Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Rob1

Moderateur
  • Posts

    8,847
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    22

Everything posted by Rob1

  1. Rob1

    Le GIGN

    Visite de la Blue Team du ST6 en 1995 : La collection d'insignes d'unités avec lesquelles ils ont eu des échanges ?
  2. J'étais allé fouiller la banque d'images en ligne du Navy SEAL Museum et j'étais sur le point râler comme il n'y a pratiquement aucune photo du SEAL Team Six (dont celle ci-dessous prise au Panama - sans doute peu après l'invasion vu le drapeau-trophée)... ... mais je viens de voir la collection perso de Grant Mann, avec les légendes on voit qu'il a intégré l'unité en 1994 : https://navysealmuseum.pastperfectonline.com/photo/E64F5FF4-D530-4868-916D-831787734058 C'est en vrac, mais y'a des photos de groupes en divers endroits du monde, de sa formation (M72 LAW, mitrailleuse 12,7, mortier), aux commandes d'un CASA (C-41 apparemment), visite au GIGN, sniping en 1998... rien de bien renversant mais vu la rareté des photos de la Team des années 1990, c'est toujours ça. Y'a aussi des photos de Steven Seagal en visite au Team Five en préparation au tournage de Piège en haute mer
  3. Pour le moment, sur les réseaux sociaux, la police d'Uvalde se fait étriper. Je pensais qu'étant une petite ville, elle n'avait pas de groupe d'intervention, mais des gens ont retrouvé un de ses posts facebook où elle présente son SWAT. Des documents montrent que la police s'est entraînée à ce genre de situations et que la doctrine était bien que le premier officier arrivé sur les lieux doit entrer dans l'école, même s'il est seul. La police dit qu'ils ont pris à tort la situation pour un forcené barricadé au lieu d'un active shooter, sauf qu'en même temps il y a au moins deux gamins dans les salles de classe concernées qui ont appelé les urgences au moins douze fois. Maintenant les gars de la Border Patrol Tactical Unit (BORTAC) qui sont entrés dans les classes disent qu'ils ont agi de leur propre initiative, après que la police ait tenté de les en empêcher. Et c'est même pas sûr que les gars de la Border Patrol soient venus sur les lieux à la demande de quelque autorité... au moins une partie était en civil, un de ceux qui est entré avait une casquette de base-ball, et il paraît qu'une balle est passé à un pouce (2,5 cm) d'aller lui faire rencontrer son créateur.
  4. @collectionneur, ne rigole pas, je te balance aussi :
  5. Il buvait des daïquiris dans une planque du MIT, jusqu'à ce que les Turcs décident de le sacrifier en échange de quelque-chose à propos de leur blocage de l'entrée de la Finlande et la Suède dans l'OTAN, c'est pas possible autrement... Voila que je me mets à parler comme un conspirationniste, tiens.
  6. En creusant l'histoire des armes du SEAL Team Six, j'ai trouvé des rapports d'époque sur l'affaire des glissières de Beretta explosées (Ils ne disent pas l'unité SEAL concernée évidemment mais bon...) : https://www.gao.gov/assets/t-nsiad-88-46.pdf https://www.gao.gov/assets/nsiad-89-59.pdf (les pages ne sont pas dans l'ordre)
  7. C'est pourtant la tactique qui avait été tirée depuis au moins Columbine (Colorado), en... 1999 Foncez, confrontez le tireur aussi vite que possible. Dans bien des cas, il n'y a même pas besoin que le tueur soit touché, rien que le fait de voir les policiers agir le fait faire autre chose et interrompt le massacre. Au Bataclan, deux policiers ont fait exactement ça avec leurs pistolets à eau contre plusieurs terroristes armés de fusils d'assaut, et ca a marché...
  8. Je ne me souvenais même pas que c'était la veille (je suis allé vérifier les dates). Je me souviens des jours suivants, quand j'avais toujours 10 pages pas lues dans le sujet Guerre Russie-Ukraine... même quand je parcourais le sujet.
  9. Aux USA les UH-1Y Venom des Marines ne semblent pas près d'être remplacés.
  10. C'est facile à dire, rétrospectivement. Mais au moment des faits, c'était une toute autre histoire : 1) l'Ukraine était estimée mise KO par la Russie en quelques jours (comme Corto l'a déjà rappelé)... d'après ce même renseignement américain. Donc à quoi bon ? 2) on ne déploie pas l'armée américaine en un clin d'oeil, surtout des forces lourdes. Ca prend un minimum de temps et ca n'est pas discret. Donc avec le risque de se faire pré-empter par les Russes. Ce qui, en prime, risquait de donner à l'opinion l'impression que c'est le déploiement US en Ukr qui avait été l'étincelle, et donc que le déclenchement de la guerre relèverait de la...
