Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Patrick

Members
  • Posts

    11,316
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    112

Everything posted by Patrick

  1. Et une nouvelle vidéo corporate de Dassault consacrée à l'inauguration du bâtiment M, avec un discours de Trappier: https://www.youtube.com/watch?v=GSoh33ngM_E 1650 postes de travail. Un "command center" pour Falcon, centre d'appel que les clients joignent quand ils ont un souci.
  2. Ah j'ai pas encore lu ça dans la presse indienne tiens. Mais oui pourquoi pas, c'est sympa comme théorie du complot. J'aime bien. 8/10.
  3. Ah je ne dis pas le contraire! ...mais ça veut pas dire qu'on a pas le droit d'être dégoûtés pour autant!
  4. Eux ou bien les forces de maintien de la paix australo-néo-zélando-américano-britanniques, déployées pour empêcher le massacre de heu, d'une minorité ethnique menacée par heu... les terribles indépendantistes kanaks blancs suprémacistes du parti communiste nazi sino-français et anti-américain. Que veux-tu ils ne pouvaient pas rester sans rien faire. Et c'est la faute de la France bien sûr. Damned froggies. ...Nan parce que bon, 25% du nickel mondial quand même hein. Voilààà. Le gros caca nerveux est fini. On a bien fait popo. Et du coup qu'est-ce qui a changé? Ah ben rien. On a juste eu des bons mots de sleepy Joe. En même temps madame Parly vous savez c'est difficile de discuter avec quelqu'un en état de mort cérébrale... Bingoooooo. Les réactions ont été d'une stupidité à faire passer erdogan pour un Talleyrand. La seule chose qui aurait été rigolote aurait été d'envoyer tout valser en matière de coopération. D'arrêter de prétendre porter l'Europe de la défense. D'en constater l'échec patent eu égard aux frictions, et de noter que des entreprises de défense de pays européens ont participé à la curée dans les médias australiens, ce qui prouve qu'il y avait collusion suite à déception de la part de ces pays. Et mettre fin immédiate aux programmes menés en collaboration avec ces pays. Il n'existe pas parce qu'on ne peut pas le faire exister. On ne peut rien faire d'autre que remarquer qu'on a été roulés parce que nous ne sommes pas des membres du "club" dignes de confiance ou de respect. On a aussi réussi le tour de force de faire passer le message que notre diplomatie ne reposait que sur des ventes d'armes, alors que ce n'est même pas vrai. C'est un échec monumental. JYLD s'est décrédibilisé sur cette affaire. Je me demande même si ce n'était pas un objectif annexe. On a vraiment pensé que les US allaient nous laisser engranger des contrats export y-compris en leur défaveur tout ça parce qu'on avait été nommés nouveaux meilleurs potes de l'Amérique par l'administration trump? Alors qu'on est passés pour des gens qui veulent remplacer l'OTAN et mettre en péril les ventes d'armes US en Europe? C'est une blague? Avec les questions autour de l'expansion de la Chine et alors que plein de gens chez nous parlent de dialogue franco-chinois ou franco-russe? Des chinois et russes qui sont à la manoeuvre dans nos prés-carrés pour nous bouter hors d'Afrique ou hors du Pacifique? Mais là pas de soucis, on va dialoguer! Et on en veut aux USA de nous traiter de la manière dont ils l'ont fait dans ces conditions? On est entourés de joueurs qui bien que certains soient fantasques voire franchement bizarres, sont malgré tout sérieux, et de notre côté nous sommes dirigés par des ingénus. Même Cambon l'a dit à l'assemblée, qu'il fallait qu'on arrête d'être innocents. Et bah à la bonne heure, et j'espère que la leçon sera retenue. C'est un coup de pied au cul dont nous avions besoin. Ah et puis après le coup du CTA40 sur l'AJAX c'est la seconde fois que LM, impliqué dans un programme où sont présents des matériels français, se retrouve dans une coopération qui capote... Je suis peut-être un conspirationiste paranoïaque, mais peut-être là aussi serait-il bon de se rendre compte qu'il y a des entreprises US légèrement plus dignes de confiance que d'autres dans leur rapport aux entreprises de défense françaises? Je dis ça je dis rien...
