Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

stormshadow

Members
  • Content Count

    2,426
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by stormshadow

  1. Citation

    Un taux de dilution plus bas implique qu'une plus grand proportion de l'air aspiré passe par la chambre de combustion, donc participe au gain d'énergie puisque c'est là qu'on brûle le kérosène pour augmenter la température et la pression. Comme tu obtiens un niveau d'énergie supérieur, tu obtiens aussi une poussée supérieure.

    Le M53 a un taux de compression assez faible parce qu'à l'origine le design était celui d'un moteur de la classe Mach 3. Le facteur limitant, ici, est la tenue en température des derniers étages du compresseur HP. Si tu comprimes trop de l'air déjà échauffé, ça fond.

    Quant au paragraphe incompréhensible, il dit grosso-modo qu'une version plus performante, à diamètre extérieur donné, conduirait à devoir réduire le taux de dilution. Donc pour garder cette possibilité il convenait de le choisir au dessus de 0.3 dans la version initiale. Une fois ce choix fait, l'obtention du taux de compression optimal en sortie de fan impliquait d'être au dessus d'un certain seuil pour la température d'entrée de turbine (fan et turbine HP étant sur le même arbre, les performances de l'un impliquent celles de l'autre, et comme le taux de dilution influe sur ce qu'il se passe entre les deux, bah faut bien le prendre en compte dans l'équation).

    Merci !!!!

    Du coup je me demande si les Turbofan sont vraiment une bonne idée pour les avions de combat ?

    Avec un turbojet, on a un moteur plus petit donc moins de trainée (ce qui peut compenser la consommation spécifique supérieur du Turbojet) et plus de poussée surtout en haute altitude et haute vitesse.

    Et plus de simplicité.

  2. Pourquoi un taux de dilution plus bas permet une plus forte poussée en haute altitude ? La perte de poussée dû à l'altitude ne se fait-il pas dans les mêmes proportions quelque soit le taux de dilution ?

    Un autre facteur important est le taux de compression. Le M53 a un taux de compression très bas par rapport aux autres moteurs comme le J58 du SR 71.

    Citation

    http://home.exetel.com.au/jwcook65/Resource/ej200 specs.pdf

    Accroche-toi, c'est du lourd. Ca explique le processus d'optimisation de l'EJ-200.

    "The last element is very important as it strongly affects the supersonic thrust potential. In order to keep this potential also for a growth version which at given outside maximum diameter results in higher fan flow and fan pressure ratio at reduced bypass ratio, a bypass ratio clearly above 0.3 is required for the initial variant. This means that at optimum fan pressure ratio the turbine inlet temperature can not be reduced below the selected level."

    Je ne comprend pas bien ce paragraphe mais apparemment un taux de dilution trop bas aurait été handicapant pour le Typhoon même en considérant seulement les perfomances pures.

  3. g4lly, ce qu'on rêve tous c'est que l'humanité arrive au niveau de Star Trek dans le spatial (la distorsion, l'antigravité et la téléportation seront peut être impossible à atteindre mais le reste est largement à notre portée) avec des colonies spatiales dans tous le système solaire, des millions/milliards de tonnes de matériel envoyé en orbite par an, des millions/milliards de personnes voyageant dans l'espace, des dizaines de milliers de vaisseaux spatiaux et des millions de sondes spatiales, des voyages interstellaire, l’énergie solaire spatiale et nucléaire remplaçant toutes les formes d’énergie actuels (surtout les énergies fossiles) et l'exploitation de toutes les ressources extraterrestres au profit de l'humanité sur Terre et dans l'espace.

    Cela devrait être la priorité n°1 de l'humanité loin devant toutes les autres.

    Les gens manquent de rêves actuellement (surtout en France)et à cause de cela, beaucoup sombrent complètement (dépression, endettement, pauvreté, terrorisme, banditisme,criminalité, drogue, alcool, etc...) et ne développent pas/n'exploitent pas complètement leurs capacités.

  4. Citation

    On ne peut pas dire que l'AAE et la DGA (et dans une moindre mesure DA) soient avares de communication quand ils intègrent un nouvel armement. Et parallèlement l'AAE étaient demandeuse de munition de 450/500 kg. Donc si c'était le cas, je ne vois pas pourquoi l'information n'aurait pas été diffusée. Il est plus probable que cela n'a simplement pas été fait (par choix).