  11. Pas mal de clichés dans ces quelques lignes. Tu prends les exceptions US pour la norme, et la normalité pour une exception française. En 1991 les armes de précision sont largement minoritaires parmi les armes utilisées (9% en tonnage). Quant aux Jaguar avec AS-30L, ben y'avait pas tant d'avions de la coalition pouvant guider et larguer des armes guidées laser. On parle des F-15E Strike Eagle manquaient de pods de ciblage LANTIRN, des Tornado britanniques qui avaient en tout deux TIALD prototypes, ou des F-16 pas équipés du tout ? Le rase-motte ? Les premiers jours il n'y avait pas vraiment le choix, face à un système de défense aérienne intégré moderne et dense. Y'avait guère d'armements stand-off (d'ailleurs sans doute pas pensés comme tels), même ailleurs. Ce qui m'interroge plus, c'est l'AdA qui ne sait pas s'intégrer dans un gros dispositif avec un Air Tasking Order, des COMAO etc. ... le genre de truc qui aurait dû être rôdé pendant la guerre froide.
  12. J'imagine que le vaincu a sans doute plus de "motivation" à évoluer et se remettre en cause. Cela dit, c'est une question qui serait intéressante à étudier - et de tester les limites. Par exemple pendant la Seconde Guerre mondiale, le contraste début 1945 entre : - les Japonais, perdants depuis trois ans, qui s'adaptent tout juste pour "saigner" les Américains à Iwo Jima et Okinawa ; - les Soviétiques qui ont toujours passables au niveau tactique ; - les Américains, pourtant gagnants eux aussi, qui sont peut-être la meilleure armée tactiquement sur le front Ouest, deux ans après la veste de Kasserine... Je me souviens aussi qu'un forumeur m'avait dit que les enseignements de leur premier combat urbain (Brest) étaient mis en oeuvre à peine deux mois plus tard à Aachen (Aix-la-Chapelle) par une armée différente.
  13. Après le trolling, les insultes... Allez hop, 10 points et une semaine de vacances. Je suis trop gentil. Merci aux autres de revenir à une activité forumesque normale. Au fait, si quelqu'un peut remettre la main sur cette photo de bouton rouge, je suis preneur.
  14. Et le forumeur qui ne poste que pour larguer un commentaire caricaturalement idiot et toujours anti-ukrainien, il croit qu'on l'a oublié depuis le précédent ? Difficile, vu comme tu t'es bien fait remarquer de la modération dès ton arrivée. Pour un gars qui "aime l'analyse et la réflexion", il va falloir élever le niveau, sinon les points pour trolling vont commencer à tomber.
  15. Done ! Histoire de me familiariser avec les commandes. (c'est fou comme les boutons "séparer" et "supprimer" un message sont proches heureusement qu'il y a demande de confirmation) Et j'ai mis un titre plus centré sur la question originelle de Coriace.
  16. Pour rigoler, j'avais lu des anecdotes sympa sur la branche aérienne de Miami des douanes US dans le magazine Soldier of Fortune d'octobre 1988. Par exemple ils ont parfois des policiers bahaméens avec eux, car souvent les trafiquants, quand ils sont interceptés, foncent se planquer aux Bahamas. Ca les autorise à poursuivre l'interception aux Bahamas. Dans un cas, un Blackhawk des douanes US n'a pas ces policiers à bord, l'avion qu'il poursuit se pose sur une plage des Bahamas. Le pilote US se met en stationnaire directement au-dessus de l'avion des trafiquants, et le souffle du rotor les empêche d'ouvrir les portes de leur avion. L'hélico reste ainsi un quart d'heure, le temps qu'un autre Blackhawk arrive avec des policiers bahaméens pour faire l'interpellation...
  17. On voit bien le système extracteur de siège Zvezda K-37, l'espèce de bombonne blanche derrière le siège babord
  18. Un pararescueman est décoré pour avoir traité sous le feu ennemi quatre blessés lors d'une opération : https://taskandpurpose.com/news/air-force-cory-haggett-silver-star/ La date et la région permet de dire que c'était le raid de janvier 2017 au Yémen, tôt dans l'administration Trump, qui avait vu la mort du SEAL Ryan Owens. Du coup ca permet d'avoir quelques détails sur l'opé... plusieurs blessés sérieux. Curieusement pour une opé du SEAL Team Six, le pararescueman n'était pas du 24th Special Tactics Squadron mais du 23rd.
  19. https://www.musee-armee.fr/au-programme/expositions/detail/forces-speciales.html
  20. C'est comme pour battre l'armée ukrainienne, c'est beaucoup moins facile en 2022 qu'en 2014-2015, leurs adversaires se sont aguerris entretemps. Il y a quand même eu le piratage qui a mis HS les terminaux satellitaires KA-SAT dans les premières heures de l'offensive. Il ont pu passer sur les Starlink qui leur ont été donnés, mais ca n'a pas dû être instantané.
  21. Rob1

    Dupuy de Lôme

    C'est ce que j'ai entendu dire, sans trop de précisions. Je pense que certains de ces navires sont plus spécialisés dans la tâche, comme l'USS Caron qui se trouvait sur plein de points chauds dans les années 80. Je me demande si l'USS Donald Cook, qui avait eu des incidents avec les Russes en mer Noire puis en Baltique, n'était pas du même genre.
  22. Le site web de Kevin Riehle, un chercheur de l'histoire des services de renseignement soviétiques et russes : https://kevinriehle.academia.edu/research Surtout intéressant pour le nombre de ses papiers qu'il met en ligne, notamment son livre Russian Intelligence qui semble une bonne intro au sujet.
  23. Anecdote , heu, originale : https://enmarge.org/double-double-jeu/
×
×
  • Create New...