Cincinnatus

Members
  • Content Count

    346
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Cincinnatus

  1. Un militaire a été mortellement blessé ce matin au cours d'une exercice de tirs de mortier sur le camp du Valdahon (Doubs). Le jeune militaire, qui n'appartenait pas à un régiment de ce camp du Valdahon, mais à un autre en manœuvres sur les lieux, a été mortellement blessé lors de l'exercice à 10 heures 25. Une enquête pour déterminer les causes de la mort a été confiée à la gendarmerie du Doubs. D'après ses premiers éléments, une munition ne serait pas partie au moment du tir et aurait explosé à l'approche du militaire. http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/ Le camp du 13e régiment de génie si je ne me trompe pas.
  2. En fait, le Quatar est assez différent de l'Arabie Saoudite sur le plan de la pauvreté. 94% de sa population sont des immigrants. Ceux qui ont la citoyenneté du Quatar ne sont pas pauvres (éduction et santé gratuite et quasiment pas d'impôts par exemple). Comme pour les émirats, une entreprise étrangère ne peut s'installer sans qu'un quatari possède au moins 50% de l'entreprise ou de la filiale. L'argent rentre dans les poches du "parrain" et souvent il ne s'occupe pas de la gestion des affaires. Les immigrants par contre, notamment d'Asie centrale ou du sud, ont un faible salaire (mais bien plus fort que dans leur pays natal).
  3. Petite question: Hollande dit que les terroristes doivent être éliminés ou si possible arrêté. Est-ce que quelqu'un sait si, dans la pratique, on transmettrait les prisonniers aux autorités locales ou ils seraient jugés en France (cf. les pirates somaliens)?
  4. Le Canada prête un C17 pour une semaine. Harper est un homme généreux! http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2013/01/14/008-mali-france-islamistes-lundi.shtml
  5. Oui, il y a peu de maliens dans le groupement AQMI dirigé par un algérien. Sinon, Ansar Dine est principalement constituté de touaregs malien et le MUJAO regrouperaient plusieurs nationalités de la sous région ouest africaine.
  6. Bonjour, L'enlèvement de 3 diplomates algériens à Gao en avril dernier peut, peut-être, expliqué en partie l'attitude des autorités algériennes. http://www.sahel-intelligence.com/3209-sahel-sos-des-diplomates-algeriens-otages-du-mujao.html Sinon, pour ceux qui s'intéresse aux questions géopolitiques du Mali, voici un état des lieux des ressources minérales et d'hydrocarbures. http://www.leblogfinance.com/2013/01/mali-un-pays-riche-en-petrole-en-gaz-et-en-mines-dor.html
  7. Oui cela dépend vraiment de son siège social mais aussi de l'établissement de filiales dans des pays ayant une législation beaucoup moins serrée (Afrique du sud pendant un temps notamment) ou des joint-ventures avec des entreprises de sécurité locales.
  8. Cincinnatus

    Le F-35

    Et ça continue: Selon un rapport du Pentagone, les avions de chasse F-35 fabriqués par Lockheed Martin connaîtraient encore de multiples problèmes. Après avoir subi le tiers des tests qu'on leur réserve, ces avions sont toujours en cours d'évaluation. Le rapport de 18 pages affirme que les tests effectués n'ont fait que souligner que le projet est encore loin du terme. Débuté en 2001, le projet a été modifié trois fois depuis. Il note qu'en 2012, 18 % plus de tests de vol ont été effectués que ce qui avait été prévu. Ces tests supplémentaires ont permis de constater que la performance des avions reste en dessous de ce qui était attendu à ce stade de développement. Les programmes informatiques utilisés par les avions nécessitent encore des améliorations et connaissent d'ailleurs plusieurs délais de livraison. Le casque qui sera porté par les pilotes et qui reçoit des données de chaque détecteur installé sur le chasseur est entre autres visé. L'intégration des armes sur les avions de chasse connaît aussi des complications, ainsi que le système d'aération de l'un des modèles et le système de refroidissement d'un autre. De plus, le revêtement des F-35, qui doit les rendre presque invisibles aux radars, s'écaille lorsque l'avion vole à grande vitesse où se retrouve en haute altitude. Un système protégeant le chasseur des explosions de réservoirs d'essence qui pourraient être causées par les éclairs a également dû être revu. On a même annulé les tests de vol à 25 miles d'une zone orageuse. Par ailleurs, les tests de résistance de l'un des modèles ont dû être arrêtés en décembre après que des lézardes aient été détectées sur le fuselage. Les trois différents modèles de F-35 que Lockheed Martin veut construire connaîtraient des ratés. Après avoir annoncé son intention d'acheter 65 chasseurs F-35 en 2010 afin de remplacer sa flotte vieillissante de CF-18, le gouvernement canadien a indiqué en décembre dernier qu'il cherchait des solutions de rechange. Cette annonce est survenu au moment de la publication d'un rapport indépendant qui révèlait que le coût des F-35 est passé de 25 milliards de dollars à 45 milliards. Lockheed Martin en confiance Plus positive, la société Lockheed Martin affirme que le programme ne cesse d'afficher des progrès et démontre une stabilité « exceptionnelle ». « Même si nous nous appliquons à parvenir aux objectifs attendus, le plan global reste le même », a déclaré le porte-parole de la compagnie, Michael Rein. http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2013/01/13/001-f35-avions-chasse-problemes.shtml
  9. Mais il s'est bien fait ramassé par tous les autres sur le plateau TV. Une chance!
  10. Cincinnatus

