Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Chimera

Members
  • Posts

    1,207
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Everything posted by Chimera

  1. On ne sait rien, c'est vrai. Mais on lit la presse et force est de constater qu'en 4 ans, Trappier répète à tue tête les mêmes choses, ad nauseam, sans que les lignes bougent. Donc cela veut bien dire que ça bloque et qu'il y a désaccord profond sur les principes fondateurs du projet. Trappier (et personne ici je pense) ne souhaite un NGF franco-français souverain avec cocardes sur chaque boulon. Tout le monde reconnait (en France) qu'il faut plus de coopération entre européens pour disposer d'une industrie indépendante vis a vis des USA. La question est plutôt est ce que ce constat est réellement partagé par les autres européens ? Et si c'est vraiment le cas (ce dont je doute), la question devient alors : quel est le meilleur chemin pour y arriver : Le CoCo à la sauce Eurofighter Le projet avec lead clairement défini et un seul maitre d’œuvre avec développements technologiques par certains partenaires Le modèle lead FR/DO FR et sous-traitance industrielle en Europe Le problème est que nos partenaires européens ne reconnaissent pas la légitimité de DA sur la plupart des piliers du SCAF, s'imaginent plus experts que les experts (et cela ne veut pas dire qu'ils sont nuls) et ne valideront jamais le modèle proposé par DA. Je trouve de ce point de vue le discours de Trappier d'une cohérence et constance remarquable alors que les espagnols et allemands pssent leurs journées à revenir sur les principes établis, à hésiter sur une commande de F-35 le lendemain, à vomir DA et son 'envie de dominance' sur ces partenaires. Quand le SCAF tombera à l'eau, la France pourra sortir la tête haute et il sera difficile pour nos partenaires de tenir DA/FR pour responsable puisque les conditions d'un partenariat réussi n'ont pas changé d'un iota en 4 ans.
  2. L'inévitable F-35 pour l'Allemagne, c'est la conclusion à laquelle les observateurs allemands arrivent tous : FCAS, brace for impact.
  3. Déclaration du Ministre de la Def ukrainien, à lire pour bien se rendre compte de la lucidité des ukrainiens face à la situation actuelle: https://www.atlanticcouncil.org/blogs/ukrainealert/europes-future-will-be-decided-in-ukraine/ Hier soir, j'ai passé ma soirée à Lyon avec: Un couple moldave, russophones, 1 enfant : il apprend le roumain et n'apprendra pas le russe Un couple kazako-irlandais, 1 enfant: il apprend l'anglais et le kazak et n'apprendra pas le russe Ma femme ukrainienne, russophone, avec qui nous souhaitons avoir un enfant: il apprendra le français et l'ukrainien et n'apprendra pas le russe Dans 20 ans, une génération entière d'ukrainiens ne parlera plus le russe et Poutine aura perdu la bataille culturelle en Ukraine et il le sait. En s'acharnant sur l'Ukraine il provoque une réaction contre productive à long terme pour l'influence russe dans les pays ex-URSS. Cela devient épidermique pour beaucoup et si vous ajoutez à cela une politique de natalité qui échoue et une immigration quasi inexistante en Russie, vous avez une bombe démographique dans 20-30 ans et l'effondrement économique du pays. Poutine pense être en train de gagner la partie d'échecs quand les autres joueurs sont déjà passé au jeu de go. Toute conquête territoriale au Donbass ou ailleurs ne fera qu'empirer la perte d'influence à vitesse grand V et les russes n'auront que le tombeau du grand Poutine pour pleurer dans 20 ans.
  4. Bon c'est bien gentil tous ces messages sur le contrat UAE mais peut on arreter le off topic et revenir au sujet principal de ce fil? Qui sera le prochain client du Rafale? Un peu de serieux svp. Merci.
  5. Non, c'est une erreur de ma part c'est Matthias Wachter qui m'a répondu ça ya 2 jours. Mais bon, Ulrich Speck a retweeté cette réaction de Kurtz : Pas contents les Allemands, c'est pas des sous marins à la Turquie donc ils sont pas contents. Les réactions italiennes et espagnoles sont plus marquées par le désarroi, choc et incompréhension des ventes de l'Eurofighter en comparaison:
  6. Parce que ce ledit commentateur m'a répondu il y a 2 jours sur Twitter que le Rafale était un échec et que c’était pour cela que la France cherchait à développer le SCAF avec les allemands et que l'EF avait reçu plus de commandes export que le Rafale. Donc oui, il a le seum. EDIT: bétises de ma part.
  7. En tout cas, les commentateurs allemands ont le seum absolu, alors que ces mêmes commentateurs se félicitaient des ventes de l'Allemagne sur d'autres équipements en ventant le Made in Germany.
  8. "si on fait abstraction de l'essentiel, nous sommes d'accord sur tout le reste"
  9. Les représentants Airbus DS ont toujours présenté un optimisme sans bornes, même lorsque ça tanguait serieusement et que Trappier lachait du missile en Commission du Sénat. Ils seront toujours optimistes en façade car l'alternative, c'est la mort de Manching.
