Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

christophe 38

Members
  • Posts

    3,975
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

Everything posted by christophe 38

  1. bonjour un petit clin d'oeil : le raisonnement se tient : https://www.facebook.com/watch?v=239440187342191
  2. un avis local, puisque je suis dans le meme hémisphère : https://www.clicanoo.re/rubriques/faits-divers/2022/04/29/tirs-mortels-par-le-policier-reunionnais-sur-le-pont-neuf-la-decision-de-la-justice-est-inacceptable
  3. le stage, c'est 6 heures et 2 chargeurs, le recyclage annuel, c'est le, donc, seul, unique par an et 2 chargeurs.. on manque de stands capable d'encaisser la munition. enfin, dernier détail, il faut que les primo intervenants soient équipés, au cas où... (donc, pas forcement le poulet de la rue, mais, la BAC, oui)... si tu attends les unités spécialisées, dans ta petite ville de province pour résoudre la tuerie, en face, il y en aura eu, des victimes... Pour le pistolet, c'est 3 tirs par an, 2 chargeurs de 15 coups à chaque fois, avec des scenarios qui changent à chaque seance ...
  4. ouais bon, bin scuze moi, hein, mais, s'teup, embarque dans une 308 avec une arme gadget comme tu le veux... et, sur une intervention, tu gicles de la voiture et tu essaies d'etre operationnel rapidement... je te file l'arme une fois que tu auras tiré tes 50 coups... bref, posé dans le salon, on peut dire ce que l'on veut, mais, tu es loin, tres loin de la verité. Pourquoi rafale de 2 ? parce que la boite s'est rendue compte qu'à partir de 3, ça monte... et qu'il y a des balles perdues, chose inacceptable quand tu travailles en milieu urbain. parce que la boite s'est rendue compte que, en situation de stress, avec un selecteur multiple, beaucoup passaient en full auto et ne maitrisaient rien... quant au coup par coup, je t'invite à te deguiser en flic et à t'imaginer entre les terrasses des bars et le Bataclan et tu me parleras de ton efficacité... bref, je pense que tu peux faire confiance aux retex qui conditionnent ces choix et, sinon, toi, vu de ton domicile, tu penses que les mecs, pour le maintien de leur qualification avec cette arme ont combien de seances de tir par an et combien de munitions par seance ??? quand j'aurai lu ta réponse, je te donnerai la mienne.. à toute ?
  5. la legitime défense contre les automobiles n'a pas encore été votée.. ta premiere phrase est incomplete : la voiture est arrivée en sens interdit ; elle s'est arretée à hauteur d'un passage pieton et un pieton a discuté/echangé avec les occupants ; ensuite elle a manoeuvré et s'est stationnée toujours en sens interdit et le pieton est monté à bord. Le conducteur a redémarré sur les policiers (5 quand meme), en uniforme (ils ne se confondent pas, quoique, au bal masqué...) bref, le conducteur savait ce qu'il faisait. quant à refuser le controle parce qu'il y avait du stup à bord, permets moi de te rappeler la chronologie : au moment du départ de la voiture ou du tir, personne, chez les flics, ne sait ce qu'ils vont trouver (c'est tres facile, trop facile de refaire le match quand on connait la solution).. autrement écrit et, si tu enlèves ton affect, que tes yeux sont une camera, coté reglementation, l'usage de l'arme est il possible ou pas ? les circonstances y sont elles ou pas ? je ne te parle pas du résultat, juste de l'aspect légal
  6. le 3eme ? en prenant la fuite (en sens interdit), en fonçant sur les policiers, on peut penser que le conducteur ne va pas respecter le code de la route et mettre ainsi en danger les autres usagers rencontrés, pietons comme automobilistes ou policiers ? ou le point 4 ? 4° Lorsqu'ils ne peuvent immobiliser, autrement que par l'usage des armes, des véhicules, embarcations ou autres moyens de transport, dont les conducteurs n'obtempèrent pas à l'ordre d'arrêt et dont les occupants sont susceptibles de perpétrer, dans leur fuite, des atteintes à leur vie ou à leur intégrité physique ou à celles d'autrui ;
