Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

HK

Members
  • Posts

    2,612
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Everything posted by HK

  1. @hadrielOui mais cela dit le Sea Hunter est beaucoup plus gros (145t), soit 2x plus que l’Ocean Eagle (75t) et 2.5x la vedette de Couach (59t). C’est normal car les US veulent patrouiller sur des distances océaniques (10,000 nautiques). Alors que l’Ocean Eagle est taillé pour la ZEE et les missions régionales (5,000 milles @ 12nds, 2,600 milles @ 20nds) et la vedette de Couach pour le littoral seulement (1,000 milles @ 12nds, ce qui est très peu).
  2. @pascal On parle bien de surveillance maritime non? Et niveau résistance aux dommages pourquoi un trimaran en composite ferait-il moins bien qu’une vedette en alu? (Correction: il semble que les vedettes de Couach sont aussi en composite)
  3. Bon concept mais mieux adapté à une coque plus endurante et qui tient mieux la mer… un trimaran genre Ocean Eagle 43 serait idéal pour ce genre de mission. (@ARMEN56 nous dira peut être que les trimarans ne sont pas assez éprouvés et ne seraient jamais acceptés par la DGA) EDIT: En passant, voici un bon article sur ce trimaran: Ocean Eagle 43, un moyen économique de surveillance maritime https://www.defnat.com/pdf/cahiers/CAH071/16. Balmer (Euronaval 2018).pdf Qqs chiffres de conso (approximatifs)… un trimaran serait très économique: 50 l/h @ 12 nds 75 l/h @ 15 nds 125 l/h @ 18 nds 160 l/h @ 20 nds 370 l/h @ 30 nds 390 l/h max @ 32.3 nds (essais)
  4. HK

    Les Hawkeye français

    Un Rafale nounou fait bien mieux qu’un E-2 ou C-2 converti en ravitailleur. Inutile de chercher à se compliquer la vie. Le C-2 c’est 15.5t à vide, 24.5t max au catapultage, soit 9t max de charge. Le Rafale c’est 10t de carburant en configuration super nounou… même avec une conso supérieure ça se vaut. Le Rafale a l’avantage d’être polyvalent et de pouvoir voler à la même vitesse qu’un strike pour les missions de ravitaillement offensif. Il peut aussi participer à la défense du PA (en dernier recours) même en config nounou avec ses Mica.
  5. Ah les réseaux sociaux. N’importe qui peut pondre n’importe quoi et il y a toujours 10,000 crétins pour amplifier la rumeur. (Et surtout ne jamais donner de lien vers la source, hein…) Il a été « tué » 20 minutes après avoir débarqué dans Marioupol encerclée et assiégée (faut le faire…), par une équipe de contre-snipers super secrète des Spetznaz. Ou peut être c’était le FSB… en tout cas c’était des russes donc certainement des super hommes. Oui j’y crois lol. Ça fait un bon scénario pour le prochain Jason Bourne. Visiblement les russes ont peur de l’afflux de volontaires étrangers… la campagne d’intox bat son plein.
  6. Parfois je me demande si les équipages russes ne font pas exprès de s’embourber. Ou leurs sous-officiers / chefs de section font exprès de s’engager sur des chemins m***diques. “Flûte on est coincés! Et toi aussi Oleg? Et Vladimir aussi. Ben le lieutenant nous a bien dit d’insister quelles que soient les conditions. Qu’est-ce qu’on est cons... Bon on se fait une petite popote avant de rentrer à pied?”
  7. Durcissement de l’opinion aussi à… Taïwan (!). @Henri K. Il y a 2 mois seulement 40% des Taïwanais étaient prêts à aller en guerre pour défendre Taiwan (51% contre). Aujourd’hui 70% sont prêts à défendre Taiwan (20% contre). https://www.scmp.com/news/china/politics/article/3170574/after-ukraine-more-taiwanese-willing-fight-island-survey-finds?module=lead_hero_story&pgtype=homepage Poutine qui savonne la planche pour les Chinois… ils ne vont peut être pas apprécier.