  10. Airbus DS communique sur la répartition des tâches mais oublie qu'un drone a besoin d'un moteur pour voler. C'est ballot.
  11. Merci pour le partage. Si j'admire ton optimisme et ton volontarisme (que j'ai pendant très longtemps partagé lorsqu'il fallait parler construction européenne), il faut reconnaitre deux éléments fondamentaux qui expliquent les dysfonctionnements actuels que l'on voit entre partenaires européens pourtant volontaristes: 1. La construction européenne s'est faite dans le sens de la défense d'intérêts mercantiles. Les questions de sécurité, de défense ou de souveraineté ont toujours été très secondaires, voire inexistantes. Cela explique pourquoi chacun lance son initiative de son coté, sans grande concertation entre partenaires, en Grèce, en Pologne, en MEDOR ou ailleurs. Ces sujets n'ont jamais été dans le mandat des institutions européennes parce que les Etats n'ont jamais voulu aller aussi loin dans le fédéralisme. 2. l'OTAN et plus précisément le nuclear sharing: c'est une plaie absolue, un boulet au pied de toute initiative européenne en matière de défense et cela concerne les 4 autres pays fondateurs de l'UE. Tant que les italiens opéreront sur les sujets de défense avec un engagement sur le nuclear sharing, il y aura toujours les américains pour imposer leurs vues et castrer les récalcitrants. La marge de manœuvre est donc très faible pour ces pays là (et pour la France) , donc à moins d'abandonner le nuclear sharing et faire un 360° inédit pour un vrai rapprochement européen, toute autre approche est vouée à l'échec ou alors des réalisations anecdotiques. La France est donc pour moi condamnée à l'échec dans ses initiatives de rapprochement de d'intégration politique et industrielle avec d'autres partenaires sur les sujets de défense. L'alternative est donc de faire cavalier seul, avec nos 2 petits % et le renforcement de partenariats avec les "non alignés", seule échappatoire face au rouleau compresseur US, et bientôt demain, Chinois. Après, il ne faut pas s'auto flageler en permanence sur ces échecs, si la France est souvent volontariste, les autres européens font preuve d'un immobilisme ou d'absence de hauteur de vue insupportable : Pourquoi les Espagnols se mettent à signer des accords de défense avec la Turquie ? Pourquoi développer un PA en partenariat avec eux ? Mais pourquoi ? Quand on est membre de l'UE, on ne travaille pas avec une puissance déstabilisatrice. Qui castre les espagnols ? Personne. Pourquoi les Polonais vont-ils accourir chez les Britanniques pour qu'ils déploient la British Army à la frontière avec le Belarus? Encore une fois, qu'est ce qui ne va pas chez eux pour qu'ils n'arrivent pas à convaincre un Macron ou autre qu c'est entre européens qu'on doit se serrer les coudes !!! La position allemande sur le conflit MEDOR ou NordStream2, no comment etc etc etc etc C'est tellement désespérant que j'en ai personnellement tiré les conclusions: cette Europe est mal née avec des parents qui ne se sont pas compris sur pourquoi ils voulaient vivre ensemble et c'est difficilement rattrapable maintenant que le mal est fait.
  12. Je pose la question différemment et n’hésitez pas à apporter vos lumières: entre un M51 tiré depuis la mer baltique ou ailleurs avec pour cible Moscou et un pilote de Tornado/SH18 avec B61 à destination de Moscou, lequel à le plus de chances d'atteindre sa cible ?
  13. Honnêtement je reste très circonspect sur le contenu de cet accord et ce qu'on va en tirer. Les italiens n'ont pas eu besoin de signer de beaux accords pour réaliser concrètement des rapprochements industriels avec d'autres pays: Prise de participation de Leonardo dans Hensoldt pour contrer une électronicien leader en Europe, personne à Berlin pour broncher, étonnant non? Imbrication dans le Tempest de manière plus avancé que les Suédois Un succès de coopération significatif avec les Britanniques : Agusta-Westland Succès outre atlantique avec les FFG(X) Quand à coté vous ajoutez la guerre fratricide Fincantieri / Naval Group, je vois mal de quels rapprochements on parle à part des broutilles sur l'armement terrestre... Peut être que c'est une stratégie pour aller chercher du financement PESCO/EDF... Mais pas clair. A part dans les satellites je vois pas l'objectif de la démarche.
  14. Au passage, une remarque secondaire sur le sujet; je suis toujours surpris par cette capacité des journalistes ou commentateurs spécialisés à relever le caractère critique et crédible du vecteur choisi (SH ou autre) et non la crédibilité de l'arme en elle même. Est ce qu'on pense sérieusement que les B61 sont une arme de dissuasion crédible en 2021 ?
  15. Boeing told its bid to sell fighter jets to Canada did not meet Ottawa's requirements https://www.timescolonist.com/national-news/boeing-told-its-bid-to-sell-fighter-jets-to-canada-did-not-meet-ottawas-requirements-4798748 Mais pas que!
  16. Chimera

