Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Chaps

Members
  • Posts

    2,711
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Everything posted by Chaps

  1. Ça existe la preuve à 100% dans le monde réel et plus encore sur le champ de bataille ? Je ne crois pas que l'état de l'art du renseignement soit capable de suivre toute activité industrielle d'un pays étranger et de recueillir des échantillons non contaminés, non manipulés sur un champ de bataille. Sur cette attaque, on est loin du 100% mais si on dit "sur les 5 dernières années, est-ce que Bachar a utilisé l’arme chimique contre son peuple " ? On est plus proche du 100%, seulement c'est pas vendable en terme de droit et on est obligé de garder une apparence de légalité (et le droit international est assez perméable à l'interprétation du plus fort). Sur ce coup , le momentum était plus alignée en faveur d'une action alors qu'on a sans doute voulu le faire sur des cas beaucoup plus concrets mais que l’alignement des planètes pour l'action militaire ne se sont pas faîtes. Je pense que ces frappes étaient dans la manche des politiques depuis longtemps, ils attendaient que le moment soit favorable. Il s'agit sans doute aussi de ne pas laisser Bachar tomber dans l'euphorie de la victoire et lui rappeler qu'il a toujours quelques chose à perdre si il ne vient pas négocier. Et nous, face aux Kurdes, s'il n'y a pas une négociation "sincère" , signée par Bachar, ils se feront tailler en pièce et notre réputation avec. On va pas rester 107 ans sans ISIS en Syrie pour les couvrir des Turcs, des Russes et des Syriens loyaulistes. Tous mis l'un dans l'autre, je comprends mieux la "logique " des frappes.
  2. Je ne doute pas que les frappes ont été aussi décidées pour l'ensemble de l'oeuvre de Bachar. Le principe de ligne rouge étant plus fort que des preuves en béton. La goutte d'eau qui fait basculer la cruche et qui éclabousse de tout le monde.
  3. et on dit qu'on va sortir du pétrole... Y a combien de pays au monde dont plus de 30% du PIB est basé sur le gaz ou le pétrole? Plusieurs dizaines et pas des petits. Ils vont s'arrêter de les vendre et tomber dans le chaos pour sauver la planète?
  4. Oui le rôle hunter killer . mais en pratique, on le voit en check point mobile, en artillerie de position fixe, en canon d'assaut, en base de vie pour un groupe d'infanterie, en engin de brèche en zone construite. D'accord pour les drones gérés ailleurs mais il y en a si peu.... et sans permanence et sans réactivité d'emploi . Un drone par char, ça assurerait un éclairage quasi permanent sur le kilomètre2 autour du groupe de bataille. En environnement urbain ou semi urbain, je pense qu'on doit avoir envie d'aller voir derrière chaque bâtiment, rue après rue, hameau après hameau, bosquet après bosquet vu que perdre une demi-douzaine de blindés veut souvent dire l’arrêt total de l’opération. Et le char offre la source d'énergie, de stockage et de mise en oeuvre.
  5. la Hongrie a la deuxième plus forte croissance démographique négative de l'UE. => La deuxième plus mauvaise , pas la deuxième plus forte.
  6. Je ne suis pas persuadé que la cible est absolument "le bâtiment" où le lot de produit chimique a été produit/stocké. Ils ont un certain niveau de certitude sur l'emploi d'arme chimique et en conséquence, il tape une cible qui peut avoir un lien apparent avec le complexe chimique à disposition de l'état syrien et qui en plus répond aux critères : hors des défense russes, sans personnel 24h/24h, pas trop de dommage collatéraux, qui fait passer le message à Bachar sur ce qu'il perd et peut perdre à l'avenir. Je ne pense pas qu'on soit capable de tracer toutes productions au gramme près et que coup de chance le lieu de production soit bien placé pour le taper... C'est plus, "tu utilises ton infrastructure chimique pour faire du sale boulot, donc tu perds un morceau de ton infrastructure chimique et on emballe cela pour l'opinion publique avec "c’est l’usine de gaz chimique"..