  8. En contrepoint voici un reportage d’un journaliste pro qui a pu parler a des hommes US/UK qui y étaient. A part un les autres ne sont pas refroidis. https://www.buzzfeednews.com/article/christopherm51/russia-missile-attack-yavoriv-ukraine-american-fighters Les frappes n’étaient pas simultanées et après le premier missile ils ont pu se barrer. Beaucoup de stress surtout, en plus avec l’inconnue de s’il y avait un assault héliporté / Spetznaz en cours. Video a l’appui. P.S. Pour les Ukrainiens c’est peut être même bon… ça va les aider à écarter les touristes de ceux qui sont vraiment motivés. Non désolé. Les mauvais selfies de mecs tout seuls ça pue la scène montée. Dans >90% des “vraies” vidéos les mecs ne montrent pas leurs visages ou alors ils filment autour d’eux ou les membres de leur groupe.
  9. Moi aussi ce chiffre me surprend. Les russes ont déjà engagé la moitié de leurs forces au Nord sur Kiev (~60 BTG), avec ~30 BTG à l’Est sur Kharkiv+Donbas et ~20 BTG au Sud. Ca ne laisse pas beaucoup de BTG disponibles sur un total estimé à ~115 BTG… il leur restait un peu d’infanterie de marine en Crimée pour un débarquement éventuel, mais celle-ci aurait été engagée à terre semble-t-il.
  10. Merci, bonne liste. As tu lu les analyses de ce compte Twitter? Qu’en penses-tu?
  11. Airbus et Leonardo en discussions… le Racer cité (par Airbus évidemment) comme une technologie qui “pourrait jouer un rôle”. Airbus et Leonardo envisagent une collaboration sur un futur hélicoptère militaire Par Dominic Perry 2022-03-10 https://www.flightglobal.com/helicopters/airbus-and-leonardo-eye-collaboration-on-future-military-helicopter/147877.article
  12. En effet. Je préférerais 6 PO bien armés + 3 POM… le tout avec double équipage. Cela reviendrait à remplacer nombre pour nombre les A69 et PSP Flamant, mais avec plus de jours de mer (pour revenir au niveau ops qu’on avait avec 9 A69).
  13. Oui il y a des scénarios divergents qui en fait ne sont pas incompatibles, comme le Cnl Michel Goya le note sur son Twitter. Scenario #1: Épuisement des forces russes notamment autour de Kiev (la moitié des effectifs ~60 GTIA), dont les effectifs sont insuffisants pour boucler la ville, protéger leurs lignes arrières etc Scenario #2: Effondrement des défenses Ukrainiennes dans le Sud ou l’Est, capture de villes comme Marioupol, Sumy, Dniepro etc qui permettrait de libérer des forces Russes et créer un effet domino / relancer l’offensive sur Kiev. Décisions difficiles pour les Ukrainiens: où mettre l’effort défensif? Kiev? Dans le Sud? Ou dans l’Est?
  14. Point de situation… les russes qui s’épuisent, les ukrainiens bientôt au tournant? ÉVALUATION DE LA CAMPAGNE OFFENSIVE RUSSE, 10 MARS https://www.understandingwar.org/backgrounder/russian-offensive-campaign-assessment-march-10 Il est de plus en plus probable que les forces ukrainiennes pourraient combattre jusqu'à l'arrêt les forces terrestres russes qui tentent d'encercler et de prendre Kiev. Les forces russes semblent également être largement bloquées autour de Kharkiv et distraites des efforts pour s'emparer de cette ville. Les avancées russes dans le sud autour de Mykolaïv et vers Zaporizhya et dans l'est autour de Donetsk et Louhansk ont également fait peu de progrès au cours des dernières 24 heures. La Russie conserve probablement une puissance de combat beaucoup plus grande dans le sud et l'est et renouvellera probablement des opérations offensives plus efficaces dans les prochains jours, mais la portée et la rapidité effectives de ces opérations sont discutables compte tenu des performances générales de l'armée russe à ce jour. Rien n'indique pour l'instant que l'armée russe se réorganise, se réforme, tire des leçons ou prenne d'autres mesures qui conduiraient à un changement soudain du rythme ou du succès de ses opérations, bien que les disparités numériques entre la Russie et l'Ukraine laissent ouverte la possibilité que Moscou