  7. Re https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000034107970/ entre chaque option, comprendre soit ceci, soit cela, soit ceci.... Article L435-1 Version en vigueur depuis le 02 mars 2017 Création LOI n°2017-258 du 28 février 2017 - art. 1 Dans l'exercice de leurs fonctions et revêtus de leur uniforme ou des insignes extérieurs et apparents de leur qualité, les agents de la police nationale et les militaires de la gendarmerie nationale peuvent, outre les cas mentionnés à l'article L. 211-9, faire usage de leurs armes en cas d'absolue nécessité et de manière strictement proportionnée : 1° Lorsque des atteintes à la vie ou à l'intégrité physique sont portées contre eux ou contre autrui ou lorsque des personnes armées menacent leur vie ou leur intégrité physique ou celles d'autrui ; 2° Lorsque, après deux sommations faites à haute voix, ils ne peuvent défendre autrement les lieux qu'ils occupent ou les personnes qui leur sont confiées ; 3° Lorsque, immédiatement après deux sommations adressées à haute voix, ils ne peuvent contraindre à s'arrêter, autrement que par l'usage des armes, des personnes qui cherchent à échapper à leur garde ou à leurs investigations et qui sont susceptibles de perpétrer, dans leur fuite, des atteintes à leur vie ou à leur intégrité physique ou à celles d'autrui ; 4° Lorsqu'ils ne peuvent immobiliser, autrement que par l'usage des armes, des véhicules, embarcations ou autres moyens de transport, dont les conducteurs n'obtempèrent pas à l'ordre d'arrêt et dont les occupants sont susceptibles de perpétrer, dans leur fuite, des atteintes à leur vie ou à leur intégrité physique ou à celles d'autrui ; 5° Dans le but exclusif d'empêcher la réitération, dans un temps rapproché, d'un ou de plusieurs meurtres ou tentatives de meurtre venant d'être commis, lorsqu'ils ont des raisons réelles et objectives d'estimer que cette réitération est probable au regard des informations dont ils disposent au moment où ils font usage de leurs armes. depuis les attentats de 2015, la reglementation a évolué... ce n'est plus la simple legitime defense. que dit la Loi ? (enfin, le monde :https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/07/05/quand-et-comment-les-policiers-peuvent-ils-faire-usage-de-leurs-armes-a-feu_5326550_4355770.html ) Publié le 05 juillet 2018 à 17h19 - Mis à jour le 18 octobre 2018 à 23h46 Temps de Lecture 4 min. Partage Des policiers dans le quartier de Breil à Nantes, le 4 juillet. SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP Dans la soirée du mardi 4 juillet, un jeune conducteur de 22 ans est mort après avoir été touché par le tir d’un policier lors d’un contrôle dans le quartier de Breil, à Nantes. Les circonstances exactes de ce drame ne sont pas encore établies et plusieurs versions des faits se confrontent. Selon des sources policières, lors du contrôle du véhicule effectué par une patrouille de CRS, le conducteur a tenté de prendre la fuite en marche arrière, roulant sur le pied d’un fonctionnaire. Un de ses collègues a ensuite ouvert le feu sur l’individu, dans un état de légitime défense, d’après la police. Certains témoignages d’habitants remettent en question cette version, assurant que le conducteur n’a écrasé personne. Le policier lui-même est finalement revenu sur ses déclarations vendredi, admettant avoir « tiré par accident ». Il a été mis en examen dans la soirée pour « coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, avec cette circonstance aggravante que les faits ont été commis par une personne dépositaire de l’autorité publique avec usage d’une arme ». Dans quels cas les policiers peuvent-ils faire usage de leur arme à feu ? Lire aussi A Nantes, vague de violences après la mort d’un jeune homme, tué par un policier Que dit la loi ? Légitime défense, absolue nécessité et usage proportionnel à la menace La