    [Rafale]

    Je vais me permettre d'apporter quelques précisions. Le gouvernement canadien ne voulait pas d'autres avions que le F-35. Seul problème, ils ont sous-estimé le coût total du programme (25 milliards CAN$ dit au public alors que ce serait aux alentours de 42 milliards pour une soixantaine d'appareils) et se sont fait rappeler à l'ordre par les organismes de contrôle des finances publiques depuis plus d'un an et demi maintenant. Ces derniers ont menacé d'aller en cour pour récupérer un maximum d'informations sur la façon dont le choix a été fait. Les partis d'opposition et la presse ont ajouté de la pression pour que le gouvernement revoit sa copie. Au final, le F-35 n'est pas laissé de côté pour de bon. Ils vont juste refaire un appel d'offres. Cependant, le gouvernement conservateur est très proche des anglais et encore plus des américains. Il serait très étonnant que le Rafale puisse avoir une chance dans ce débat. Les Français ne sont pas forcément les meilleurs amis au niveau stratégique selon l'analyse du gouvernement actuel. Vous pouvez y lire un résumé ici : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2012/12/12/010-001-couts-f-35-ottawa-federal-ambrose.shtml
  11. Le réseau anglais de Radio-Canada a appris que des puces mémoires qui se trouvent dans le cockpit de certains des avions de transport Hercules achetés en 2010 par les Forces canadiennes ont été contrefaites, en Asie. Le gouvernement de Stephen Harper l'admet maintenant, après avoir nié l'affaire pendant des mois. Selon les informations obtenues par CBC, Ottawa était au courant au moins depuis juillet dernier. Ottawa affirme tout de même que la sécurité des appareils n'est pas compromise. Les Hercules continueront donc à voler. Toutefois, le gouvernement admet être préoccupé par la situation. « C'est préoccupant, je ne nie pas ça. Absolument pas. » — Chris Alexander, secrétaire parlementaire du ministre de la Défense Le gouvernement Harper ne compte toutefois pas remplacer les puces immédiatement. Des discussions sur le remplacement des pièces sont en cours avec le fabricant américain de l'appareil, Lockheed Martin, qui a installé les pièces contrefaites. Danger pour les pilotes? Or, un rapport du Sénat américain, publié en 2010, estime qu'il est impossible de prévoir la fiabilité de ce matériel électronique. Lors d'une vérification en laboratoire effectuée cette année-là, 27 % des puces contrefaites ont échoué les tests. Les pièces sont susceptibles d'entraîner des bris aux « conséquences catastrophiques », peut-on lire dans le rapport américain. Une défaillance des pièces pourrait notamment obliger les pilotes des Hercules à voler « à l'aveugle », sans information sur l'altitude, la vitesse, la localisation et le niveau de carburant de l'appareil, ou encore sur l'état du moteur. Selon Martine Simard-Normandin, présidente du laboratoire d'analyse électronique MuAnalysis, à Ottawa, la situation a tout pour inquiéter la défense canadienne. « 27 %, c'est complètement inacceptable pour un produit électronique. Le taux de fiabilité devrait être bien au-dessus de 90 % », ajoute-t-elle. Le gouvernement fédéral a dépensé plus d'un milliard de dollars pour faire l'acquisition des 17 Hercules destinés à remplacer une partie de sa flotte vieillissante. Cet avion de transport est un élément central des opérations des Forces canadiennes. D'après le reportage de Daniel Thibeault http://www.radio-canada.ca/nouvelles/National/2013/01/09/002-avions-hercules-pieces-contrefaites.shtml
  12. Eva Joly est une militante pacifiste voire anti-militariste doublée d'un côté très idéaliste. Selon ses principes, le défilé militaire du 14 juillet devrait être supprimé. Elle est une politicienne: c'est son droit de proposer quelque chose comme cela. Qu'on attaque sa proposition, c'est normal, c'est un débat. Par contre, que des ministres ou conseiller l'attaque elle sur la question de sa double nationalité, c'est juste bas. Qu'un député, Lionel Tardy, lui rappelle que la France est allée à Narvik ou clairement lui demande de retourner en Norvège, je trouve ça nauséabond.
  13. D'ailleurs, si je ne me trompe pas, la fête nationale c'est pour commémorer la fête de la Fédération qui était un évènement civil et militaire. C'est une bonne idée le défilé mixte! Pour les propos de nos ministres ou conseillers, c'est juste nauséabond et indigne d'un politicien.
