Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Ciders

Members
  • Posts

    16,178
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    84

Everything posted by Ciders

  1. J'ai regardé rapidement. Effectivement, je pensais qu'ils avaient miné de façon plus concentrée côté nord (vers le détroit de Tiran et l'entrée sud du canal de Suez) mais visiblement ils ont lâché au petit bonheur la chance.
  2. Y'a pas un vague truc avec Guernica sur le fait que des gens massacrent des civils, tout ça ? Quelque chose en rapport avec l'art et la période précédant la Deuxième Guerre Mondiale ? Sachant en plus qu'elles sortent désormais sans ABS, sans airbags et avec le moins d'électronique de bord. Je me demande si les vendeurs de voitures d'occasion ont fait rentrer plus de véhicules étrangers ces derniers mois ou pas.
  3. Mais c'était perdre du temps sur le seul front intéressant, la Biélorussie puis la Pologne. On rappellera qu'en 1944, l'Armée Rouge n'a plus les moyens humains d'antan et mise de plus en plus sur sa puissance de feu et la destruction des lignes adverses par perforation non rectiligne.
  4. Parce qu'en 1944, la Finlande n'est plus l'objectif prioritaire. Dégager le flanc nord est plus profitable que de prendre le contrôle de la Finlande pour Staline, sachant qu'il mise en parallèle sur les communistes locaux pour gagner le pays par la voie des urnes... ou autrement. Réduire la pression au nord pour récupérer des moyens plus utiles dans les pays baltes et surtout dans l'axe central. Ne pas oublier aussi que les Américains pressent gentiment Staline de ne pas aller trop loin en Finlande.
  5. Ce qu'elle aurait pu faire mi-février et lui aurait évité des pertes nombreuses et des sanctions inédites. Quelqu'un sait dans quelle partie de la Crimée il y a eu des inondations hier et si elles ont perturbé les infrastructures locales ?
  6. A la fin de la Guerre d'Hiver, Staline a obtenu ce qu'il voulait. C'est en 1944 qu'il est en droit d'obtenir plus mais il a d'autres chats à fouetter. Pour le reste, je dis juste que certains de tes exemples ne sont pas adéquats. Je n'ai pas dit qu'ils l'étaient tous. 2003 par exemple ou la Libye. EDIT : la Corée pourrait être un bon exemple de modération générale.
  7. Cuba est un cas à part où chacun se tenait par les couilles avec des ogives nucléaires à un jet de pisse avec le vent dans le dos du territoire adverse. Et pour la Guerre d'Hiver, faut voir dans quel état finit l'Armée Rouge et avec un Staline inquiet à l'idée que Hitler constatera sa faiblesse.
  8. Si Trump prend le pouvoir, aucune chance qu'il aille contre la Russie. Si c'est un de ses affidés, ça paraît aussi très peu probable. Ce sont les vieux de la vieille de l'establishment qui ne peuvent pas saquer les Russes en raison des souvenirs de la Guerre froide. Si tu dis aux masses républicaines, "on abandonne ce pays lointain et corrompu où vit Hunter Biden, et vous aurez en échange le pétrole à pas cher", elles s'aligneront sans broncher.
  9. Ce serait admettre que Poutine est soit un acteur inerte soit qu'il ait intérêt à ce que Biden limite les dégâts ou remporte les élections. En l'occurrence, il pourrait faire ça ou au moins lisser sa position... APRES un succès républicain. A la façon des Iraniens libérant les otages de 1979 APRES la victoire de Reagan. Et je ne vois aucune raison que Poutine fasse la moindre fleur à Biden.
  10. Oslo qui comme chacun le sait a mené à un très important changement pérenne dans la région. Je crois que même les démocrates les moins réalistes ne sont pas dupes sur leurs chances de gagner. Ce sera au mieux comment sauver les meubles. Finlande 1944. Mais uniquement parce que Staline avait admis que la Finlande était un objectif très secondaire par rapport à ses buts stratégiques.
  11. On tourne autour du pot là. Quand Peskov dit "acceptez nos conditions et la paix est faite", est-ce une négociation ? A priori, non. Si demain Zelensky devait paraphraser Peskov, crois-tu que les Russes y verraient une main tendue ?
