Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Chimera

Members
  • Posts

    1,306
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Everything posted by Chimera

  1. Trappier ce jour devant la commission Defense de l'AN, il continue à mettre des claques, ses commentaires à partir de 3:33:00. https://videos.assemblee-nationale.fr/video.12193774_6333ef73a3e49.commission-de-la-defense--auditions-diverses-28-septembre-2022
  2. Quelque chose ne colle pas avec Lecornu depuis son arrivée. On le décrit comme un fana mili depuis toujours, ancienne carte à l'UMP, papa ayant fait sa carrière chez Safran à Vernon, le grand père gaulliste et ancien résistant, lui même gendarme de réserve. Et en une nomination il devient pro-européen béat avec le quoi qu'il en coute pour la coopération foireuse à la Airbus ? Ça ne colle pas.
  3. Je vous trouve tous très médisants. Le SCAF ira jusqu'au bout de la planche à dessin. Comme le MAWS.
  4. Quelle condescendance que de dire qu'il n'y a que l'Allemagne qui a de l'argent, prennent-ils les autres pour le tiers monde ? Si on cumule les budgets défense de l'UE, on dépasse bien largement le budget allemand. Quel intérêt de faire les malins quand on dépense aussi mal tout ce fric ? Quant à l'idée de rejoindre Tempest, c'est dans leurs rêves uniquement. Tous les journalistes britanniques avec qui j'ai pu discuté sur Twitter sont catégoriques: BAe ne veut plus entendre parler d'Airbus DS. Ils s'imaginent avoir une solution de repli qui n'en est pas une.
  5. La destruction des ponts au sud sur le Dniepr rend inéluctable l'abandon du front à Kherson. La question est est-ce que les ukrainiens voudront aller à l'offensive directement depuis Mykolaiv. Je n'y crois pas car cette option est couteuse en vies humaines et une option bien plus intéressante commence à se présenter: faire sur l'axe Zaporija > Melitopol ce qui a marché sur Izyum/Koupiansk. En coupant les deux fronts, les ukrainiens condamnent les russes à maintenir deux fronts séparés d'un point de vue approvisionnement par la Crimée pour le sud. Un enfer logistique.
  6. Si les ukrainiens sont déjà dans le secteur Severodonetsk/Lysychansk, c'est à ne plus rien y comprendre. Que les russes se retirent sans combattre d'Izyum/Koupiansk peut s'entendre (risque avéré d'encerclement), mais Severodonetsk/Lysychansk ont été acquis par les russes au prix de très lourdes pertes,des combats acharnés, ça n'a aucun sens d'abandonner aussi vite ce secteur...
  7. Merci de l'info. J'aimerais comme toi y voir de la malice, mais j'ai malheureusement peur que ce soit encore une fois un déni de réalité et que l’Élysée n'ait lu dans ce discours que ce qu'il voulait entendre...
  8. L'Allemagne ne cache plus sa volonté de vouloir dominer tous les secteurs technologiques à forte VA. Ils ne s'en cachent même plus sur le spatial, c'est écrit noir sur blanc par les annonces faites par le DLR. Toute leur stratégie NewSpace est construite en totale indépendance et sans jamais chercher l'Europe, l'Europe, l'Europe quelque part. Avec le retour de la guerre comme éventualité, cela débloque beaucoup de choses et il faut bien comprendre que les succès à l'exportation de la France dans le domaine de l'armement commencent à faire des jaloux outre-Rhin. Encore et toujours, personne à l’Élysée pour sonner la fin de la récréation.
  9. Tempest est officiellement un projet d'abord britannico-japonais, déblocage d'un très très gros budget coté Japonais:
  10. Discours de Scholz à Prague dans lequel il développe la nouvelle politique allemande envers l'UE, vous admirerez le magnifique virage à 180° de Scholz sur les pays de l'Est et l'absence totale de la France dans le débat (un clou de plus dans le cercueil du SCAF/MGCS ?) Et qué s'appelerio SAMP/T.
  11. Chimera

