14F

Members
  • Content Count

    200
  • Joined

  • Last visited

    Never

Everything posted by 14F

  1. 14F

    [Rafale]

    Tiens, j'ai trouvé ça. Cela bougerait-il un peu en Suisse? Prépare-t-on l'estocade avec/chez Ruag ? http://www.romandie.com/infos/news/201003181530042AWPCH.asp Ruag décroche une commande pour des radars aériens de 5,5 mio CHF Emmen (awp) - Ruag Holding SA a décroché une commande de 5,5 mio CHF auprès du français Thalès pour des radars RBE2 destinés à équiper les avions de combat Rafale. La première livraison aura lieu au second semestre 2011. Le radar est destiné en priorité aux avions Rafale de l'armée française, indique la Ruag jeudi dans un communiqué. Le RBE2 est le radar le plus performant équipant les avions de combat européens à l'heure actuelle, selon le fabricant. rt/ch/rq/fah (AWP/18 mars 2010 15h30
  2. 14F

    Gripen

    va savoir !!! De la part de BAe cela serait assez cohérent à leur comportement passé. D'ailleurs que veut dire qu'ils vendront en "temps voulu" le reste de leur participation ??? Quand tout sera cuit sans doute.
  3. 14F

    Gripen

    BAe vend la moitié de ses participations dans SAAB: pour financer ses propres pertes ou parce qu'il n'est plus confiant dans l'avenir du Gripen ? (comme il l'avait fait avec Airbus et ses déboires de délais sur l'A 380) http://www.lesechos.fr/info/aero/reuters_00235485-saab-bae-systems-cede-la-moitie-de-sa-participation-pour-103-millions-d-euros.htm Saab : BAE Systems cède la moitié de sa participation pour 103 millions d'euros [ 05/03/10 - 09H53 - Reuters ] LONDRES, 5 mars (Reuters) - Le groupe de défense britannique BAE Systems a annoncé vendredi avoir cédé la moitié de sa participation de 20,5% dans son homologue suédois Saab à Investor AB pour environ un milliard de couronnes suédoises (103 millions d'euros) en numéraire. BAE Systems a précisé qu'il vendrait "en temps voulu" le solde de sa participation via un placement sur le marché.
  4. 14F

    [Rafale]

