Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Libanais_75

Members
  • Posts

    981
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by Libanais_75

  1. Il y a 14 heures, Dino a dit :

    Le regime a toujours joué sur le faite que tous ses opposants étaient d'horrible islamistes, et qu'il fallait mieux lui que eux. Si il y a une base islamiste dur dès le début indéniable, le fait qu'ils aient supprimé toutes les autres oppositions n'est pas du au faite que les Islamiste étaient plus solide ou plus sérieux, c'est juste que dans la spiral de la violence ce sont toujours les plus radicaux d'un mouvement qui prennent l'avantage, ce n'est pas propre à l'islamisme. D'ailleurs ce n'est pas un hasard si les plus modérés sont allés chez les SDF.

    Et la justement face aux SDF, le régime ne peut plus du tout se présenter sous cette image de protecteur des minorité. Du coup ceux qui défendaient ce régime malgré toutes les horreurs connu pour cette raison perdent toute crédibilité si ils préfèrent voir les rebelles islamistes pro-turc vaincre face aux laïcs modérés du YPG et autres des SDF. 

    Les soutiens du gouvernement ne veulent pas voir les YPG détruits. Ils veulent que celui-ci retourne dans le giron national et mette ses armes et son courage au service de la Syrie. Malheureusement, le YPG est le proxy principal des Etats-Unis, qui veulent renverser le gouvernement syrien. A partir de là, oui, mieux vaut lutter contre des jihadistes que contre ces gens-là. J'admets que c'est une réflexion cynique mais il me semble que la politique n'est pas toujours bien clean.

    Tout ceci étant dit, je ne vois toujours pas en quoi mon assertion initiale contredit le fait que le gouvernement est le seul protecteur sérieux des minorités dans ce conflit à l'échelon national.

  2. Il y a 1 heure, Dino a dit :

    Merci de résumer en un paragraphe toute la stratégie du régime depuis le début de la guerre. :happy:

    C'est très drôle après d'entendre les mêmes faire de grandes envolé présentant le régime de Assad comme défenseur des minorités face à la menace islamiste et reprochant aux US à l'époque de préférer des islamistes à des laïcs pour des tactique cours termiste. 

     

    Pas compris en quoi ce que j’ai dit démontrerait que le gouvernement syrien n’est pas le défenseur des minorités dans cette guerre. Qu’est-ce qu’il y peut si les islamistes étaient les plus solides et sérieux dans la lutte contre le gouvernement et qu’ils ont naturellement bouffé les laïcards planqués à Paris ?

  3. Citation

    Quand on voit comment le régime d'Assad a traité les Kurdes pendant des années, je  peux comprendre qu'ils n'ont aucune envie de se jeter dans ses bras, ce serait en plus entérer le projet de Syrie fédéral (le YPG n'a pas de revendication indépendantiste). Par contre le régime d'Assad devrait se méfier très fortement des Turcs qui déclarent vouloir aller à Idlib. Je suis presque certain que l'objectif de Ankara est d’empêcher in fine le régime Syrien de capturer tout le territoire rebelle en prenant de vitesse celui-ci. Ainsi ils pourrait imposer plus facilement leur vue dans le cadre d'un règlement politique. Et je suis certain que le régime en a conscience et que c'est source de désaccord entre eux et les russes au vu des réactions assez différentes suite à l'offensive turc.

    Un militaire américain affirme que les américains ne se retireront pas Manbij, on verra quelle sera la décision finale du président Trump si Erdogan est effectivement prêt à aller jusqu'au bout sur le sujet. Tu dis ensuite que les kurdes ne veulent pas se jeter dans les bras du gouvernement, mais c'est pourtant ceux qu'ils ont appelé à l'aide les premiers pour intervenir à Afrin et repousser l'offensive turque (https://www.theguardian.com/world/2018/jan/25/kurds-call-on-syrian-regime-to-intervene-in-afrin-battle). Pourquoi le YPG, qui évoque dans ce communiqué la nécessité de faire respecter la souveraineté territorial syrienne, ne met-il pas ses armes au service du gouvernement au nom de ce même principe ? 

