Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

g4lly

Administrateur
  • Posts

    62,862
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    360

Everything posted by g4lly

  1. Nous n'avons pas encore ... Mais sur la durée de vie des sous marin ce boulet d'évolution n'est pas rassurant. Et si tu dois défourailler sur un GAN chinois ... Je préfère autant envoyer toute la purée d'un coup. Pour les contre mesure "active" on peut toujours imaginer la solution israélienne qui consiste a recycler les lanceur de bruiteur... En y collant des bruiteur explosif. Mais si on doit déployer un UUV torpedo-like de reco ça occupera forcément un tube a plein temps par exemple. Et les solutions de défense aeriennes si elles ne sont pas encore utilisées pourraient devenir la norme rapidement si la haute intensité se remettait à l'agenda. Il n'y a pas d'autres issues contre un hélico qui trempe son sonar avant de tirer.
  2. Il faut bien quelques exceptions qui confirment la règle
  3. Le besoin de tubes provient souvent de la diversité de munition et du temps de rechargement - c'est toujours assez long, les objet à manipuler étant lourd et l'espace limité -. Si tu comptes riposter rapidement à une menace surface un tube au moins contient un missile anti-navire. Un autre tube au moins contient une torpille, mais plutôt deux. Si tu comptes employer des moyens anti aérien un tube est occupé aussi etc. On ne parle même pas ici du besoin d'un Tube pour héberger un UUV ou autre. Résultat le jour ou tu veux avoiner du missile de croisière terrestre ... il faut soit vider les tubes "ripostes réflexe" - ce qui n'est pas forcément une riche idée - soit disposer de plus de tube. En France on ne voit pas les choses de cette manière ... ce qui peut sembler assez étrange dans le sens ou on s'auto-limite sans vraiment de raison. Certes un SNA est moins vulnérable à la surprise. Il n'a pas à rester proche de la surface pour respirer, et peut bombarder pendant des heures en plongée pour battre en retraite. Néanmoins la multiplication du nombre de type d'arme rend la solution 4 tubes assez surprenante.
  4. On remonte au coup d'état comme Mossadegh ... Duquel les USZ sont complètement absent A un moment il faut arrêter de scotomiser les USA font la pluie et le beau temps dans le coin depuis 45 ...
  5. Ils ne sont pas méchant ils poussent leur avantage autant qu'il le peuvent... Et comme ils peuvent beaucoup ils poussent beaucoup. C'est quand même assez amusant que tu présentes les USA comme le calimero de toutes les histoires... Alors que leur nature d'hegemone les place de fait au centre de chacune de leur action. Ils ne peuvent pas essentiellement être le suiveur ... Puisqu'ils sont le meneur.
  6. Les chiites c'est l'Iran... Les Kurdes ce sont des terroristes. Et c'est comme ça depuis toujours. C'est en parti ce qui explique l'abandon de l'insurrection chiite, au profit d'Israël, après l'invasion de l'Irak. Et l'abandon des Kurdes, au profit de la Turquie, lorsqu'il ne sont plus indispensable.
  7. Ceux qui font la guerre souvent ... Du moins au moins un des deux, mais souvent d'autres qui la rende possible, ou avec des chances raisonnables de succès. La position US en 91 était particulièrement ambiguë... Et la suite des évènements a montré leur réelles intention...
  8. Les USA n'ont pas été pris par surprise. C'est justement leur non réaction qui a été pris par lIrak comme un signe de possibilités de le faire. On parle d'une époque où l'Irak était encore le bon pro-occidental contre le méchant Iran anti israélien. Certes l'Irak avait déjà vu le vent islamisant tourner ... Mais on était loin de la situation qui a vu le gros de l'Irak sunnite adhérer a Daesh. Accessoirement l'invasion n'est pas stupide elle répond à un besoin. Celui d'un peuple pauvre qui voit son voisin ultra riche et vulnérable assis sur un tas d'or et refuser toute négociation sur le partage de la ressource souterraine. Ce n'est pas très original comme différent mais ce n'est pas stupide. Tu considères cela comme stupide parce que tu refuses de te mettre à la place de ceux pour qui c'est une nécessité.
  9. S'il ne voulait pas qu'il soit diffusé gracieusement il se débrouillerait pour... Alors que là tout est fait pour que ce soit l'inverse.
  10. C'est pas vraiment nouveau les problème de gaine de crayon. https://www.global-chance.org/La-corrosion-des-gaines-d-elements-combustibles-en-Zircaloy
  11. Dynamique c'est féminin. En français ça donnerait, "mécanique des fluides analysé numériquement par ordinateur"
  12. L'agglomération en plein milieu c'est Soledar. Et dans le coin en bas à gauche c'est Bakhmut. A priori les russes essaient de prendre les positions le long de la rivière aussi bien au nord de Soledar, qu'entre Soledar et Bakhmut. Et selon les russes ça avance... Doucement. Difficile de savoir si l'objectif ici n'est que de gagner du temps. Le temps de remonter un e nouvelle armée avec les recrues de la mobilisation. Ou s'il y a un vrai intérêt tactique en dehors d'essayer de stabiliser le front sur la rivière. A mon sens ils essaient essentiellement de gagner du temps tout en communiquant sur une changements de momentum. La Russie est de nouveau a l'offensive bla bla bla. Histoire de remettre une grosse pièce dans le bastringue en attendant qu'ils aient réussi à réformer une armée capable de quelques chose d'un peu dynamique.
