14F

Members
  • Content Count

    200
  • Joined

  • Last visited

    Never

Everything posted by 14F

  1. 14F

    Eurofighter

    Le consortium EuroFighter super optimiste pour l'avenir de son zinc à l'Export. http://www.eleconomista.es/empresas-finanzas/noticias/1750559/12/09/Eurofighter-puja-por-fabricar-en-Espana-140-cazas-y-proteger-22000-empleos.html Eurofighter puja por fabricar en España 140 cazabombarderos Miguel Ángel Gavira Getafe coordina una campaña de exportación en Corea del Sur que puede reportar 8.000 millones. El consorcio quiere aprovechar la experiencia de EADS Casa para abrir mercado en Latinoamérica España será uno de los cuatro pilares en los que Eurofighter sustentará su ambiciosa campaña de exportación. Una vez que ya ha abastecido a los Ejércitos de los países miembros del consorcio, el fabricante de cazabombarderos ha responsabilizado a su filial con sede en Getafe de la campaña de venta de aviones en Corea del Sur. En una entrevista con elEconomista, el consejero delegado del grupo europeo de defensa, Enzo Casolini, asegura que "España liderará estas conversaciones y si se consigue el contrato, los aviones se ensamblarán en la planta de Getafe". Corea del Sur se plantea comprar 50 aparatos en una primera fase, pero sus necesidades futuras son entre 100 y 140 cazas, por lo que el contrato total, incluyendo soporte logístico y mantenimiento, superaría los 8.000 millones de euros (unos 60 millones de euros por aparato). 22.000 puestos de trabajo Casolini, que recibió amablemente por primera vez a un medio español en la sede de Eurofighter en Munich, asegura que para la compañía "es muy importante mantener el empleo en los países en los que está presente y este contrato ayudaría. En el caso de España, 22.000 empleados dependen de este programa. Y buena parte de ellos son ingenieros de alta cualificación", añade el gestor italiano de Eurofighter, que ejerce como consejero delegado desde el pasado mayo. Hasta el momento, la factoría de Getafe había ensamblado todos los cazas que había encargado el Ejército del Aire español (87 unidades) y fabricado el ala derecha de todos los Eurofighter del programa. El consorcio europeo -que tiene como principales accionistas a EADS, EADS Casa, BAE Systems y Alenia- también quiere aprovechar la experiencia que EADS Casa ha adquirido en el mercado latinoamericano con aviones de transporte militar como el CN-235 o el C-295 para intentar captar clientes, aunque reconoce que es un área complicada. "En Latinoamérica no hay mercado. Brasil ya optó por los aviones franceses de Dassault (Rafale). Por el momento es difícil, aunque podría haber alguna posibilidad de negocio en Chile", comenta esperanzado. Precisamente, el modelo francés a la hora de vender sus cazas es el que quiere aplicar Eurofighter en sus campañas de exportación, que comenzaron con buen pie cuando Austria adquirió 15 aviones por 1.700 millones de euros y se convirtió en el primer cliente externo. "Para los programas de exportación necesitamos el soporte político de las naciones miembros. Al igual que está haciendo, por ejemplo, Nicolas Sarkozy, con su industria de defensa, apoyando al caza Rafale en Latinoamérica", matiza. Optimistas Y es que en Eurofighter son optimistas. Se calcula que el mercado potencial de cazas en todo el mundo es de 800 unidades "y estamos convencidos que, como mínimo, entre 250 y 300 pedidos serán para Eurofighter", estima Casolini. Paralelamente a las negociaciones de Eurofighter España con Corea del Sur, Eurofighter Alemania está haciendo lo propio con India, que ha pedido de momento 126 aparatos, pero que podría incrementar el contrato en el futuro a 250 ó 300 cazabombarderos. Estas campañas de exportación tendrán una configuración similar a la Tercera Fase A del programa inicial de Eurofighter, que incluye el sistema electrónico e-scan o los misiles Meteor. La gran ventaja respecto a otros programas es que "los clientes podrán integrar su propio sistema de armamento". Las nuevas campañas de exportación no afectarán a la estructura societaria de la compañía, en la que EADS Casa controla el 13 por ciento. Lo que si hará Eurofighter es crear una sociedad en cada país donde se quiera vender el producto, pero la central seguirá estando en Munich y coordinará y dará soporte a todo el programa. "Los accionistas de la compañía tendrán una reunión a mediados de diciembre para fijar la estrategia definitiva de exportación", añade el consejero delegado del grupo. Casolini nos deja con un sueño: ser capaces de aterrizar en el mercado norteamericano. ¿En Estados Unidos?, imposible. "Pero tenemos posibilidades de entrar en Canadá".
  2. Y a 'il quelqu'un qui a un compte sur Tactical report ? http://tacticalreport.com/view_news/Kuwait:_Sheikh_Jaber_Al-Mubarak_KAF_and_the_F-18_Super_Hornet/944 The Kuwaiti Air Force (KAF) is said to be showing dissatisfaction with how the talks with the Americans on the F-18 Super Hornet continue. The following 363-word report sheds light on the subject and tells whether Kuwaiti Defence Minister Sheikh Jaber Al-Mubarak is showing the same dissatisfaction. It also tells what about the Rafale option.
  3. 14F