  14. Tout à fait d'accord avec Gibbs. Les questions internationales et de défense ne sont clairement pas les points forts de la candidature écologiste. (euphémisme) L'armée représente en France la continuité dans le temps, seule institution à avoir évolué malgré les changements brusques de notre histoire. Elle est l'équivalent de la royauté chez nos voisins britanniques.
  15. Je suis assez étonné de la différence entre les commentaires sur les différents articles traitant du 14 juillet dans les journaux et ceux sur le site de radio-canada... http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2011/07/14/003-afghanistan-morts-fete-nationale.shtml Les expat' ont un sentiment de fierté nationale plus développé? =)
  16. @Karthago Mettre dans un même panier, militaire américains et mercenaires (qui sont en fait des soldats privés puisque le mercenariat est illégal) n'est pas la manière la plus fine pour décrire une situation d'autant plus dans un sujet aussi sensible... Oui cette situation n'aide pas l'image que souhaite avoir la coalition. Mais un jour ou l'autre, nous le savions tous qu'ils y allaient avoir des morts civils: des personnes trop d'un batiment, de militaires ou je ne sais quoi ... Comme l'a dit Tancrède, c'est une guerre et on ne peut avoir 0 morts de notre côté et ceux des civils. À moins que vous connaissiez une parade imparable contre les "dommages collatéraux", il est difficile d'enfoncer encore plus les américains puisque rien que la presse va se faire une joie de rappeler tout ça...
  17. Une petite question sûrement très conne, mais comment peut-on voir par le biais des images ou comment un journaliste peut dire après un bombardement que telle colonne de véhicules battait en retraite? (Mes connaissances militaires sont très limitées, je l'accorde bien volontiers)
  18. C'est quand même un poil plus compliqué que cela: Tout d'abord, l'UA n'a jamais donné son accord pour des frappes. Seules quelques pays d'Afrique l'ont fait et encore du bout des lèvres Ensuite, Rome et Madrid ont donné leur accord au plus tard pendant la réunion mais surtout pour l'Italie, l'ouverture de ses bases est annoncé peu de temps après le passage de la résolution 1973 (la veille du sommet de Paris). L'Allemagne s'est abstenue lors du vote mais il y a une certaine lutte entre Angela Merkel et son ministre des affaires étrangères, qui, si je me trompe pas, n'est pas du même parti. Merkel souhaite une attitude un "peu ouverte" (plus d'avions en A-stan pour soulager un peu les américains qui participe aux actions en Libye) tandis que son ministre appuie une position forte et contre toute intervention militaire. Le Brésil et la Chine sont très important, le premier est celui qui a permis au Portugal d'être au conseil de sécurité, la seconde a sur place des industries notamment pétrolières. L'Inde s'intéresse effectivement à sa région et donc à l'A-stan en particulier. Son rôle est primordiale la-bas. Ne pas prendre en compte son avis c'est se tirer une balle dans le pied (ce qui ne veut pas dire qu'elle a raison). On ne peut raisonner qu'à l'aune de ce conflit. Ce sont tous des pays avec qui il faudra négocier avec ou discuter plus tard dans un cadre multilatéral ou bilatéral. Leur avis compte. Les Russes entretiennent une position changeante au gré de la situation (cf confrontation Poutine/Medvedev). La seule base constante de leur discours c'est qu'ils ne sont pas chauds à ce qu'il y ait une autre intervention en Afrique. @Canal Directo "Ensute ta conclusion sur les peuples qui se font massacrer est tellement vraie qu'elle s'applique au Yemen, au Bahrein, à la Côte d'Ivoire, au Darfour et Rwanda en leur temps, au Congo (démocratique)... Autant d'interventions qui n'ont pas eu, n'auront pas lieu. Alors la logique des bons sentiments et de l'humanisme..." On ne peut mettre dans un même tas, des pays où il n'y a pas de troupes de l'ONU ou UA sur place et celle où il y en a. Yémen, Bahreïn dans le premier cas. Côte d'ivoire, Darfour, RDC et rwanda dans le second. Dire que les pays réunis au sein de l'ONU ou de l'UA ne sont pas capables de se donner plus de moyens ou de tout simplement donner l'ordre d'intervention c'est un point très important. Par contre, intervenir au Yémen ou au Bahreïn c'est une tout autre histoire. Une intervention n'est pas pensable (sauf pour des suicidaires, sans mauvais jeu de mot) et seule une pression internationale combiné à l'action nationale peut changer la situation de ses population.