législation applicable à l’usage des armes à feu par les forces de l’ordre a été modifiée par la loi du 28 février 2017 relative à la sécurité nationale afin de répondre aux manifestations de policiers, consécutives à l’attaque contre une patrouille à Viry-Châtillon (Essonne), en octobre 2016. Cette modification a permis l’harmonisation des règles s’appliquant aux agents de la police nationale et aux militaires de la gendarmerie, concernant l’usage de leur arme à feu dans le cadre de la légitime défense. D’après l’article L. 435-1 du code de la sécurité intérieure, les agents de la police nationale et les militaires de la gendarmerie nationale peuvent, outre certains cas visant à disperser un attroupement, faire usage de leurs armes en cas d’absolue nécessité et de manière strictement proportionnée à la menace, seulement dans l’exercice de leurs fonctions et revêtus de leur uniforme ou des insignes extérieurs et apparents de leur qualité. Quels sont les cinq cas où les armes à feu peuvent être utilisées ? Toujours d’après l’article L. 435-1 du code de la sécurité intérieure, l’usage d’une arme à feu par des policiers et des gendarmes est possible seulement dans cinq situations bien distinctes et très clairement décrites : Lorsque des atteintes à la vie ou à l’intégrité physique sont portées contre eux ou contre autrui ou lorsque des personnes armées menacent leur vie, leur intégrité physique ou celles d’autrui. Lorsque, après deux sommations faites à haute voix, ils ne peuvent défendre autrement les lieux qu’ils occupent ou les personnes qui leur sont confiées (un privilège réservé aux seuls gendarmes avant 2017). Lorsque, immédiatement après deux sommations adressées à haute voix, ils ne peuvent contraindre à s’arrêter, autrement que par l’usage des armes, des personnes qui cherchent à échapper à leur garde ou à leurs investigations et qui sont susceptibles de perpétrer, dans leur fuite, des atteintes à leur vie, à leur intégrité physique ou à celles d’autrui. Lorsqu’ils ne peuvent immobiliser, autrement que par l’usage des armes, des véhicules, embarcations ou autres moyens de transport, dont les conducteurs n’obtempèrent pas à l’ordre d’arrêt et dont les occupants sont susceptibles de perpétrer, dans leur fuite, des atteintes à leur vie, à leur intégrité physique ou à celles d’autrui. Dans le but exclusif d’empêcher la réitération, dans un temps rapproché, d’un ou de plusieurs meurtres ou tentatives de meurtre venant d’être commis, lorsqu’ils ont des raisons réelles et objectives d’estimer que cette réitération est probable au regard des informations dont ils disposent au moment où ils font usage de leurs armes. Certaines zones du corps doivent-elles être évitées ? Un policier amené à utiliser son arme à feu dans le cadre de la légitime défense n’est pas dans l’obligation de viser certaines parties précises du corps, précise Thierry Launois, délégué national formation au sein du syndicat UNSA-Police. « Il n’y a pas de consignes particulières données. L’usage de l’arme à feu a pour but de neutraliser la menace le plus rapidement possible. » Denis Jacob, secrétaire général du syndicat Alternative police-CFDT explique, de son côté, que les policiers au cours de leur formation et de leurs entraînements « visent une cible, appelée schématiquement “la bouteille”, qui comprend à la fois le ventre, le torse et la tête ». Contrairement à nombre d’autres pays, la France ne fait que très peu de transparence sur les cas d’usage des armes par les forces de l’ordre et sur leurs effets. L’Inspection générale de la police nationale (IGPN) a révélé, le 26 juin, que le recours aux armes à feu par les policiers a augmenté de 54 % entre 2016 et 2017, portant à 394 le nombre d’utilisations. Cependant, l’IGPN, par la voie de sa directrice, Marie-France Monéger Guyomarc’h, n’établit pas de lien entre cette augmentation et l’entrée en vigueur de la loi du 28 février 2017.