  13. Mais ça ne se commande pas l'inflation ... c'est un "problème" d'équilibre entre le besoin des uns et la capacité à plus ou moins le satisfaire des autres. La seule chose qui plombe sérieusement l'inflation c'est la récession ... pour le reste c'est très aléatoire. Sur le sujet https://www.capital.fr/entreprises-marches/inflation-recession-les-erreurs-strategiques-impardonnables-de-la-bce-1451098 Et ici https://www.coface.fr/Actualites-Publications/Actualites/Recession-inflation-Ukraine-Chine-politique-monetaire-L-annee-2023-vue-par-Jean-Christophe-Caffet-Chef-economiste-Coface L’inflation a atteint son pic aux Etats-Unis, où elle recule désormais depuis plusieurs mois. Il en est vraisemblablement de même en Europe, où l’inflation devrait significativement baisser au cours du premier semestre, pour de simples raisons arithmétiques –effets de base sur l’énergie notamment. Enfin, la situation est plus contrastée dans les pays émergents, comme souvent. La question qui se pose actuellement n’est pas de savoir si l’inflation va baisser, mais jusqu’où. Hors énergie et alimentaire frais, l’inflation dite sous-jacente ne baisse pas, ou très peu. Compte tenu de l’évolution des salaires – certes négative en termes réels – et du ralentissement de la productivité, il y a peu de chances que l’inflation revienne à sa cible d’ici fin 2023. Sauf bien sûr si l’économie mondiale entrait en récession et entrainait dans son sillage les prix des commodités, ce qui n’est pas notre scénario central. Au contraire, nous pourrions plutôt assister à un rebond de l’inflation au cours du second semestre, avec de conséquences non négligeables sur la conduite des politiques monétaires.
  14. Et un avis tranché http://www.rexecode.fr/public/Analyses-et-previsions/Perspectives-economiques-et-Bilan-de-l-annee/Bilan-de-l-annee/Bilan-de-l-annee-economique-2022-le-grand-reveil-de-l-inflation
  15. Structurellement elle devrait être supérieure à celle qu'on a connu ... tout simplement parce qu'on met en place des politiques qui renchérisse les biens et les services, la "transition énergétique" par exemple. En pratique l'IPCH "fine core" gonfle aussi vite que l'alimentaire et l'énergie ... ce n'est donc pas une inflation bêtement conjoncturelle. http://www.rexecode.fr/public/Analyses-et-previsions/Lettre-de-Rexecode/De-l-inflation-vers-la-recession/A-t-on-passe-le-pic-d-inflation
  16. C'est pas compliqué le français fait en 35h ce que les autres font en 40 ou 42h ... mais en pratique on ne produit pas plus de richesse.
  17. Le problème n'est pas tant de savoir s'il faut ou pas faire mais plus quoi faire ou ne pas faire. Le diable se cachant souvent dans les détails du déroulement de l'intervention... Le Koweït 91 ça part plus ou moins d'un bon sentiment pour aboutir à un tas merde qui dure depuis... Et qui destabilise toute la région. Après c'était peut être le but. Je n'aborderais pas le sujet des nationalismes "yougoslaves" tant il y a dire sur les intentions douteuses de tout le monde sur le dossier.
  18. Probablement parce qu'il y pas mal d'enculage de mouche dans le discours ... Exemple : faire beaucoup plus vite, beaucoup mieux, parfois à moindre coût ... alors qu'en général ce sont les armées qui demande à être livré au compte goutte, et que le coûts en question servent essentiellement de subvention à la BITD en l'absence de volume de commande. Le mode de fonctionnement actuel temps de paix est bien apparu à la demande de l'état ... pas à la demande des industriels. Même chose sur les stocks. Pourquoi c'est pas l’état qui stocke après livraison?! C'est assez spécial de reprocher à l'industriel de ne pas stocker des produits non commandés?! Alors que le client n'est pas foutu de stocker des produits qu'il se serait fait livrer en nombre suffisant auparavant! On à l'impression du même discours perché - voir double discours assumé - que sur les médicaments. On veut négocier les tarifs comme des mort de faim ... avec des fabriquant du bout du monde ... mais on veut des garanties de l'espace sur la qualité, la disponibilité, les stocks etc. Bah dans le monde réel tu finis par ne plus de te faire livrer tout simplement, et le commerçant ils commercent avec des gens qui paient et qui ne cassent pas les couilles.
  19. C'est le démonstrateur de décarbonation. Il sert à développer des solutions permettant un meilleur rendement aérodynamique, une électrification "parallele". L'objectif 50% d'émission CO2 en moins. Le fuselage est en alu+composite. Tout un tas d'élément on vu leur taille réduite au minimum, comme la queue le fenestron, la tete de rotor ... En gros ils espèrent gagner 10% d'émission grâce à l'amélioration des masses et de l'aérodynamique, 10% grâce à l'hybridation parallele, 20% grâce au meilleur rendement des turbines ... et encore 10% en introduisant un "mode de conduite économique" ... ... en attendant des solutions "matures" BEV pour les engins léger, et FCEV pour ceux demandant plus d'endurance.
  20. L'accélération "radiale" c'est v²/r ... 10G c'est 10•9.81m/s² r = v² / 98.1 ... Mach 3 c'est grosso merdo 1000 m/s ... 1000000/100 = 10km de rayon de giration.
  21. Tu as été banni il y a quelques jours ... Après avoir été banni au moins deux fois précédemment.
  22. Il existe des variante "directe" mais pour le moment le rendement est moins bon et le méthanol est toxique. https://en.m.wikipedia.org/wiki/Direct_methanol_fuel_cell
  23. Il existe des PAC au méthanol... Même si c'est plus compliqué. On peut aussi reformer des hydrocarbures pour alimenter une PAC.
×
×
  • Create New...