  19. @Coriace Apparemment, votre avis est plutot bon: Jean-Marc Tanguy "Ils sont les bienvenus" Etrange, étrange. Le point presse quotidien du ministère de la Défense accueille aujourd'hui, dans ses travées, un représentant de la direction de la communication de la société Sagem. "Ils sont les bienvenus" commente-t-on à la DICOD. Plus que les journalistes?"
  20. Tous veulent pousser Khadaffi à prendre la première porte de sortie dès que les insurgés auront repris la main. Si les objectifs politiques ne sont pas aussi précis, c'est aussi parce que les canaux diplomatiques sont encore ouverts en sous-main et que l'on cherche à ce que la situation se stabilise au plus vite. Le seul problème c'est que l'alternative de voir ce qui se passe avec force diplomatie retomberait sur un problème équivalent et même pire vu que Khadaffi aurait repris les rennes et Benghazi serait tombé sans l'ombre d'un doute (à plus ou long terme). Les pays occidentaux auraient droit encore à tous les noms d'oiseaux et nos gouvernants auraient à discuter avec un colonel que l'on a traité de tous les noms. Sa capacité de nuisance était et demeure encore importante. Quant aux soutiens, la Ligue arabe essaye de ne pas se mettre à dos toute la communauté arabe, qui si on en croit le JT de France 2 n'est pas clairement contre l'intervention. L'UA a en son sein des dirigeants qui sont des obligés à Khadaffi. Il aurait été très difficile d'avoir un quelconque appui. De plus, nous pouvons voir qu'ils n'ont toujours pas trouvé de porte de sortie pour la Côte d'Ivoire avec une menace d'intervention qui reste pour l'instant un mirage... L'Iran a dit qu'elle doutait de l'intervention occidentale ce qui n'est pas une condamnation ferme. La Russie a exprimé des regrets quant à l'intervention occidentale et la Chine pareillement. Autrement dit, à part l'UA et quelques autres États, nous sommes qu'au bas de l'échelle dans des remontrances internationales. Cependant, il est clair que la première erreur risque de nous coûter assez cher.
  21. Apparemment, il y a des trucs qui explosent à Tripoli... http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/03/18/suivez-la-situation-en-libye-en-direct_1494962_3212.html#ens_id=1481986
  22. Vu comme Stephen Harper a pris du temps pour se décider et "suit" les États-Unis, je dirai presque qu'il se rattrape.
  23. Bonjour, Je me demandais: connait-on grosso-modo les capacités anti-aériennes de Kad? J'ai entendu parler de ZSU23. A-t-il des Manpads ou autre? Je suis vraiment étonné de la position de Sarkozy et personne de l'armée n'a fait de déclarations sur le sujet si je ne me trompe pas. Une telle opération engendrera des pertes: ait-on capable de les assumer (aussi bien en hommes qu'en matériel)? Les médias vont vilipender la présidence si cela cafouille. Les conséquences internationales me paraissent assez énorme. La Russie risque de vraiment mal le prendre si on bombarde un de ses "clients". Les contrats tel BPC pourraient peut être remis en cause (en totalité ou en partie dépendant des conditions). La chine ne va guère apprécier non plus pour des raisons politiques. Qui sait, elle peut toujours nous ennuyer avec des rétorsions économiques. Je ne suis pas non plus sur que les États-Unis nous soutiendrait... La ligue arabe est en faveur d'une zone d'exclusion aérienne mais n'a jamais parlé qu'elle était d'accord pour des frappes aériennes ciblées. En bref, une mission avec un risque (j'imagine) non négligeable en terme humain et matériel, un crédit international qui en prendrait un méchant coup, et un seul partenaire. J'appelle ça une mission suicide diplomatique et politique. Évidemment, si le Conseil de Sécurité approuvait ce genre de mission, la donne changerait. Sarkozy a tenté un "all-in"...
  24. Une bonne partie des anciennes républiques ou certaines régions autonomistes voulaient se séparer de l'ex-URSS. Ce n'est pas négligeable.