    J'ai trouvé ça sur FlickR Déjà vu ? Pour les connaisseurs HUD sur un avion dassault ou autre chose ? (Dog entre Typhoon ??) Rafale shooting Eurofighter Rafale shooting Eurofighter par kirkjamestkirk Eurofighter vs Mirage 2000 ? CAN: Guns ON Speed: 131 kts Flight Level 102(10200 ft)
  5. Décidément, pas facile à suivre ce dossier :-\ :-\ :-\ :-\ :-\ http://www.reuters.com/article/idUSN0423599720100204
  6. également dans les Echos Le président brésilien aurait tranché en faveur du Rafale [ 04/02/10 - 12H50 - Reuters ] PARIS, 4 février (Reuters) - Le président Lula a tranché en faveur du Rafale pour équiper l'armée de l'air brésilienne après avoir reçu une nouvelle proposition moins coûteuse de la part du constructeur aéronautique français Dassault Aviation , lit-on jeudi dans la presse brésilienne. "Le président Luiz Inacio Lula da Silva et le ministre Nelson Jobim (Défense) ont tranché en faveur du Rafale après que le français Dassault a réduit de 8,2 milliards de dollars à 6,2 milliards de dollars le prix du lot des 36 avions pour la force aérienne brésilienne", lit-on sur le site du quotidien Folha De S. Paulo. Le gouvernement brésilien a annoncé en septembre son entrée en négociations définitives avec la France pour acquérir le Rafale. Le Rafale est soutenu depuis plusieurs mois par le président Lula mais pas par l'armée de l'air brésilienne, qui lui préfère le Gripen NG du suédois Saab . Un porte-parole de Dassault Aviation à Paris a refusé de commenter ces informations. L'Elysée, très actif pour tenter de décrocher ce contrat d'armement au Brésil, s'est également refusé à tout commentaire. "C'est aux Brésiliens de décider ce qu'ils vont annoncer et quand ils le veulent", a-t-on souligné à l'Elysée. Le mois dernier, une source gouvernementale brésilienne avait déclaré à Reuters que le Brésil choisirait le Rafale à condition que la France consente un effort sur le prix de l'appareil, plus élevé que celui de son concurrent suédois. Le Brésil a un accord stratégique de défense avec la France qui comprend notamment l'assemblage sur place d'hélicoptères et de sous-marins. Vers 12h45, le titre Dassault Aviation, très peu liquide, progressait de 3,41% à 545,0 euros à la Bourse de Paris. (Jean-Michel Bélot, avec Yann Le Guernigou, Yves Clarisse et Matthias Blamont, édité par Dominique Rodriguez)
  7. @ Pascal; A l'époque les argentins recevaient leurs premier Super Etendard et étaient en formation à Landi; quand la guerre a été déclaré, leurs entrainements ont été immédiatement arrêté puis sont rentrés en Argentine quelques jours plus tard.
  8. le SNA je ne sais pas, par contre un PA sans doute. Apparement ça chauffe également pour celui qui a laissé passé le doc à la Folha la semaine derniere. Et le cout d'utilisation du Rafale semble bien avoir été abaissé depuis le 07/09 D'autre part Lula enterrerait le projet Gripen qui ne "se fera pas....sauf à un prix différent....." Voila si j'ai bien compris... http://www.estadao.com.br/estadaodehoje/20100109/not_imp492973,0.php Sábado, 09 de Janeiro de 2010 | Versão Impressa Para Planalto, compra de Rafale é questão fechada Referências favoráveis a caças rivais no segundo relatório serão descartadas Denise Chrispim Marin e Vera Rosa O governo Luiz Inácio Lula da Silva decidiu que o caça Rafale-C, da companhia francesa Dassault, se encaixa em um projeto maior de defesa e, portanto, deve ser o escolhido do programa F-X2, para aquisição de 36 aviões para a aviação de combate. A palavra final depende dos últimos acertos sobre o preço desse lote, estimado em R$ 10 bilhões. Com base nessa escolha já consolidada, o Palácio