sera en mesure de restaurer une mobilité rapide ou une guerre urbaine efficace sur le champ de bataille. Les forces russes autour de Kiev n'ont pas tenté de renouveler les opérations offensives à l'échelle de plusieurs bataillons le 10 mars après l'échec d'efforts limités les 8 et 9 mars. Les forces ukrainiennes ont gravement endommagé une colonne blindée russe dans la région de Brovary à l'est de Kiev, perturbant probablement davantage les efforts russes pour établir les conditions d'opérations offensives sur la rive est du Dnipro. La résistance ukrainienne tout le long des lignes de communication russes, de l'est de Kiev à la frontière russe près de Soumy, continue de perturber les efforts russes pour amener plus de puissance de combat près de la capitale. Les opérations offensives russes épisodiques, limitées et largement infructueuses autour de Kiev appuient de plus en plus les évaluations répétées de l'état-major ukrainien selon lesquelles la Russie n'a pas la puissance de combat près de la capitale pour lancer des opérations offensives réussies à grande échelle. Points clés à retenir Les opérations russes autour de Kiev sont restées largement au point mort au cours des dernières 24 heures. Les forces ukrainiennes ont gravement endommagé une unité blindée russe à l'est de la capitale, perturbant probablement les efforts russes pour encercler ou attaquer la ville par l'est. Les forces russes continuent de lutter pour s'emparer de la ville de Tchernihiv et pour sécuriser les longues lignes de communication terrestres entre Soumy, que les Ukrainiens détiennent toujours, et l'est de Kiev. Une nouvelle invasion russe depuis l'ouest de la Biélorussie, avec ou sans le soutien des forces terrestres biélorusses, semble de plus en plus improbable. Les forces russes restent coincées et tentent de réduire Marioupol par siège et bombardement. Les efforts russes pour contourner Mykolaïv et établir une ligne de communication terrestre fiable à travers la rivière Boug du Sud au nord de Mykolaïv restent au point mort. Les opérations de l'armée de l'air et de la défense aérienne ukrainiennes continuent d'entraver les manœuvres des forces terrestres russes en limitant probablement l'appui aérien rapproché russe et en exposant les forces mécanisées russes aux attaques aériennes et d'artillerie ukrainiennes.
  15. Stratégie de la guerre d’usure… combien de jours un GTIA blindé russe peut-il rester efficace avec un ravitaillement aux comptes gouttes, une pression constante des ukrainiens, dans un comfort exécrable, et qqs pertes par jour? Avant que le matériel tombe en panne ou que les hommes les moins motivés abandonnent leurs véhicules?
  16. Mais la stratégie de contournement russe crée aussi de gros risques non? - GTIA dispersés et loin de leurs soutiens, vulnérables à des tirs ukrainiens (artillerie, équipes anti-char… comme dans la vidéo) et plus faciles à contre-attaquer - Lignes d’approvisionnement très longues et facilement coupées (raids de forces spéciales, drones armés, unités de guérilla etc) - L’encerclement complet immobilise d’énormes quantités de troupes statiques. Sans réserve suffisante cela revient à perdre l’initiative locale et/ou dégarnir d’autres fronts Bref il me semble qu’on voit déjà les ukrainiens en train de mettre en échec cette stratégie russe, petit à petit. P.S. Video d’une contre-attaque ukrainienne ici… infanterie légère bien armée, opérant loin des grandes routes, avec le soutien drones + artillerie qui va bien, cela peut faire des dégâts contre des GTIA déjà un peu amochés
