Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Libanais_75

Members
  • Posts

    981
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by Libanais_75

  1. Je vis au Liban. Un seul hôpital public était jusqu'à maintenant préparé à recevoir des malades du coronavirus; après une quarantaine de cas il est déjà saturé. Je ne voudrais pas qu'un membre de ma famille plus âgé souffre de l'incompétence et de l'impréparation des pouvoirs publics libanais, d'où cette réflexion pour l'achat d'une machine au cas où quelqu'un aurait besoin d'être placé sous assistance respiratoire... ça n'est pas une bonne idée ?!

    • Upvote 1
  2. La France va encore décrocher la palme d’or de l’incompétence sur cette crise. On doit être un des seuls pays au monde où le président déclare, sûr de lui-même, que fermer la frontière avec un pays lourdement contaminé par le virus est une mauvaise idée. Hier, c’est Jérôme Salomon qui se marrait en conférence de presse alors que des gens sont en train de mourir. 
     

    Question sérieuse : qui ici pense investir dans un concentrateur d’oxygène ? Ça peut remplacer efficacement l’assistance respiratoire qu’on te procure à l’hôpital ou pas ? 

  3. Il y a 2 heures, Alexis a dit :

    Je pense que si.

    L'exemple de la grippe de 1918-1920 peut être cité. Voici un extrait de l'entretien de Der Spiegel avec un épidémiologue américain.

    DER SPIEGEL : Vous avez fait des recherches approfondies sur la pandémie de grippe entre 1918 et 1920, qui a tué plus de 650 000 personnes rien qu'aux États-Unis. Qu'avons-nous appris de la pandémie de grippe ?

    Lipsitch : Les villes américaines ont réagi très différemment à l'époque. Philadelphie n'a réagi que deux semaines après le premier cas de grippe, lorsqu'elle a fermé des écoles et annulé des manifestations publiques. St. Louis, au contraire, est intervenue très tôt, au bout de deux jours. Le taux de mortalité le plus élevé à Saint-Louis n'était que d'un huitième de celui de Philadelphie. L'étude a montré que si les villes intervenaient tôt et mettaient en place une distanciation sociale agressive, l'épidémie ralentissait et était moins meurtrière en général.

    La ville de Saint-Louis aux Etats-Unis était gouvernée de façon tout à fait démocratique en 1918. Et elle a obtenu des résultats.

    C'était à un niveau local et il y a un siècle. Les démocraties étaient encore capables de petits réflexes autoritaires dans ces temps-là, genre parquer les japonais dans des camps ou empêcher les personnes de couleurs de boire dans les mêmes robinets que les blancs (pour le cas américain). Si on prend la France d'aujourd'hui, sur quel corps le gouvernement pourrait s'appuyer pour mettre en place un système similaires aux comités de quartier du PCC ? Surtout que la France est déjà très en retard dans sa gestion de la crise...

    • Thanks 1
  4. il y a 44 minutes, kalligator a dit :

    L'Italie commence à prendre des décisions dans ce sens

    Pour l'instant on en est qu'à un état de quarantaine "volontaire". Je ne pense pas que les pays dits "démocratiques" puissent techniquement mettre en place un système aussi strict que celui existant en Chine, où les services de l'état sont en plus assistés massivement sur le terrain par les formidables comités de quartier du PCC.

    • Upvote 1
  5. On est officiellement plus dans la phase "c'est pas pire que la grippe saisonnière" ? Les gens ont commencé à prendre ça au sérieux ? Un peu tard mais tant mieux.

    Que sait-on désormais des séquelles possibles et des possibilités de rechute ? Cela fait plusieurs jours que des articles sortent disant que la maladie cause des dégâts sérieux aux poumons réduisant nettement l'espérance de vie des survivants. C'est confirmé ? Même question concernant les informations qui disent que la maladie reste à vie dans l'organisme, façon HIV ou herpès.

    Quels sont les traitements actuellement administrés ? D'après un ami ici en contact avec un médecin de la Pitié Salpêtrière, ce qui serait le plus efficace actuellement serait le traitement qu'on donne aux malades souffrant de la malaria...

     

  6. Le 01/03/2020 à 16:50, Libanais_75 a dit :

    Je pense que les russes sont beaucoup plus dans le temps long, et sont beaucoup plus dans la finesse quand il s'agit de réagir dans ce type de situation. Ils ont probablement laissé une fenêtre de quelques jours aux turcs pour venger la mort de leurs soldats et éviter une escalade qui serait préjudiciable aux deux parties.