do Planalto decidiu descartar qualquer referência favorável aos outros dois caças concorrentes que constar do segundo relatório do Comando da Aeronáutica, entregue na quarta-feira ao ministro da Defesa, Nelson Jobim. O documento não estabelece ordem de preferência. Como contrapartida para a Aeronáutica, que terá seu trabalho de análise relativizado na escolha final, o Planalto afasta a hipótese de punição ao comando da Força pelo recente vazamento do texto preliminar do relatório F-X2, de caráter confidencial e datado de setembro de 2009. Segundo um colaborador direto do presidente Lula, a atitude foi "deliberada", "grave" e nociva à segurança nacional. Mas, ponderou ele, a responsabilidade pelo ato "de um brigadeiro" não pode ser imposta ao comandante da Aeronáutica, Juniti Saito, cuja "lealdade e integridade são inquestionáveis". Em entrevista a um canal de TV francês, o assessor para Assuntos Internacionais, Marco Aurélio Garcia, ironizou a crise. "Com essa polêmica, os preços dos caças tendem a cair." Para o Planalto, o dado mais relevante dos relatórios é a inexistência de veto aos três concorrentes. Desde o início do F-X2, outros três caças foram riscados pela FAB. O argumento definitivo, do ponto de vista da Presidência, não está presente na análise técnico-militar, mas na avaliação de políticas estratégica e industrial. Nesse quesito, o Rafale não teria rival. Segundo o mesmo colaborador de Lula, o F-X2 está inserido em um projeto mais amplo do governo para a área de defesa, que contempla a padronização de toda a frota de caças do País, inclusive uma versão embarcada para guarnecer um futuro porta-aviões a ser construído em parceria com a França. O pacote que começa com 36 unidades envolverá a compra de um total de 120 caças. Nesse plano, há três exigências: transferência de tecnologias, reserva de mercado e soberania irrestrita de uso das aeronaves. Na negociação entre governos concluída no último 7 de setembro, em Brasília, as resistências da França a alguns pontos foram derrubadas. O preço inicial da hora de voo, estimado em US$ 14 mil no caso do Rafale, caiu para US$ 11 mil. A Dassault deu garantias de que os caças fabricados no Brasil, com a transferência de sua tecnologia, terão a América Latina como mercado cativo. A companhia francesa não entrará na disputa de futuros contratos negociados na região. Com a americana Boeing, fabricante dos F-18 Super Hornet, persiste a restrição de acesso aos códigos fonte da eletrônica digital de bordo. Além disso, pesa o risco de veto do Pentágono a futuras vendas de aviões militares fabricados no Brasil a outros países, como ocorreu no episódio do embargo ao fornecimento de caças leves Super Tucanos da Embraer à Venezuela, sob argumento de que empregam componentes feitos nos EUA. Apontado como a melhor opção no relatório preliminar da Aeronáutica, o Gripen NG, da sueca Saab, traz dois problemas insolúveis, do ponto de vista da Presidência. O primeiro é o fato de seu único motor ser fabricado pela americana GE, o que resultaria no mesmo risco de interferência do Pentágono em futuras operações comerciais. A segunda desvantagem diz respeito ao custo do Gripen, apontado como o mais barato no relatório preliminar da Aeronáutica. O Planalto pondera que as estimativas são ilusórias porque apenas 40% do projeto desse jato saiu do papel. "Esse caça não será, no final, necessariamente, o mais barato", afirmou um assessor de Lula.
  9. Certes Arpa, mais les achats récents de matériel neuf ne témoignent pas d'une volonté brésilienne de construire leur place de puissance régionale sur du matériel d'occasion.
  10. 14F

