Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Skw

Members
  • Posts

    7,747
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    29

Everything posted by Skw

  1. Skw

    L'Inde

    Tu ne le trouves pas sincère, ce magnifique détourage du Rafale ? Sans compter la différence grossière de netteté entre le tremplin et l'avion ne pouvant raisonnablement s'expliquer par la vitesse de déplacement du second... ainsi que l'ombre tejaesque mentionnée par Fanch. Pour moi, "representative picture" signifie "image représentative de la (non) maîtrise de la technique de retouche d'image par l'auteur". En cela, je trouve l'image très sincère et je reconnais même un certain courage à l'auteur d'avoir accepté de diffuser son travail en l'état
  2. Skw

    LUFTWAFFE

    Certains seraient probablement prêts à offrir une place importante aux Américains dans le projet de combat cloud. Deux visions.
  3. L'Inde appellerait la France à soutenir au niveau de l'UE un embargo sur la vente d'armes au Pakistan : https://m.economictimes.com/news/defence/india-urges-france-to-advocate-for-a-ban-on-weapon-sales-by-eu-to-pakistan/amp_articleshow/88796399.cms
  4. @Phacochère: Tu es un des seuls à être entrés dans la matrice. De mon côté, les aliments n'ont toujours pas de saveur : pas de photos, pas de citations, pas de smileys. Je suis épuisé de cette guerre entre les humains et les machines... et ai abandonné la lutte. Louis Cypher.
  5. Fil intéressant. Merci de ces éclairages, Teenytoon. Deux points tout de même : Pour avoir des amis/proches qui bossent dans le social et avoir moi-même vécu certaines expériences en tant qu'élu communal, et tu dois le savoir toi-même au regard de ton métier, tu as vraiment des cas de misère sociale/affective/cognitive profonde. Le geste qui paraît pour toi limpide et facile deviendra une décision très difficile, voire impossible à prendre, pour certaines personnes : absence de proches ou sinon conflits profonds avec les quelques proches que la personne peut avoir, absence de moyens de locomotion dans l'environnement proche, intégration de l'échec faisant que la personne renoncera complètement après s'être pris un premier refus, réflexes parfois aberrants dès que la situation devient un peu tendue, etc. Honnêtement, dans pas mal de cas, les proches, et notamment le cercle familial, ne sont pas les plus à même d'intervenir. En partant de l'hypothèse qu'ils soient au courant... Quand tu as des personnes souffrant de problèmes psychiatriques/psychiques lourds - et sans précisément connaître le cas que tu évoques, mais je me demande si l'on n'a tout de même pas à faire à ce profil - les personnes tiers sont parfois largement préférables à l'entourage direct pour résoudre les problèmes. D'où l'importance du corps médical, des services publiques, d'organismes associatifs, du maire parfois, etc. Autrement dit, certains feraient bien d'essayer de comprendre le quotidien que vivent les personnels des secours et les mécanismes qui font que l'on a tendance à ne plus forcément porter l'attention nécessaire. Mais ne pas caricaturer dans le sens inverse en rejetant nécessairement le fardeau sur les proches. Sans connaître la situation en question, peut-être que la tâche que tu attendais des proches n'était pas si simple à accomplir.
  6. Skw

    [Rafale]

    D'ailleurs, ton interlocuteur s'enfonce encore un peu plus en expliquant que le Mica fut conçu pour remplacer le Super 530D/F et non pas le Magic II, la preuve étant que celui-ci est toujours utilisé dans les forces françaises. Certains me contrediront peut-être ici, mais le Magic II m'a semble-t-il déjà été retiré du service... et cela ne devrait pas tarder si ce n'est pas déjà le cas. Par ailleurs, les Mirage 2000D ont été rénovés, avec l'idée notamment de pouvoir emporter les Mica IR sachant qu'ils ne pourront plus tirer de Magic II à l'avenir. Par ailleurs, il me semble que bien des clients étrangers du Rafale n'ont pas acquis d'alternatives aux Mica pour faire de l'AA courte distance. Bref, la sagesse voudrait le voir admettre que les Mica NG sont la solution moyenne et courte distances adoptée pour lors par les forces françaises et par un certain nombre de pays opérant le Rafale. Mais ce n'est sans doute pas près d'arriver Quant à ton questionnement, sur la pertinence d'avoir un seul et même missile pour couvrir la courte et la moyenne distance, j'avoue l'avoir aussi. Pas impossible, au regard de la place prise par le Meteor sur le domaine de la longue distance, que l'on s'oriente à l'avenir vers un successeur du Mica (post-Mica NG) un peu plus typé courte distance. Mais je ne suis pas assez spécialiste pour saisir la pertinence de cette option. Sans compter qu'il faudra à la France probablement conserver une arme moyenne/longue distance à proposer à l'export qui ne soit pas sensible à la réglementation ITAR ou aux embargos étrangers.
  7. Skw