    Peut-être le premier signe de ce que j'avais dit hier... la police militaire russe serait en cours de déploiement sur la ligne de front, avec en premier lieu Saraqib. En espérant que Maarat al-Numan et Kafr Nabl suivent rapidement. Moscou met Ankara devant le fait accompli et ne compte certainement pas revenir aux positions antérieures à l'offensive d'Idleb. La rencontre Erdogan-Poutine du 5 mars aboutira certainement à un cessez-le-feu, suite auquel l'armée syrienne aura le temps de se réorganiser et d'apprendre des déboires qu'elle a eu face aux turcs ces derniers jours, avant de se préparer pour le round 2 visant à complètement nettoyer la région. Un statut-quo signifierait se retrouver avec un Emirat de Syrie du Nord sur le modèle chypriote, ce qui est complètement inacceptable et sera forcément source de nouveaux conflits dans le futur.

     

    • Upvote 2
  7. il y a 7 minutes, g4lly a dit :

    Le fait que les turc on mis un but a l'industrie militaire russe en shootant un Pantsir actif et en foutant les vidéo partout.

     

    A ce sujet, beaucoup disent que la vidéo provient de Libye et non pas de Syrie - ce qui ne change rien au fond de ta réflexion cela dit. Je pense comme toi que la Russie a beaucoup trop investi à tous les niveaux dans cette guerre pour laisser tomber le président Assad à la première déconvenue. Qui pense sérieusement que Moscou a permis et MASSIVEMENT soutenu l'assaut sur Idlib du mois dernier sans imaginer le scénario de contre-attaque turc auquel on assiste actuellement ? Nous les orientaux sommes cons et impulsifs, on pense que Poutine est un faiblard car il n'a pas encore lancé la bombe atomique sur Ankara. Je pense que les russes sont beaucoup plus dans le temps long, et sont beaucoup plus dans la finesse quand il s'agit de réagir dans ce type de situation. Ils ont probablement laissé une fenêtre de quelques jours aux turcs pour venger la mort de leurs soldats et éviter une escalade qui serait préjudiciable aux deux parties. Si on était déjà dans une guerre totale, les syriens auraient déjà saigné les quelques six-cent soldats des postes d'observation turcs enclavés en territoire loyaliste.

    Il y a 1 heure, Jésus a dit :

    L'armée syrienne ne peut pas tenir face à la Turquie, elle peut vaincre les rebelles avec l'appui russe, mais pas la Turquie et on surestime beaucoup cette armée qui a toujours de gros problèmes et qui n'est pas totalement une armée réellement nationale. L'armée syrienne se fait frapper, mais on enterre les corps en Iran ou au Liban, si ce ne sont pas les divers mercenaires afghans et autres. L'armée syrienne c'est encore un sacré melting pot qui a de grosses fragilités. Si les turcs se lancent vraiment contre elle, il ne faut pas s'illusionner, elle ne tiendra pas, que les russes protestent, qu'ils tentent d'aider l'armée syrienne, ça ne changera rien et ça ne fera que pousser vers la destruction d'aéronefs russes, les turcs se déchargeant de "croire" qu'ils étaient syriens et forçant les russes à rester dans leurs bases pour éviter que ça se reproduise. Les russes n'ont pas grand chose en Syrie pour s'opposer aux turcs, il ne faut pas croire que nous sommes à la frontière ukrainienne, en Syrie les russes cherchaient à conforter les turcs et à leur donner des choses, non sans raisons, cela sans l'accord et dans le dos d'Assad. Les turcs ont un sérieux pouvoir militaire, la question est de savoir ou ils s'arrêteront et si ils ne seront pas "emportés" dans une spirale conquérante en se disant qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent. Je crains personnellement que si le front de l'armée syrienne autour d'Idleb se brise, qu'il n'y a plus rien derrière, car cette armée a depuis plusieurs années réussis des actions militaires grâce à un regroupement de forces venant presque de tout le pays, laissant à l'arrière des unités de secondes zones, de mercenaires afghans et autres pour tenir les zones. Si les turcs cassent le fer de lance syrien qui doit sans doute être à la manoeuvre dans la zone, ils vont ouvrir une porte et j'imagine même Alep comme objectif, car ils pourront y mettre "leurs" réfugiés sans devoir réellement tout reconstruire.

     

    Personne ne surestime l'armée syrienne à part peut-être les quelques gogos turcs sur internet qui veulent se donner l'impression que leurs jeunes sont en train de dérouiller la première armée arabe... L'armée syrienne n'est pas à la ramasse parce qu'elle est composée d'étrangers comme tu le dis, ce qui est archi-faux, mais parce qu'elle est l'armée d'un pays pauvre, en ruines, sous sanctions et qu'elle est à sa neuvième année de combats contre des jihadistes impitoyables et sanguinaires venus des quatre coins du globe. Son armement est à la ramasse, les équipements datent de plus d'une trentaine d'années, l'entraînement des recrues est bâclé (nettement moins depuis l'arrivée des russes mais bon il y a un sacré retard à rattraper... ). Que la Turquie soit en train d'écraser militairement la Syrie n'a rien de choquant.