  8. Lolo n'est pas d'accord : https://actu17.fr/enquetes/refus-dobtemperer-mortel-a-paris-lavocat-du-policier-conteste-l-homicide-volontaire.html je me permets le diminutif parce que je le connais. enfin, pour aller dans ton sens, quand je vois les bleus arriver et que je sens le controle (et que je suis arreté), j'arrete le moteur et j'allume le plafonnier... et, sinon, en Espagne, la Ertzaintzia (la police basque qui ne rigole pas du tout) te demande d'arreter le moteur et de leur donner les clés de contact qui sont posées sur l'essuie glace, coté conducteur.. là, déjà, la voiture ne part pas inopinément et les bastos restent dans le chargeur. re, la Legitime Défense (et ses concepts) se définissent dans le bureau du juge : sur le terrain, ça dure des fractions de secondes... et, parfois, le tir mortel, c'est le dernier, c'est celui de trop (qui ne se justifie plus, legalement)... mais, là, homicide volontaire, ça veut dire que le policier savait qu'il allait tuer le chauffeur et qu'il a tiré pour tuer.... le choix est inadapté. enfin, ce collegue etait chargé de la protection de l'équipage, avec son arme longue... donc, c'etait bien à lui de proteger ses collegues (et pas à chacun d'ouvrir le bal) re, prends le dans un autre sens, s'il te plait : il a appuyé 5 fois sur la détente et comme son arme tire en rafale de 2, ça a fait 10 coups. des engagements où des policiers tirent .................................. beaucoup (qu'ils appuyent plus de 5 fois sur la queue de détente), il y en a... (en gros, tant que ça avance, tu tires : la menace vient sur toi.) https://www.leparisien.fr/faits-divers/deux-hommes-tues-par-des-tirs-policiers-a-paris-apres-un-refus-dobtemperer-ce-quil-sest-passe-25-04-2022-YM7JZEYIGBEAHBAMEQL45YX654.php?ts=1651227865980 Une policière traînée sur 5 m Il est 23h45 quand l’équipage de cinq policiers est intrigué par le conducteur d’une Polo qui fait une marche arrière sur le boulevard du quai des Orfèvres, à sens unique. Les fonctionnaires observent la scène discrètement. Le véhicule s’arrête sur un passage clouté. Un piéton se présente alors à sa hauteur, semble discuter avec les deux hommes et monte à l’arrière. Les policiers décident de procéder au contrôle. Newsletter Enquête en cours Une plongée dans l’actualité des faits divers, pour éclairer la face sombre de notre époque Toutes les newsletters Deux d’entre eux, dont celui armé du fusil d’assaut, se placent devant la voiture. Les trois autres se positionnent tout autour. La chef de l’équipage ouvre la portière du véhicule. « C’est précisément ce qu’on nous apprend à l’école », glisse une source policière. Le conducteur démarre en trombe. Les tirs éclatent. Cinq ou six atteignent les occupants de la Polo. La policière est traînée sur environ 5 m. La voiture continue de rouler, passe par-dessus un terre-plein et finit sa course sur un trottoir, au niveau du Pont-Neuf. Le conducteur est retrouvé inerte penché sur le volant. Il est sans doute mort sur le coup. Son passager avant parvient, semble-t-il, à sortir avant de s’effondrer au sol. Quant au troisième homme, blessé, il descend de la Polo et s’assoit sur le pont. Il a été transporté à l’hôpital de la Salpêtrière où il a été soigné notamment pour une hémorragie au niveau de son bras droit. Les fonctionnaires, en état de choc, ont été entendus plus tard dans la nuit. je pense qu'une bonne petite reconstitution, voire un examen des videos des cameras de surveillance serait interessant. demarrer en trombe, en sens interdit, sur un controle de police, en trainant une fliquette.... si j'en crois les premiers commentaires... le conducteur matche pas mal de cases Il y a beaucoup de pays où les gens seraient surpris d'avoir encore des survivants dans la voiture... autrement écrit, en Hollande, tout le monde tire, en Angleterre pareil, en Suisse idem, en Espagne de meme.... sinon, il faut voter POUTOU, on désarme la police voire on la dissous..
  9. et le chauffeur n'avait pas mis sa ceinture... et il roulait tous feux éteints.. (et, sinon, pour notre motard, il était peut etre à l'arret en controle quand la chasse a commencé... (pas le temps et pas pris le temps..)
  10. non, par exemple, les jeunes majeurs... pour ma part, j'ai déménagé de métropole vers Mayotte ; autant je me suis radié de mon ancienne commune, autant, ici, même en payant des impôts locaux (à mon nom, bien sur), je n'étais pas (automatiquement) inscrit (même si je reçois les impôts sur le revenu ici, que la carte grise de la voiture est ici..) démarche individuelle.. que dire de ceux qui vont vivre à l'étranger, ou dans l'Union ? (qui ne sont pas systématiquement recensés par l’ambassade)
  11. hummm si tu es dans la position du PR UK, tu passes à table ? un cessez le feu ? et ensuite, sur quelles positions ? les actuelles ? parce que tu t'imagines bien qui les Russes ne vont pas vouloir reculer ... et que s'ils font un geste pour reculer, ce sera pour ne pas revenir dans leurs frontières mais garder le Donbass entre autres... donc une paix en perdant une partie de son territoire ? est ce une option ? d'un autre coté, tu peux voir qu'à ce petit train, les Russes ont une armée qui diminuent ; ils s'usent.... donc, il y a un espoir qu'ils soient obligés de passer à la table de nego sans avoir de grosses ambitions... mais, dans un cas comme dans l'autre, l'Ukraine va devoir refleurir et agir concernant ses territoires russophones, faire ce qu'ils auraient du faire lors de la creation de leur état (donner une relative autonomie à ces deux régions).... sinon, se rappeler de Clemenceau : les traités de paix portent en eux les germes des futures guerres.