    Donc on ne retire pas grand chose au Rafale en reconnaissant l'avantage du Typhoon sur cette configuration (qui est donc une des 3 capacités d'emports plus performante de l'EF : Avec les Brimstones et les emports de Fox 3). Soyons Fair Play ;-)

    Ils disent qu'ils sont en train de la tester donc cette configuration n'est pas encore opérationnel. Donc aucun avantage du Typhoon avec cette configuration.

    • Like 1
  5. Citation

    Sinon, j'ai eu un joli petit commentaire sur Youtube à propos d'une remarque que j'avais faite sur les F-22 et -35, et le monsieur m'expliquait gentiment que les F-35 (toutes versions) étaient engagés dans des opérations militaires depuis 2017, 2018 et 2019 (oui, il a insisté à citer les 3 années). Je lui réponds que participer à une opération, ce n'est pas la même chose qu'être opérationnel? (et je ne pensais jamais écrire un truc pareil avant, mais cet avion a vraiment changé notre monde...) D'ailleurs, je ne suis pas bien sûr de quoi il parlait, je n'ai trouvé de traces de frappes par des F-35 que très sporadiquement, quand les conditions étaient optimales et sans danger pour les avions...

    Est-ce qu'il s'agit de LRRPFco52 (qui fait des commentaires très complet et précis sur le F35, sur ses avantages) ?

    • Upvote 1
  6. Citation

    Dans ce cas, tu attends/accélères le développement du Starship et comme le propose @stormshadowtu en charge quelques-uns raz la gueule de bombes et de carburant, et tu les lances à la queuleuleu sur l'astéroïde.  

    Pour l'assurance, il y a quelque chose à creuser et surtout, ça me donne des idées de business... 

    Il y a certainement moyen de faire payer les milliardaires de la Silicon Valley et les amener à financer une "défense planétaire anti-astéroïde" en grands amateurs de SF qu'ils sont. Ils vont adorer l'idée !

    Toi et moi, on monte une assoc ? Quelqu'un d'autre est intéressé ?

    D'autant que plus que ça apporterait d’immenses bénéfices à l'humanité avec le développement des lanceurs spatiaux rapidement réutilisables, ravitaillement orbitale, voyages longues durée/longue distance multiples, bombes H de très fortes puissance (100-1000-10 000 Mt) et stockage de combustible pendant de longues durée et astronomie vu que la détection de tous les astéroïdes pouvant menacer la Terre va nécessité de très nombreux et puissants télescopes spatiaux (beaucoup plus gros et nombreux que Hubble).

    • Upvote 1
  7. Citation

    Et niveau vitesse de pointe/accélération/vitesse ascensionnelle/conso, ça donne quoi à basse et moyenne altitude?

    Ça sera pas top du tout

    https://hushkit.net/2020/12/24/declassified-spying-at-mach-3-our-interview-with-sr-71-blackbird-pilot-reveals-how-us-lured-north-korea-to-shoot-missiles/

    "It was never power limited in its normal flying envelope because the engines were more powerful than needed at any normal flight condition: the flight envelope was limited by heat, dynamic pressure, and structural strength"

    "The highest altitude I reached was 86,000 feet while flying a Murmansk mission. I had to fly that high so that I could keep the speed at or below Mach 3.2 (my target speed) while in minimum afterburner. We were never power-limited and most high-Mach cruise missions were flown with the throttles below half-travel within the afterburner range.”

    https://hushkit.net/2018/12/12/loneliness-at-mach-3-interview-with-a-mig-25-foxbat-pilot/

    • Thanks 2
  8. Citation

    Merci.

    Mais du coup, 2 questions subsidiaires:

    1 Une fois à ces vitesses/altitudes, y a t il utilisation d'une forme de PC ( sans que cela n'entraine une conso importante )?

    2 J'imagine que ça induite un handicap lourd dans les autres domaines de vol une telle spécialisation?

    1 - La PC est utilisé et fournit la majorité de la poussée à ces vitesse et altitude. La PC est plus efficace que le moteur lui même à haute vitesse/altitude. L'entrée d'air elle même fournit un part importante de la poussée à haute vitesse/altitude. A haute vitesse/altitude, le moteur lui même ne pousse quasiment plus.