    [Rafale]

    On lorgne à nouveau vers la Grece. Cela permettra sans doutes aux pilotes grecs de se confronter en vraie grandeur avec le F3 http://web.ana-mpa.gr/anafrench/articleview1.php?id=9427 Le "Charles de Gaulle" a mouillé au large du Pirée jeudi L'excellent niveau de la coordination et de la conduite des manœuvres communes du Groupe aéronaval avec les unités de la Marine nationale grecque et de l'Armée de l'air grecque a été salué lors d'une conférence de presse jeudi soir à bord du porte-avions par le contre-amiral, Jean-Louis Kérignard, commandant de la Force aéromaritime de Réaction rapide, et du capitaine de vaisseau, Jean-Philippe Rolland, commandant le Charles de Gaulle. Une mention spéciale a été faite aux capacités opérationnelles des pilotes de l'aviation grecque.
  4. 14F

    L'Inde

    L’Inde immobilise ses Sukhoi Su-30 http://www.aerocontact.com/actualite_aeronautique_spatiale/ac-l-inde-immobilise-ses-sukhoi-su-30~09201.html "L’armée indienne veut effectuer des inspections de vérification avant de remettre ses pilotes de chasse dans ses Sukhoi. Elle a donc cloué au sol toute sa flotte de Su-30MK1 le 2 décembre. Cela représente l’immobilisation d’une centaine d’appareils. Cette décision fait suite à l’accident survenu le 30 novembre. L’armée a perdu l’un de ses Su-30MK1 durant un entraînement de routine. Les deux pilotes ont pu s’éjecter de l’appareil. Un feu dans les réacteurs pourrait être la cause de sa perte. Il était le second à subir un accident cette année. Le 30 avril, un autre appareil s’était écrasé, entraînant l’immobilisation de la flotte durant trois semaines. L’armée indienne soupçonne un dysfonctionnement dans le système de commandes de vol électriques. Cette fois, les appareils multirôles devraient reprendre du service jeudi ou vendredi." Ils interdisent de vol pendant quatre jours. Cela suffit pour analyser/prendre une décision?
  5. 14F