  12. Disons que je te laisse un portefeuille équivalent, made in Russia, mais tu peux garder la photo du petit dedans. Deal ? COMMENT CA NON ? JE VAIS TE T... accepte, sois gentil. Où en sont les discussions en Biélorussie et en Turquie ?
  13. Rudolf Hess n'était pas le porte-parole d'Hitler et a agi de façon isolée en étant de surcroît atteint par une pathologie mentale qui a fait comprendre à ses interrogateurs qu'il n'était pas sain d'esprit au bout de quelques jours de discussion. Et lui parlait peu dans les médias grand public. Ce n'est pas du tout ce qui est dit. "Conditions fixées par la Russie" : ce n'est pas une négociation, c'est Rethondes.
  14. J'y vois au-delà d'un ultimatum, plutôt un "je prends ce que je veux et si tu veux que j'arrête, tu souscris aux conditions draconiennes ci-dessous". Il n'y a pas de diplomatie ici, il n'y a qu'un "je suis fort, je fais ce que je veux". Malheureusement, les Russes seront les premiers à brailler si quelqu'un leur faisait la même chose. Que l'on imagine que les Bachkires ou les Ossètes fassent sécession, on en reparlera très vite de la diplomatie.
  15. Peskov dit exactement l'inverse : "alignez vous sur nos positions et nous arrêtons le conflit aujourd'hui". Il n'y a pas ici de volonté d'établir un arrangement profitable aux deux parties, qui aurait pu être défendu si il n'y avait pas ces déportations de population, ces changements de noms de villes ou cette russification rampante à Marioupol ou dans le Donbass.
  16. Voilà voilà : https://www.lefigaro.fr/flash-actu/le-kremlin-arretera-son-offensive-quand-l-ukraine-capitulera-20220628 Qui veut encore négocier ?
  17. J'attends de voir, historiquement ce n'est pas totalement vrai. Et on oublie une chose : si la récolte est excellente cette année, ce n'est pas toujours le cas en Russie. Il suffit d'une mauvaise année pour que ce soit la panique.
  18. Si c'est tout ce qu'ils ont en réserve, le roi est vraiment nu.
  19. On y cachait sûrement des chars entre les laitues. Ou alors c'était un centre de recrutement nazi. Ou alors le système de guidage du missile a merdé, comme d'habitude.
  20. Combien d'obus ? Quelle densité au km carré ? Quel calibre ? Difficile à évaluer sans ces données. Il y a de nombreuses vestres entre tous les types de frappes possibles. Et un esprit tordu pourrait aussi dire qu'ils bluffent.
  21. Oui mais là encore, pour une tête d'affiche, combien de femmes dans l'ombre ? On a beaucoup glosé sur quelques femmes mises en avant alors que l'immense majorité demeurait mal traitée. Note au passage que le rôle du Noir américain était pris par le Caucasien ou le Bouriate sous Staline.
  22. HS mais c'est une belle image qui n'était en rien réelle. La femme soviétique avait l'égalité en théorie (notamment juridique) mais dans les faits, tous les observateurs le constataient : elle ne l'avait pas. Charge mentale écrasante, évolution professionnelle moins facile, sans parler d'une vie plus difficile qu'en Occident à la même époque. Depuis 1991, ça ne semble pas s'être amélioré beaucoup, et certainement pas au niveau politique. Mais comme tu le dis, de toute façon, ils sont dedans en termes démographiques. Cette guerre désespérée du "prenons ce qu'on peut avant de nous faire enfler par les Chinois ou les nazis ou les nazis chinois" risque de porter le coup de grâce à ce qu'il reste.
  23. La même Indonésie qui n'achètera pas de Su-35 parce que ça coince commercialement parlant avec un géant économique pas trop loin ? On s'ingénie à voir des monstres face à quelques ombres projetées sur le mur.
  24. Si tu paies comptant et/ou en ressources, ça peut théoriquement s'envisager. Mais le régime est très fragilisé cette année (sécheresse, effets du Covid, difficultés économiques) et niveau paranoïa, je ne sais pas si il cèderait facilement des obus ou des pièces détachées (dont il manque pour cette dernière). Pour les matériels roulants, ils sont aisément identifiables, aucune possibilité de faire passer ça pour du stock soviétique. Dernier point : la Chine. Si les Chinois refusent une aide nord-coréenne aux Russes, l'affaire est pliée.
×
×
  • Create New...