Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Serge

Members
  • Posts

    12,691
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    35

Everything posted by Serge

  1. C'est en fait un problème géométrique. Une munition occupe la place d'un tube. Le but est donc ici de dessiner une munition dont l'obus a le diamètre de la douille. Dans cette esprit, il y a le SuperShot Pour l'armement, les modifications se limitent au changement du canon et à quelques pièces mineures. Le gros de l'ensemble est inchangé (magasin à munitions, couloir d'alimentation...) et ce, que tu sois en alimentation par bande ou sans maillon. La manipulation se fait toujours par saisie du corps de la douille ou de son culot. Un système d'alimentation ne touche jamais l'obus car sa géométrie peut changer selon le modèle. Il y a deux idées qui motivent cette solution : - tirer des obus sous calibrés avec plus de puissance ; - distinguer un temps guerre et un temps paix. Pour ce dernier, on emploi la configuration 35 pour le prix faible de la munition et préserver l'usure des canons 50. Le coût théorique sur un cycle de vie serait plus faible. Le SPz Marder-2 devait avoir un 35/50mm. Dans les faits, ça n'a pas eu de succès pour le moment car : - l'accroissement de la puissance de perforation est moindre qu'avec une configuration CTA qui est optimale. - la progression anticipée du niveau de protection des blindés russes n'a pas eu lieu et le 30mm se révèle suffisant ; - il faut acheter les kits de conversions. C'est plus cher. Maintenant, cela revient à la mode car le 30mm est de plus en plus rependu. Il peut passer au 40. Dans ce cas, les munitions explo sont très puissantes à l'impact. Pour une armée déjà équipée avec le Mk44 d'ATK, c'est intéressant (Norvège, Finlande ou Suisse).
  2. L'ELI est un atelier mobile. Il remplace le camion pour enfin avoir une solution blindée. Et encore, il doit avoir moins de capacité que le Lot-7.
  3. La Finland continue à se muscler même si ce n'est pas du matériel tout jeune :
  4. Dans le cas du VAB, la découpe de l'arrière allégerait la totalité du véhicule.
  5. Je vous propose de lancer un fil dédié pour mieux suivre les programmes blindés chinois. Et pour commencer, une photo qui fait parler : http://defence-blog.com/army/mysterious-infantry-fighting-vehicle-spotted-in-china.html
  6. Il y a une option que j'apprécie de plus en plus. C'est celle des canons à changement de calibre. Du 30, on passe au 40 Supershot. Le 30 pour l'exercice et le 40 pour les jours sérieux. Je serais l'US-Army, c'est ce que je ferai en modernisation des Bradley.
  7. Attention pour le Puma sur la photo. Il s'agissait de l'ACV et non du SPz que l'on connaît maintenant.
  8. L'armée sud coréenne poursuit sa montée en gamme avec l'introduction prochain d'un véhicule de combat du génie :
  9. Comme dit le proverbe : "Quand le Jais ricane, la pie ..."
  10. il aurait pu être un VBMR bien sympa :
  11. Un article sur les calibres de canons automatiques : https://drive.google.com/file/d/0BzPeXs6C96kOTUhsY1RIbkw2bm8/view
  12. En France, nous n'avons que faire de la préservation de ce patrimoine.
  13. En effet, il y a des avantages comme la maintenance et la formation. Ceux ci guideront le choix du client. L'argumentation de changement de canon est très artificielle. Pour l'industriel, passer ses clients sur cette gamme, c'est l'assurance de séries plus longues, de coûts moindres par une rationalisation de des chaînes, de ses stocks. Pour le client l'intérêt est symétrique. Le problème pour le changement de calibre est que, si c'est intéressant en théorie, seules quelques rares armées sont concernées. Et celles-ci ne sont pas clientes chez CMI. Comme le montre le Leclerc T40, ce type de montage n'est pertinent que pour des forces expéditionnaires qui doivent effondrer leur consommation de carburant à cause des contraintes logistiques. La presque totalité des autres armées sur le globe ne sont pas expéditionnaires. Toujours pour le changement de calibre, l'emploi d'un calibre moindre est intéressant pour baisser le coût des tirs. Mais là encore, il faut un parc de blindés important. Un pays choisissant 40 tourelles de 120mm ne va pas acheter un lot de canons de 90mm. Il préfèrera acheter des munitions d'exercice pas cher. Autant je suis convaincu que le Leclerc-2 doit être un char avec des modules missions. Modules qui compteront l'armement et le chargement automatique ; autant CMI présente le mauvais argument. Ce dernier point n'est pas grave car celui des couts faibles est le plus important. Ce n'est pas pour rien qu'il existe des fabriquants qui mettent en avant des tourelles à architecture unique pour répondre à toutes les missions. En Afrique du Sud, Denel travaille ainsi sur une tourelle unique pour toutes les variantes du Badger à partir de la LCT-30.
