Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

HK

Members
  • Posts

    2,835
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Everything posted by HK

  1. Non, c’est trop simplificateur. D’abord pour avoir de la masse on ne parle pas d’une seule pontée, mais de plusieurs grosses pontées répétées le plus rapidement possible sur 1 journée +. Les UCAV doivent donc s’insérer dans le rythme de ces pontées qui sera plus ou moins continu sur 24, 72 ou 120 heures. Ensuite le fait d’être piloté ou non ne change en rien les lois de la physique (l’équation de Breguet). Rien n’empêche un Rafale aujourd’hui d’être lancé plusieurs heures avant un strike… suffit de le charger à ras de bidons, de voler très haut et de couper un moteur, et de n’emporter que de l’armement léger. Car c’est ça un drone de nos jours… un truc rempli de beaucoup de carburant et très peu d’armement qui vole lent et haut. Après il y a bien les UCAV petits et rapides comme les remote carrier (finalement pas si éloignés d’un Etendard IVM) mais tout de suite on perd beaucoup en autonomie. Donc à part quelques UAV qui voleront lent et haut et qui pourront rester en l’air 10-20h (voir plus), les pontées de UCAV ressembleront aux pontées d’avions pilotés. Et plus le pont sera grand, mieux ce sera.
  2. HK

    Marine Britannique

    Il faut attendre les expertises au bassin. Voici ce que dit une source sûre (“Réparateur de navires”) qui travaille sur la propulsion de ces PA: https://www.tapatalk.com/groups/warships1discussionboards/hms-prince-of-wales-suffers-breakdown-t46908-s170.html#p1006235
  3. C’est en effet là qu’a lieu le débat. Avec la fin de la guerre froide tout le monde voulait plus de « persistance », de présence en gros, sur des théâtres comme le Golfe, la Méditerranée orientale, l’Ocean Indien etc. Nous avons eu les 3 Mistral, les anglais ont fait l’impasse sur les « porte avions d’escadre » pour construire 2 gros porte aéronefs optimisés pour la frappe contre la terre en conflit de moyenne intensité, l’USN à fait de même avec ses porte aéronefs America optimisés pour le F-35B, les Italiens, Espagnols et Australiens ont suivi avec le Cavour, le Juan Carlos et les Canberra. Les Coréens, Japonais et Turcs aussi, à leur manière. Pour refaire la guerre du Golfe, la Libye, du CAS en Afghanistan ou les frappes contre la Syrie c’est parfait. Mais il faut être clair, ce n’est pas optimisé pour la haute intensité ou rien ne vaut la capacité de fulgurance dans un temps court avec des grosses pontées, des Hawkeye etc. Soit ce qu’on appelle « l’entrée en premier » dans un théâtre. Ou le combat d’escadre en mer. Bref ce n’est pas qu’une flotte de porte avions légers ou porte hélicoptères soit mauvaise pour certains scénarios, mais ça fait très années 2000. Pour 2030+ ça ne correspond pas à la menace qu’on a en face - une marine Chinoise avec plusieurs escadres de vrais porte avions.
  4. @wagdoox Alors… par où commencer. Désolé je réponds rapidement donc un peu brut: 1) Porte hélicoptères « nucléaire »: un non-sens pour cette mission vu le rapport coût-bénéfice… même l’USN ne peut pas se payer une telle folie 2) Porte-hélicoptères blindé: encore un non-sens au niveau technique… blinder contre quoi? Les blindage ne marchent pas contre les missiles ou torpilles 3) De toute façon à ce stade la reflexion d’état major porte d’abord sur les moyens, jamais sur les solutions techniques… donc n’importe qui qui parle de propulsion nucléaire, blindage etc est en train d’inventer 4) Répétition de la lubie que pour le prix d’un gros porte avions (+ son escorte) on peut se payer plusieurs petits porte avions 5) Délires techniques qu’un porte hélicoptères de taille moyenne pourrait opérer des Rafale ou des SCAF de manière efficace et en nombre suffisant pour avoir un intérêt tactique 6) Gros amalgame que la raison qu’on a perdu le contrat australien c’est qu’on n’avait pas assez de moyens militaires (et surtout d’aviation) dans nos confettis du Pacifique Sud, et qu’avec quelques porte hélicoptères nous serions plus présents et donc « respectés ». Alors que la réalité c’est que ce qu’il nous manque c’est la capacité de peser dans une confrontation frontale musclée avec une escadre chinoise là où elle aura lieu, c’est à dire dans le Pacifique Nord. Or pour ça ce n’est pas des porte-hélicoptères qu’il nous faut, mais des gros PA et des SNA.
  5. Je ne sais pas d’où tu tires ça mais certainement pas de gens qui bossent dans la Marine. Je sais bien qu’il y a 2-3 blogs et aussi des membres ici qui « animent » ce genre de réflexion mais faut être clair c’est du rêve de fanboy, complètement déconnecté de la réalité…
  6. Justement la Russie a-t-elle les moyens de couler les navires civils longeant la côte ukrainienne? Avec 4 sous-marins dispos dont seulement 1 ou 2 à la mer face aux moyens ASM ukrainiens (faibles mais pas inexistants…). Voila peut être d’ailleurs une occasion pour la France de livrer des sonars remorqués Captas (comme ceux qui ont été testés sur les BSAH et EDA-R). Après il y a l’aviation russe, mais elle serait assez exposée en s’approchant trop des côtes… surtout que l’Ukraine pourrait coller un système SAM sur l’île aux Serpents et garder quelques MIG-29 en alerte.
  7. Pas tout à fait. Une vraie info par un faux compte. Ce « Gauthier Pasquet » a été identifié comme une opération d’influence (ou plutôt de contre-influence) du MinDef. Déontologiquement ces « faux comptes » Français ne communiquent que des vraies infos… ligne rouge que le Gouvernement français s’est fixé. Plus d’infos ici: https://www.theafricareport.com/237590/russia-france-africa-at-the-heart-of-paris-and-moscows-war-for-influence/
  8. Mise à l’eau prévue le 7 novembre 2022 pour la 1ere FDI Amiral Ronarc’h. Source:
  9. HK

