Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

fool

Members
  • Posts

    1,891
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Posts posted by fool

  1. Il y a 4 heures, Janmary a dit :

    . Et pourtant ! Un pneu qui éclate au décollage de Los Angeles. pas de souci, maitrise de l'équipage (COTAM). Le RADAR de bord qui tombe en panne lors de l'arrivée sur Los Angeles quand l'appareil descend dans le grand canyon (UTA). Pas de soucis. Ce dernier est réparé en une heure d'escale. Plus de climatisation à Hawaï (UTA). Pareillement réparé en moins d'heure d'escale ...de nuit. Sur un autre vol vers les USA, il y avait plusieurs commutateurs "en pannes - A changer". Une heure de retard. Là cheek list fut longue pour le décollage (Air France Paris Los Angeles par B 707 Intercontinental ou j'avais noté 1 mn 10s de temps de décollage à Roissy). Ce sont des avions entretenus, avec des équipages sélectionnés pour leurs maitrises du vol et de la sécurité....mais les pannes sont imprévisibles.

    Un Liner comme le DC8 ou le 707 est infiniment plus complexe qu'un char y compris l'Abrams et pourtant ils sont extraordinairement résilients aux pannes et fonctionnent parfaitement avec plusieurs systèmes et sous systèmes  en panne , c'est prévu pour.( liste des déviations/tolérances techniques dans le manuel d'exploitation  ) et de fait il est rare de décoller sans au moins un bidule défaillant et un ou plusieurs autocollants "inop" dans le cockpit.

    Dans la liste d'exemples que vous donnez deux réparations étaient optionnelles et ne  compromettaient pas la poursuite des opérations. la clim en panne n'amène aucune restriction tant que le condpack et donc la  pressu ne sont pas affectés et le radar qui n'est qu'un radar météo n'est absolument pas nécessaire, il suffit d'accorder une attention particulière a la planification météo. Pour un vol de convoyage il doit être possible de décoller avec une roue manquante sur boggie , pas sur diabolo mais je n'ai pas de manex DC8 ou 707 sous la main.

    Bref je n'y connais pas grand chose en chars mais je pense que ces trucs sont conçus pour survivre au moins autant qu'un avion et rester opérationnels en environnement dégradé, leur habitat naturel, et avec une maintenance sub-optimale. Tout cela sans compter que l'Abrams est parfaitement connu depuis des décennies comme l'a précisé Arland.

    • Like 1
    • Thanks 1
    • Upvote 1
  2. Le 26/01/2024 à 09:29, Bechar06 a dit :

    Un Transall turc en difficulté à Kayseri, base principale

    Je ne sais pas si c'est le même que celui-ci

    https://www.avionslegendaires.net/2024/01/actu/atterrissage-force-dun-transall-c-160-en-turquie/

    Il s'agit bien du même avion selon https://www.scramble.nl/military-news/transall-crash-in-tuerkiye

    "Shortly after take-off, the aircraft suffered technical issues and returned to base immediately. The landing of the aircraft was filmed from several angles and it is clear that the crew fought the aircraft back to base while passing super low over the city of Kayseri."

    Le train bloqué rentré  je ne sais pas mais il n'y a pas que ça  : clairement sur la vidéo il est en panne moteur droit (l'Hélice est en drapeau)  ce qui explique ses difficultés et sur la photo du premier lien L'hélice droite est en drapeau et intacte alors que la gauche moulinait au moment de l'impact. Il devait être bien chargé car même sur un moteur il ne devrait pas avoir autant de mal a maintenir le palier même autour d'un terrain a 3500'

    • Upvote 1
  3. il y a une heure, Eau tarie a dit :

    Je ne suis pas pilote, mais ça serait une manœuvre qui "ressemblerait" à ce qui se fait à l'atterrissage en parapente / vol à voile non ?