    2 - Ils sont très peu manœuvrant, très gros et lourd et très cher à l'achat et en exploitation

    https://www.youtube.com/watch?v=F3ao5SCedIk

    https://fredstarr.com/wp-content/uploads/SR71-Development.pdf

    • Thanks 2
  9. Citation

    Posté(e) il y a 8 minutes

      Le 22/03/2021 à 01:42, MeisterDorf a dit :

    Et le prochain qui me parle de MiG-41, sera prié de me recopier à la main cet article en vieux russe, trois fois. 

     

    Expand  

    J'ai bien pris le temps de te lire et j'ai une question technique…

    Ca ne concerne pas que le Mig 31 dans l'absolu ( on pourrait parler du SR 71, du XB 70, du Concorde, du T4...).

    Vu que je lis partout que la super croisière est un exploit remarquable de la technique moderne ( faire voler en léger supersonique sans PC ), comment fait un avion dont la techno date des années 60 pour maintenir sur une période prolongée une vitesse égale ou supérieure à Mach 2 sans se retrouver rapidement à sec?

    Ils volent très haut (donc consomme moins) et ont des moteurs spécialement conçu pour ces vitesse/altitude avec un taux de dilution nul (turbojet) ou faible et un taux de compression très faible (<10) voir fonctionnement en mode statoréacteur (tel que le J58 du SR-71).

    Ils ont également une aérodynamique spécialement conçu pour ces vitesse/altitude au détriment de tous le reste (ailes très fine, fuselage très long et fin par exemple).

    Le SR-71 atteint sa consommation de carburant par km la plus faible lorsqu'il vole à mach 3.2 et 85000ft d'altitude.

    • Thanks 2
  10. Tout est dans le titre !!!

    Pourquoi le F35, ce programme si prometteur il y a 20 ans (il devait coûter 30 millions de dollars l'unité et entrer en service en 2010 et remplacer F16/F18/A10/AV-8) subit des problèmes et retards à la chaine ?

    Comment éviter les erreurs/problèmes et retards du F35 avec les futurs avions de combat de 6ème génération (NGF/NGAD/TEMPEST/etc...) ?

  11. Citation

    Il semblerait, de ce que j'ai compris, que nous sommes capables d'au moins 42,1 en Delta V, c'est quoi notre maximum ?

    42.1km/s de delta V est complètement impossible avec les systèmes de propulsion actuel puisqu'il faudrait dans le meilleur des cas au moins 14000kg de carburant par kg d'engin spatiale.

    Regarde la taille des fusée actuel pour aller en orbite (delta V = 8km/s dans ce cas). La Falcon 9 a une masse au décollage de 550t pour 23t de charge utiles maximum en orbite basse (delta V = 8km/s dans ce cas).

  12. Pour stopper cette astéroïde, Il faudrait également accélérer au maximum les programmes de nouvelles fusées avec le Starship de Space X et le New Glenn de Blue Origin (ainsi que l’atterrisseur lunaire Blue Moon) sachant que pour cette mission, elles n'ont pas besoin d'être réutilisable simplifiant grandement leur conception.

    Le Starship (remplis d'ogives nucléaires avec sa charge utile de +100t) serait envoyé directement contre l’astéroïde.

    Pour le New Glenn, c'est l’atterrisseur lunaire Blue Moon (remplis d'ogive nucléaires avec sa charge utile de 3.6t) qui serait envoyé contre l’astéroïde par la fusée New Glenn.

    Le Starship et le New Glenn (en version non réutilisable) ayant des capacités très supérieur à la Falcon Heavy (fusée la plus puissante actuellement).

    • Like 1
  13. Citation

    A priori, la plupart des solutions sont à bases de têtes nuc mais n'est-il pas envisageable d'amarrer des "moteurs" à la surface et de les faire pousser tous dans la même direction pour dévier la course, sans la part aléatoire des explosions. Je suppose qu'il en faudrait beaucoup (et beaucoup de carbu/combu) mais une noria doit pouvoir s'envisager avec tous les lanceurs et la technologie ne me semble pas inatteignable. Fais je une erreur d'ordre de grandeur ?