    Le successeur du CdG

    Les PA américains sont aussi dotés de 3 brins depuis le CVN 76 (debut années 2000). Il n’y a plus besoin de 4 brins compte tenu des améliorations de la précision des trajectoires d’appontage… et de toute façon attraper le 1er brin était considéré comme un appontage “dangereux” car cela implique un passage au ras de la poupe avec risque de se planter vu le manque de marges verticales. P.S. C’est ce qu’on appelle un “ramp strike”… la hantise pour tout pilote appontant de nuit.
  10. Oui je les compte mais erreur de maths de ma part! - 4 FREMM “B2E” -> 8 équipages - 4 FREMM - 2 FDA … en effet ca fait 14 équipages de 1er rang et non 12! Soit 19 équipages de frégate en intégrant les 5 FLF.
  11. 2eme anecdote lunaire, d’une autre unité de mobilisés dans la même région de Svatove, suite à une plainte d’un jeune Moscovite père de 2 enfants mobilisé et traité comme de la chair à canon. https://meduza.io/en/news/2022/10/26/general-alexander-lapin-personally-threatened-retreating-conscripts-with-a-pistol
  12. L’histoire d’une section de mobilisés, engagés sur le front Est près de Svatove dès le 9 octobre. https://meduza.io/en/feature/2022/10/26/written-off-in-advance Sans entraînement, sans radio, sans armes d’appui, mal encadrés, obligés d’acheter leur propre uniformes et paquetage… Sans surprise, le résultat n’est pas brillant. Les performances des unités autour d’eux ne semblent pas meilleures.
  13. Oui mise à l’eau de la FDI Ronarc’h annoncée pour novembre sur Ouest France. https://www.ouest-france.fr/politique/defense/une-fregate-construite-a-lorient-star-du-prochain-salon-euronaval-ab38975a-3830-11ed-984f-02eb6ba41f02 Et livraison officielle de la dernière FREMM Lorraine prévue pour le 3 novembre selon La Tribune (pour mémoire, essais débutés le 22 février). Ce qui est intéressant c’est qu’avec 4 FREMM « B2E » (double équipage), ça nous fait 14 équipages de frégate de 1er rang et 5 FLF de second rang… soit 19 équipages de frégate. Donc on tangeante avec le format à « 18 frégates » espéré par la Marine… du moins au niveau RH en attendant les livraisons des FDI à partir de 2024 puis 2026-2030.
  14. HK