  7. Mais se coucher sans fin sans jamais obtenir de contre-partie n’apporte rien de bon non plus à moyen terme. Ne soyons pas hypocrite, la liste des pays qui regardent avec intérêt la tentative de négociation musclée de Trump avec la Chine est très longue. Car si les USA avalent leur chapeau, il ne restera aucun contre-pouvoir économique face à la puissance chinoise qui a jusqu’à présent superbement mené sa barque, qui semble de plus en plus déséquilibrée en leur faveur (dans les transferts de technos non consentis via l'obligation de partenariat locale- le "Know How" s'évapore par l'observation et la collaboration + le non respect de la Propriété intellectuelle). Et il n'y a rien de pire dans le monde qu'un pouvoir sans contre pouvoir autre que l'auto-modération de la superpuissance. Si Trump arrache une concession, y a plein d'autres pays qui vont aller poliment demander le même statut à la Chine. Trump est le "bourrin" utile face à la Chine que plus personne d'autre ne peut regarder les yeux dans les yeux. S' il foire, on se désolidarise. S' il gagne, on demande la même faveur. C'est comme avec les syndicalistes, y a peu d'affiliés et peu de motivés pour l’action syndicale (c'est des ringards, des nullos, des illuminés passéistes, leur action est inefficace, on veut pas se faire remarquer du patron etc...), mais quand le syndicat obtient quelque chose du patron, tous les employés sont contents d'obtenir eux-aussi cet avantage. Trump a au moins gagné ceci qu'il y aurait des négociations sincères en cours. Ce qu'Obama n'a pas pu avoir.
  8. La stratégie du chaos permanent pour neutraliser un état ou un objectif que tu ne peux pas remporter est une théorie qu'on attribue il est vrai aux USA... [et aussi aux Russes]. Pour les raids routiniers , je n'y crois pas. US, UK et RU ont cramé un peu de réputation internationale quand même. On ne peut pas régulièrement passer en force diplomatiquement tout le temps sans, à la longue, perdre du crédit chez ses alliés. US, UK et FR vont avoir un retour sur investissement en terme de crédibilité mais cela ne permet pas tout. On ne sait pas si Macron va continuer à demander le départ de Bachar, on dirait qu'il ne le fera plus clairement (mais en coulisse?). D’autre part, la Syrie reste profondément fracturée. Une grosse part des réfugiés hors Syrie ont le statut de déserteur pour Damas... Ca va pas aider non plus. Les Kurdes ont aussi l'oreille de Moscou. Bachar n'est pas non plus invité aux négociations Russes, Iran, Turquie. Est-il déjà retourné à Alep depuis la reprise de la ville ? Il a une bonne tête de monnaie d'échange est-ouest quand même...
  9. et le changement de l'opinion publique sur la Lybie vient majoritairement du problème migratoire, rien à faire de l'état de la Lybie ou de Kaddahfi ou du droit international... Elle s'est rendue compte que Kaddhafi faisait bouchon pour les Africains et les Arabes vers l'Europe et elle regrette son passé plsu tranquille de ce point de vue. Et ne rêvons pas, une grande partie des gens qui critiquent l'opération en Lybie , si on avait vu les vidéos de Kaddahfi sirotant son jus d'orange devant des pendus dans une salle de sport de Bengazi auraient crié en coeur "ahh l'Occident, les Européens qui laissent mourir des arabes pour pouvoir continuer à acheter tranquillement le pétrole de Kaddahfi". S'interdire de faire à jamais tomber un dictateur "quand on le peut" et qu'on estime que l'opinion locale et internationale est favorable, c'est aussi dire à nos voisins d'en face que les Arabes ne méritent pas mieux. Maintenant , la gestion après-vente a été nulle et toute dictature, par définition, fait le vide dans la société civile et s'assure qu'aucun autre pouvoir ne puisse gérer le pays en son absence. En plus, ce sont des régions tribales... Mais en mon fort intérieur, je suis convaincu que sans intervention, le niveau de critiques aurait été le même. Surtout à notre époque, où les opinions publiques occidentales sont beaucoup plus perméables à des influences extérieures (facilités technologiques, équilibrage du poids démographique et commerciales).
  10. Vu l'état de l'art , le gaz moutarde, le sarin et le chlore ça se produit dans n'importe quel labo de chimie d'un lycée.... Évidemment , si c'était un état nucléaire qui avait gazé , on se serrait contenté d’envoyer un bristol de mécontentement, on va pas surgonfler l'audace de cette attaque. mais bon des opérations militaires avec un peu de panache autour et pas de grosses raisons commerciales à court termes, ça change un peu. Quant à la cible, le centre de recherche, il avait peut-être un rôle économique important, et que c'est cela la punition pour Bachar. Parce que des bidons de produits primaires, je pourrais stocker dans ma cave de quoi asphyxier ma ville, la production est à la portée d'un titulaire de master en chimie, les entrepôts n'ont pas plus de valeur que leur tôle ...Par contre, si le centre produisait des éléments indispensables à des activités économiques importantes pour satisfaire son peuple, c'est sans doute le seul message que les sociopathes comme Baschar comprennent:" ma survie, qui est mon seul centre d'intérêt, dépend de ma capacité à contenter mes partisans et donc je ne dois pas trop perdre d’outils économiques". Et le fait que les Russes aient regardé et laissé tout passer (s' ils étaient en mesure de faire quelque chose) est sans doute un message aussi.