    Enfin, il est bon à rappeler que la première phrase de l'opération militaire turque a joué un rôle prépondérant dans la reprise d'Alep par le gouvernement, en déplaçant des milliers de combattants jihadistes de la ville et de sa région pour les envoyer combattre pour un bout de désert au nord du pays; tandis que l'armée syrienne reprenait la ville et fonçait tranquillement vers l'Euphrate. Aujourd'hui, ces jihadistes à Afrin ne sont du coup pas mobilisables à Abu Duhur, où ils auraient certainement beaucoup mieux défendu les intérêts stratégiques de leur camp.

    De même, j'avais eu la discussion avec un ami hier et qui m'a justement rappelé que par la suite, mieux vaut combattre des jihadistes soutenus par la Turquie que des kurdes à l'image bien clean supportés par les États-Unis.

     

  4. Le 27/01/2018 à 20:25, Boule75 a dit :

    Dans la région d'Afrin, pas d'américains, les russes assuraient l'interposition. Ces derniers peuvent bien mettre le lâchage sur le dos des ricains à grand renfort de bots mais, en pratique, on peut faire leur constat simple qu'ils ont laissé libre action aux turcs, du point de vue de l'aviation notamment. N'est-ce pas une zone dans laquelle les avions de la "coalition" ne sont pas intervenus depuis des lustres, si tant est qu'ils l'aient fait un jour ?
     

    Je pense qu'on peut tranquillement mettre la non-réaction sur le dos d'Assad et des russes.

     

    J'ai lu ici et là que les russes avaient suggérés aux kurdes de remettre les territoires d'Afrin à l'armée syrienne, compte-tenu de l'imminence de l'offensive turque. Le YPG a refusé, les russes se sont naturellement retirés car ils ne partiront certainement pas en conflit contre Ankara pour sauver la peau du principal proxy US du pays. Si les kurdes comprennent enfin que les américains ne sacrifieront jamais la Turquie pour eux, ils feraient mieux de négocier fissa avec le gouvernement syrien avant que les turcs ne s'attaquent à Manbij.

  5. C'était prégnant, les seuls types sérieux qui combattaient pour les saoudiens au Yémen étaient les miliciens séparatistes (sur 90% photos des forces ""pro-Hadi"", on les voyait arborer leur drapeau). Hadi s'est fâché avec eux, cela s'est retourné contre lui. Échec aussi des saoudiens, qui pensent que tous les hommes ont un prix et que l'argent est la solution de tous les problèmes; et qui demeurent incapables dans tous les pays où ils interviennent à fédérer leurs proxys pour en faire une force unie - à l'inverse des iraniens dans les cas syriens et yéménites.

    • Upvote 1
  6. Il y a 3 heures, collectionneur a dit :

    @Libanais_75 Bonsoir. Laurent Lagneau à écrit un article en reprenant les chiffres des blessés et des effectifs présents :

    http://www.opex360.com/2018/01/07/plus-de-2-000-combattants-chiites-afghans-ont-ete-tues-syrie/

    .... Plus d’un an plus tard, l’hodjatoleslam Zohair Mojahed, un responsable afghan de Liwa Fatemiyoun, a donné un bilan nettement plus élevé. « La division a donné plus de 2.000 martyrs et 8.000 de ses membres ont été blessés depuis son engagement en Syrie il y a cinq ans », a-t-il dit, le 6 janvier.

    En mars 2017, Mohammad Ali Shahidi Mahalati, le chef de la fondation des martyrs et vétérans d’Iran, avait avancé que 2.100 volontaires envoyés par Téhéran étaient « tombés en martyr aussi bien en Irak qu’ailleurs, […] pour défendre des mausolées sacrés. » Mais, à l’époque, il n’avait pas précisé leur origine.

     

    Certes, il faudrait voir sur quelles données se base Ali Alfoneh

  7. Il y a 12 heures, collectionneur a dit :

    Un officiel afghan déclare que plus de 2000 de ces compatriotes sont morts en Syrie sous drapeau iranien :

    https://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/plus-de-2000-afghans-entraines-par-l-iran-ont-ete-tues-en-syrie_1973912.html

     

    Ali Alfoneh, un iranien basé à Washington et anti-RI, met régulièrement à jour la liste des combattants chiites étrangers morts en Syrie. Il estime le nombre des afghans tués à 838. 