    Oui ça en a l'air mais je n'y connait strictement rien en parapente .....mais j'ai le brevet paramoteur avec emport de pax , qui veut venir avec moi pour mon premier vol ? je ne veux pas me crasher seul ! :pleurec:

    • Haha 3
  4. il y a une heure, Tetsuo a dit :

    Je t avoue, j ai pas tous compris, probable que ce soit l arrondie ou alors il a cabré sur la fin pour perdre en vitesse.

    Toujours pareil, le gars me le raconte entre deux boulots, pis bon pilote hein :tongue:

    Mais la queue qui touche en premier, ça j'ai bien compris parce qu il a bien insisté sur le fait que le ressenti du premier impact a été modéré car c est la queue qui a tous pris . Donc devait être quand-même assez cabré.

     

    Okay je vois , c'est peut être le reflexe lambda avant de percuter un truc ou alors c'est volontaire et contrôlé ou un mix des deux ... cabrer rapidement et a fond a quelques dizaines de pieds pour décrocher et profiter de l'abatée pour impacter avec la vitesse la plus faible possible un peu comme un amerrissage d'urgence ou ce qui était parfois recommandé pour se  crasher au dessus de la canopée en brousse....ça demande un bon timing aux commandes pour déclencher ça pilou au bon moment entre le couineur et le buffeting , chouette travail de Mr Trimaille.

     

     

    • Like 1
    • Upvote 2
  5. Le 18/12/2023 à 18:34, Tetsuo a dit :

    Alors , concernant le twin commanche, toujours pas de résultat.

    Mais la panne sèche s éloigne dans la mesure où les autorités auraient vidanger un des réservoir. 

    Les pilotes, ( pour ce que j en sais, radiotoussus), ne comprennent pas non plus. 

    Le vieux Trimaille a pris les commandes, a visualisez la zone et s est posé.

    Freinage Aero sur la fin ,la queue a touché un bâtiment en premier, ce qui a amorti le plus gros du choc. ( On comprend pourquoi elle a sauté. )

     

    Le bea vient d ouvrir l enquête.

     

     

    La panne sèche paraissait peu probable. 

    Freinage aéro ???? je pige pas ...il a pu faire un arrondi, poser le train principal et a maintenu le nez haut avant de toucher un bâtiment ??? 

     

  6. Il y a 6 heures, jojo (lo savoyârd) a dit :

    Pas forcément. Un simple briquet (à essence on va dire) fonctionne avec une toute petite étincelle par exemple. Et les vapeurs suffisent. Il semble que le second moteur était coupé depuis seulement quelques minutes, possiblement encore chaud ... Bon après oui, c'est juste un point qui ne veut pas dire grand chose sorti du déroulé des faits, juste pas d'incendie. Les pompiers qui sont intervenus ont, quand a eux, certainement une idée plus précise de la chose. Attendons les résultats du BEA ...

    Dans ces réservoirs il reste toujours une quantité d'essence inutilisable car bloquée par les cloisonnements et/ou au dessous de l'aspiration histoire de ne pas envoyer trop de merdouilles vers le moteur. Typiquement c'est 6-10l sur des avions comme le twin-comanche, Seneca, Aztec, Seminole, Navajo  et c'est pris en compte dans les calculs carburants . ça fait quatre réservoirs avec assez d'essence pour générer plein de vapeurs, quand ça ne pète pendant un crash c'est juste la chance, comme tu dis pas d'étincelles :unsure:

    • Like 1
    • Upvote 2
  7. Il y a 4 heures, Ciders a dit :

    Et je réfléchissais, il restait potentiellement une ultime option, si le chasseur avait été au contact, à savoir larguer ses leurres sous le nez du RC135. C'est festif, ça fait de jolies lumières et ça attire l’œil.