    L'Inde

    C'est bien ce que je croyais également
  6. 14F

    L'Inde

    La mise à niveau des 2000 indiens. http://www.lesechos.fr/info/aero/020246977138-thales-la-negociation-du-contrat-de-modernisation-de-la-.htm Thales. La négociation du contrat de modernisation de la... [ 02/12/09 ] Thales. La négociation du contrat de modernisation de la cinquantaine de Mirage 2000 indiens, pour lequel Thales assure la position de chef de file, est entrée dans sa phase finale, a-t-on appris de source proche du dossier. Les discussions portent désormais sur la rédaction de certaines clauses particulières et sur le prix. Evalué à 1,2 milliard d'euros, le contrat porte essentiellement sur la refonte de l'électronique des avions de combat.
  7. L'évaluation des FAB a forcément du se terminer par la désignation d'un vainqueur.....qui n'est pas le Rafale. Sinon, il est bien évident que les politiques dont Jobim auraient sauté sur l'occasion en disant: " ah, ça tombe bien, notre conclusion est la même, disons-le au monde entier !". Là on n'a pas ça, on a un verdict à la Jacques Martin dans l'École de Fans ou tout le monde gagnait au final; cela signifie bien qu'on ne demande pas aux FAB de mentir en déclarant le Rafale vainqueur s'ils ne sont pas d'accord, mais plutôt de la mettre en sourdine en ne produisant pas une décision contradictoire aux intérêts politiques. Rien de bien surprenant ou scandaleux dans ce type d'achats stratégiques ou tout ce qui évaluation technique par des forces armées ou par de cohortes d'industriels ne servent que de contre-feu pour avoir un semblant de décision collégiale, multi-critères, choix qui au final de toutes façons est la prérogative/responsabilité des politiques. Cela sert surtout à mettre la pression financière dans les négociations sur celui qui est le mieux pressenti pour emporter le marché. Dans le cas du Brésil, tout était sans-doute écrit de longue date, sauf que le calendrier a été chamboulé par les JO en ligne de mire avec un point d'orgue en septembre. Pour bien marquer le contenu des accords en coulisse on a surement dit: "tu déclares le Rafale grand favori, et moi, officiellement je fait campagne pour ton pays pour les JO; ensuite nous continuons les négociations techniques/financières, on laisse passer le choix du Comité Olympique, je te soutiens dans tes volontés d'inscrire le Brésil comme leader en Amérique du Sud sur les sujets que tu veux développer, je me déplace à Manaus pour appuyer ta réunion, et après nous sommes quittes: tu déclares le Rafale vainqueur final en décembre et c'est Noël pour tout le monde ! Ok ?"
  8. http://www.lesechos.fr/info/aero/afp_00205392-airbus-prevoit-le-1er-vol-de-l-a400m-dans-la-semaine-du-7-au-13-decembre.htm Airbus prévoit le 1er vol de l'A400M dans la semaine du 7 au 13 décembre [ 27/11/09 - 16H00 - AFP ] L'avionneur européen Airbus a annoncé vendredi prévoir un premier vol de son avion de transport militaire A400M dans la semaine du 7 au 13 décembre "si le temps le permet". "Les essais au sol du premier A400M progressent de manière satisfaisante, ce qui nous permet dorénavant d'anticiper un premier vol dans la semaine 50 (7 au 13 décembre, ndlr), si le temps le permet", a indiqué le directeur d'Airbus Military, Domingo Ureña, dans une lettre à la presse. L'appareil, qui aurait dû voler à l'été 2008 mais a été confronté à des problèmes de développement, notamment liés à sa motorisation, volerait ainsi avec près d'un an et demi de retard. Les livraisons aux armées sont quant à elle retardées d'au moins trois ans et n'interviendront pas avant 2012 au plus tôt. Airbus avait lancé le programme A400M en signant un contrat de 20 milliards d'euros en mai 2003 avec sept pays européens (Allemagne, Espagne, France, Royaume-Uni, Turquie, Belgique et Luxembourg) pour 180 appareils. La maison mère d'Airbus, EADS, renégocie actuellement un contrat avec les pays clients, excédés par les retards du programme
  9. Flip-Flop !!! Sarko ne communique rien cette fois-ci de son entrevues avec Lula sur le sujet du Rafale (si j'ai tout bien compris cet article en portugais) http://portalexame.abril.com.br/economia/sarkozy-nao-consegue-compromisso-compra-515276.html
  10. 14F

