Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Chimera

Members
  • Posts

    1,354
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Chimera last won the day on February 5

Chimera had the most liked content!

Reputation

1,707 Excellent

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Sauf erreur de ma part, l'annonce de Dassault ne s'est accompagnée d'aucune annonce côté allemand ou espagnol pour celebrer tout cela en fanfare. Le groupe vit bien.
  2. Article du Financial Times ce jour: Franco-German fighter jet project still faces turbulence Macron and Scholz declarations are no guarantee of trouble-free collaboration on defence programme, Peggy Hollinger
  3. Les arbitrages de la prochaine LPM passeront par le Sénat, et il faudra donc compter sur les sénateurs LR, très proches de la maison Dassault:
  4. Interview de Cedric Perrin, avec quelques messages passés sur le SCAF. Il semblerait que le Sénat veille quand même au grain.
  5. Il n'a pas je pense, avalé de couleuvres, et est lui même plutôt favorable à la coopération. Un politique ne peut pas tordre le bras d'un industriel, surtout lorsque celui-ci a de puissants relais politique dans l'opposition et les médias. Un politique est là pour un temps donné alors qu'une entreprise responsable doit avoir une vision de très long terme. Si Trappier est toujours à la table des négos c'est parce qu'il pense qu'il y a des possibilités de faire marcher quelque chose. Ce quelque chose, j'ignore ce que c'est. Si l'Etat était si puissant que cela, on ne serait pas en négos bloquées depuis 2 ans et Dassault aurait lâché sur tous les principes depuis bien longtemps.
  6. Je pense qu'il y a toujours eu un certain alignement entre le MinArm/DGA et DA. Le sujet c'est effectivement ce pouvoir exécutif qui vit sur cette idée de 2017 lancée sans concertation, sans analyse stratégique de fond, sans réflexion industrielle en amont. Je reste surpris par le silence du nouveau DGA, moins par Lecornu qui pour moi ne fait pas le poids face à cet exécutif "jupitérien". A la fin ce ne sont pas les politiques qui fabriqueront cet avion mais des femmes et des hommes de l'industrie française. Là ou je trouve Dassault malin, c'est dans l'approche par "petits pas": d'abord la phase démonstrateurs, on voit comment ça fonctionne, et si ça nous plait pas on se casse. Dassault aura toujours la possibilité de sortir et aura plusieurs fenêtres de sortie peu couteuses, ça ne sera pas le cas des allemands. L'engagement en 2022 n'a pas le même sens peux eux que pour nous.
  7. Hâte de voir Bruno Le Maire nous proposer une formule aérodynamique pertinente pour le NGF, Elizabeth Borne son savoir-faire en commandes de vol et Clément Beaune une innovante motorisation à cycle variable.
  8. Le SCAF, une construction politique dès le départ, sans concertation avec les industriels, qui peut encore être surpris ?
  9. Avec un tel niveau de défiance, de mépris et de communication unilatérale, je trouve le ton de Trappier particulièrement clément dans l'histoire. Mais bon, on est plus à ce genre de détails près sur ce projet. Cet acharnement du politique à vouloir mener cet accord malgré l'évidente défiance entre les deux groupes relève du phénomène paranormal. Pourquoi donc continuer si tout est aussi exécrable et voué à une fin peu glorieuse ?
  10. Oui. Ce qui genial avec ce projet c'est que le politique annonce une signature tous les ans depuis 5 ans.
  11. Le fait que les CDVE restent bien au chaud chez DA est un point assez structurant pour la suite : si les allemands s'embarquent jusqu'au démonstrateur et se ravisent ou renégocient pour la suite avec intervention du Bundestag, ils seront bloqués: ils auront des choses à mettre dans l'Eurofighter quand Dassault aura une cellule prête à réutiliser pour l'après Rafale. A moins pour les allemands d'aller chez Lockheed Martin pour remplacer les CDVE après le démonstrateur ce qui serait rajouter quelques milliards sur la table.
  12. Toujours rien venant de Dassault. Ces derniers jours, la team Cabirol-Fort n'etait pas particulièrement active sur le SCAF en tout cas. Plus occupés par le rugby qu'autre chose... Très curieux tout ça.
×
×
  • Create New...