  5. La russie qui au même moment raconte des horreurs sur nous et veut nous évincer de Centrafrique et du Mali? Oh oui que de bons amis nous avons là! "ET PEUT-ÊTRE LES ACTES" ??? Donc il lui suffit de blablater et c'est bon? De doux mots contre 8 milliards? La vache ils valent cher les mots de sleepy Joe!
  6. Bingo. Si j'étais le NSC ou le département d'état, je tenterais exactement ce genre de choses. C'est tout à fait dans l'esprit de la joyeuse troupe qui tient les rênes à Washington. HS: Je repose ma question déjà posée ailleurs: si après ce changement d'avis pour des sous-marins conventionnels français, en faveur de sous-marins nucléaires à développer ou acquérir, l'Australie décide que plutôt que moderniser ses Collins elle préfère acheter un sous-marin allemand ou suédois, à votre avis on comptera encore sur la solidarité de l'Europe? Soyons sérieux.
  7. Qui, tu l'as remarqué, n'ont pas de F-35 non plus. Du moins pour l'instant. Ah bon? Moi je vois surtout plus de partage de workshare. Les commandes elles, ne sont pas garanties. Surtout que l'Italie a acheté 90 F-35. Alors qui va abandonner quoi? Oui ça marche bien pour les FREMM, enfin pour eux: ils en vendent et font du fric avec, nous non. Le pays dans lequel un ingénieur a refilé des données sensibles sur Neuron en échange de 5000€ va poser moins de problèmes? Ah au fait ça ferait 3 membres de l'Eurofighter dans le FCAS. Donc la France remplaçerait juste la GB dans le nouvel "avion européen". À ton avis c'était vraiment la GB le problème dans l'Eurofighter? Techniquement, politiquement, en termes d'export? Et bien justement l'Italie n'a acheté que 30 F-35B sur les 90, les 60 autres sont des F-35A. https://www.lockheedmartin.com/en-us/products/f-35/f-35-global-partnership/f-35-italy.html Les F-35A remplacent donc de fait à la fois les Tornado et les F-16 qui ont fait l'intérim. Et avec la situation des Eurofighter T1 qui devrait également évoluer vers des mises au rebut en Italie comme c'est le cas ailleurs, et sans nouvelle commande, les F-35A vont également, de fait, remplacer aussi les Eurofighters à moyen terme, les mêmes causes produisant les mêmes effets.
  8. Pour les F-35 oui, pour les LCS je suis moins d'accord. Les grecs ne semblent pas chauds pour se faire refiler n'importe quoi. Mais il y a un critère qui pourrait l'expliquer: l'achat de F-35, véritable serpent de mer en Grèce depuis quelques années, qui permettrait une bien meilleure intégration des forces grecques ensemble. Alors achètera? Achètera pas? HS donc en masqué puisqu'ici on parle de bateaux: Bref pour moi tout tournera autour de l'offre navale US associée au F-35, et de l'interopérabilité éventuelle entre plates-formes. Acheter une solution, c'est acheter l'autre. Plus que des navires ou des avions, ce qui est vendu ce sont des liaisons de données et des systèmes d'information.
  9. Dans la même veine que les vidéos précédentes de 2011, Seclin et Saint-Cloud: Les deux sites étaient déjà présentés dans deux vidéos de 2005 de la même chaîne, les amateurs pourront ainsi tenter d'observer des changements survenus en 5 ans sur les deux sites entre les deux vidéos, aussi bien dans la présentation des sites que dans les équipements installés. edit: Dans la vidéo de Saint-Cloud, quelques très belles images intéressantes! Maquette numérique de Falcon bi-dérive "green" qu'on avait déjà vu. Mais aussi une maquette numérique d'UCAV bimoteur à fuselage portant, qui ressemble beaucoup à la maquette de ce qui deviendra FCAS-DP. Un autre programme de SSBJ doté d'une voilure et d'un empennage différents eux aussi, que je n'avais jamais vu non plus (et dire que ça a déjà 10 ans) Et enfin de rares images des soutes ouvertes de la maquette volante de ce qui deviendra NeuroN.