    L’astéroïde, dans ce cas, se déplace à 72km/s, impossible d'effectuer un rendez-vous et un atterrissage car cela veut dire qu'il te faudrait un delta V de 72km/s minimum (pour ralentir à la même vitesse que l’astéroïde vu que l'intercepteur arrive dans un sens opposé à l’astéroïde), hors de portée de n'importe quel engin spatial.

  14. Citation

    1km de diamètre ... ça ferait plutôt 1 milliard de tonne ... non? Il est composé comment ton noyau?

    Fer à 8t/m3 = 4 milliards de tonnes.

    https://impact.ese.ic.ac.uk/ImpactEarth/cgi-bin/crater.cgi?dist=1000&distanceUnits=1&diam=1000&diameterUnits=1&pdens=&pdens_select=8000&vel=72&velocityUnits=1&theta=90&wdepth=&wdepthUnits=1&tdens=2500

    Citation

    Survivre à un tel impact ? Me basant sur la Tsar Bomba J ai des gros doutes, si quelqu un ayant les connaissances pouvait donner un avis autorisé...

    Mes 2 derniers liens montrent la zone d'impact (rayon de 1000-2000km environ). L’astéroïde impactera sur Paris donc pas de Tsunami.

    https://impact.ese.ic.ac.uk/ImpactEarth/cgi-bin/impact.cgi?latitude=&longitude=&LocationSelect=5&CraterSelect=0&diam=1000&diameterUnits=1&pdiameter_select=0&pdens=&pdens_select=8000&vel=72&velocityUnits=1&velocity_select=0&theta=90&angle_select=0&wdepth=&wdepthUnits=1&tdens=2500

    Citation

    Sinon l'impact ne dégage pas ... l'énergie "calculé" c'est l'énergie cinétique de l’astéroïde ... en cas de choc élastique l'impact tout bétement faire dévier un tout petit peu la terre de sa trajectoire sans causer aucun autre dégât par exemple.

    Vu la vitesse de l’astéroïde (72 km/s), l’astéroïde sera entièrement vaporiser en une fraction de seconde par l'impact soit exactement ce qui se passe dans une explosion donc on aura bien une énorme explosion avec une énergie égale à l’énergie cinétique de l’astéroïde.

  15. Citation

    Un an, ça fait très peu pour trouver le moyen de détourner un astéroïde de 4 milliards de tonnes.

    Je verrais bien une multitude de projets distincts (russes, américains, chinois...) qui vont tous coûter une fortune avec assez peu de chances de réussites. On risque de constater une série d'échec et avec beaucoup de chance, le dernier essai qui arrivera à sauver la planète.

    En attendant, je verrais bien une série de tentatives tout azimut, y compris le développement d'une fusée à moteur nucléaire pulsé, comme le programme Orion. On risque de voir plusieurs vaisseaux Orion géant, dont certains seront plus prévu pour permettre à quelques "élus" de survivre que pour sauver l'humanité.

    Mon plan:

    Envoyer une ou plusieurs capsules Dragon 2 modifiées (sans système de survie en mode autonome) avec la fusée Falcon Heavy (fusée la plus puissante actuellement).

    Dragon 2 qui embarquerait une charge nucléaire nouvellement conçu de 60Mt (6t de charges utiles pour la Dragon 2 et les USA envisageait une bombe de 50 Mt et 4500kg dans les années 60). Si c'est impossible de concevoir une nouvelle charge nucléaire, la Dragon 2 embarquera 5/6 bombes B-83 (1.2 Mt et masse de 1100kg) avec un système de mise à feu permettant de les faire détoner simultanément.

    Cette Dragon 2 serait accompagné d'une Dragon 2 sans charge utile (où une charge nucléaire de quelque Kt) qui impacterait l’astéroïde en 1er pour créer un cratère (sans disloquer l’astéroïde) dans lequel serait détoner la Dragon 2 embarquant la grosse charge nucléaire (afin d'amplifier au maximum les effets de l'explosion).

    Le processus serait répéter autant de fois que possible jusqu'à ce que l’astéroïde soit dévier ou détruit.

    Plusieurs sonde spatiales (satellite Starlink modifié par exemple) serait envoyer après chaque Dragon 2 afin d'observer de près les résultats de chaque détonation et ajuster les tir suivants.