  11. Y a surtout 14 cas de morts suspectes de transfuges au UK et le coup du polonium, qui lui a été bien retracé vers la Russie, sans punition pour les Russes. Ca ne m'étonnerait pas que la conséquence fut que l'establishment britannique ait été dans l'état d'esprit que lors du prochain coup, ils mettraient plus de billes en jeu pour coincer la Russie. D'où cet emballement au départ dans le gouvernement UK parce qu'une stratégie de principe était déjà définie avant l'attaque de Salisbury. Et puis dans l'opinion publique, et donc pourquoi pas dans l'establishment, un Russe qui meurt empoisonné bizarrement, c'est le style de la nouvelle Russie. Même Merkel, russophone et au combien russophile, la "scientifique " qui passe sa vie à marcher sur des oeufs dans ses prises de positions, a un avis assez tranché sur Mr Poutine, c'est un manipulateur et un menteur de haut vol. D’ailleurs passer à l'agent chimique pratiquement impossible à relier à son lieu de production pourrait être vu comme un RETEX de l'opération Litvinenko, non? Sinon , en tant que citoyen, on nous demande notre avis ou de prendre position des dizaines de fois par jour... avec combien de temps disponibles et quel moyen pour s'informer et réfléchir? Bien sûr que nous sommes des "idiots" face aux grandes questions du monde. Combien de gens votent sans même lire le programme des partis, c'est pas de l'idiotie cela? C'est d'ailleurs un point absurde de la démocratie , on donne le même point "aux idiots" et "aux informés", au type qui gère des business de centaines de gens et au type qui glande dans son canapé. Pas étonnant qu'on nous demande pas trop souvent notre avis et qu'on laisse des marges d'adaptation entre le souhait exprimé et l'action choisie ;) Mais en contrepartie, ca créé un sentiment d'appartenance ou de co-responsabilité assez solide (tant que le frigo est plein, qu'on imagine que nos enfants vont avoir un futur acceptable et que la TV fonctionne... ) [je ne suis pas un bisounours]
  12. A la base, les supporters de Trump sont partisans de l'isolationnisme " le monde c'est trop de la merde plein de barbares, restons calfeutrés chez nous". Je ne sais pas si les isolationnistes ont un plus gros cerveaux que autres. L'opinion tendrait à dire que ça suxxx aussi.
  13. Douter de son gouvernement en France c'est une tradition Douter de son gouvernement en Russie c'est une trahison
  14. C'est comme le dopage des athlètes russes, c'est un complot... Totalement fomenté de l'étranger, d'ailleurs le responsable du contrôle anti-dopage en Russie était tellement bien défendu en Russie qu'il a choisi de se barrer bien loin.
  15. Je n'ai pas lu que la frappe chimique suspecte a été faite sur la ligne de front ou a visé des éléments combattants. On a parlé de quartier résidentielle, si c’était sur la ligne de combat, on aurait pas eu les vidéos des secouristes marchant debout et passant de maison en appartement.Cela aurait visé les familles et les popularisation civiles retenues ou vivants autour des derniers extrémistes qui ne voulaient pas dégager.
  16. BAh c'est comme partout, si 90% des gains sont gardés par 10 ou 1% de la population, rien ne va s'arranger. C'est même peut-être fait exprès car quand un max de monde serait sur le fil du rasoir de la précarité, ils n’auront pas le temps de réfléchir ou de s’organiser contre d'autres trucs venant de plus haut. Le PIB de la planète a doublé entre 2000 et 2015, ca tient presque du miracle ... mais même cela n'a pas changé totalement la face du monde, ni résolu beaucoup de problème.