    LUFTWAFFE

    Dans l'absolu, ce potentiel d'exportations devrait même être l'un des principaux atouts à la collaboration élargie. En acquérant un avion européen, les pays clients pourraient espérer gagner un appui diplomatique auprès de multiples pays. Si, en revanche, on multiplie les risques d'embargo, que ce soit sur l'avion lui-même ou les munitions... cela fait perdre grande valeur à l'avion pour nombre de clients potentiels. Quand l'Allemagne déclare un embargo à l'encontre de l'Arabie Saoudite, elle mine les chances de l'Eurofighter à l'export de manière bien plus large. Par exemple, je ne suis pas sûr que les Indiens auraient porté le même intérêt à l'Eurofighter au début de la décennie 2010 s'ils avaient su à l'époque quelle serait la position allemande sur des projets de ventes ultérieures. Même si, pour les Indiens, j'ai encore du mal à saisir quel était le sérieux de leur intérêt pour l'Eurofighter à cette époque... quand on apprend plus tard comment ils comptent exploiter le Rafale et leur projet de l'employer ultérieurement comme porteur de bombes nucléaires.
  8. Je ne crois pas que ce soit un problème ! Au contraire Le Fiat Aviazione Spinto 6. Si je n'avais pas su que c'était italien, j'aurais sûrement eu plus de difficultés. Pour tout dire, je me serais sans doute orienté vers les productions allemandes. Je ne suis pas en mesure de jauger de l'exactitude des informations, mais cette page web a l'air intéressante : https://rollingsteel.it/aerei/fiat-as6-coppa-schneider-macchi-mc72/
  9. Skw

    LUFTWAFFE

    La démocratie allemande fonctionne assez différemment de la démocratie française. Mais elle fonctionne plutôt bien, sans doute mieux que la française sur certains aspects. Le fonctionnement de leurs institutions ne nous paraît pas forcément très propice à des démarches de collaborations internationales au long terme... sans compter que d'autres divergences, de fond, peuvent venir compliquer l'avènement du FCAS. Mais leur fonctionnement démocratique a certaines qualités... que je regrette parfois dans la vie politique française.
  10. Skw

    [Rafale]

    Et puis avant tout de la complémentarité opérationnelle. Lorsque la cible entre dans le domaine du Mica NG, autant employer celui-ci, plus agile que le Meteor. Les Gripen brésiliens cesseront-ils d'emporter des missiles de courte portée à côté des Meteor ? Il me semble que l'Iris-T et l'A-Darter ont tous deux été intégrés récemment sous Gripen E/F. Est-ce dire que les Suédois/Brésiliens ne croient pas dans le Meteor ? Cette dernière question est purement rhétorique de ma part : je le répète, mais le Meteor n'est pas la solution optimale sur l'ensemble du spectre. Pour moi - mais peut-être que je me trompe - l'intérêt du Meteor est surtout dissuasif : il pousse l'ennemi à reculer son dispositif d'ensemble en devant tenir à plus grande distance du théâtre ses unités à forte valeur stratégique, peu manœuvrantes et facilement accrochables tels que awacs, tankers et éventuellement avions de transports... d'autant plus si ceux-là sont censés à l'avenir lâcher des remote-carriers ou loyal wingmans limités en rayon d'action. D'ailleurs, on devine la même préoccupation chez les Russes et Chinois avec le développement récent, dans une philosophie encore plus radicale, de missiles AA longue distance. Ne pas croire que ce sont la majorité des posteurs qui avaient cette lecture. Ce sont essentiellement deux posteurs... qui doivent plus vouloir prendre le Gripen E/F comme valeur-étalon que de chercher à comprendre pourquoi d'autres priorités sont adoptées par ailleurs.
  11. Skw