    LUFTWAFFE

    Si le message n'est pas reçu à l'Elysée, je ne sais pas ce qu'il leur faudra de plus. EDIT: si ils parlent furtivement d'Aix La Chapelle pour ensuite enchainer sur l'amitié avec la Pologne.
  17. La nouvelle coalition confirme l'engagement pour le nuclear sharing de l'OTAN, et donc le remplacement des Tornados. F-18 chauds devant!!! https://www.defensenews.com/global/europe/2021/11/24/incoming-german-government-commits-to-nato-nuclear-deterrent/
  18. Joël Barre qui nous raconte que c'est Dassault qui négocie auprès des partenaires et non la DGA. Aurait-il oublié le rôle de l'organisation qu'il dirige dans l'histoire? A cela s'ajoute une sortie très déplacée sur le MAWS dans la même interview. Cela confirme qu'entre la DGA et DA, rien ne va plus.
  19. Je ne cautionne rien du tout. Je dis que le potentiel cout politique qu'elle subira m'en touchera une sans faire bouger l'autre, littéralement. Personne ne va littéralement brûler Christine Lagrade, je fesais usage d'une figure de style par analogie dans le but de rendre l'énoncé plus expressif. Tu sembles être le seul ici à imaginer que je puisse aller prendre des bouts de bois, monter un bûcher Franckfort pour littéralement brûler Christine Largade pour de vrai. Je ne sais pas quoi te dire d'autre si ce n'est que d'arrêter de me prendre pour un .
  20. https://www.lefigaro.fr/conjoncture/bce-l-equation-se-complique-pour-christine-lagarde-20211027
  21. Oui elle a de l'influence, sinon Jens Weidmann n'aurait pas démissionné. Lorsqu'on est aux responsabilités, on a un devoir d'exigence et de retenue face aux personnes que l'on sert et représente. La retenue passe notamment par la discrétion vestimentaire. Ca peut te sembler incongru mais c'est comme ça que ca se passe en Finlande, en Suède, en Allemagne, au Danemark aux Pays-Bas. Ceux grâce à qui la France peut s'endetter gaiement auprès des marchés financiers. Christine Lagarde n'ayant été élue par personne, comme la plupart des hauts fonctionnaires des institutions européennes, elle pense certainement pouvoir se permettre de se pavaner en Chanel devant le bas peuple sans conséquences. Elle a tout à fait le droit de dépenser son argent comme elle l'entend, mais doit en assumer le coût politique.
  22. Non je n'appelle pas au meurtre. Absolument rien dans mes propos correspond à un appel au meurtre. Tu délires complètement. Si tu n'est pas capable d'y voir une figure d'analogie ou hyperbole, il faut que tu consultes. Tu apprendras que la condamnation au bûcher est une pratique heureusement révolue depuis des siècles mais fortement lié à la religion et que les hérétiques, ceux qui appliquaient un dogme qui sortait du cadre, en étaient les principales victimes. Lagarde, qui continue dans son action de blanche à billets à la BCE sans affronter véritablement l'inflation qui explose depuis des mois, commet actuellement un crime aux yeux de beaucoup d'allemands, hollandais, suédois, danois. En ce sens, c'est une hérétique au milieu d'orthodoxes budgétaires (ou plutôt protestants). Y voir de ma part une volonté de meurtre envers Christine Lagarde est une bétise. Je ne veux le meurtre de personne. Je ne veux la violence d'aucune minorité éthnique ou religieuse. Merci de te calmer et de bien choisir tes mots.
×
×
  • Create New...