    [Rafale]

    eh bé mon drolle ! on est combien de Bordeaux (je suis du Haillan) à gringoner dans la souillarde ?
  11. @SKW Si Lula annule le marché, le Brésil se retrouve alors dans une situation difficile compte tenu de l'obsolescence de son parc d'avions de combat.....et quand on prétend à tenir un siège permanent au Conseil de Sécurité de l'ONU, il vaut mieux avoir de la force de frappe! Si les US peuvent se payer un scandale sur le marché de leurs ravitailleurs qui peut les amener à mettre en péril leurs OP , cela n'obère pas leur crédibilité sur le plan de leur puissance et de leur rang. Je ne crois pas que le Brésil ait les mêmes possibilités de se planter sans passer à coté de ses prétentions internationales et louper le coche de l'ONU....c'est d'ailleurs peut être tout simplement ce que cherchent les US: éliminer un adversaire potentiel dans leur jeu de Go en Amérique du Sud au delà de la "simple" ventes d'avions! (et coup double en mettant DA dans le doute)
  12. @ SKW je pense que l'annonce est pertinente du point de vue français ( C'est du Sarko tout craché) car elle repose sur la stratégie de "l'engagement / cohérence"; à savoir que si Lula dit publiquement une chose il lui devient difficile voire impossible de revenir en arriere sous peine de ne plus être crédible. Côté brésilien effectivement c'est peut-être maladroit de s'être engagé de la sorte, avec tentative de Jobim de montrer que Lula n'avait pas été si manipulé que cela....mais je crois que Lula est un homme politique trop habile pour se faire berner aussi facilement: s'il s'est commis à faire cette déclaration publique en faveur du Rafale en présence de Sarkozy, c'est qu'il avait avantage à précipiter les choses, par exemple pour presser la FAB qui faisait sans doute déjà de la résistance en rédigeant un "placard " de 30.000 pages (un bouquin de 3 metres d'épaisseur!!!) en trainant les pieds au maximum jusqu'aux élections par exemple. Je crois que Lula est un homme de parole, que cette intervention du 07/09 va dans le sens d'un rappel à l'ordre de qui fait quoi sur ce dossier et qu'il n'est pas dupe des "trainages de pieds" d'adversaires politiques..... Sauf surprise (et le plaidoyer de Sarko hier à Paris pour l'intégration du brésil au Conseil de Sécurité de l'ONU pousse dans ce sens), l'annonce du choix du rafale devrait être fait par Lula. Ensuite.....????
  13. @SKW C'est bien le soucis apporté par l'annonce anticipée du 07/09/2009; cela ressemble (et en tous cas les concurrents se sont rués sur ce détail), au "Fait du Prince", avec tentative maladroite d'éteindre le feu en déclarant en toute hâte que la compétition n'était pas finie, etc.... Bon maintenant, il est bien évident chacun reste sur sa ligne d'information/désinformation pour étayer ses arguments auprès du grand Public. Personnellement je vois mal comment la FAB peut mettre le Gripen devant compte tenu des surcouts inhérents aux développements de tels projets ( et d'ailleurs est-ce que juger le volet "prix d'acquisition et d'entretien" est une prérogative de la FAB ou bien il sont "hors sujet" sur ce qui leur a été demandé ?) et enfin et surtout les délais de mise à disposition dans les forces d'un avion qui n'en est qu'au stade de projet.
  14. Je ne parle pas portugais, mais il semble qu'il y ait différente versions (visions) des évaluations par la FAB; celle-là donne clairement (si j'ai tout bien compris) un avantage aux bi-moteurs et non par au Gripen. http://www.estadao.com.br/noticias/nacional,fab-entrega-parecer-sobre-cacas-que-agrada-ao-planalto,492448,0.htm FAB entrega parecer sobre caças que agrada ao Planalto AE - Agencia Estado Tamanho do texto? A A A A SÃO PAULO - O relatório final do Comando da Aeronáutica sobre o projeto FX-2, que envolve a compra de 36 caças e um negócio estimado em R$ 10 bilhões, agradou ao Palácio do Planalto. O documento indica que as aeronaves Rafale, da companhia francesa Dassault, e os F-18 Super Hornet, da norte-americana Boeing, contam com características técnicas e militares superiores aos Gripen NG, da sueca Saab. O Ministério da Defesa confirmou a entrega do parecer, que tem 390 páginas. Um colaborador direto do presidente Luiz Inácio Lula da Silva também teve acesso ao documento. O conteúdo do novo relatório - modificado por pressão do governo, que permite apontar o francês Rafale como o melhor - contrasta com a versão anterior, na qual a Aeronáutica hierarquizou os três concorrentes e apontou o Gripen NG no topo da lista. Ao caça Rafale, que é o preferido de Lula e do ministro da Defesa, Nelson Jobim, a Aeronáutica reservara o terceiro e último lugar, em função especialmente de seu custo mais elevado. A publicação dessa versão pelo jornal "Folha de S.Paulo" no início da semana irritou a Presidência, que avaliou o ato como uma pressão adicional da Força Aérea para fazer valer seus critérios na decisão final e o qualificou como nocivo à "segurança nacional". "Não acho bom que um relatório da Defesa transcenda ao público. Isso afeta a segurança nacional. Pode não trazer problemas hoje, mas eles podem ser mais visíveis no futuro", afirmou o colaborador de Lula, que teve acesso à versão final. O novo documento não traz uma hierarquia dos concorrentes, como o anterior. Mas expõe as vantagens dos caças Rafale e F-18 Super Hornet, como os fatos de serem projetos já construídos, testados e birreatores, enquanto os Gripen NG são monorreatores. As informações são do jornal O Estado de S. Paulo.
