Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

jackjack

Members
  • Posts

    481
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Pays
    Australia

Recent Profile Visitors

1,239 profile views

jackjack's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

  • One Year In Rare
  • One Month Later Rare
  • Week One Done Rare

Recent Badges

457

Reputation

  1. J'ai déjà critiqué la façon dont l'Australie a annulé le contrat et embarrassé la France. J'ai dit qu'il aurait été préférable de faire une annonce conjointe. Cependant, mes récents messages sur Macron sont considérés comme grossiers et offensants. J'ai mal interprété la situation et je ne voulais pas vraiment vous offenser.
  2. Nous verrons en août prochain, lorsque le prochain exercice militaire entre l'Australie et la France aura lieu en Australie. Si les Français ne viennent pas. Je penserai alors qu'il y a eu un changement dans l'alliance de sécurité militaire, la coopération et la formation.
  3. On leur a dit en février dernier qu'il y avait de sérieux problèmes. Je pense que NG pensait que nous bluffions et qu'ils étaient les seuls à pouvoir jouer. Il faut aussi se demander pourquoi la France a changé le conseil d'administration et le PDG de NG. https://www.afr.com/politics/federal/90b-french-subs-project-could-sink-20210224-p575e5 24 févr. 2021 Une étude de haut niveau commandée par le Premier ministre Scott Morrison sur le programme de sous-marins du pays examinera comment mettre fin au projet de 90 milliards de dollars avec le constructeur naval français Naval Group, propriété du gouvernement, https://www.afr.com/politics/federal/pm-intervenes-in-submarine-debacle-20210223-p574yb 24 février 2021 Deux officiers supérieurs de la marine ont été chargés par le Premier ministre Scott Morrison d'examiner les options pour la flotte de sous-marins australiens, dans le contexte des tensions actuelles avec les Français au sujet du futur programme de sous-marins de 90 milliards de dollars. Alors que le directeur général de Naval Group, Pierre-Eric Pommelet, arrive à Canberra mercredi pour des entretiens serrés avec la ministre de la défense, Linda Reynolds, et le ministre des finances, Simon Birmingham, au sujet du projet, des sources indiquent que M. Morrison s'interroge sur la portée des principaux programmes de construction navale, dont les coûts s'élèvent à plusieurs milliards de dollars. M. Morrison a demandé au vice-amiral Jonathan Mead et au commodore Tim Brown d'examiner les options, y compris l'offre de Saab Kockums pour la marine néerlandaise pour un sous-marin conventionnel à longue portée. https://www.popularmechanics.com/military/navy-ships/a37667312/france-australia-broken-submarine-deal-explained/ L'Australie devait payer 66 milliards de dollars pour un total de 12 sous-marins de conception française, soit plus de 5 milliards de dollars par sous-marin (le prix initial était de 40 milliards de dollars). Bien que cela comprenne le coût de la mise en place de lignes de production basées en Australie, des infrastructures et des moyens d'entretenir la flotte de sous-marins... Canberra aurait également été mécontent de la lenteur du développement des sous-marins français et du fait que le prix a augmenté de 50 % en cinq ans, alors qu'il restait encore des années avant qu'un seul sous-marin ne soit mis à l'eau.
  4. https://www.theguardian.com/australia-news/2021/oct/02/australia-told-french-submarine-firm-it-didnt-have-green-light-to-proceed-hours-before-deal-cancelled L'Australie a averti le contractant français - quelques heures avant l'annulation du contrat de 90 milliards de dollars pour les sous-marins - que le fait d'avoir atteint une étape contractuelle clé ne lui permettait pas de "poursuivre les travaux". La lettre - qui semble avoir été soigneusement rédigée en mettant l'accent sur les questions contractuelles - indique que le gouvernement australien "a fourni des conseils à Naval Group concernant la poursuite des travaux et leur remboursement". Mais le directeur général du programme des futurs sous-marins - le commodore Craig Bourke de la Royal Australian Navy - a ajouté une mise en garde concernant le fait que le gouvernement n'a pas encore accordé l'autorisation de poursuivre. Il a déclaré à Naval Group : "Les questions abordées dans cette correspondance ne fournissent aucune autorisation de poursuivre les travaux ou de rembourser ces travaux dans le cadre du CWS1 [Core Work Scope 1], autrement que conformément aux références A, B et C."
  5. Vous avez tort pour 5 yeux. Même Thales était au courant des problèmes. https://www.ft.com/content/75bbfdcc-41e9-4160-acc0-79182cf3012c Thales aussi a besoin de préserver sa réputation. Le lendemain de la transaction dite Aukus, le groupe a déclaré aux investisseurs qu'elle n'aurait pas d'impact significatif et a confirmé ses objectifs de bénéfices pour 2021. Thales pourrait également continuer à vendre des composants électroniques à Lockheed Martin. Bien que le géant américain de la défense ait été chargé de fabriquer les systèmes de combat des sous-marins dans le cadre de l'accord français, certains analystes estiment qu'il pourrait encore devenir un fournisseur dans le cadre de l'accord Aukus. Cependant, la lenteur avec laquelle le contrat des sous-marins Naval Group a progressé, et une perte potentielle de crédibilité dans les opérations de défense de la France, pourraient limiter la croissance de Thales en Australie, qui est devenu un marché clé pour l'entreprise ces dernières années, selon certains. "Qu'ils le veuillent ou non, c'est un point noir pour Naval Group", a déclaré M. Tusa. Et, pour Thales, cela représente une "perte d'élan sur le marché australien, qui lui coupe l'herbe sous le pied". Toutefois, Thales a déclaré qu'il s'agissait d'un "malentendu". "Nous devons garder à l'esprit que Thales Australia, avec ses 3 800 employés répartis sur 12 sites majeurs, est une entreprise australienne, un leader industriel de la défense dans le pays" et est un "partenaire de confiance au service de la Force de défense australienne depuis plus de 30 ans", a déclaré un porte-parole.
  6. Cela ne signifie pas pour autant qu'ils n'achèteront pas un avion bult européen. Le F-35 n'est assemblé qu'en Italie. J'ai vu qu'ils prévoient 450 F-35 en Europe. https://www.military.com/daily-news/2021/06/10/there-will-be-450-f-35s-europe-2030-nato-commander-says.html
  7. L'Australie n'a pas quitté la France. Elle veut toujours une alliance de sécurité. Cela ne dépendait pas du fait que nous achetions ou non un sous-marin. Maintenant que la lettre a été publiée sous une requête FOI. Tout comme l'histoire de dire qu'il y avait des problèmes et que l'Australie cherchait des alternatives. Tout ce qui reste à faire est de résoudre la mauvaise façon dont la France a été informée. Cela a embarrassé les politiciens sur une scène nationale.
  8. Vous n'avez manifestement pas suivi ce dossier. Pourquoi commencer maintenant ? Il est bien discuté sur ce forum. Ils ont limité le temps d'utilisation de la postcombustion à une utilisation normale. Ils ne vont pas faire des essais en vol et l'épuiser pendant des heures à la limite du domaine de vol et au-delà à 50 000 ft. Le coût n'en vaut pas la peine. Cette restriction ne s'applique pas au F-35A,
  9. Il s'agit du stabilisateur horizontal et de la chaleur lors des essais à 50 000 pieds en postcombustion pour les f-35 B et C. Bien au-delà de ce qui est normal. Cela ne s'est pas produit depuis et ils ne vont pas tester en vol la réparation. Il aura un JPO à vie de catégorie 1B. Cela amusera le forum pendant des années.
  10. jackjack