    Atlantique 2

    Je voulais dire qu'on met bcp de choses dans un ATL2, on voit bien qu'il y a de la place pour se reposer, déjeuner, etc. Avec tous les systèmes embarqués à mettre sur le 10X et levolume de cellule, je ne sais pas si les marins auront autant d'espace que dans l'ATL2 actuel. Un A320 PATMAR sera toujours plus confort qu'un 10X PATMARisé.
  12. Chimera

    Atlantique 2

    Niveau confort en cabine, les marins vont gueuler si ils passent sur le 10X...
  13. C'est surtout lesigne qu'ils sont sur la touche sur la phase design. Au passage, Laurent, pour ajouter quelques billes sur les ratages historiques d'Airbus DS, ne pas oublier l’inénarrable Eurohawk. On l'oublie trop souvent celui-là. 600 millions à la poubelle. https://www.bruxelles2.eu/2013/05/lallemagne-abandonne-son-euro-hawk/
  14. Un peu passé inaperçu, la Suède et Saab, hors Tempest, financent des développements pour un nouveau chasseur: https://www.saab.com/newsroom/press-releases/2022/saab-receives-order-for-studies-on-future-fighter-aircraft-development
  15. Oui, mais vois-tu, dans les commentaires, les espagnols considèrent que si la France a eu autant de succès avec le Rafale, ce n'est pas parce que l'avion est bon (l'Eurofighter est bien meilleur!) mais parce que la France est TROP INFLUENTE sur ces pays! https://fr.yumping.com/soufflerie/madrid-fly--e19729371 Je pense qu'on ne parle pas des mêmes souffleries, zaragozano... EDIT: Me suis fait avoir, j'ai pas pris au 2eme dégré la blague
  16. Une structure franco-allemande, basée sur le pont de l'Europe sur le Rhin, avec un commission en co-co-co pour décider, arbitrer.
  17. Allez, vous allez adorer: Comment ne pas interpréter cela comme un aveu d'échec après avoir bourré le Gripen de sous ensemble made in USA ? Allez Saab, fais un petit effort et va taper à la bonne porte. Tu auras une belle place dans ce SCAF franco-espano-suédois. La Team nEUROn est de retour.
  18. Le fameux schéma fumeux sorti tout droit du BDLI. L'équivalent de notre GIFAS à nous et dirigé à l'époque par ? Donc une organisation présentée sur ce schéma n'est autre que la représentation de ce qu'ADS voudrait comme organisation cible... AJOUT:Nan mais le pire c'est qu'ils refusent même de mettre le mot Rafale dans leur documentation au BDLI, ADS c'est la cancel culture dans l'aviation de combat, ils mettent une forme rassemblant au Rafale mais arrivent pas à écrire le nom, non mais serieux... Ils sont pathétique... Au passage, si quelqu'un pouvait m'expliquer comment le pilier "Furtivité" peut-il être dissocié de la cellule du NGF sur lequel Dassault se bat pour être le Prime ? J'avais cru comprendre que les choix de design (formule aéro, empennage/dérive, entrée d'air, matériaux utilisés) influaient grandement sur la furtivité mais peut être que je me trompe... Je reste encore et toujours béat devant le choix d'Airbus Espagne sur ce pilier. C'est une farce? Comment Dassault peut être le leader sur NGF sans avoir les mains libres sur ces sujets ? Ils sont là pour monter l'avion en kit ? Il y a des chambres anéchoïques et des souffleries dont j'ignorerais l'existence en Espagne ? Ce schéma est incompréhensible.
  19. NGF, lead sur le NGF. Les allemands font mine d'oublier qu'ils ont le leadership incontesté sur : Remote Carriers & Clould & Sensors & Eurodrone (qu'ils présentent dans tous leurs jolis PowerPoint comme intégré au SCAF en 2040) ainsi que le MGCS. Bien évidemment, pas un mot dans FAZ, Zeit ou autre sur ces points de détail. Une broutille.