     

  8. Il y a 12 heures, Arland a dit :

    Et ça nous retombe dessus, Rohani demande à Macron de prendre des mesures contre les "Moudjahidine du peuple" en France. Groupe qui s'était retrouvé dans la liste des organisations terroristes en Europe jusqu'en 2009 et USA jusqu'en 2012 suite aux négociations avec l'Iran à la fin des années 90.

    http://www.europe1.fr/international/iran-rohani-demande-a-macron-dagir-contre-les-terroristes-bases-en-france-3535496

    On peut comprendre les iraniens. Les Moudjahidines du Peuple sont une secte terroriste complètement dégénérée, qui a attaqué l'Iran à la fin des années 80 depuis l'Irak (quelques jours seulement après le cessez-le-feu entre les deux pays me semble-t-il), faisant des milliers de morts, s'en est pris à de nombreuses missions diplomatiques iraniennes dans le monde et a assassiné des personnalités locales. Ils bénéficient d'un soutien complètement démesuré dans les pays occidentaux (et surtout en France) alors qu'ils pèsent peanuts en Iran. France 24 avait fait deux bons mini-reportages sur le sujet.

     

     

    • Like 2
  9. Non, le problème c’est qu’un jour tu te déchaînes sur Israël parce que tu découvres que ce pays soutient les forces salafistes et wahabites du Moyen-Orient; et le lendemain, tu retrouves ton amour pour ce pays parce que ça tapes du muzz-.. de « l’islamiste ». :concentrec:

    Cela dit je respecte tout à fait ta partialité, il faudrait simplement qu’elle soit constante dans le temps !

    • Upvote 1
  10. http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/163997-171230-tel-aviv-5eme-manifestation-consecutive-contre-la-corruption-du-gouvernement

     

    Citation

    Des milliers de personnes ont participé samedi soir à Tel-Aviv, au cinquième rassemblement consécutif contre la corruption du gouvernement.

    Les manifestants arboraient des pancartes appelant à la démission du Premier ministre Benyamin Netanyahou et des autres membres "corrompus" du gouvernement, scandant "ni à droite, ni à gauche, tout droit".

     

  11. Je crois qu’en Iran, tu peux plus ou moins faire ce que tu veux tant que c’est sans trop de tapage et pas exposé sur les réseaux sociaux. En Arabie Saoudite, la police religieuse vient vérifier presque en regardant par la serrure de ta porte que tu ne fais rien d’illégal. 

     

    Dans la ville de Dorod, les casseurs s’en sont pris à une caserne de pompiers, et auraient tué deux personnes en fonçant dans une voiture avec un camion volé

     

  12. En 48 heures à peine, on est passé d’une poignée de manifestants qui demandent l’amélioration de leur niveau de vie, à des émeutes dans plusieurs villes du pays avec attaques contre les forces de l’ordre et destructions de biens publics. Telegram a été contraint de fermer un réseau visiblement populaire parmi les émeutiers et qui appelait à faire usage de cocktails Molotov contre la police. 

     

    Toute la diplomatie américaine est montée au créneau (très, trop vite ?), mais a-t-on eu une seule réaction jusqu’à maintenant en Europe ?

     

  13. C’est Trump lui-même qui a rédigé les slogans pour que ces rassemblements chantent « mort à Rouhani » ? Le gars est un pauvre modéré qui a tout fait jusqu’à maintenant pour assouplir les lois en vigueur sur la société et améliorer la situation économique. 

    Thread intéressant sur le sujet, rappelant notamment que ce type de manifestations n’a rien de nouveau en Iran :

     

  14. Des soldats israéliens tuent d'une balle en pleine tête un activiste palestinien amputé des deux jambes. L'armée israélienne juge que "aucune faute morale ou professionnelle" n'a été commise.

    https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/163399-171223-l-armee-refute-que-l-emeutier-palestinien-ampute-soit-mort-sous-les-balles-israeliennes

    Du mal à imaginer qu'il ait été victime d'autre chose que d'un jeu malsain que doivent se faire les timbrés qui gardent les frontières et territoires occupés. Ça a du les amuser de se faire un malheureux en chaise roulante.

  15. Le ministre de la Défense, Avigdor Liberman, a appelé dimanche les Israéliens à boycotter les entreprises arabes établies dans le district nord d'Israël où des émeutes ont eu lieu ce week-end, réaffirmant que les résidents arabes ne faisaient pas partie de l'Etat d'Israël, dans une interview accordée à la radio de l'armée.