    LUFTWAFFE

    A voir. Cette nouvelle analyse commanditée par le Ministère de la Défense allemand peut aussi se concevoir comme une manière de repousser une nouvelle fois le choix. Qui vivra verra. Je ne crois pas du tout à une manigance. Il faut comprendre que la prise de décision ne se fait généralement pas comme dans le contexte français. Entre les industriels, les militaires, les politiques, etc. il n'y a pas forcément une vision unique et harmonieuse. De la même manière, entre les politiques des différents partis ou même au sein des mêmes partis, on n'a probablement pas la même lecture. Par ailleurs, certains Länder haussent parfois la voix pour défendre leurs intérêts. Autrement dit, on peut parfois attendre l'alignement des planètes avant... que ne se produise rien si le choix ne parait pas si évident. Là où, dans le contexte français, la majorité présidentielle tend à façonner le choix, s'appuyant et tranchant les avis des militaires et industriels. Autrement dit, sans faire partie des opposants aux collaborations bi/internationales sur le principe, je ne sais pas si les conditions ont été un jour réunies pour que puissent être sereinement lancé le FCAS. C'est plutôt aux Français de ne pas se faire trop d'illusions que de croire que les Allemands vont absolument monter dans l'aventure. A la limite, si l'on peut suspecter - sans pour autant avoir la garantie que la suspicion soit fondée - un organisme d'avoir créé les conditions d'un programme pour le vouer directement à l'échec et ainsi favoriser une autre structuration à l'échelle européenne, ce serait plutôt Airbus. Mais ce serait un jeu dangereux de leur part. Par ailleurs, je me demande si je ne rejoins pas une hypothèse émise par un suiveur allemand - mais lequel ? oubli de ma part - du dossier. Pas impossible que certains représentants allemands aient accepté initialement les esquisses générales du FCAS, sans sourciller sur les sommes conséquentes qu'impliquaient le programme... puisque l'habitude est à la réduction de l'enveloppe dans un second temps. Mais, petit problème. Ils se sont possiblement aperçus qu'une réduction de l'enveloppe pour le programme reviendrait à réduire en fait la charge de travail pour leurs propres industriels, à commencer par Airbus D&S. D'où la volonté de venir contester dans un second temps l'attribution à Dassault de la part majoritaire dans le pilier central du FCAS, à savoir le NGF, pour y réintégrer plus d'industriels allemands. Parce qu'il n'était pas du tout sûr que les élus allemands, majoritairement parlant, aient vraiment eu un jour la volonté de financer l'intégralité du programme, notamment Remote Carriers et Combat Cloud.
  12. Skw

    Avions Antonov

    Pas vu passer l'information (mais peut-être l'ai-je raté sur un autre fil avec ces problèmes récurrents de forum) : Antonov a présenté son premier exemplaire de l'An-178-100R, destiné aux tests de certification. Commandé pour lors par l'Ukraine et le Pérou, qui semble avoir quelques difficultés à effectuer les versements. Cela commence à faire pas mal de concurrents, lancés parfois sans grande garantie de commandes, sur ce segment du marché. J'ai l'impression que cela pourrait coûter cher à certains perdants. Enfin, perdants... disons que certains jouent leur va-tout.
  13. Skw

    LUFTWAFFE

    Ce n'est pas impossible
  14. Skw

    LUFTWAFFE

    Ben, finalement, pourquoi pas du F-35 ?
  15. Skw

    [Rafale]