    Le successeur du CdG

    Oui mais il faut bien garer les avions qui sont récupérés quelque part, ainsi que ceux qu’on souhaite lancer (chasseurs en alerte, nounou de réserve etc). La il n’y a plus que le parking tribord devant l’îlot avec une capacité d’une dizaine d’avions. Donc dès qu’on aura une pontée de plus de 6-8 avions les opérations CATAPO deviennent impossibles… sauf à les descendre un par un dans le hangar, ce qui complexifie la préparation pour le prochain cycle. On peut se demander à quoi ça sert et pourquoi ne pas mettre la catapulte avant à bâbord comme sur le CdG… histoire de pouvoir récupérer et rearmer/ravitailler toute la pontée sur tribord avant en minimisant les mouvements… (concept de « l’arrêt au stand » ou « pit stop » en anglais) ce qui facilite les opérations cycliques et améliore la capacité à générer des sorties. La on a l’impression que la priorité c’est de ne pas interrompre les appontages coûte que coûte en cas de catapultage d’urgence ou de mouvement d’hélicoptère imprévu… mais au détriment des capacités de frappe. Bref il y a un truc qui m’échappe…
  15. HK

    Le successeur du CdG

    @pascal Je suis surpris quand même par quelques changements… par exemple l’angle de la piste d’appontage semble avoir été réduit ce qui fait qu’elle empiète maintenant sur le parking bâbord avant, éliminant de fait la possibilité d’y garer des avions en préparation d’une pontée future… du moins jusqu’à la fin du cycle d’appontages. Ca va à l’encontre de la flexibilité cherchée… Avant: Après: (Noter le tracé de la piste d’appontage en blanc qui a été décalé à droite, et l’intersection de la ligne de sécurité rouge avec les lignes de sécurité de la catapulte avant… cette ligne de sécurité termine aussi maintenant dans le coin bâbord avant).
  16. Selon cette vidéo de @xav le MMP aurait une capacité anti-drones donc pour les PAG et POM cette tourelle Narwhal + MMP semble assez polyvalente. Par contre pour les frégates et navires de combat il me semble quand même qu’une option Narwhal + Mistral serait essentielle (voir idéalement un adaptateur universel comme le dit très bien @Deres)
  17. @Pakal Heu quand même tu as vu la date? Vielle news d’il y a presque 5 ans.
  18. Pour la Grèce c’est 6 appareils d’occasion puis 6 neufs, puis 6 autres d’occasion, puis enfin les 6 derniers neufs (ceux de la 2eme commande). Donc pour l’instant il n’y a eu que 6 Rafales pris sur le parc de l’Armée de l’air et les Rafales grecs en cours de livraison sont neufs. Voici la séquence exacte pour les livraisons Greques, Croates et Françaises (qui sont toutes liées)… on voit que l’Armée de l’air devrait retrouver son parc d’origine vers mi-2024. 2021: -6 transferts vers la Grèce 2022: +6 Rafales neufs pour la Grèce, +1 pour la France 2023: -6 transferts vers la Grèce, -6 transferts vers la Croatie (livrables 2024), +13 Rafales neufs pour la France 2024: -6 transferts vers la Croatie (livrables 2025), +13 Rafales neufs pour la France 2025: +6 Rafales neufs pour la Grèce, +13 Rafales neufs pour la France (le 28e de la Tranche 4T2 et dernier des 180 commandés avant 2010, puis les 12 de la Tranche « 4T+ » en remplacement de ceux transférés à la Grèce) Source: https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/opendata/AVISANR5L15B4601-tVI.html#_Toc256000050
  19. Merci pour ces infos. Les MPA (P pour « Patrol ») c’est pour l’anti-sous-marin c’est bien ça? Et les MSA (S pour « Surveillance ») c’est pour la fonction garde côte?
  20. En fait la grande interrogation c’est combien coûte la R&D pour la plateforme avion seule par rapport à tout le reste. Car la cellule NGF n’est peut être pas si chère. Par exemple le développement de la cellule Rafale n’a coûté que ~ €3 milliards sur les 10 premières années (1986-1995), y compris 1 démonstrateur, 4 prototypes et presque 3,000 vols d’essais. C’est presque rien! La solution serait alors d’axer la coopération sur les autres briques du SCAF (moteur, effecteurs, cloud de combat, quelques sous-systèmes genre radar, intelligence artificielle etc) et continuer sur le NGF tout seuls. On peut même presque considérer que le système de combat est déjà payé grâce au Rafale, avec les évolutions de standard sur 2-3 décennies. Est-ce que ce serait moins cher de transposer le standard F5 sur le NGF (qui débuterait alors avec un standard F5.X) plutôt que de recommencer de zéro avec les Allemands et Espagnols? Avant d’évoluer vers des standards F6, F7, F8 futurs…
  21. Peut être. Et demain on aurait commencé à fermer les ateliers à Lorient car plus rien dans le plan de charge pour au moins une décennie pour faire vivre le tissu industriel. Sans parler des autres programmes qui auraient été sabrés pour financer ces 17 coques. Perso je préfère 8 FREMM livrées en 10 ans avec doubles équipages et les FLF rénovées qui continuent à assurer des missions de présence utiles, les missions Jeanne d’Arc etc avec 5 autres frégates à venir entre 2024 et 2030 (même si j’aurais préféré des FREMM 2.0 que les FTI).
  22. J’ai du mal à comprendre ce concept « Blue Shark « qui me semble être un des plus faibles concepts de Naval Group depuis 10-15 ans. Insister sur le message écologique alors tout le monde ne veut parler que de guerre de haute intensité, drones, effecteurs distribués etc c’est vraiment passer à côté du sujet. D’ailleurs on voit qu’il n’a pas eu un grand retentissement dans les médias cette semaine… plutôt un flop par rapport au Type 32 des britanniques de BAES qui au moins lui est vraiment dans le cœur du sujet. P.S. Et même pas une maquette et quelques photos de pauvre qualité… comme travail de communication c’est de piètre qualité. Ahhh j’ai enfin trouvé une video postée par Meretmarine… même pas disponible sur le site de Naval Group ou sur leurs médias sociaux (YouTube, Twitter etc)… et reprise par aucun autre média spécialiste ou généraliste.
  23. HK