    "N'achetez pas dans leurs magasins, n'utilisez aucun service là-bas. Faites leur sentir qu'ils ne sont pas désirés ici", a-t-il lancé.

    https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/societe/162327-171210-liberman-appelle-au-boycott-de-citoyens-arabes-israeliens

     

    Cela sent les années 30, non ?

  16. Trump regagne un peu de popularité dans son camp en interne pour pas cher, j’arrive à comprendre sa manœuvre bien qu’elle soit très cynique. Mais que risque-t-il ? Les arabes ont été mis aux pas par les saoudiens, pour qui les palestiniens ne pèsent pas bien lourd face à leur alliance avec Israël et les États-Unis contre l’Iran. Une troisième intifada ? Combien de temps faudra-t-il avant que les palestiniens ne se calment et retournent travailler docilement dans les colonies israéliennes ?

     

    Les palestiniens étaient déjà en froc avant cela, ça ne changera rien à leur vie je présume. Un état palestinien totalement indépendant n’existera jamais tant le rapport de force est déséquilibré.

  17. Je pense qu’il faut rester prudent et attendre de voir les réactions des populations, troupes et tribus pro-Saleh avant de dire que c’est un camouflet pour les saoudiens. 

     

    Sinon, le missile tiré il y a quelques temps par les yéménites contre l’aéroport de Riyad aurait bien atteint sa cible malgré cinq tirs de Patriot pour le neutraliser  

    https://www.lorientlejour.com/article/1087576/les-patriot-saoudiens-auraient-rate-leur-cible-selon-des-experts-americains.html

  18. Incertitudes sur l’état de santé d’Ali Abdallah Saleh, après que les Houthis aient fait sauter sa maison aujourd’hui. 

    https://uk.reuters.com/article/uk-yemen-security-house/yemens-houthis-blow-up-ex-president-salehs-house-idUKKBN1DY15Y

     

    D’après son parti, il est toujours en vie et en sécurité alors que des médias l’annonçaient peut-être mort dans l’explosion. 

    https://twitter.com/alarabiya_eng/status/937640273521336320

  19. Le député libanais du Akkar, Khaled Daher, a déclaré dimanche qu'il était prêt à appuyer Bahaa' Hariri, le frère du Premier ministre Saad Hariri, si Riyad le demandait.

    "Si l'Arabie saoudite nous demandait de prêter allégeance à Bahaa' Hariri, nous le ferions", a affirmé M. Daher dans un entretien télévisé à la chaîne locale al-Jadeed.

    https://www.lorientlejour.com/article/1087345/nous-preterions-allegeance-a-bahaa-hariri-si-riyad-le-demandait-affirme-khaled-daher.html

     

     

  20. Il y a 13 heures, Joab a dit :

    Mais bien sûr, Israël a assassiné Hariri, Kassir et tous les adversaires de l'Iran au Liban, et même Bachir Gemayel au passage (juste parce qu'en tant que juifs, on aime bien le sang chrétien de temps en temps) et bien sûr, Israël est le seul pays au monde à s'intéresser à la classe politique libanaise.

     

    Où ai-je dit cela ? J’ai dit que selon la même logique que tu as employé dans ta première réponse, il faut qu’Israël fasse partie de la liste des suspects tout comme d’autres états ou entités qui pourraient en vouloir à l’an stabilite du Liban, tout simplement. Et tu nous épargneras la prochaine fois de la ramener avec le « en tant que juif », ton appartenance religieuse ne regarde personne dans le sujet présent. 

  21. Le 26/11/2017 à 21:20, Joab a dit :

    C'est le fait de ne pas chercher d'informations sur les hommes politiques d'un état avec qui on est en guerre qui serait étonnant en fait.

    Il serait bon que cette réalité soit rappelée quand l’on recherche les responsables d’assassinats politiques au Liban, surtout qu’israel se concentre visiblement sur la collecte d’informations quant aux déplacements quotidiens de ces personnalités. 

     

    https://www.lorientlejour.com/article/1087245/compromis-les-concertations-trebuchent-a-cause-de-maladresses-libanaises.html

    L’Arabie Saoudite relance son offensive contre le Hezbollah, peu après des propos trop conciliateurs de Hariri vis-à-vis du parti et qui furent peu appréciés à Riyad.

×
×
  • Create New...