à des attaques, pas surprenant, selon les deux auteurs, que des gens soient pris d’étranges malaises. C’est ce qu’on appelle l’effet nocebo, un effet réel ressenti par des gens non exposés à une cause, mais qui se croient exposés. Les individus peuvent alors être tentés de trouver une explication inédite à un événement anodin et courant (comme un épisode de vertige). Le syndrome contamine ensuite, par effet boule de neige, d’autres employés, qui sont eux aussi sensibilisés à l’importance de porter attention à tout symptôme étrange. C’est un phénomène qu’on a déjà observé dans l’histoire, attribuée aussi bien aux éoliennes qu’à une odeur d’essence ou même, il y a un siècle, au téléphone. Un rapport de la CIA de 2022 conclut par ailleurs que la plupart des cas du Syndrome de La Havane n’auraient probablement pas été causés par une attaque, avançant que la majorité des 1000 cas rapportés s’expliqueraient par des causes environnementales, une maladie non diagnostiquée, ou le stress. Une douzaine de cas font toujours l’objet d’une enquête.
  24. Le geotextile c'est comme un filtre à café ca retient tout y compris les particules fines. Seule l'eau passe. Ca permet donc un certain drainage sans creation de renard. Si tu mets de la geonappe a la place elle devrait reprendre en plus l'effort de l'eau. Er c'est plis cher et plis chiant a mettre en oeuvre. On retrouve cette technique geotextile puis grillage dans les gabion rempli de terre qu"on q vu en Afghanistan.
×
×
  • Create New...