  12. https://www.leparisien.fr/international/guerre-en-ukraine-a-tchernobyl-le-niveau-de-radioactivite-est-anormal-26-04-2022-IHZQ6N2LL5E6XHTDOJCKPU6SQM.php?ts=1650993776122 https://www.ladepeche.fr/2022/04/26/guerre-en-ukraine-loccupation-de-tchernobyl-par-les-russes-etait-tres-tres-dangereuse-selon-laiea-10260333.php
  13. oui, mais, quand tu vois la taille des frontieres russes et les risques des séparatistes ou d'une pression d'un voisin... il n'y a presque pas le meme risque en Uk (la Transnistrie ???) donc, imaginons l'armée de terre russe avec 900 000 hommes ; peut elle utiliser cet effectif au complet contre l'Uk ? quel est le nombre maxi de personnel qu'elle peut y mettre ? d'autre part, les Ukrainiens sont dos au mur et les victimes agressées (donc motivées pour se battre pour une bonne cause)
  14. mais, tu t'attendais à autre chose comme réponse, d'un media officiel des adversaires ????
  15. mon avis à moi, c'est que le PR MACRON est président de l'Union jusqu'en juin ou juillet ; à ce titre, il ne peut pas se permettre de s'enflammer et, également, il est en camapgne electorale et ne veut pas engager l'avenir de la France, vis à vis de son successeur possible, tant que le second tour n'est pas joué. enfin, apres la guerre arrive la paix ; il faudra re ouvrir les portes et re discuter... c'est plus facile si vous ne l'avez pas claqué.
  16. mais, tous les jours qui passent leur permettent d'affuter leur experience... c'est d'une part de la conduite de drone que tu pré expedies sur une zone où, là, tu peux soit lui donner une position d'une cible, soit le piloter pour detruire une cible... combien de switchblades perdus pour cet entrainement ??? mais apres, le soldat sera operationnel et de plus en plus efficace.. quant à la riposte.. va trouver un soldat dans la foret ou dans la pampa à des kilometres pour le neutraliser.... pas impossible, mais tres difficile
  17. juste comme ça : tu mets les deux chiffres des "masses" de canons en opposition ; moi, je te réponds "switchblades" : c'est à dire des drones rôdeurs qui peuvent frapper dans la profondeur... et l'artillerie, que ce soit les tubes, les camions, ou les munitions, ce sont des cibles acceptables. autrement écrit, quand les switchblades vont rentrer en service, les russes seront cuits
  18. Parkinson ? la jambe droite (surtout le pied droit en comparaison du gauche ) bouge (beaucoup) alors qu'il semble vouloir controler les mouvements de sa main droite..
  19. je pense, aussi, quelque part, que l'exemple de liberté, de détachement de ses freres slaves, d'amelioration matérielle pour la population ont été des craintes motivantes... avoir peur que le petit ne réussisse et démontre que le grand frere est mauvais...
  20. à ce niveau de catastrophe, cela n'importera pas... j'ai noté, toutefois, qu'elle ne parlait plus du retour au Franc ; elle avait sans doute dans l'idée de recreer le Franc Nouveau... apres l'ancien franc, le franc, le franc nouveau..... symbolisé FN, un petit clin d'oeil
  21. je peux dire une connerie ??? les F35 de nos voisins, ceux qui ont preferé le standard US au standard européen, ils sont capables de délivrer la bombe française ??? avec leurs revendications, ça frise l'indélicatesse (ils veulent "tout" et rien payer... qu'ils se démerdent)
  22. tu te rappelles le survol des centrales nucleaires par des drones, l'an dernier ... penses tu que ce soit des états qui sont commanditaires ? lorsqu'un état a la possiblité d'avoir des images satellite, pourquoi le ferait il ? donc, qui d'autre ? qui utilise des drones pour attaquer des objectifs ? (et donc, qui a besoin d'informations pour ce faire ?)
  23. en meme temps, si MLP passe président, nous aurons des chars russes sur les Champs Elysées le 14 juillet... (s'il en reste)
  24. arreter de perdre la face, de prendre des branlées... meme pour un champ de betteraves...
×
×
  • Create New...