  10. Quel timing! Qu'est-ce que je disais? Par-devant ça déplore que la France soit lésée et bafouée, parce que ça menace l'Europe, bla bla bla, et par derrière, les affaires continuent! Cette histoire nous fait définitivement passer pour des clowns, y-compris dans le cadre de la compétition HX.
  11. C'est pas simplement le Warrior CTA40 des fois?
  12. Pas que les dérives. Ce SONT des Mirage F1. Confondus avec des Mirage 2000! Qui a laissé le stagiaire sans surveillance?
  13. Oui, on s'en souviendra très bien. Aucun risque. Nous sommes plus que sensibles au fait que l'Egypte ait été le premier client du Mirage 2000, le premier client du Rafale, et qu'elle soit de loin son meilleur client. Si un pays a mérité d'obtenir de la charge de travail industrielle sur cet avion et un droit de regard sur ses évolutions technologiques, c'est clairement l'Egypte. Ça permet d'envisager beaucoup de choses. À commencer par l'intégration d'armements non prévus à l'origine. C'est d'ailleurs ce dont le Rafale manque le plus, et ce sont les marchés export qui permettent de corriger cette lacune. Je considère par ailleurs que le Al Tariq, grâce à ses ailes déployables qui lui offrent une capacité à planer et donc à augmenter drastiquement sa portée, est la solution technique dont l'AASM devrait s'inspirer. Donc oui, nous suivrons tout cela avec attention, tout comme nous guettons déjà la moindre information venue d'Egypte, même si le secret qui entoure les forces armées égyptiennes rend les enquêtes et les recherches d'information sur ses matériels, ses équipements, ses doctrines et les résultats obtenus, particulièrement compliquées. Mais quand on a des voisins aussi dangereux que ceux qu'à l'Egypte, le secret est une question de survie. Il y a deux options à privilégier de mon point de vue: - Rafale avec AASM - Mirage 2000 avec Al Tariq Je penche pour la seconde option, mais comment savoir? Et pourquoi pas envisager que les deux avions aient été impliqués? Rafale pour la désignation d'objectif, transmise aux Mirage qui réalisent la frappe. Je ne sais pas si une liaison de données spécifique entre les deux avions permettrait cela.
  14. Oui, les quelques réactions allant dans notre sens chez les anglo-saxons et sur lesquels on doit capitaliser pour permettre une résurgence de notre offre globale en tant que partenaire, ce qui nous laisse des opportunités de réduire la fracture et d'empocher des gains notables au passage. Il faudra manoeuvrer finement, mais c'est faisable. Le problème c'est que plein de gens même ici semblent penser que la partie est finie. Saupoudré d'une bonne dose de biais des coûts irrécupérables à l'envers. C'est fini foutu on a tout perdu. Sauf que non la partie n'est pas finie. On entre juste dans une nouvelle phase du grand jeu. Quelques objectifs afférents: obtenir que les australiens expriment clairement: - que l'offre française était techniquement très au niveau et qu'ils n'avaient aucune raison d'en choisir une autre à l'époque de la signature - que les écueils rencontrés sont issus de l'évolution de leurs demandes à Naval Group, aboutissant à ce que cette option Shortfin Barracuda ne soit plus la meilleure qu'ils doivent envisager - que le reste de la coopération s'est bien passée et qu'ils s'en remettront à l'arbitrage pour la fin du contrat - que la France reste à leurs yeux un partenaire viable, et qu'ils ne s'associent pas aux campagnes médiatiques menées contre l'offre de Naval Group, avec des arguments parfois très spécieux obtenir des américains qu'ils consentent: - à admettre le manque à gagner pour la France et le fait que cette rupture brutale à leur profit et sans concertation peut être mal interprétée et que ça les décrédibilise eux aussi - à mettre sur la table les éventuels reproches qu'ils font à la France sur des questions d'alignement, de politique commerciale plutôt qu'à cacher tout cela - à mettre sur pied de nouvelles offres de partenariats diplomatiques industriels et militaires blindées cette fois de garanties inaltérables s'ils veulent regagner en crédibilité - à admettre le cas échéant que la France n'est plus pour eux un partenaire recherché et à nous laisser vaquer à nos propres occupations Ah bon ben merci je ne sais pas ce que j'ai écrit d'intelligent mais pourquoi pas on ne sait jamais.