    Si l’astéroïde se casse en plusieurs morceau suffisamment gros pour survive à la rentrée atmosphérique et allant percuter la Terre, les plus gros morceaux serait ciblés. Cependant il est probable que la majorité des morceaux soient sur une trajectoire qui ne percute pas la Terre ou suffisamment petit/léger pour brûler dans l'Atmosphère.

    Ce plan serait adapter et utiliser avec tous les autres vaisseaux cargo spatiaux en service tel que l'ATV européen, le Progress/Soyouz russe, le Cygnus/Orion US, le Tianzhou chinois et le HTV japonais.

     

    La loi martiale serait instauré dans toute l'Europe avec une évacuation contrôlée et progressive de toute sa population vers l'Amérique (USA et Canada principalement), la Russie, la Chine, L'inde, le Japon, la Corée du Sud, Singapour et l'Australie en utilisant tous les moyens de transport disponible (voiture/camions/bus/bateaux/avions/trains qui serait utilisée pour cela en priorité).

    Tous les stades de sport/hôtels, appartements/maisons vides et paquebots/navires de croisière serait réquisitionner pour accueillir et faire vivre les évacués.

    Des stocks stratégiques d'une durée de plusieurs années/décennies devraient être rapidement mis en place (avant l'impact le 21 septembre 2022 et en dehors de la zone d'impact) par tous les pays du Monde afin de permettre à l'humanité de survivre à un éventuel hiver nucléaire en cas d'impact.

    • Upvote 1
  16. Bonjour à tous, l'heure est grave en ce 7 mars 2021.

    Le 21 septembre 2022, un astéroïde de 1km de diamètre et 4 milliards de tonnes va s'écraser sur Paris à une vitesse de 72km/s (260 000km/h). Sa trajectoire ne fait aucun doute.

    Son impact va dégager une énergie de 2 600 000 Mt de TNT (soit quasiment 163 millions de fois Hiroshima) causant un nombre de victimes et des destructions très importantes dans un rayon de 1000km autour de point d'impact voir pourrait provoquer un hiver nucléaire causant la fin de l'humanité.

    Cette astéroïde a une forme plus ou moins sphérique et est à priori composé en majorité de fer (densité 8t/m3 d'où 4 milliard de tonnes de masse) d'après les 1ère observations par télescopes.

    Votre mission est de dévier ou détruire l’astéroïde à tous prix avant qu'il ne percute la Terre.

    Vous avez à votre disposition toutes les ressources du Monde.

    Le Monde entier est au courant ce qui fait que les habitants dans un rayon de 1000km de Paris (voir probablement dans toute l'Europe et le nord de l'Afrique) pourraient paniquer et émigrer massivement dans les autres continents, où du moins essayer par tous les moyens.

    A vous de gérer également cette aspect de problème et si il est également possible d'évacuer la zone d'impact ?

    Bonne chance/ Bon courage !!!!!

    Ce Wargame est inspiré de cette exercice du MIT en 1967:

    https://www.youtube.com/watch?v=ner0oDav5sk

    https://www.thespacereview.com/article/175/1

    https://www.thespacereview.com/article/175/2

    https://www.amazon.fr/Mit-Project-Icarus-Revised-Only/dp/0262630680

     

    Caractéristique de l’astéroïde (et de l'impact) qui va impacter Paris le 21 septembre 2022:

    https://impact.ese.ic.ac.uk/ImpactEarth/cgi-bin/crater.cgi?dist=1000&distanceUnits=1&diam=1000&diameterUnits=1&pdens=&pdens_select=8000&vel=72&velocityUnits=1&theta=90&wdepth=&wdepthUnits=1&tdens=2500

    Avec les effets sur carte: https://impact.ese.ic.ac.uk/ImpactEarth/cgi-bin/impact.cgi?latitude=&longitude=&LocationSelect=5&CraterSelect=0&diam=1000&diameterUnits=1&pdiameter_select=0&pdens=&pdens_select=8000&vel=72&velocityUnits=1&velocity_select=0&theta=90&angle_select=0&wdepth=&wdepthUnits=1&tdens=2500