    Le F-35

    Je ne sais pas ce qui est plus qu'optimiste, mais c'était certainement LM. Tout était une bonne nouvelle, même lorsque le f-35B a été arrêté. Imaginez si, comme pour les autres avions, il y avait eu des crashs précoces. Je ne sais pas s'il aurait survécu.
  11. jackjack

    Le F-35

    Bill est allé travailler pour Northrop Grumman et écrit maintenant des brochures. Un salaire régulier et pas 10 cents le mot. Il était un troll du F-35, c'est facile et il y a un marché prêt pour cela. Ils aiment les histoires pessimistes. Il était sincèrement préoccupé par la capacité de l'Europe à être compétitive.
  12. jackjack

    Le F-35

    Le financement d'un F-35a dans le lot 15 pour un montant de 85 millions de dollars... que j'ai affiché. sera proche du "total de l'envol" qui inclut le non-récurrent. C'est toujours le même vol récurrent d'environ 77,9 millions de dollars pour le lot 14. Bill Sweetman a gagné sa vie en jouant avec ces chiffres, en les mélangeant, selon ce qu'il voulait dire. L'envolée totale n'est pas l'envolée FMS. Il y a aussi les ventes de FMS à la page 78. La moyenne belge est de 150 millions de dollars. Je ne sais pas ce qu'il y avait dedans.
  13. Désolé, j'ai confondu, je voulais dire DOT&E. SAR est le terme anglais pour "selected acquisition reports". https://www.esd.whs.mil/Portals/54/Documents/FOID/Reading Room/Selected_Acquisition_Reports/FY_2019_SARS/20-F-0568_DOC_32_F-35_SAR_Dec_2019_Full.pdf Je vais regarder les liens sur le F-35b. Si à l'époque c'était trop, je ne sais pas. Je ne suis pas en désaccord et je me souviens qu'à l'époque, il y avait des questions sur l'IOC du F-35b. Sur un forum de la marine, il est dit que le F-35C est passé plus tôt à l'IOC. Il y a encore du travail à faire sur le logiciel du F-35C. Cependant, cela ne change rien au fait qu'aujourd'hui même. Le F-35 est une arme "puissante" sérieuse. Puissant n'était pas le meilleur mot, j'essaie encore d'apprivoiser le traducteur.
  14. Vous devrez fournir des liens vers ce à quoi vous faites référence à propos du F-35B. J'ai affiché l'IOC du F-35A de la RAAF. J'ai également affiché le SAR du Super hornet pour montrer qu'après 20 ans, il a toujours des problèmes et que lorsqu'il sera mis à la retraite, il aura toujours des problèmes. Avec tous ses défauts actuellement dans le bloc 3F, ils disent que le F-35 est le deuxième chasseur le plus puissant du monde. Je sais que vous ne serez pas d'accord.
  15. Hello @jackjack,

    I would like to hear from you as an Australian about the health situation in your country. I receive a lot of videos or messages showing a very fierce police repression against people challenging the government's health policy.

    Nowadays, we have to be careful about what the internet says, so I would like to have a first hand opinion to have reliable information.

    Is this repression as brutal as it looks, or is it an information bias?

    Sincerely yours.

    From Deepl translation

    1. jackjack

      jackjack

      My state is one that is covid free and we live a pretty normal life, 11 days lockdown in 12 months.  We have masks since the NSW/Vic outbrake.. NSW and Victoria are the two with cases.

      There is a minority that won't follow the lockdown restrictions, till we get vaccinated. They are on facebook and all the conspiracies. They protest and some get fined, because at the moment protests are illegal in groups. Out of those there are about 500, who like to fight the police. the violence is real. we were late with supply, but they are here now. In another month or 2 , everyone who wants one should be done. Restrictions are being removed as the number of people vaccinated rise. 

×
×
  • Create New...