  15. Le plus drôle étant que malgré ma véhémence parfaitement assumée, je parviens encore à écouter et à discuter avec nos invités anglo-saxons sans que ça ne finisse en pugilat verbal. Si on écoute pas le camp d'en face, on ne peut pas comprendre comment évoluer pour continuer à exister en fonction du marché, du théâtre, ou de la diplomatie. Et surtout ça a tendance à démontrer simplement mais invariablement qu'il faut mettre toutes les chances de son côté quand on veut vraiment gagner. Tu surinterprètes, Herciv. Vraiment. Jackjack n'est absolument pas dans cet état d'esprit, au contraire. En revanche il aurait maintenant des raisons de l'être vu ce qu'il ramasse dans les dents... Juste comme ça j'espère que tout le monde réalise que tout australien qu'il soit, il n'est pas Scott Morrisson? Et bien bon courage. Ce n'est pas une situation d'avenir. Je préfère amplement qu'on se reconcentre sur nos solutions, notre indépendance, notre petit business, plutôt qu'essayer (encore) de vivre au travers des choix et des besoins des autres. On s'est fait rouler, c'est une chose. Une alliance a de facto été très maladroitement et sans ménagement menée au point de rupture, c'est une autre chose. On passe pour des abrutis pas capables de maintenir un haut niveau de confiance, c'est une troisième chose. Il y a une velléité de rétablir un ordre qui ne nous soit pas favorable directement, c'est une quatrième chose. Une entreprise de défense et ses produits sont victimes d'une très mauvaise publicité, c'est une cinquième chose. Mais ça c'est une vision très focalisée qui perd de vue un paquet de problématiques liées à la sécurité et à la diplomatie. Et pire, elle incite à des réactions irrationnelles et qui nous éloignent encore plus d'une sortie de cette crise par le haut. "Tous azimuths!" 100% d'accord. La réaction violente était peut-être nécessaire de par son aspect théâtral, mais elle ne doit pas faire oublier les solutions permettant de sortir grandis de cette crise!
  16. C'est HS mais: Les italiens ont des F-35. Ils en sont partenaires depuis le début. Ils sont le pays OTAN où le plus de B61 sont prépositionnées. La clause d'absence de F-35 qui pour l'instant s'impose à l'Espagne et à l'Allemagne pour être dans le SCAF ne tiendrait donc plus. Ce serait hyper dangereux. Et qu'offrirait-on aux italiens comme workshare? Qui abandonnerait quoi? Surtout dans un contexte où allemands et espagnols n'auraient aucune raison de ne pas prendre de F-35, même juste quelques uns. Notamment parce que ça entérinerait définitivement le fait que le F-35 devienne le standard européen de facto. Céder sur ce point serait mettre Dassault en échec et mat. C'est donc inenvisageable qu'ils soient présents sur le NGF, coeur du SCAF. Vrai. Mais est-ce que le meilleur remède à une perte d'argent est de se mettre dans la position de perdre encore plus d'argent?