  15. A l'évidence, cette photo n'est pas celle du Rafale: il n'y a pas d'hélice ! :oops:
  16. La reponse du berger à la bergère Part 2 Cheer up ! Les echos reprennent l'info de l'AFP http://www.lesechos.fr/depeches/france/afp_00219547-vente-du-rafale-au-bresil--lula-decide-a-avoir-le-dernier-mot.htm Vente du Rafale au Brésil: Lula décidé à avoir le dernier mot [ 06/01/10 - 18H04 - AFP ] © AFP/Archives - Mousse © AFP/Archives - Mousse Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva est bien décidé à avoir le dernier mot pour l'achat d'avions de combat, et Paris reste confiant dans les chances du Rafale pour lequel le chef de l'Etat brésilien a déjà affirmé sa préférence en dépit des critiques des militaires. "La décision finale est toujours politique", a déclaré mercredi à Genève le ministre brésilien des Affaires étrangères Celso Amorim, interrogé sur l'appel d'offres du Brésil d'une valeur de plusieurs milliards de dollars pour 36 avions de combat multi-rôles. "La décision finale est toujours politique parce qu'elle est prise par des organes politiques", a expliqué M. Amorim. "Evidemment, on va étudier, prendre en compte ce qu'il y a dans les rapports" techniques, mais "c'est au ministre de la Défense, au président de la République de décider", a-t-il dit lors d'une rencontre avec des journalistes. "La décision sera prise par le président de la République, avec l'aide de son conseil de défense", a-t-il insisté. "Ce n'est pas une décision exclusivement militaire", a conclu le chef de la diplomatie brésilienne. Le Rafale de l'avionneur français Dassault est en lice avec le F/A-18 Super Hornet de Boeing et le Gripen NG de Saab. Invoquant le prix élevé de l'avion français, l'armée de l'air brésilienne préfère les chasseurs suédois et américain. Selon les conclusions d'un rapport de 30.000 pages de l'armée de l'air brésilienne (FAB) auxquelles le quotidien brésilien Folha de Sao Paulo assure avoir eu accès, "le facteur financier a été décisif pour placer le Gripen NG, encore en phase de projet, en première position (...) Il est le moins cher des trois concurrents". © AFP/Archives - Fabrice Coffrini © AFP/Archives - Fabrice Coffrini Selon le journal, "Saab offre le Gripen pour la moitié du prix du Rafale, soit quelque 70 millions de dollars, et l'heure de vol est quatre fois moins chère que celle du Rafale". Le ministre français de la Défense, Hervé Morin, a brocardé mercredi ces calculs, en comparant l'avion de chasse français à une Ferrari, et son concurrent suédois à une Volvo. "Le Rafale est le seul avion multi-missions au monde, c'est à dire le seul avion qui est capable d'être à la fois chargé de faire de la défense aérienne, chargé de faire de l'attaque au sol et qui peut faire de la reconnaissance", a poursuivi M. Morin. "Le Gripen n'est pas un avion multi-missions. Le Gripen est un avion qui ne vole pas, qui n'existe pas, qui est simplement dans les bureaux d'étude du constructeur", a-t-il encore ironisé. L'appareil français n'a jamais encore trouvé d'acheteur à l'étranger, mais le président Nicolas Sarkozy avait obtenu en septembre un accord de principe de son homologue brésilien en faveur du Rafale en raison des transferts de technologie promis par Paris. Dassault avait affirmé que si le Rafale était choisi par Brasilia, les six premiers appareils seraient construits en France et les 30 autres assemblés au Brésil. Le rapport de l'armée de l'air brésilienne, plusieurs fois reporté, est technique et consultatif. Néanmoins, selon Folha de Sao Paulo, il va provoquer un nouveau bras-de-fer entre Lula et le commandement de la force aérienne. La présidence française a refusé de commenter les informations venues du Brésil, se déclarant "sereine" sur l'issue de l'appel d'offres et les chances du chasseur français. Par Denis ROUSSEAU
  17. La réponse du berger à la bergère.................. http://www.air-cosmos.com/site/afp.php?Id=100106155113.4403uty1.xml Vente du Rafale au Brésil: Lula décidé à avoir le dernier mot GENÈVE, 6 jan 2010 (AFP) Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva est bien décidé à avoir le dernier mot pour l'achat d'avions de combat, et Paris reste confiant dans les chances du Rafale pour lequel le chef de l'Etat brésilien a déjà affirmé sa préférence en dépit des critiques des militaires. © 2010 AFP
  18. 14F