    Le successeur du CdG

    Pour comprendre le pour et le contre de la propulsion sur 3 arbres, rien de mieux que de relire la présentation de l’amiral Aubriot que j’avais posté en 2020: http://ficci.in/events/22716/ISP/5-Bertrand-Aubriot.pdf @gianks Si jamais il veut partager sur RID.
  24. Alors tu seras rassuré… j’ai trouvé une vidéo avec quelques vues de l’EPC français et au final c’est bien un canon de 76mm. Je m’étais trompé … ;-) Source: à partir de 11m00
  25. HK

    Le successeur du CdG

    Sur le forum Italien RID tout à coup tout le monde est un expert en propulsion navale qui t’explique pourquoi 3 arbres d’hélice ça ne marchera jamais, le PANG va tourner en rond dès qu’il y aura une avarie etc. En plus ils jugent l’hydrodynamisme de la coque très mauvais, mais l’expliquent par le besoin de limiter le tirant d’eau car la Marine Nationale a peur de foutre le PANG sur un des nombreux bancs de sable de la côte Atlantique (si si). Et je ne parle même pas de l’arrangement du pont d’envol, qui bien sûr n’est pas efficace - mais bon cela vient de gens qui ont rarement l’occasion de voir plus de 4 Harrier sur un pont d’envol donc on doit peut être leur pardonner… https://www.portaledifesa.it/forum/showthread.php?tid=892&page=164 Bref… ça ne vole pas bien haut. (De façon générale la qualité de ce forum est bien inférieure à celle d’Air-Défense car il y a trop d’experts de sofa et pas assez de gens qui baignent dans le milieu).
×
×
  • Create New...