  17. Bah c'est logique non? Berlin vient de comprendre que c'est pas parce que les français s'étaient fait mettre dehors, ce à quoi TKMS a participé dans la presse australienne, que les allemands allaient pouvoir rentrer par la petite porte. Du coup ils comptent leurs pertes et se rendent compte que dans le deal il y avait AUSSI des industriels allemands... Oups. C'est bête. Je me répète mais attention à ne pas croire qu'on a des amis en Europe. Idem Suède avec Kockums. On ouvre son clapet sur une chaîne de gogos pour raconter des platitudes pseudo-patriotiques ponctuées de bullshit, et on se sent expert en géopolitique des ventes d'armement! Oui et le souci c'est que dans le tas il y a des européens. Et c'est pas la première fois, souvenons-nous du Rafale en Inde... Donc désolé mais le coup de la gentille Europe qui vole au secours de Macron... LOL. Je crois surtout qu'ils craignent que les français finissent par allumer ce qui leur sert de cerveau et constatent qu'ils n'ont en réalité aucun ami en Europe, et que le pays avec lequel ils étaient le plus proche dans le domaine, le Royaume-uni, vient de leur faire un énorme fuck suite à des vengeances pour les contrariétés post-brexit... mais au fait, qui a contrarié le plus les britanniques? Bah c'est l'Allemagne! Notamment le coup des 48 Eurofighters saoudiens interdits d'exportation! Et qu'a fait la GB? Bah elle a continué d'acheter du matos aux allemands. Et les USA ne l'ont pas mieux traitée suite à la décision de ne pas aller tout de suite vers 138 F-35. Forcément vu comme le d'ordinaire si calme Le Drian a pété une durite, ça a un peu réveillé les chancelleries... Il ne faudrait quand même pas que nos voisins puissent continuer à nous syphonner non? Meteor avec son autodirecteur dérivé du MICA et produit en Italie, son moteur issu de chez PROTAC rachetée et désormais 100% allemand, FREMM dont la coque est un design franco-italien avec lequel désormais seuls les italiens font du pognon, Neuron qui a sauvé les bureaux d'étude aviation de SAAB, Airbus helicopters ressuscité après greffe d'une tête allemande sur le corps d'Aerospatiale assassinée, et puis tout récemment bisbilles sur Ariane, Rheinmetal qui veut évincer Nexter du MGCS etc... Ça aussi ça pèse. Ça aussi ça fait du pognon qui disparaît. Ça aussi ce sont des petites trahisons. Quand est-ce qu'on le comprend et qu'on le juge avec la même sévérité que l'abandon de la classe Attack?
  18. Vidéo corporate Dassault présentant le nouveau bâtiment M de Mérignac, immeuble de bureaux dont la première pierre a été posée en 2019. C'est... moderne? https://www.youtube.com/watch?v=BBGQ-KQ9kho
  19. Bonne remarque de la Tribune... Mais et si la France ne gagne pas en Europe malgré tout? Si les autres achètent allemand, suédois, italien, néerlandais, voire espagnol soyons fous, dans le naval que dira-t-on? L'Europe ne manque pas de bons industriels. Les ventes d'armes sont politiques. Qui en Europe est le plus à même de faire respecter cette politique? Comment peut-on prétendre décider à la place des gens? Le point le plus important c'est que les européens ne font pas la guerre par eux-mêmes. Ils n'ont pas besoin d'armes. Ces achats sont des gages donnés à leurs protecteurs et monnayés en ce sens. L'énorme échec français est de croire dans la gratitude d'autrui. Il est aussi de ne pas savoir comprendre qu'on ne peut pas ménager la chèvre et le chou indéfiniment et que pour ça il faut soit être indépendant en cas de rupture des accords, soit en mesure de regagner rapidement une position de suprématie dans le débat pour continuer à peser. Il y a du vrai dans ta lecture des événements. Mon passage préféré c'est quand ils disent qu'on aurait dû acheter le fusil F90 (un dérivé de Steyr Aug, qui pour rappel est une base d'AR180, et est aussi vieux que le Famas) ou des véhicules Hawkei ou Bushmaster. Ils n'ont pas compris que les ToT et l'assistance à la construction d'une filière soums en Australie était DÉJÀ le cadeau fait par la France dans le cadre de l'accord. Peut-être aurait-il fallu mieux vendre cette idée aux australiens. Dans ce cas pourquoi TKMS et Kokums ont joué la même partition que les anti-France dans cette affaire en attisant par voie de presse la méfiance du public? La seule raison pour laquelle