    Pour le coté festif je suis près a parier que ça a été très réussi niveau sous vêtements quand tous les alarmes "tuvasmourir" se sont mise a brailler de concert dans le RC135 :laugh:

    • Haha 2
    • Upvote 2
  8. il y a 49 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

    La chasse russe non contestée essaie d'abattre un RC-135 tout seul, sans protection et n'y parvient pas ... Quelle qu'en soit la raison, c'est quand même déroutant. Peut-être les contre-mesures aussi, mais reste à la chasse la vélocité et le canon ... Le RC-135 c'est une grosse baleine bien visible et pas manœuvrante pour un sous ... 1 missile, 2 missiles ou pas ... 

    Peut être que l'idée était de tirer le RC135 depuis l'espace aérien russe ou revendiqué comme tel, ça exclurait le missile courte portée et le canon ? 

    Une autre explication possible serait un simulacre d'attaque et de tir pour faire dégager le RC135 fissa de la zone , celle là me plait bien parce que si les russes voulaient vraiment se payer le RC135 sans escorte et sans contraintes il ne serait jamais rentré. 

     

     

    • Like 1
    • Upvote 3
  9. il y a 52 minutes, FATac a dit :

    Est-ce que la supériorité aérienne russe qui gênerait la contre-offensive ukrainienne ne serait pas essentiellement liée à la présence massive des drones Orlan, Lancet et autres nuisances du champ de bataille opérées à distance ?

    J'avoue m'être posé la question mais comme l'on dit Boule75 et g4lly les VVS semblent pour le moins s'activer et avec quelques effets.

    • Upvote 1
  10. Il y a 10 heures, Julien416 a dit :

    Alexis,

    - Tu parles de supériorité aérienne ? Laquelle ? La composante aérienne est en pat depuis le début de la guerre. Tout est bloqué.

     

     

    Il y a 2 heures, Akilius G. a dit :

    16h23 - Pour Zelensky, la Russie « stoppe » la contre-offensive ukrainienne grâce à sa supériorité aérienne

    Volodymyr Zelensky a reconnu vendredi que la Russie, forte de sa supériorité aérienne, était en train de stopper la contre-offensive ukrainienne, se plaignant du ralentissement de l’aide militaire occidentale et des sanctions visant Moscou à cause de « processus qui deviennent plus compliqués et plus lents ». « Si nous ne sommes pas dans le ciel et que la Russie l’est, elle nous arrête depuis le ciel. Ils stoppent notre contre-offensive », a déploré, lors d’une conférence de presse à Kiev, le président ukrainien.

    Visiblement la Composante aérienne n'est pas aussi bloquée qu'on le voudrait et pèse lourdement sur cette phase du conflit. Zelensky depuis le début des combats ne reconnait les difficultés rencontrées qu'a demi-mots et je doute que cela soit uniquement destinés a faire pression sur les gouvernements fournisseurs pour accélérer le renforcement des capacités aériennes Ukrainiennes.

    Bon c'est dredi/archéologie je vous laisse je dois aller remonter le chronomètre que Pol a lancé il y a bientôt un mois dans le fil Niger, il faisait tic Tac et paf plus rien :unsure:

  11. Il y a 5 heures, Patrick a dit :

    Inadaptable aux motos.

    Donc pas pertinent dans le cas qui nous préoccupe.

     

    Et un petit pompe genre 870 Breacher chargé de balles F.I.E.R a pénétrateur pour être certain de casser le bloc moteur ou a minima de réduire son espérance de vie a quelques minutes ?

    ça serait assez simple a trimballer sur une moto et a déployer rapidement je pense. Les risques de ricochet sont quasi nuls, bien moindre que le 9mm , la pétoire ne coute rien* et l'entrainement devrait être assez rapide, ce n'est pas du tir de précision et a usage très courte portée. En plus il y a le petit effet dissuasif qui va bien et ça peut être utilisé avec de la mun non léthale genre beanbag pour le MO.

    Dans le cas qui nous occupe si le policier avait eu ça en main a la place de son SIG il pètait direct le moteur pendant que son collègue a la fenêtre tentait de l'empêcher de démarrer.