  14. Tu sais bien que nous dépassons tous deux le 40.
  15. Je ne pensais pas au Mars-15 sous l'angle de l'architecture mais sous celui de la gamme "smart cost". actuellement, on observe une complexification des châssis chenillés, or, toutes les armées veulent-elles (peuvent-elles) en acquérir ? Je ne le crois. C'est parce que les châssis deviennent chers qu'il existe une opportunité pour une gamme aux capacités moindres mais choisies. Le Kaplan-20 en fait partie. Il peut concurrencer les offres russes, ukrainiennes ou chinoises. Il n'est qu'à voir la proposition du MMWT par FNSS. Ça semble plus intéressant que les Marder reconvertis. Pour l'avant et l'arrière, plus que l'écoulement de l'eau, il me semble qu'il y a surtout un but de simplification. De plus, en ne couvrant pas le barbotin, la partie avant est allégée ce qui n'est pas un mal puisque le bloc moteur est la pièce la plus lourde.
  16. Ok. C'est bien ce que je pensais. Pour la charge militaire, pas de problème. Pour le reste, c'est plus compliqué. Pour l'enveloppe, c'est normal, elle est par définition combustible.
  17. Arrivent-ils déjà à muratiser la partie charge propulsive ?
  18. Est-ce vraiment intéressant comme facilité d'accès ?
  19. Merci. Donc, le rack peut être en partie expulsé pour que les déflagrations en chaîne se fassent à l'extérieur de la soute. Pour les pièces en bleu, j'ai l'impression que c'est un élément pour réduire les effets de la déflagration. Une sorte de blocs pour piéger une partie des éclats et réduire le criblage entre les munitions.
  20. Les couleurs sont peintes à même les obus et les caisses. Pas ici. Les pièces en bleu sont des pièces des racks et côté arrière de la soute. J'ai plus l'impression d'une mousse. Autre question : j'ai l'impression que les racks sont suspendus aux panneaux anti-souffle. Je me trompe ? C'est une disposition de protection des obus contre les vibrations du véhicule ? Pour ceux qui ne le savent pas, les munitions connaissent un vieillissement accéléré à cause des vibrations des blindés quand celles-ci sont parrées. Les poudres se tassent et l'électronique souffre. ce point explique pourquoi en OPEX très souvent les missiles ne sont pas distribués en grand nombre.
  21. En langue anglaise, l'annonce de l'achat de K9 par la Finlande : C'est un peu plus la fin des calibres russes en Finlande. Autre remarque : ils ont fait le choix d'un automoteur. Ils gardent donc la totalité des aptitudes de l'artillerie. L'automoteur fait le tir sous blindage qui est très différent des autres types de pièces. Qu'elles soient tractées ou portées.
  22. Je n'avais jamais vu les alvéoles des M1. Je ne savais par que certaines se présentaient automatiquement quand d'autres étaient vidées. Je connaissais celles du Leopard 2 en revanche. En plus de celles qui se baissent, il y en a qui vont vers le centre ? A quoi servent les éléments en bleu ?
  23. Afin de ne pas faire de confusion entre l'armée turque et la production de son industrie, je vous propose un fil dédié pour cette dernière. Pour debuter : une animation sur le Kaplan 20 de FNSS. Son positionnement me fait penser au Mars-15 même s'il intègre une suite électronique assez poussée. Pour rappel, la caisse du Kaplan sert de base pour un projet de char léger à l'export.
  24. Serge

    [EBRC/Jaguar]

    Pour rappel, le VAB faisait 13,8t en début de vie. Modernisation apres modernisation, le standard Ultima lui fait atteindre 19t. Il est donc normal qu'un blindé auquel on demande de transporter les mêmes choses qu'un VAB touche en 2020 les 24t.
×
×
  • Create New...