    • Like 1
    • Upvote 3
  8. Erdogan l’abruti ne peut plus reculer. Cette fois-ci, les turcs ne peuvent plus inventer de fake news sur de pseudo-ripostes ayant fait des centaines de morts dans les rangs loyalistes. Ses partisans assoiffés de sang, comme leurs ancêtres 1 siècle plus tôt, vont réclamer vengeance. Il va devoir lancer son armée frontalement sur les syriens et contester le ciel aux russes. 
    A moins que Poutine lui donne une occasion de ne pas perdre complètement la face, mais je ne veux pas ce qu’il pourrait lui « offrir » après la mort de 29 soldats. 

    • Upvote 1
  9. Plusieurs soldats turcs annoncés morts ces derniers jours en Libye et en Syrie. J’ai l’impression que Erdogan s’est fortement inspiré du voisin iranien en se constituant des milices étrangères qu’il envoie combattre ici et là pour servir ses intérêts - sauf que ceux des turcs ressemblent plus à des mercenaires, pas vraiment de volonté de combattre. Le succès de ces forces supplétives n’est pas forcément au rendez-vous pour l’instant puisque pas de progrès en Libye et des défaites en pagaille à Idleb. 

    • Thanks 1
    • Upvote 1
  10. Et voilà qu'il arrive chez nous...

    https://www.lorientlejour.com/article/1207265/coronavirus-un-premier-cas-detecte-au-liban.html

    Citation

    Un premier cas du nouveau coronavirus Covid-19 apparu en décembre en Chine a été détecté vendredi au Liban, a annoncé le ministre de la Santé, Hamad Hassan, ajoutant que deux autres cas suspects étaient en cours de vérification.

    La personne contaminée est une Libanaise de 45 ans, placée actuellement en quarantaine à l'hôpital gouvernemental Rafic Hariri à Beyrouth, mais dont l'état de santé ne suscite pas d'inquiétude, a indiqué le ministre Hamad Hassan lors d'une conférence de presse.

    Le ministre a précisé qu'elle s'était rendue à Qom, ville sainte d'Iran où plusieurs cas, dont deux mortels, ont été recensés depuis mercredi par les autorités iraniennes. Elle est revenue d'Iran, à une date non précisée, avec une forte fièvre, mais son système immunitaire répond bien et son état est stable, a déclaré à l'AFP une source médicale au sein de l'hôpital gouvernemental Rafic Hariri.

     

    Les deux premiers cas de Covid-19 en Iran avaient été détectés mercredi ou jeudi, deux personnes âgées décédées le jour-même. Depuis, les iraniens dénombrent 18 cas et 4 décés. Le ministre de la santé a dit que la maladie pourrait déjà avoir été propagée à "outes les grandes villes du pays.

    Entretien du Point avec l'excellent Nassim Nicholas Taieb, qui bat en brèche la théorie du "ne paniquez pas, la grippe saisonnière fait plus de morts".

     

  11. C’est un succès majeur pour la Syrie, de la même importance que le nettoyage de la Ghouta. On ne réalise pas bien encore qu’en une dizaine de jours, les plus importants bastions rebelles se sont effondrés sans résistance : poche du Nord d’Alep, Rashidin 4/Mansoura, Al Eis, l’axe Saraqib-Maarat Al Nuuman.. il n’y a guère plus que la Turquie désormais qui peut sauver le cul des jihadistes, car ils sont désormais tres vulnérables. 
    Qui pense que Erdogan sacrifiera ses boys pour défendre HTS?

    • Like 1
    • Thanks 1
    • Upvote 2
  12. Il y a 3 heures, g4lly a dit :

    Grosse embrouille a Qamishli ...

    ... les loyalistes soutenu par la population on bloqué un convoi US ...

    Les américains ont tiré tuant un "civil" ...

    L'embrouille a tellement dégénére qu'ils ont fini par se faire chasser par les YPG/SDF ... et qu'ils ont du repartir sous protection aérienne ... effectuant au moins une frappe.

    ---

    Visiblement les média kurdes parle meme de tir des NDF vers les avions américains ...

    ---

     

     

    Surréaliste la scène, avec les MP russes qui regardent derrière.

    • Confused 2
    • Upvote 1
×
×
  • Create New...