    [Rafale]

    Oui, sept émirats au total je crois
  11. C'est pour demain :O http://www.lesechos.fr/info/aero/020236414936-avions-de-combat-l-armee-bresilienne-pourrait-prendre-position-jeudi.htm Avions de combat : l'armée brésilienne pourrait prendre position jeudi [ 25/11/09 ] Le haut commandement de l'armée de l'air brésilienne doit se réunir jeudi à Brasilia, jour du sommet des pays amazoniens à Manaus, avec la participation attendue des présidents Lula et Sarkozy. Les militaires pourraient à cette occasion rendre leur rapport d'évaluation des trois constructeurs en compétition pour l'achat de 36 avions de combat : Dassault avec son Rafale, Boeing et son F18 « Super Hornet », et Saab qui pousse son Gripen de nouvelle génération. L'avion français fait pour l'instant figure de favori. Une fois le rapport rendu, le conseil de défense brésilien doit rendre un avis consultatif, la décision finale revenant au président Lula. Celle-ci est attendue pour mi-décembre au plus tard.
  12. 14F

    Le F-35

    Exclusive: U.S. to withhold F-35 fighter software codes http://www.reuters.com/article/newsOne/idUSTRE5AN4JX20091124
  13. 14F

    Le F-35

    Si ce n'est pas facile pour le Rafale, ce n'est pas bien mieux ailleurs. Des pays ont reporté leurs commandes de F-35, selon le Pentagone http://www.aerocontact.com/actualite_aeronautique_spatiale/ac-des-pays-ont-reporte-leurs-commandes-de-f-35-selon-le-pentagone~09156.html
  14. 14F

    [Rafale]

    Tiens tiens ! Indian Navy keen on buying newer generation aircraft New Delhi: The Indian Navy has floated a Request for Information (RFI) for a newer generation of aircraft which can operate from the two indigenous aircraft carriers it will commission over the next 10 years http://news.in.msn.com/national/article.aspx?cp-documentid=3441152
  15. 14F