    [Rafale]

    moi je suis assez d'accord avec Pascal; pour le coup je trouve Dare 2 beaucoup plus factuel que d'habitude et un Jackoniko simplement cantonné, réduit à l'insulte et a essayer de foutre la m...de avec les américains, puisqu'il n'a plus aucun autre argument.
  19. 14F

    [Rafale]

    http://secretdefense.blogs.liberation.fr/ 18/12/2009 "Carton plein" pour le Rafale, lors d'exercices aux Emirats Raf La participation de six avions de combat Rafale F3 au récent Air Tactical Leadership Course (ATLC) qui s'est déroulé aux Emirats arabes unis du 15 novembre au 9 décembre a été "un succès total". "Nous avons fait carton plein" assure le lieutenant-colonel Fabrice Grandclaudon, commandant de l'escadron 1/7 Provence (Saint-Dizier). La participation à ce grand exercice international était très importante pour la France alors que les négociations pour la vente de 60 Rafale aux EAU se poursuivent. Clairement, un bon point a été marqué par les Français auprès de leurs collègues émiriens. D'autant que la disponibilité des Rafale a été "exemplaire" : ils ont pû participer à tous les exercices à raison de deux patrouilles de quatre avions par jour, depuis la base d'Al Dhafra Le "plateau" réuni pour cet ATLP était impressionnant : F-16 C/D block 60 et Mirage 2000-9 (Emirats), F-16 MLU (Jordanie), F-7 [une version modernisée du Mig-21] (Pakistan), Typhoon [Eurofighter] (Royaume-Uni) et F-16 CJ et F-22 (Etats-Unis). Plus des Awacs et des tankers. L'exercice consiste à simuler des raids importants, jusqu'à quarante avions, dans "des missions réalistes représentatives d'un conflit de haute intensité". Les appareils doivent faire face à une oppositon aérienne et sol-air. Au plan du combat aérien, son optronique secteur frontal (OSF) a permis aux Rafale d'identifier visuelement des cibles jusqu'à 30/40 kilomètres, alors que l'identification habituelle en défense aérienne se fait entre trois et cinq kilomètres. En matière de guerre électronique, les Rafales ont détecté des menaces sol-air que les F-16 CJ américains, dont c'est la vocation principale, n'avaient pas vu. Un Rafale a pu simuler le tir de six munitions sol-air (A2SM) sur 6 objectifs différents (programmés) à une distance de 20 à 40 kilomètres, puis tirer trois missiles air-air Mica, le tout en une minute - ce qui témoigne de la polyvalence de l'avion. Lors d'affrontements air-air, le Rafale a "mis des tôles" aux Typhoons de la Royal Air Force, assure le lieutenant-colonel Grandclaudon. En version dégradée, à quatre contre quatre, les Rafale ont réalisé des scores de 4 à 0 et de 3 à 0. L'avion de combat français s'est également frotté au F-22, le chasseur le plus moderne de l'USAF. Au cours d'une rencontre, ils se sont affrontés à six reprises, le F-22 ne mettant qu'un seul coup au but. Rédigé le 18/12/2009 à 05:06 |
  20. http://www.lesechos.fr/info/aero/afp_00210153-airbus-a400m-le-premier-vol-est-prevu-vendredi-matin.htm Airbus A400M : le premier vol est prévu vendredi matin [ 09/12/09 - 10H23 - AFP ] Le premier vol de l'avion de transport militaire Airbus A400M est prévu vendredi matin à Séville (Espagne), a-t-on appris mercredi auprès du groupe européen EADS. "Le décollage est prévu à 10H00" environ (09H00 GMT) de Séville, dans le sud de l'Espagne, a indiqué à l'AFP un porte-parole d'EADS, la maison-mère d'Airbus. Ce premier vol, qui sera effectué avec près d'un an et demi de retard, devait avoir lieu durant la semaine, avait déjà annoncé Airbus Military. Mais la date précise devait dépendre de la progression des essais au sol et des conditions météorologiques. Le premier vol doit marquer une étape importante dans ce programme de 20 milliards d'euros qui a été marqué par d'importants retards. Airbus avait lancé l'A400M en signant un contrat en 2003 avec sept pays (Allemagne, Espagne, France, Royaume-Uni, Turquie, Belgique et Luxembourg) pour 180 appareils.
  21. 14F

    Rafale en Grece?

    Avec la situation financière catastrophique en Grèce, il n'y aura aucun achat militaire d'envergure avant longtemps; donc pas de Rafale, d'EF ou FREM. Je ne vois comment le moindre gouvernement endetterait encore plus le pays qui ne se relève toujours pas des couts des JO d'Athènes, sans risquer l'émeute générale.
  22. Croyez-vous à cette hypothèse qui défavoriserait le SH au brésil ? http://www.brazzilmag.com/content/view/11511/ According to a report on the Sunday edition of daily Correio Braziliense, the possible purchase of Russian anti-aircraft batteries for the Brazilian Army could influence Brazilian negotiations for the acquisition of US manufactured fighter planes. A Russian delegation met last month with the high command of the Brazilian army to advance negotiations for the purchase of a ground-air defense system Tor.M23, similar to that sold by Moscow to the Iranian regime. The system was specially developed by the Russians to counter the possible attacks of the US F-18 Super Hornet fighter bombers, manufactured by Boeing. Sources consulted by Correio Braziliense consider improbable that if Brazil purchases the Russian ground-air defense system, United States would accept to sell attack aircrafts with all its technological secrets included. ou bien celle là ? http://www.worldpoliticsreview.com/blog/show/4764 Brazil's possible purchase of Russian Tor air-defense missile systems might rule out the sale to Brasilia of U.S. F18s, which the Tor system is in part designed to target. This could be a convenient way for Brazil -- which had already expressed its preference for the French-made Rafale before completing its official military review of the sale -- to avoid any future lawsuits over the aircraft purchase.
  23. 14F