qui que ce soit nous soutiendrait, c'est parce qu'ils ont peur de se retrouver à notre place. Et bien avec des amis pareil, plus besoin d'ennemis. Je cite l'article que tu mets en lien: Malheureusement, les partenaires d'AUKUS ont réussi à s'aliéner la France dans le processus d'assemblage de leur nouvelle coalition. L'annulation par Canberra du contrat passé avec Naval Group pour la fourniture de 12 sous-marins diesel-électriques a infligé le préjudice matériel, mais c'est la manière de le faire qui a vraiment blessé la fierté française. Paris a appelé cela "un coup de poignard dans le dos" de Canberra, Washington et Londres. Ce n'était pas seulement de la diplomatie à la noix. Elle laisse l'Australie sans contrat de fourniture pour tout nouveau sous-marin de quelque provenance que ce soit, et met en danger les capacités essentielles des six sous-marins australiens existants. Voilà. C'est ça qui les emmerde. Qu'il n'y ait pas d'autre appel d'offre pour d'autres sous-marins. Parce que tu peux être sûr que si les australiens avaient opté pour des Type 214 allemands ou des A26 suédois à la place, ils n'auraient pas craché dessus, et PERSONNE en Europe n'aurait moufté. En fait ce n'est même pas une défaite pour les européens, ils ont fait perdre un contrat à la France et affaibli la position de NG sur le marché néerlandais! C'est au contraire une grande victoire. La Suède dont le Gripen E a été exclu de l'appel d'offre suisse, qui a vu là encore le produit français se faire passer devant par un produit US, doit donc encore bien rire sous cape, par exemple. Et l'Allemagne tout pareil, surtout que la France ennuie tellement son si bon client turc qui lui achète plein de sous-marins, ce qui amène les grecs à faire de même pour être plus efficaces contre eux! En appeler à l'Europe dans ce contexte est d'une stupidité absolue. Ce ne sont pas nos amis. Tout est en réalité parfaitement huilé pour isoler et humilier la France, qui se retrouvera obligée de mener seule une politique qu'elle n'a pas les épaules d'assumer sans investissements qu'elle ne peut pas se permettre. C'est d'une logique implacable et ça correspond parfaitement au tropisme pro-US de l'Europe. N'écoutez pas les paroles venues de représentants de nos chers voisins. Regardez plutôt les actes de ceux qui jouent dans leur équipe. Et en ces temps de disette ça soulagera le budget US. Je n'y crois pas parce que ça sera amplifié par voie de presse pour signifier que la France affaiblit l'Australie par vengeance alors qu'il y a plus important. Ce n'est pas tout d'avoir des leviers, encore faut-il que rien ne nous tombe sur la tête quand les tire. Tout à fait d'accord. C'est pour ça que le Shortfin Barracuda ne doit pas être abandonné mais re-francisé, amélioré, et proposé à l'export à des pays auxquels ont voudra proposer autre chose que du Scorpène. Sinon non seulement le produit perdra tout son attrait, mais en plus NG seront mis en difficulté sur le reste de leur gamme. Bienvenue dans la ZAD. La Zone Air-Defense.
  20. Cela témoignerait enfin d'une prise de conscience de ce problème récurrent qui relève en partie de la calomnie, et a été amplifié jusqu'à plus soif depuis des décennies. Le récent cas australien relève partiellement de ce problème. Je l'ai souvent répété, il faut une cellule riposte, aussi bien sur la partie purement journalistique, avec du contenu en anglais, que sur la partie technique. Y-compris en balançant de l'info "qui dérange" pour décrédibiliser les critiques. Bonne chose pour ce contrat de maintenance. Ça montre que nous sommes volontaires dans la région face à la Chine. Et en même temps on en fait pas trop pour ne pas nous brouiller avec lesdits chinois. Le numéro d'équilibriste va être sacrément compliqué à gérer mais on peut s'en sortir si on affiche la posture du pays acculé dans ses retranchements s'il veut rester crédible, ce que personne ne pourra nous reprocher sauf à démontrer que son objectif est de nous amener à un état de faiblesse. Or ça même la Chine ne peut se le permettre ouvertement. "Bonjour on veut que vous soyez faibles et que vous ne défendiez pas votre honneur". Pas possible de dire ça. Et surtout, si les Mirage sont si nazes et que les taïwanais le disent, pourquoi s'énerver si on va essayer de les réparer?