    Eurofighter

    c'est vrai que l'abandon par les principaux acheteurs, ça donne vachement envie d'en acheter ! et ça rassure un max pour les upgrades des vingt à trente prochaines années! En résumé, on a sur les dernieres marches de l'échafaud : Un Gripen NG qui s'il n'est pas vendu à l'export est mort-né, un Typhoon déshérité par ses géniteurs ! Ils vont bien se tirer la bourre sur les marchés c'est vrai. Bon il restera toujours le Rafale qui lui est assuré (heu, finalement je ne sais plus trop) de continuer sa vie sans concurrence européenne; pour les US/UK, qui voulaient la mort du Rafale, c'est pas l'histoire de l'arroseur arrosé ? :lol: Bloody French !
  16. Les EAU négocient avec DA depuis combien de temps sur ce dossier ? Croyez-vous qu'ils s'aventureraient à monter une joint venture (et risquer l'argent qui va avec) avec Safran s'il n'avaient pas l'intention de développer des moteurs,dont sans doute celui du Rafale qu'ils veulent acheter ? S'il y a une intention des EAU, elle n'est surement pas hostile vs le Rafale: les EAU sont d'habiles négociateurs, exigeants, et esthètes; ils veulent le meilleur, ont l'argent, et au passage s'ils peuvent développer des affaires futures ils ne se privent pas. Ils on déjà la meilleure version du Mirage 2000, la meilleure version du F-16, que cherchent-ils ? A mon avis ils souhaitent acquérir le meilleur chasseur (le F-22) et le meilleur chasseur omni-rôle (le Rafale), et montrer dans un exercice que cet assemblage a le meilleur niveau opérationnel. Le F-22 a été développé comme un pur chasseur de supériorité aérienne: le résultat est probant,car aucun autre chasseur n'est à son niveau. les US ont fait une extension vers de A2G pour justifier le cout prohibitif. Le Rafale a été développé comme chasseur omni-rôles et il est le meilleur de sa génération: il reste donc à le prouver . Qui dit omni-rôle dit capable d'être presque le meilleur en A2A et A2G: pas question d'imaginer que le Rafale puisse mettre la déculottée au F-22, ils ne jouent pas dans la même catégorie, et sincèrement cela serait une (excellente) surprise s'il était capable de rivaliser avec le F-22 dans ce domaine. En revanche dans A2G le Typhoon a certainement une bonne longueur de retard sur le Rafale, donc il n'est pas complémentaire au F-22, alors que le Rafale oui. Je pense que l'ATLC permettra de ou sert à promouvoir l'idée que le couple Rafale en A2G plus une bonne capacité en A2A, protégé par un F-22 surdoué en A2A, est LA combinaison de la "Mort qui tue" tout (iranien ?) qui voudrait s'y frotter. Ensuite, lorsque les EAU auront prouvé que le Rafale est une excellente acquisition, ils pourront beaucoup plus facilement participer à la vente autour d'eux (Koweït, Libye,...). Tant pis pour le Typhoon, qui sera reconnu comme un bon chasseur, certes qualitativement en dessous du F-22 en A2A mais moins cher, et un cran en dessous du Rafale en A2G maist peut-être un peu supérieur en A2A..... bref un faire-valoir de "ce couple béni" F-22/Rafale. Bref cela sera un "happy ending" pour ce Rafale qui peine à s'exporter, et pour ce F-22 qui devra de toutes manières l'être un jour sous peine de disparaitre. Si cela peut être fait avec des partenaires "stratégique" présents sur place avec leurs bases militaires, c'est plus facile pour les uns comme les autres. Donc le Rafale ne gagnera pas contre le F-22 dans une lutte face à face mais montrera son extraordinaire capacité en swing-role. Voilà c'était juste une pensée positive . Cheer Up ! nb: Avez-vous noté l'absence du Gripen dans ce débat de Poids Lourds ? Pour des acheteurs aussi exigeants que les EAU, cela montre clairement qu'il ne joue pas dans la même catégorie que les F-22, Rafale, Typhoon.
  17. http://www.flightglobal.com/articles/2009/11/17/335014/dubai-09-dassault-says-uae-decision-on-rafale-fighters-not.html Dubai 09: Dassault says UAE decision on Rafale fighters not close By Siva Govindasamy Discussions are ongoing between Dassault Aviation and the United Arab Emirates on the possible sale of 60 Rafale fighters, with the company unable to say if a contract will be signed in the near term. "It takes time, we are still discussing. This is not us making the schedule, it is the customer making the schedule. The specifications, timing, are all still being discussed," says Eric Trappier, executive vice-president international business at Dassault Aviation. "Usually, here in the UAE, they have their own pace. We will follow that." Trappier, however, says that there is no link between a deal for the Rafale fighters and the UAE's request for the French government to take off its hands 63 Dassault Mirage 2000 fighters that they will replace. © Dassault Earlier this week, a senior UAE official said that the French government "needs to find a solution for the Mirage 2000 in order for the UAE to be able to purchase the Rafale", with neighbouring Oman or eastern European nations possible buyers of the fighter. "The Rafale deal does not depend on the return of the Mirage fighters," says Trappier. "We do not have any details on what is happening with that, but those are two separate issues."
  18. http://www.challenges.fr/actualites/moyen_orient/20091117.CHA9109/les_coulisses_du_salon_aeronautique_de_dubai.html 13h45 - MBDA s'arrime au Rafale Un petit tour chez le missilier européen MBDA. Le patron Antoine Bouvier ne tourne pas autour du pot: cette année est celle du Rafale. "On est très matures sur les discussions techniques avec les Emiratis", assure Bouvier. Traduction: un accord est à portée de main. Et même s'il se refuse à le confirmer, MBDA pourrait y apporter sa contribution en offrant aux Emiratis le missile Meteor, missile air-air longue portée dernier cri. L'affaire est symbolique: bien au-delà de Dassault, le contrat se jouera aussi sur les partenaires, mis à rude contribution par un client émirati très exigeant: outre MBDA, Snecma devrait développer une version du moteur M88 du Rafale à plus forte poussée, et Thales un radar plus performant que le RBE2 actuel. C'est loin d'être un détail: le groupe d'électronique de défense "génère 25% de la valeur ajoutée de l'avion , pointe un proche du GIE Rafale. Les équipements sont difficiles à développer sur le coup, mais ce sera un atout pour les autres campagnes export." Le Brésil, mais aussi le Koweit, avec lequel les discussions avancent.
  19. 14F

