sezen

Members
  • Content Count

    763
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

15 Good

About sezen

  • Rank
    Connaisseur

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    Kyrgyzstan
  1. Ahlala propagande quand tu nous tien, ça me fait presque penser aux fameuses images de la statue déboulonnée de Sadaam par la "foule" en liasse, même endroit vue d’ailleurs: et pour la photo des Yezedis lol une simple recherche me donne quelques info, elle date de 1991 et a été prise en Turquie, et apriori on ne sait ni s'ils sont yezidis musulman ou chrétien, d’après ce que j'ai trouvé, sur ce site ;) Iraqi Kurd RefugeesN° de la photo :TL004616Photographiée le :1 avril 1991« Model Release » :non disponibleDécharge de propriété :non disponiblePhotographe :Peter TurnleyLieu :Isikveren, TurkeyAttribution :© Peter Turnley/CorbisType de licence :Droits gérés (DG)Catégorie :NewsCollection :Turnley Premium http://www.corbisimages.com/stock-photo/rights-managed/TL004616/iraqi-kurd-refugees Et je passe sur la petite icône en haut a droite avec le signe du sens interdit, nous somme sur un forum qui se veut un minimum sérieux ici, et non pas un défouloir anti "métèques".
  2. Ce qui est marrant, c'est que depuis je ne sais combien d'années les Saouds n'ont pas bougé pour aller lutter contre Al quaeda, mais la, en moins d'une semaine ils ont mobilisé 100 avions et plus de 15.000 hommes. Et après certains viendrons nous dire que nos Alliés du golf n'ont aucune complaisance (au minimum) avec la nébuleuse terroriste. Ou encore comme l'appel du président Ukrainien déchu, qu'attendent nos cher leaders du monde libre pour réunir une session extraordinaire pour sanctionner l'Arabie saoudite ??? ??? Sinon d'un point de vue régional je me demande si ça ne risque pas de débrider les Iraniens, qui ne voulaient pas agir au grand jour et provoquer une intervention officielle en Iraq, ça serai très délicat vu le passif des deux pays, mais pas impossible. Edit: le 2 eme risque est un soulèvement des chiites saoudiens, bien qu'ils aient l'air d'avoir été mis au pas.
  3. Je ne me rappel plus des dates, mais les US avaient refuser de s'engager au début de l'offensive de DAESH, les Kurdes aussi étaient restés la fleur au fusille, a regarder de loin les colonnes de barbus caracoler dans les prés, laissant les fameux 800 soldats se faire égorger, les autre se faire délester de leur matériel, et l'exode de milliers de chiites, a des fins purement politique pour faire pression sur Al-maliki. Il aura fallut attendre l'offensive sur les positions Kurdes, pour que tout ce petit monde se décide à réagir. Pour la France je ne sais pas si l'on aurai eu les moyen de mettre une opération assez rapidement, mais les américains, et/avec les Jordaniens eux par contre en avaient largement les moyens a mon avis.
  4. Beaucoup d’annalistes/chroniqueurs ont fait l'erreur de vouloir mettre dans des petites cases les différents groupes ethniques/religieux, en estiment que l'ont avait affaire qu'a des acteurs distinct et homogènes, insoluble entre eux. Malheureusement, les délimitation sont souvent plus compliquées et floues.
  5. Les turcs négocient la même chose qu'il y a 2 ans, la création d'une zone d'exclusion aérienne et l’établissement d'une safe zone d’où les terroristes gentils rebelles preux et valeureux, pourront lancer des attaques et ce replier une fois l’épisode EI tassé, et évidement où les services du MIT et autre agences/armée turque pourront s’engouffrer et prendre pied, sans compter que ça leur permettra de pouvoir dégager une bonne partie des réfugier, et ne plus être tenus responsable de leur sort. En effet le gouvernement truc joue la carte du pourrissement, en espérant qu'a un moment la situation soit telle qu'il faudra lancer une "opération humanitaire", qu'il sera difficile de critiquer sur le moment (en sorte de scenario a la libyenne). Je n'ai pas de sympathie pour le personnage n’en plus, mais il ne fait qu’appliquer ce qu'Obama a fait il y a quelques semaine de ça, pour pressuriser Maliki, lors de la première grande offensive de l'EI, où l'US air force est restée la fleur à la tuyère, alors même que 1500 soldats venaient de ce faire massacrer et que des millier de chiite étaient en exode ou assassinés. C'est un jeu dangereux que joue Erdogan, les kurdes de Turquie perdent patience, j'ai lu qu'il y avait déjà 10 morts en Turquie aujourd'hui dans des affrontements entre la police et des Kurdes, de son coté le PKK à menacé de rompre la trêve si Kobani tombée aux main de l'EI.