  20. Vous demandez à des Ministères/Secrétariats fantômes de faire le boulot qu'ils n'ont jamais fait. Vous ne découvrez pas que de pans entiers de la haute administration ne sert à rien, j'espère ? Lorsqu’on voit dans le reportage du Quai d'Orsay sur les jours avant l'invasion de l'Ukraine et qu'on constate le niveau d'échange entre les équipes, l'amateurisme total des "diplomates" sur des sujets aussi sensibles, il ne faut pas espérer des gens brillants pro-actifs aux affaires pour faciliter les discussions sur des sujets industriels assez techniques. AJOUT: La scène dans le reportage ou les diplomates cherchent avant tout à forcer la main de Zelensky pour signer le contrat Alstom, à quelques jours de l'invasion, est juste folle. Elle montre l'incapacité totale de ces diplomates à comprendre les enjeux, à prioriser les sujets, à gérer ou temporiser. C'est absolument nul et révélateur de la culture de résultat instauré dans ce ministère. Alors aller imaginer que ces mêmes personnes puissent faire preuve de hauteur de vue et analyser ces sujets complexes de compétence industrielle, enjeux diplomatiques germano-américains, enjeux de préservation d'une expertise industrielle dans l'aviation de chasse... C'est trop leur en demander. Et ils sont tellement hors sol qu'ils se sont même dit que des scènes pareilles pouvaient être publiées à des médias... La honte.
  21. L'Espagne peut espérer un workshare bien plus important en valeur que celui obtenu actuellement sur le SCAF. On peut imaginer pour le coup une vraie coopération sur le développement de la cellule, avec Dassault en support. Un rôle majeur sur les RC. Pour la motorisation, avec la séparation d'ITP qui était détenu à 100% par Rolls Royce, on peut de nouveau imaginer un travail en commun avec Safran. Les RCs, actuellement intégralement sous contrôle d'ADS.
  22. C'était une de mes hypothèses (exprimées plus haut dans le fil), je le souhaite personnellement car je pense que les espagnols sauront reconnaitre l'expertise et le leadership de Dassault (là ou les allemands continuent à se prendre pour des stars après les incroyables succès de LOUT, Barracuda, Lampyridae et X-31). Il faudrait cependant que l'armée de l'air espagnole mette fin à un tropisme américain historique et bien installé, c'est une vraie difficulté. En fait, ce qui semble mal compris ailleurs en Europe, c'est qu'en France, l'achat de matériel américain se fait lorsqu'on a plus aucune autre solution. Et que la défense des intérêts du pays passe également par une prise de distance certaine du pouvoir américain. Il faut pouvoir manœuvrer sans que les US puissent nous tenir par les cojones à longueur de journée. C'est un confort de manœuvre qui a un prix et je n'ai pas l'impression que ce point soit bien compris par nos amis espagnols et encore moins allemands.
  23. Ce n'est pas l'Espagne qui décidera de l'avenir du SCAF. Toute commande additionnelle de F-35 est un clou supplémentaire dans le cercueil du SCAF, aux yeux des français.
  24. Merci Manuel77, un article fourni et à charge contre ADS, qui je l'espère remettra l'église au centre du village dans les débats en Allemagne. Je pense qu'Airbus DS manque de notoriété dans les médias en Allemagne (avec comme toujours le mélange permanent Airbus/Airbus DS) et est n'est pas suffisamment jugé sur les résultats/ les ratés dont il doit être tenu pour responsable. Airbus DS semble être aux abois, tente de convaincre et de se défendre, mais ne s'y prend pas de la bonne manière car ne remettant pas en cause les fondements d'un programme de coopération réussi. Il faut faire son autocritique, accepter d'avoir eu tort et faire preuve d'humilité. Je ne vois malheureusement rien de tout ça. Reste à savoir si un changement de ton va s'opérer sur les SCAF, la position d'ADS reste pour le moment délirante avec des exigences démesurées.
×
×
  • Create New...