Search the Community

Showing results for tags 'AfSud'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Site Air-defense.net
    • Remarques et idées
    • Demandes d'articles
    • Annonces importantes
  • Général
    • Divers
    • Politique etrangère / Relations internationales
    • Economie et défense
    • Evénements
    • Histoire militaire
    • Presentez vous
    • Journal Air-défense
  • Armée de Terre
    • Armées de terre nationales
    • Divers Terre
    • Actualités terre
  • Armée de l'air
    • Armées de l'air nationales
    • Divers air
    • Actualités air
  • Marine de guerre
    • Marines nationales
    • Divers marine
    • Actualités marines
  • Hélicoptères
    • Hélicoptères militaires
    • Hélicoptères Civils
  • Aviation civile et Espace
    • Aviation de ligne, d'affaire...
    • Engins spatiaux, Espace...
  • Partage d'information
    • Vidéos et Photos
    • Livres, magazines, multimédia, liens et documentation
    • Quiz identification
  • Conflits fictifs
    • Uchronies
    • Matériels: à l'épreuve du feu
    • Conflits probables
    • Wargames
  • Guerre non-conventionnelle
    • Dissuasion nucléaire
    • Divers non-conventionnel
    • militarization of space

Blogs

  • Air-defense.net blog
  • Tonton Pascal's Blog
  • Armées et Santé

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Location


Interests

Found 1 result

  1. Brésil, Russie, Inde, Chine et même Afrique du Sud Ce n'était au départ qu'un regroupement un peu artificiel de différents pays émergents ou ré-émergents, un sigle inventé dans une quelconque étude économique goldmann-sachsienne. Des signes de coordination de plus en plus grande apparaissent pourtant. Ces puissances très distinctes parfois même divergentes par la géographie, l'histoire et la culture donnent un format permanent à leur coopération. Notamment sur le plan financier avec la création d'une banque de développement. Politique également avec l'expression d'une position commune sur la crise en Ukraine. - De grandes ambitions - fournir une alternative au FMI, au caractère central de la finance anglo-saxonne, être un facteur d'équilibre au niveau mondial, et cela juste pour le début. - Un caractère réactif assez évident - par rapport à la puissance américaine ou au bloc américano-européen. - Un message cohérent, qu'on l'approuve ou non, qu'on l'adopte ou qu'on y dénonce des hypocrisies : le bloc occidental prend ses aises, il se croit détenteur de l'avenir et on devrait tout lui autoriser, mais l'avenir est multipolaire, même déjà le présent, et l'avenir est souverain tous les pays doivent voir leur souveraineté respectée. Ce message peut être très attirant pour toutes les puissances plus petites - et elles sont nombreuses - qui rechignent contre l'ordre américano-centré voire le craignent. Ce message et la politique qui le sous-tend ne date pas d'hier, c'était déjà la politique de Vergennes le ministre des affaires étrangères qui décida Louis XVI à intervenir pour gagner l'indépendance des révolutionnaires américains : « Le Roi doit se faire le tuteur des princes faibles. Cette politique a fait depuis plusieurs siècles la grandeur, la sûreté et la gloire de cette couronne. Le système qui assure l’influence de la monarchie française sur toutes les affaires de l’Europe est devenu également pour elle un droit et un devoir ». Ou encore : « une puissance comme la France (...) se déclarant garante des propriétés de chaque peuple chargeant son gouvernement d'être l'appui du foible contre le fort auroit pour elle les vœux de tous les états exposés par la petitesse de leur territoire à l ambition des grandes monarchies et les moyens réunis de toutes ces petites souverainetés disséminées pourroient dans beaucoup de circonstances autant ajouter de force à ses opérations que d'éclat à sa considération » Pour reprendre les formulations du comte, dans un scénario optimiste, ce message d'appui au foible contre le fort pourroit attirer sur les BRICS les voeux de beaucoup des petits et moyens Etats, aidant à contrecarrer les entreprises et ambitions des grandes monarchies. --->En bref, il feroit puissamment chier à Washington, Bruxelles et autres lieux ... Alors ? - Regroupement de circonstance et artifice de communication, ou Coalition d'avenir - La fin de la domination de l'Occident exploiteur grâce à l'alliance des purs Emergents innocents, ou la menace du nouvel Axe du mal - Les petites et moyennes puissances éprises de démocratie et de droits de l'homme verront-elles clair dans le jeu de cette coalition de puissances intéressées cyniques et hypocrites, ou se rallieront-elles à l'espérance d'un monde enfin en paix définitive car chaque peuple y sera souverain et le caquet des Occidentaux source de tout le mal en ce monde aura été rabattu - Au fait, quelle position pour la France si cette coalition devait se renforcer ? Alliée indéfectible de l'Amérique, Honnête courtier, Autre ? Seule, ou en coopération avec tel ou tel autre pays européen ?