  6. Tu peux retourner ça dans le sens que tu veux, remonter chronologiquement jusqu'à l’époque babylonienne, ou même t'essayer a une psychanalyse freudienne de l'irakien moyen, rien ne pourra disculper, G.W Bush et autres chefs de file de la coalition, des responsabilités qu'ils ont sur ce dossier. Les faits sont là: -Avant pendant et après la guerre Iran/Irak, il n y avait pas d'alqaida ou groupes armés ou milices jihadistes chiites/sunnites, en Irak. -Avant pendant et après la guerre contre le Koweït, il n y avait pas d'alqaida ou de groupes armés ou milices jihadistes chiites ou sunnites en Irak. -Avant l'intervention Américaine, il n y avait pas d'alqaida ou de groupes armés ou milices jihadistes chiites ou sunnites (Al qaida était inexistante en Irak, les chefs de milices chiites étaient réfugier en Iran, malgré l’affaiblissement considérable des forces armés Irakiennes). -Après l'intervention de 2003, les forces de la coalition ont de manière méthodique et systématique détruit l’appareil d’état Irakien, et tous les organes de sécurité, créant par la même un appel d'air destructeur, quelques semaines plus tard, le pays était noyé par des centaines de combattants, qui en ont profité pour y prendre racine, et s'imposer comme acteurs dans le jeu Irakien. Pour Daesh, le parapluie diplomatique déployé depuis 3 ans, visant a protéger tout ce qui pourrai faire du mal a l’État syrien, y a joué un rôle aussi ,rappelons que l'occident est allé jusqu’à s'opposer a la condamnation d'attentat suicides, a l'ONU, un comble, l’aide (Intelligence, matériel, logistique) fournie par l'Otan (et ses Alliés du Golf) y a joué un rôle voir a été un catalyseur, sans le quel Daesh ne serai probablement pas ce qu'il est aujourd'hui. Maintenant les choses commencent a sentir franchement l’œuf pourri.
  7. Si au moins c’était le cas lol, en réalité on a droit au défilé du bal des hypocrites et des larmes de crocodiles. Ce soit disons élan de la part des nos politiciens (et ceux des US) n'est qu'une stratégie de communication, pour montrer que l'on est actif et pour faire oublier la passivité des chancellerie occidental, qui a subit pas mal de critiques ces dernières semaine sur d'autre dossiers. Concrètement Fabius, Hollande, Obama.... n’ont en rien a cirer des chrétiens d'Orient, cela va faire plus de deux ans qu'ils ce font persécuter ou massacrer par des groupes armés en Syrie, ces même groupes que l'on soutien politiquement et qui bénéficient de notre aide logistique, voir dans certain cas d'une aide matériel en armement. Idem pour la soit disons prise de position contre l’état islamique, ils viennent de s'en rendre compte ou quoi? ça va faire plusieurs semaines deja qu'ils ont exécuté plusieurs centaines de chiites, et entrainé le déplacement de centaines de milliers de réfugier, ceux la comptaient pour du beur? .
  8. Peut être parce que le Hamas est déjà considéré comme un mouvement terroriste avec tout ce que ça implique, isolement politique, sanctions contraignantes, embargo et refus de lui vendre des armes ....etc... Moi je veux bien que l'on suivent ton raisonnement et que l'on applique aux deux les même condamnations et sanctions. Je ne suis pas sure par contre que l’Israël soit gagnante a ce petit jeu. En imaginant que ces chiffres soient juste, dans les 77% d'homme tué on a déjà 40% d'enfants qui ont entre 0 et 18 ans. J'ai la flemme de faire ma règle de 3, mais a la louche comme ça, on au minimum 23%+ 30%= 53% de femmes et enfants tués, si l'on doit y ajouter les homme de plus de 18 ans n’étant pas des combattants, le ratio de civiles tués n'est pas vraiment fameux pour l'IDF. Je ne pense pas que l'IDF veille tuer juste pour tuer, ça parai un peu trop gros, par contre qu'a l'etat major ils n'aient pas trop de considération pour le risque de pertes civiles, et qu'ils fassent passer l'objectif avant, ne me surprendrai pas du tout. Le problème en l’Israël c'est qu'a moins de ce faire sauter dans une boite de nuit de religieux juifs ou d'arabe, tout citoyen est un soldat (attention je n’excuse pas ce genre d'acte, bien au contraire).
  9. Il ne fait pas bon faire partie de la famille Abu Khdeir ces derniers temps, son cousin ici. Le gamin est americo-palestinien, ces policier risquent de passer un sale quart d'heure. http://www.nbcnews.com/storyline/west-bank-kidnappings/florida-teen-beaten-israeli-police-cousin-slain-palestinian-n148781 La video, attention peu choquer, j'editerai si les admins le estiment qu'elle n a pas sa place ici. http://www.youtube.com/watch?v=w5N7ZKfitew
  10. Je viens de tomber sur une mini bio de shishani, je n'aime pas trop les théories du complot mais son parcours, est assez bizarre, un peu plus et je céderai a la théories qu'il est un barbouze ou agent secret. Alors on a un type qui est Georgien, qui a servi en tant que sergent dans cette armée, où il etait utilisé comme espion contre les russes en 2008, tout a coup il tombe "malade" et est congédier en 2010, la méme année il est arreté pour possession d'arme et emprisoné pendant 1 an et demi, sa motivation qui etait d'affaiblir un allié Russe, devient officiellement une haine des USA. Le timing semble un peu serré, sa motivation change pour devenir plus "racoleuse", son parcours cousue de fil blanc, me fait penser un peu aux agent infiltrés dans les séries policières ^^ http://www.ibtimes.co.uk/ginger-jihadist-mosul-omar-al-shishani-chechen-general-1452232