    [Rafale]

    Je ne savais pas trop bien au mettre ce lien.... http://www.capital.fr/bourse/valeur-du-jour/thales-les-autorites-poussent-a-l-affirmation-d-un-leader-mondial-457559 Le 08/12/2009 à 08:14 - Mis à jour le 08/12/2009 à 08:17 Thales : les autorités poussent à l'affirmation d'un leader mondial A quelques jours de la présentation du plan stratégique de Thales 33.87 | -0.38% | 07/12/2009 - 17h35 © Cours - Actualités | Consensus | Société Conseil Premium Ajouter à la liste des valeurs Ajouter au portefeuille Créer une alerte Thales (HO 33.87 -0.38%) (le nouveau dirigeant Luc Vigneron présentera son plan de marche vendredi), les discussions avec Safran semblent sur le point de s'accélérer. Selon La Tribune, les deux groupes négocient un vaste échange d'actifs, sous l'égide de l'Elysée et de la Direction générale pour l'armement du ministère de la défense (le principal donneur d'ordre). Ceci "pour parvenir à créer des champions français à l'international et mettre un terme à la compétition entre les deux acteurs", rapporte le quotidien. Dans cette perspective, nous renouvelons notre conseil d'achat sur Thales. La nouvelle répartition des rôles accorderait à Thales toute l'optronique (instrumentation militaire basée sur les techniques optiques et électroniques les plus avancées) des deux groupes notamment les drones tactiques, les capteurs, les systèmes de guidage et de navigation etc. Safran récupérerait, outre la génération électrique, tout ce qui concerne l'intégration des commandes de vol de Thales et toute la biométrie, indique La Tribune. Les calculateurs embarqués, dont celui du Rafale, représenteraient le seul point d'achoppement : Thales refuserait de s'en défaire à ce stade. Mais, la pression de la DGA qui "souhaite tellement le succès de cette opération qu'elle a menacé de suspendre tous les crédits d'étude s'ils rechignent à la finaliser"' devrait inciter les parties à résoudre au plus vite les derniers détails. Un projet de lettre d'intention pourrait être soumis aux conseils d'administration des deux groupes avant la fin de l'année. Ce projet, largement pressenti, est de nature à renforcer la cohérence industrielle des activités. Par ailleurs, la présentation que donnera Thales vendredi devrait être l'occasion d'une mise à jour des objectifs d'économies.
  24. 14F

    Drone aérien

    L'US Air Force dévoile son drone secret : c'est un RQ-170 Sentinel ! http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2009/12/lus-air-force-d%C3%A9voile-son-drone-secret-cest-un-rq-170-sentinel-.html La photo d'un drone secret, publiée mardi sur ce blog, à faire le tour du monde des passionnés d'aviation. Le magazine américain Aviation Week a fini par obtenir hier soir cette information auprès de l'US Air Force : ce drone est un RQ 170 Sentinel de Lockheed-Martin qui opère à partir de Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan. L'USAF reconnait "développer un drone furtif pour fournir des capacités de reconnaissance et de surveillance aux forces déployées". Le RQ-170 est mis en oeuvre par le 30ème escadron de reconnaissance de Tonopah Test Range, dans le Nevada. Ce programme est ce que les spécialistes appellent un Skunk Work, l'un des programmes secrets de la firme Lockheed. Cet engin avait été observé, de loin et dans de mauvaises conditions, en 2007. La designation RQ signifie Reconnaissance ® et Drone (Q). La Sentinel ne semble donc pas être armé (indicatif M) comme le sont les Predator ou Reaper. Son envergure serait d'une vingtaine de mètres. Ses formes en font, comme le reconnait l'USAF, un engin furtif. Quel intérêt d'utiliser un appareil discret au dessus de l'Afghanistan ? A priori aucun, dans la mesure où les insurgés ne possèdent aucun système de détection radar et de capacités d'interception d'appareils volant à haute altitude. Il est donc probable qu'il soit destiné à d'autres théâtres d'opérations à partir de Kandahar. Regarder une carte : les pays intéressants ne manquent pas dans la région...