  17. Un type "Dji" filaire sur chaque char serait déjà un bon progrès à coût ridicule, sur nos chars aussi (enfin sur les 500 chars next gen que les européens auront encore ). Mais moi, je mettrai un 4 ième membre d'équipage pour la recco drone, le tir indirect, le situational awareness (oui je sais salaire, cotisation , support, retraite tout ça) mais permettrait de faire peut-être aussi plus d'entretien en autonome, d’assurer une veille 2 par 2.. et de mieux gérer un blessé dans l'équipage.
  18. D'où l'intérêt d'entrer dans le jeu de rapport de force avec les Russes puisque que c'est le seul langage compris et qui a un effet réel sur le monde comme tu le dis. Il est paradoxal de demander des preuves à 120%, de demander à respecter toutes les procédures + encore 1 pour ensuite avouer que de toute façon la seule vérité dans le monde réel est le rapport de force... et de refuser de l’utiliser. Donc aucune procédure, accords, organismes internationales, enquête n'empêchera les Russes d’utiliser des armes chimiques sur notre sol, sauf un rapport de force avec ds trucs à perdre et à gagner dedans CQFD.
  19. On en va pas nier que la seule "légitimité" aux yeux de leur propre opinion publique des US, FR, UK sur le sol syrien est de sauver la région de l'EI et de poursuivre les instigateurs des attentats. Si y a plus d'EI, on va avoir du mal à justifier de laisser trainer des troupes pour freiner les Turcs, Iraniens, Bacharistes, Russes...
  20. La moitié de tes remarques, ça s'appelle le principe de précaution (ou appliquer une procédure) face à un produit qui a des effets psychologiques traumatisant très sévères pour ta cote de popularité si tu restes "low cost" dans ta gestion. Un tiers c'est ne pas confondre l'empressement de la presse à rapporter n’importe quel remarque de n’importe quel type en costume et les analyses officielles. Le reste, j'ai les mêmes questions.
  21. Hypothèse : les combattants se battent à proximité de leur famille. Toucher leur famille ou leur faire passer le message qu'on est en capacité de le faire très efficacement pour favoriser leur recul, départ ou briser leur moral. Il doit y avoir moyen de garder une forme de sérénité/confiance lors d'un bombardement à l'explosif. Si tu es sous terre ou à plus de 50m de l'explosion tu as l’impression de pouvoir maîtriser un peu le risque. Pour le gaz, ça rampe, ça rentre par le plus petit interstice et tu le vois pas ou le sens pas, ça te prend par surprise sans pouvoir y échapper. C'est plus effrayant, ça te brise plus le moral
  22. C'est comme au tribunal lors d'un crime, on est jamais sûr à 100% et jamais 100% des assassins sont arrêtés ni identifiés mais on continue quand même à juger et arrêter des gens. Perso, je trouve un peu mieux pour le monde que l'arme chimique ne soit pas totalement banalisée.
  23. Pourquoi les Arabes seraient moins cons que les autres pour comprendre la sensibilité émotionnelle des opinions ? Lorsque tu es déjà le plus faible pourquoi tu te restreindrais? La chevalerie? les règles de guerre? C'est des trucs de nantis occidentaux cela... On faisait déjà des opérations de com en 1914-18. La Belgique a financé une grande campagne de cartes postales et d'affiches aux USA qui ne montraient QUE les villages rasés et la misère. Résultat : une vague de sympathie énorme, des donations et une plus grande récompense lors du partage de l'empire allemand. Jusqu’au jour où les volontaires US ont débarqué en Belgique après la guerre et ont constaté que ce n'était que la ligne de front d'Ypres qui était dans cet état. Beaucoup moins de volontaires et de dons ensuite.
  24. bah dire tout et son contraire fortement et rapidement et assumer chaque position, ce'st quand même sa marque de fabrique. Je dis ce que je veux, je pense pouvoir faire ce que veux y compris l'inverse de ce que je dis, pour lui c'est être imprévisible (ce qui est une immense qualité pour lui) et donc très fort pour négocier. Ses casquettes "Make America Great again" sont made in China. Donc bon ...
  25. Oui , on a du mal à comprendre comment la dose a été administrée . Ils semblent que c'est avant leur repas. On ne parle pas d'une agression dans le parc. On en trouve dans son appartement. Dans le bagage de sa fille? Cela semble complexe. Sur le paillasson? C'est aérosol? Ça reste combien de temps ? Si c'est sans contact avec la peau, est-ce que ça peut expliquer que l'effet n'ait pas été immédiat et pas mortel? On peut se poser ces questions sans devoir choisir son camp sur le qui...
×
×
  • Create New...