    En référence au débat en question sur le forum Defesa Brasil - que je lis fréquemment, mais auquel je m'interdis de participer pour limiter mon temps sur les forums - je ne vois pas en quoi la commande par la France de 376 Mica NG montrerait qu'il y aurait problème particulier avec l'intégration du Meteor sous Rafale. Sachant par ailleurs, que la France a commandé par le passé 200 Meteor. Le Mica NG et le Meteor ne sont pas substitutifs, mais complémentaires... et je ne vois pas ce qui pourrait raisonnablement amener à penser qu'un Mica NG serait moins utile qu'un Meteor. La portée ne fait pas tout. Par ailleurs, dans une logique d'exportation du Rafale, le Mica NG est Itar-free et n'est pas soumis aux potentiels blocages allemands... ce qu'a déjà connu le Meteor, au dépit de Londres qui souhaitait exporter son package Eurofighter-Meteor à l'Arabie Saoudite. Bref, la France a sans doute quelques intérêts à conserver son autonomie/indépendance sur certaines munitions et le maintien d'une ligne de production nationale. @poti : Quand on lit cela, on se dit tout de même que tout le développement qui suit est assez friable : "Já chegou a pensar nos operadores do Rafale, antes de comprar, sabendo que seu principal vetor ar-ar tem problemas graves e terão que recorrer a um muito menos sofisticado e de alcance até antiquado, como o MICA e seus 60 km?" >> S'il suffisait d’additionner les kilomètres de portée pour trouver le missile AA répondant de manière optimale à toutes les situations... Certains posteurs ont le problème de vouloir faire du Meteor l'alpha et l'omega du missile air-air. Il a une réelle pertinence dans certaines conditions d'engagement, et constitue donc une réelle plus-value, mais il cessera d'être l'option optimale lorsque ces conditions d'engagements ne seront plus réunies.
  16. Comment en viens-tu à cette conclusion ? Ce que je comprends, si l'on suit le précédent des Mirage 2000, c'est que la France ne devrait pas faire d'entrave en termes de maintenance, de spares et de support technique, contrairement à ce qu'il pourrait en être avec d'autres pays. Mais la nucléarisation de l'avion serait l’œuvre des Indiens.
  17. Par ailleurs... est-ce ce dont ils ont besoin ? Je n'ai pas l'impression que les voyages en Australie soient si fréquents pour Ignazio Cassis ou autre membre du Conseil fédéral. Quand on a un Président des USA qui doit faire des tournées à multiples destinations en Asie du Sud-Est ou au Moyen-Orient, on peut comprendre le besoin. Mais je n'ai pas l'impression - peut-être à tort - que l'agenda soit le même pour la diplomatie helvétique.
  18. Officiellement, ils se sont débrouillés seuls pour faire de leurs Mirage 2000 des porteurs de bombes nucléaires. Il en a été de même, me semble-t-il, pour leurs Jaguar. Je ne suis actuellement pas sur le bon PC, mais j'avais pu collecter un certain nombre de travaux académiques - de qualité variable - dont un exposant brièvement les défis qui s'étaient posés aux indiens pour atteindre cet objectif et les choix qu'ils avaient dû faire. J'imagine qu'en faisant une recherche sur Google Scholar, on doit pouvoir retrouver un certain nombre de ces articles.
  19. Pas tant que cela : https://indianexpress.com/article/india/india-news-india/behind-rafale-deal-their-strategic-role-in-delivery-of-nuclear-weapons-3036852/
  20. Autre hypothèse non mentionnée dans l'article : livraison d'armes vers les EAU par un pays n'assumant pas publiquement ses livraisons.
  21. Skw

    L'Inde

    En même temps, quand on ne connaît pas les coûts qu'entrainerait telle ou telle modification sur l'un ou l'autre porte-avions afin d'accueillir le Rafale ou le F-18 SH, c'est assez difficile de se faire une idée sur ce que pourrait être le choix rationnel. On peut en revanche se demander si le choix rationnel n'aurait pas été d'envisager plus en amont que l'INS Vikrant puisse embarquer autre chose que du MiG-29K...
  22. Par ailleurs, s'il n'y avait que la CDU/CSU sur la scène politique allemande, on n'aurait sûrement pas autant d'émois face à certaines exportations.
  23. Moi qui croyait que ce n'est pas bien de vendre à l'Egypte. Et l'on découvre que le pays chantre des embargos à l'exportation lui refourgue des frégates ? Plus sérieusement, cela jase un peu en Allemagne. L'autorisation pour cette vente à l'export - de frégates et de systèmes de défense aérienne - vers l'Egypte a été signée quelques heures avant la passation de la chancellerie d'Angela Merkel (CDU) à Olaf Scholz (SPD). Annalena Baerbock (Grünen), nouvelle Ministre des Affaires Etrangères, n'avait pas été tenue au courant de cette signature par ses nouveaux alliés de coalition du SPD, et notamment Heiko Maas, qui la précédait au poste de MAE. Voilà, voilà...
×
×
  • Create New...