  17. Je reviens sur cette vidéo car je viens de lire des alertes sur une campagne d’intox russe qui accuse les ukrainiens et occidentaux de diffuser des faux montages grossiers qui accusent les russes. https://www.propublica.org/article/in-the-ukraine-conflict-fake-fact-checks-are-being-used-to-spread-disinformation Cela ne manque pas de sel d’inventer une campagne d’intox pour soi-disant “alerter” sur les intox qui viendraient de l’autre camp, mais après tout c’est un grand classique de la propagande russe d’accuser les autres de ce qu’on fait soit même… …l’objectif étant de noyer le poisson, de relativiser les actions russes, et de détruire l’image positive des ukrainiens. C’est assez grossier mais ca vise des gens comme @Akhilleus qui sont déjà orientés “sceptiques” (et pour beaucoup qui cherchent des raisons pour justifier leurs sentiments pro-russes). Ici ce qui me met la puce à l’oreille c’est que je ne trouve aucune trace de cette vidéo sur les médias ukrainiens, contrairement à ce qui est dit, donc l’accusation qu’il s’agit d’un montage anti-russe n’est pas crédible. En plus le compte est hyper suspect - il tweet 50 tweets à l’heure, quasiment 24h/24h , en anglais mais avec des erreurs, sur tous les sujets préférés des fermes à trolls (Iran, Venezuela, Syrie etc). Bref pour moi il est très probable que cette vidéo soit une intox russe…
  18. Bonne analyse de l’impact opérationnel des pertes Russes sur leurs GTIA, par un Colonel d’infanterie US: Si la Russie a envahi l'Ukraine avec 75x BTG, il y aurait dans la force d’invasion environ: J'essaie de déterminer si les Russes sont entravés (“suppressed”) c’est à dire une dégradation temporaire qui ne permet pas d’accomplir la mission (3% de pertes ), neutralisés (10% de pertes) ou détruits (30% de pertes). Cela aide à fournir un contexte pour les pertes signalées sur le Web. Sur la base des pertes générées par la foule sur le site Web d'Oryx le 7 mars 2022 :
  19. Les infos commencent à sortir. Les infos de POW par exemple sont édifiantes. Genre l’assaut héliporté sur Hostomel. 1,500 hommes. Apparement ils n’auraient été informés qu’une fois en l’air?
  20. Apparement les véhicules russes sont en piteux état… absence d’entretien préventif, pièces de rechange de mauvaise qualité ou absentes… bref gros problèmes d’organisation voir de corruption dans les unités (effet probablement multiplié par le secret et les mensonges qui ont fait qu’ils ne savaient pas qu’ils partaient à la guerre). Bref beaucoup de véhicules abandonnés sont irrécupérables.
  21. Une dizaine de NLAW dans une camionnette civile (Mercedes Sprinter?). Impossible à intercepter et effet multiplicateur immédiat… les russes vont en baver.
  22. Les autres 96% ne sont pas forcément tous KIA. Entre les POW, ceux qui ont du se terrer quelque part, ceux qui ont été séparés de leur groupe etc… en plein chaos, de nuit etc tout est possible surtout si le terrain a été repris par les ukrainiens et que les infos manquent. Il y a un colonel de l’arme blindé russe qui a été déclaré KIA par les médias russes et ensuite qqs jours plus tard déclaré vivant et « continuant le combat » à pied après la destruction de son blindé. Bref le chiffre lui même ne me paraît pas impossible. Ce qui est clair c’est qu’en combat haute intensité une unité peut « cesser d’exister » après un laps de temps très bref.
  23. Première vidéo russe des troupes en 1ère ligne… problèmes d’approvisionnement, ambiance délétère, officiers absents. (Il semble qu’il s’agit d’une unité d’infanterie légère qui aurait subit de lourdes pertes, plus en état de combattre. Il y a assez de vidéos concordantes de prisonniers pour comprendre que ce n’est pas un cas isolé, même s’il est difficile d’évaluer l’étendue de la grogne…)
  24. Ne s’agit-il pas tout simplement du project de motorisation hybride EBS (engine backup system)? Qui pourrait relancer le marché des hélicos monomoteurs en leur permettant de sécuriser les auto-rotations et de voler en milieu urbain? https://www.aviationtoday.com/2021/09/28/airbus-moves-toward-hybrid-electric-helicopter-new-engine-backup-system/ https://verticalmag.com/news/airbus-sees-electric-backup-system-as-silver-bullet/ La rupture serait alors par rapport aux helicos bi-moteurs, plus lourds et en effet plus complexes.
×
×
  • Create New...