  11. Oui enfin Mandela aussi est sortie de prison avec des études de droits. Pour les détenus d'importance moyenne ou faible il n y a pas photo, il vaut mieux passer devant un tribunal Israélien que syrien nous sommes d'accord. Cependant quand une personne est dans le collimateur, elle n'a en générale même pas le droit au simulacre de procès et sera la cible s’assassina extra judiciaires ou attentat sans aucune forme de procès, du coup il y a plus besoin de prononcer de peine de mort, c'est plus pratique.
  12. Je penses qu'ici on ce trompe de débat, Saddam a commis des horreur et réprimé dans le sang, non pas pour défendre la stabilité communautaire mais plutôt assoir son emprise sur le pouvoir, et les massacres qu'il a commis n'avaient pour seul but de lui permettre de conserver ça position. Pour ce qui est de la situation inter-communautaire au niveau de l'individu et du citoyen lambda, on ne peu nier qu'elle était meilleur, et il y avait une certaine mixité, des sunnites vivaient sans problèmes dans les quartiers a majorité chiites et vice et vers ça, nous sommes passé d’ailleurs a un découpage de Bagdad avec des quartiers "a majorité communautaire" a des quartier "exclusivement" peuplé par telle ou telle communauté, avec un cloisonnement mentale et physique. J'avais vu un reportage, après 2003 dans l’urgence un système du type P.A.P avait été mis en place a baghdad pour permettre a des familles chiite vivant dans des quartiers sunnite et des sunnites vivant dans des quartier chiite d’échanger leurs maisons, car il devenait trop dangereux de vivre, hors communauté. Toujours au niveau de l'individu, il n’était pas rare de voir des mariage "mixte", je pense qu'aujourd'hui cela est marginale, voir dangereux pour de tels couples de ce marier. Il y avait aussi une relative protection des chrétiens. Au niveau plus large il faut rappeler que lors de la guerre Iran/Irak, les Iranien comme les Irakiens ont essayé de jouer la carte communautaire, pourtan les Chiites irakiens sont resté fidèles a l’Irak et les sunnite iranien a l’Iran.
  13. @ gravity Tu as une vision des choses assez monochrome. Alors pour commencer, évidement qu'il y a des sunnite dans l'armé Irakienne (tout comme il y avait des chiites/kurdes sous saddam) et a mon avis on va peut être même voir des civile sunnites ce lever a l'appel de lutte contre le raide jihadiste. -Maliki c'est reposé sur une politique de clientélisme et de corruption pour assoir sa position, certes il c'est appuyé de manière plus prononcée sur des chiites, mais il est fort a parier qu'il a "arroser" des sunnite arabes/kurdes. D'ailleur le ras le bol anti maliki n’était pas l’apanache des sunnite beaucoup d'irakiens chiites le critiquaient, les religieux ne l'avaient pas spécialement en odeur de sainteté, Sadr a eu plusieurs clashes avec lui si mes souvenirs sont bons. -On a affaire a une situation de mauvaise gouvernance dont beaucoup de monde (toute communauté confondue) ce plaignait qui a été utilisé par des fanatiques sunnites pour s'offrir l'exclusivité de tous les torts subits. -Du coté kurde j'ai peur qu'ils aient fait un mauvais calcule en essayant de surfer sur cette attaque pour tirer leur billes du jeu, ils sont sunnites et on aussi des salafistes et autre jihadiste potentiel, qui pourrait un jour ou l'autre mettre la cause "religieuse" au dessus de la cause ethnique, surtout que comme maliki les dirigeant de la région du Kurdistan irakien sont assez contestés.
  14. En effet à l’échelle d'un état la somme est "négligeable", par contre politiquement (d'un point de vue intérieur) c'est autre chose, les ouvriers et les gens qui vivent indirectement du chantier naval, ont exprimé leurs inquiétudes au JT le soir même de la déclaration de fabius. Et je doute fort qu'ils acceptent sans rechigner de devoir aller pointer au pole emploi par solidarité pour les Ukrainiens. Pour la Pologne je pense qu'il ne faut pas trop compter sur eux, ça n'est pas eux d'ailleur a qui l'UE avait donné une aide (en étant sur qu'ils consommeraient Européens) et qui finalement avaient acheté de avions US?.
  15. Justement dans le cas des de la France il n y a a ma connaissance aucune chance de voir des sanctions votées à l'ONU contre la Russie. Des sanctions votées a l’échelle nationale, ne semblent pas être un élément décisive devant l'ICC, en tout cas, pas dans le cas Iran-Russie, alors que Medvedev avait signé une interdiction.