    • Like 2
    • Upvote 1
  17. Citation

    je reste convaincu que le concept du char employable est le seul qui permettra de remettre le char au centre des réflexions de notre armée de terre qui a dangereusement basculé il y a trente ans dans le dogme de la roue et plus récemment du combat collaboratif. Le brusque surgissement des munitions évoluées type drone suicide, rôdeuses, missiles à trajectoire formée, munitions air-sol pour drone d'attaque, etc, remet sous les projecteurs le concept de VDCM, véhicule de détection et de contre-mesures, esquissé à l'époque du VBM. Pour moi le "système" MGCS doit être construit autour d'un couple/trio char canon GC/VDCM/escorteur avec laser de puissance pouvant basculer en mode DOP/BOP,  canon de moyen calibre type 40CTA voire missiles type MMP. Tout ça tient sur des plateformes 40-45 t qui privilégient les blindages contre les mines les IED et les cinétiques jusqu'à 57 mm et qui laisse les RPG et les missiles aux bons soins d'une protection active. 

    Y'a t-il une si grande différence en terme de coût et d'employabilité entre un char de 40-45t et 60t ?

  18. Citation

    À ma connaissance, seulement l'AMAP-ADS de Rheinmetall mais on est sur un concept différent. D'un autre côté, le Trophy est peut-être la référence occidentale en la matière, utilisée par les Israéliens et maintenant les US sur Abrams. Son achat a du sens.

    Il me semble que ce système pouvait contrer les obus flèche et ne faisait pas appel à de tourelles mais uniquement des plaques donc plus fiable que le Trophy ou Iron First.

  19. Combien faut-il de ravitailleurs A330 MRTT pour un raid de 20 Rafale complètement armée (2 Scalp-EG ou 6AASM) à 5000km aller-retour (donc 10 000km au total à parcourir sans escale) ?

  20. Citation

    Rafale C : 1er vol en 1991,  mis en service en tant que multirole en 2006 avec le standard F2.   = 15 ans  (y a eu les "dividendes de la paix" entre temps).

    C'est peut être pas urgent mais on n'a pas 10 ans non plus.   Et il faut penser à occuper les BE de Dassault, Thales, Safran et pouvoir proposer un produit up to date car le rafale finira par ne plus correspondre aux besoins de 1ere lignes face à des puissances solides.

    Lancement du programme en 1987 (il y avait déjà un démonstrateur, le Rafale A) et 1ères études en 1978, appareil européen (bimoteur, mach 2, 15000m de plafond) prévu pour être disponible dés 1992. Donc 19-28 ans entre le lancement du programme et mise en service.

    • Upvote 1
  21. Citation

    Ca voudrait aussi dire qu'un Rafale en lisse peut tenir 2h30 en l'air, ou autour de 5h avec 3 bidons de 2000L. Quelqu'un veut raisonnablement miser là-dessus ?

    Dans un vieux Air Fan (2005), il était clairement dit que le Rafale pouvait tenir 1h30 en basse altitude sans problème en configuration lisse.

    Donc en haute altitude, avec les M88-4E, les 2h30 d'autonomie semble largement atteignable.

  22. Citation

    Mon témoignage précédent date du standard F2. Si le pesa s'est bonifié, c'est au delà de "À l'aise pour aller affronter du F16 bk60"

    Je suis curieux. Ton ami pilote de Rafale, que pense-t-il de l'AESA + Meteor ?

  23. Citation

    Et pourtant les américains ont traité les positions de défense aérienne lybienne au Tomahawk puis ont mis en oeuvre des F-18G et des F-16 CJ pour protéger leurs raids aériens.

    Pourquoi?

    D'un autre côté, il me semble que l'US Navy mise sur une version évolué du HARM à corps portant alors que l'US Air force mise sur les drones leurres/brouilleurs MALD et des munitions de type JSOW/SDB pour saturer les défenses adverse.

    • Like 2
  24. Citation

    C'est très intéressant, maintenant faut t-il encore que le gouvernement prenne une version guerre électronique et c'est pas gagné...

    La Défense manque (beaucoup) de budget. On ne peut pas se permettre par rapport aux USA d'avoir plein d'armes différentes, on privilégie aux maximum la polyvalence. C'est dommage que le drone NEURON n'est rien donnée d’opérationnel cela aurait été un outil parfait pour faire face aux IADS.

×
×
  • Create New...