    * avec une crosse pliante latérale pour la compacité et un bon point rouge histoire de rendre le truc versatile ça doit être très largement possible de rester sous les 1000 euros pièce avec une belle commande, Un million d'Euros pour 1000 unités plus 500.000 de munitions ne devrait pas mettre a genoux les finances de la république.

  12. il y a une heure, Hirondelle a dit :

    Voui, il me semble. Pour la polyvalence. En dessous il y a déjà les ATR, Spartam et Casa295. Trop léger court sur pattes. A lz base je veux couper les pattes au Hercules… attendu que l’A400m est, lui, toujours ou trop gros ou trop petit.

    Fool, concentre toi bordel :bloblaugh:!

    Visons le bimoteur pour vraiment marquer une différence avec le c130… et comme on a déjà le TP400 et qu’on est très recyclage et souverains par ici…

    Bah j'avais noté fiable dans mon cahier des charges et toi entreteniable en Afrique donc le bouzin capricieux et farci d'électronique avec un FADEC dont je ne voudrais pas dans ma brêle est exclu :tongue:

    Donc on part sur deux T-56 car c'est fiable, répandu, connu et il y a un florissant marché de pièces d'occasions apacher. 

    Du coup ailes hautes , train renforcé , structure capable d'encaisser +4G/-1G, plage de centrage généreuse, gouvernes largement dimensionnées, rampe de chargement pour changer rapidement de config fret/pax et pack confort avec véritable peau de mouton sur les sièges pilotes. 

    Un Transall next gen quoi.....bon okay pour les TP 400, t'as raison faut plus de puissance pour s'attaquer au Herk.

     

     

     

    • Like 1
    • Haha 1
    • Upvote 1
  13. il y a 3 minutes, Hirondelle a dit :

    Voilà ! En un peu gros, non?

    Le truc serait de faire un truc certifiable en Europe mais entreteniable en Afrique :biggrin:

    Plus gros que le Transall ? 

    les seuls gros turboprop fiables dispo en occident c'est les T-56 non ?

  14. Il y a 2 heures, Hirondelle a dit :

    Oui, mais en l’espèce la logique me paraît contestable, car les volumes sont importants. Et le besoin quasi universel.

    Apres, faire les bons compromis est difficile sans avoir un ou des gros clients a priori. Pour moi, l’appétence au risque dans ce segment du secteur aéronautique est insuffisant. Peut-être parce qu’on est sur des modèles oligopolistiques exagérés.

    Il me semble qu’on a un ancien «pilote de brousse » sur le fofo : @fool, je serai curieux que tu nous brosse le portrait du bonatoufer rustikapzcher universel si tu as des idées ? Mixte, civil et militaire si possible, fret et passagers, chaud et froid… 

    3x rien, quôôà :biggrin:

    J'aime bien l'idée et le pense qu'il y a un marché important mais je manque d'idées :laugh:

    A vue de nez je mettrais une dose de  Twin-Otter , une de  Transall et une dernière d' ATR dans un Shaker. 

     

  15. il y a 9 minutes, Niafron a dit :

    J'avais même pas tilté, merci de la précision... oh je sens qu'on va encore avoir plein de postes enflammés sur les "Nazis ukrainiens"...

    Bah vu les pertes qu'Hartmann a infligé aux russes je comprends que ça puisse fortement inspirer un pilote de chasse ukrainien, après en terme d'image c'est pas folichon et peut contribuer a renforcer/alimenter le narratif russe mais on va pas demander en plus a ce gars de se soucier de politique. 

    • Upvote 1
  16. Il y a 1 heure, Niafron a dit :

     

     

    Interview intéressante d'un pilote de Mig 29 ukrainiens.

    Entre autres choses, on apprend qu'en attendant une éventuelle formation sur F 16 à l'étranger, ils ont un programme d'apprentissage de l'anglais renforcé ainsi que des cours sur simulateur pour faciliter une future conversion.

    Karaya .....bel hommage a Erich Hartmann 

    • Thanks 1
×
×
  • Create New...