    [Rafale]

    Dubai 09: Face the facts with Safran's Marc Ventre http://www.flightglobal.com/articles/2009/11/17/334856/dubai-09-face-the-facts-with-safrans-marc-ventre.html Will you develop a more powerful version of the M88 engine for the Rafale, to boost the fighter's chances in the export market? If so, how will this be funded? The UAE wants to have a higher thrust engine. Technically speaking, during the course of the development of this engine we have demonstrated the capability of this level of thrust, and we've taken steps to be in a position to develop and deliver this engine according to the requirements of the UAE. The funding is part of the commercial discussion and I cannot comment on that. Have you held any discussions with Kuwait regarding engines for a possible Rafale export deal? No, not yet. I think it's too early.
  20. Sauf que le Brésil est un spécialiste des "soap opéras" et que le feuilleton " Amour, Gloire et Chasseurs " est loin de nous avoir livré tous ses rebondissements ! Entre la "désignation du vainqueur selon la FAB", "le vaiqueur selon Lula", la "négociation finale", la "dernière négociation", la "dernière négociation après la dernière", les "élections présidentielles", " la suspicion sur légitimité de la signature de Lula" et j'en passe et des meilleures, les scénaristes/lobbyistes ont du pain sur la planche. J'en frémis d'avance, vivement l'épisode suivant, et on n'a pas fini de ne pas dormir......! :lol:
  21. http://www.latribune.fr/entreprises/industrie/aeronautique-defense/20091116trib000443776/la-france-vise-une-signature-au-printemps-pour-la-vente-du-rafale-aux-emirats.html La signature pour la vente du Rafale aux Emirats devrait précéder celle avec le Brésil. RAFALE De sources concordantes, Paris vise la fin des négociations pour la vente de 60 Rafale avec les Emirats arabes unis (EAU) au début du printemps de 2010. ''Au plus tôt fin mars si tout se passe bien, sinon au printemps'', expliquent plusieurs sources à La Tribune. Un succès à l'export qui en appelle un autre dans la foulée au Brésil, où cette fois-ci Paris table sur une signature du contrat de vente de 36 Rafale aux alentours de la fin mai 2010. Deux commandes à l'export qui vont permettre à la France de réaliser 9 milliards d'euros environ de commandes militaires en 2010, selon des sources proches du dossier, contre une prévision de plus de 7 milliards en 2009
  22. 14F

    [Rafale]