  21. Ça dépend du poids de l'ensemble et de l'orientation de la tourelle, mais surtout de sa hauteur. Oui je pense que ça bouge pas mal. Après, dans l'axe du véhicule et freins serrés ça ne doit pas être trop dommageable. Mais en transverse et en mouvement, c'est pas la peine. Mais ça tombe bien, de ce que j'ai pu voir des vidéos de combat des houthis, ce genre de montages sont utilisés à poste fixe. Il faut donc plus voir ce bricolage comme une pièce d'artillerie légère mobile que comme autre chose. Il est même possible qu'ils n'utilisent le canon qu'en coup par coup en le considérant comme un fusil anti-matériel ou un SPG-9, mais mobile et avec une protection balistique (vous aurez remarqué que le Toyota Land cruiser est doté de pare-brises blindés ). Ce serait tout à fait dans l'esprit local.
  22. Ou que comme à l'époque du Rafale, du Mirage 2000 avant cela, il y en a encore chez eux qui croient la France désespérée au point de vendre les joyaux de la couronne pour une bouchée de pain.
  23. La gifle australo-américaine à la France dans le contrat des sous-marins n’est pas passée inaperçue en Inde. Une idée fait son chemin parmi les analystes de la capitale: New Delhi doit saisir l’occasion pour pousser la France à transférer sa technologie en matière de submersibles, en particulier dans la propulsion nucléaire. «Après le revers qu’elle vient de subir, la France sera peut-être beaucoup plus ouverte sur cette question. L’accord Aukus a montré que les pays de la zone indo-pacifique qui souhaitent contenir la présence chinoise doivent mettre en place une coopération dans les hautes technologies», pointe Harsh Pant, analyste à l’Observer Research Foundation, un centre de recherche de New Delhi connu pour sa proximité avec le ministère des Affaires étrangères. Non mais je rêve. Ils osent TOUT. Pire qu'à l'époque du Rafale. Et puis sérieusement même avec la tech ils en feraient quoi? Ils sont déjà pas foutus de construire correctement des Scorpènes en suivant un plan. Je ne leur confierais pas le montage d'une commode IKEA, je suis sûr que je me retrouverai avec une niche pour chien!
  24. Oui. Ça ne tient pas debout sauf à admettre qu'ils ont réellement changé d'avis, un peu comme les anglais ont changé d'avis sur leur besoin pour un drone furtif et préféré investir dans un avion piloté, ce qui a mis fin à FCAS-DP en 2017. Faut-il y voir la trace d'une manoeuvre politique pour affaiblir une France perçue comme hostile aux intérêts britanniques? Faut-il y voir une réalité opérationnelle avec une évolution des nécessités stratégiques? Je crois qu'à ce stade tout le monde a un avis, mais ce que je trouve regrettable c'est que la lecture des événements soit brouillée à un point qui ne permette plus d'en discuter sereinement car nous nous trouvons tous dans le brouillard le plus complet. Je ne suis pas le dernier à défendre les productions françaises parfois avec une véhémence que j'assume pleinement, mais je suis plus intéressé par la compréhension de la situation, de ses tenants et aboutissants, et SURTOUT par l'obtention de certitudes quant au fait que les choses auraient pu être différentes, que par un esprit de revanche par principe, qui quoique louable et démontrant une forme d'assurance, ne mènera nulle part en l'absence d'informations supplémentaires, j'en ai peur. Attendons le résultat du coup de fil Biden - Macron. Je n'espère rien mais sait-on jamais? Solution qui aurait l'avantage de faire baisser la charge financière aux USA ou au Royaume-Uni... Surtout au Royaume-Uni.
  25. Cela poserait souci de remettre le système de combat du Barracuda dans un Barracuda? Je pose la question.
×
×
  • Create New...