    http://www.defpro.com/news/details/11252/ Safran Group and Baynuna Group sign two partnerships at Dubai Airshow 17:27 GMT, November 15, 2009 Dubai, UAE | In the perspective of taking an active role in the development of cutting-edge technologies in the United Arab Emirates, the Safran group signed today two joint venture agreements with a significant UAE partner, the Baynuna group: * "Snecbat Engine Technologies", a joint-venture between Snecma (Safran group) and Baynuna Aviation Technology * "Sagembat Defense", a joint-venture between Sagem (Safran group) and Baynuna Aviation Technology Snecma Chairman and CEO Philippe Petitcolin, Sagem Chairman and CEO Jean-Lin Fournereaux, and Baynuna Aviation Technology Chairman Khalid Abdullah Al Bu-Ainnain signed at the Dubai Airshow the Memorandums of Association (LLC) for the establishment of the two joint-ventures, in a ceremony attended by Jean-Paul Herteman, CEO of Safran, and other high level Safran representatives. Based in Abu Dhabi, these joint ventures are dedicated partnerships committed to developing high-tech aero-engine solutions (Snecbat Engine Technologies) and advanced defense technologies and solutions (Sagembat Defense) for the United Arab Emirates, the GCC and MENA region. Snecbat and Sagembat will also develop state-of-the-art skills and high-tech expertise to support the UAE’s increased independence in advanced aviation and defense systems. Snecbat will provide manufacturing capabilities and long-term support services for both Snecma and the UAE Air Force and Air Defense. In particular, it will deploy logistic support services for the current M53-P2 fleet, as well as other fleets, to ensure optimum serviceability and operability. This agreement reflects Snecma’s solid commitment to bolstering collaboration with the UAE partners on major military aviation programs, and represents a large step forward in the development of a center of aeronautical expertise in the UAE. Sagembat Defense will deploy strong industrial capabilities in R&D and high volume manufacturing, in order to offer the highest service in developing, delivering and supporting military high-tech products to the UAE Air Force & Air Defense. Such capabilities will allow UAE access to cutting edge military aviation technologies, especially in smart weapons, and will widen the spectrum of activities where the UAE industrial leadership in advanced aerospace systems will benefit to the whole Gulf and MENA region.
  23. http://www.lesechos.fr/info/aero/afp_00201394-emirats-la-vente-du-rafale-avance-dit-herve-morin.htm Emirats : la vente du Rafale avance, dit Hervé Morin [ 15/11/09 - 11H17 - AFP ] Le ministre français de la Défense, Hervé Morin, a estimé dimanche que les négociations sur la vente aux Emirats arabes unis de l'avion de combat Rafale fabriqué par Dassault avançaient "à un bon rythme", lors d'un point de presse au Salon aéronautique de Dubaï. "Je trouve que ça avance à un bon rythme. On se parle en disant qu'il y a tel ou tel problème, dans un climat de confiance absolu", a dit M. Morin, devant la presse française. La vente du Rafale aux Emirats arabes unis avait été évoquée samedi lors d'un entretien entre M. Morin et cheikh Mohamed Ben Zayed Al-Nahyane, prince héritier de l'émirat d'Abou Dhabi et commandant en chef adjoint des forces armées émiraties. Dès 2008, les Emiratis avaient fait savoir qu'ils envisageaient "sérieusement" de remplacer leurs 60 Mirage 2000 par l'avion de combat de Dassault. Depuis, les discussions continuent. "Acheter un système d'arme pour 30 à 40 ans, c'est un système où vous devez intégrer les offsets (transferts industriels, ndlr), les transferts de technologie, la maintenance, les armements, le radar, la motorisation et la formation des pilotes. Ce sont des négociations longues", a souligné M. Morin
  24. Se tirer dessus comme des cowboys aux US,c'est historique. Dernier exemple, les ravitailleurs qui font l'objet d'un méga lobbying entre l'état de Washington (Boeing) et Alabama (Eads)
  25. 14F

    [Rafale]

    Un nouveau pays intéressé par le Rafale ! Trop fort le Rafale ! http://www.lepoint.fr/bourse/2009-11-12/herve-morin-approuve-la-commande-de-60-rafale-a-dassault/2037/0/394501 Publié le 12/11/2009 à 17:40 AFP Hervé Morin approuve la commande de 60 Rafale à Dassault Le ministre de la Défense Hervé Morin a approuvé jeudi une commande de 60 avions de combat Rafale pour la Marine et l'armée de l'Air à l'avionneur Dassault, a annoncé le ministère dans un communiqué. et dans AeroContact : http://www.aerocontact.com/actualite_aeronautique_spatiale/cp-commande-de-60-rafale~02454.html