Search the Community

Showing results for tags 'Chine'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Site Air-defense.net
    • Remarques et idées
    • Demandes d'articles
    • Annonces importantes
  • Général
    • Divers
    • Politique etrangère / Relations internationales
    • Economie et défense
    • Evénements
    • Histoire militaire
    • Presentez vous
    • Journal Air-défense
  • Armée de Terre
    • Armées de terre nationales
    • Divers Terre
    • Actualités terre
  • Armée de l'air
    • Armées de l'air nationales
    • Divers air
    • Actualités air
  • Marine de guerre
    • Marines nationales
    • Divers marine
    • Actualités marines
  • Hélicoptères
    • Hélicoptères militaires
    • Hélicoptères Civils
  • Aviation civile et Espace
    • Aviation de ligne, d'affaire...
    • Engins spatiaux, Espace...
  • Partage d'information
    • Vidéos et Photos
    • Livres, magazines, multimédia, liens et documentation
    • Quiz identification
  • Conflits fictifs
    • Uchronies
    • Matériels: à l'épreuve du feu
    • Conflits probables
    • Wargames
  • Guerre non-conventionnelle
    • Dissuasion nucléaire
    • Divers non-conventionnel
    • militarization of space

Blogs

  • Air-defense.net blog
  • Tonton Pascal's Blog
  • Armées et Santé

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Location


Interests

Found 10 results

  1. Après 2001, 2002, 2011, 2012, 2013 et 2015, le 7ème chasseur J-20 a fait son apparition et a démarré le taxiing à l'Usine 132 de Chengdu. Pas de modification majeure physiquement, sauf le dôme DSI qui semble avoir été changé. Henri K.
  2. L'assemblage de JL-10 est en pulse line, très intéressant... http://www.cannews.com.cn/epaper/zghkb/2015/09/12/A07/story/632596.shtml Aux journées portes ouvertes de l'armée de l'air chinoise à Changchun Henri K.
  3. L'usine de l'assemblage final de l'avion de transport Y-20 est en dernier calibrage. http://www.cannews.com.cn/epaper/zghkb/2015/09/12/A03/story/623781.shtml L'un des prototypes Y-20, immatriculé 783, en vol. Henri K.
  4. Les caractéristiques de FC-31 est dévoilé par le groupe AVIC, à la veille du 16ème salon aéronautique de Pékin. Le groupe AVIC le qualifie comme un appareil de 4ème génération (4ème génération selon la classification chinoise, équivalent aux exigences de 5ème génération US) de taille moyenne, qui "vise les besoins internationaux", avec comme principales caractéristiques citées : * Haute survivabilité, faible visibilité au radar et à l'IR, forte capacité en ECM * Capacité multi-rôles, forte capacité en fusion et en partage des données de "situation awareness" * Excellent capacité en logistique intégrée * Haut ratio qualité / prix Les principaux systèmes : * 2 réacteurs de poussée maximale de 88,29 kN * Système de mission à l'architecture ouverte * Système d'arme avec 4 points d'emport interne et 6 en externe Les paramètres : * Longueur = 16,8 m * Envergue = 11,5 m * Hauteur = 4,8 m * MTOW = 25 000 kg * Masse normale de décollage = 17 500 kg * Mach Max. = 1,8 M * Plafond = 16 000 m * Facteur de charge = +9 / -3g * Rayon d'action avec réservoir interne = 1 200 km * TODR = 400 m * LDR = 600 m * Charge d'armement max. = 8t * Durée de vie = 6 000 à 8 000 FH x 30 FY C'est bien la première fois que ses caractéristiques soient dévoilées au public. Remarque : Il faut arrêter de l'appeler "J-31", pour la énième fois, cette référence n'existe pas. On peut s’obstiner dans l'erreur, ou dans la connerie, c'est pareil... Henri K.
  5. Brésil, Russie, Inde, Chine et même Afrique du Sud Ce n'était au départ qu'un regroupement un peu artificiel de différents pays émergents ou ré-émergents, un sigle inventé dans une quelconque étude économique goldmann-sachsienne. Des signes de coordination de plus en plus grande apparaissent pourtant. Ces puissances très distinctes parfois même divergentes par la géographie, l'histoire et la culture donnent un format permanent à leur coopération. Notamment sur le plan financier avec la création d'une banque de développement. Politique également avec l'expression d'une position commune sur la crise en Ukraine. - De grandes ambitions - fournir une alternative au FMI, au caractère central de la finance anglo-saxonne, être un facteur d'équilibre au niveau mondial, et cela juste pour le début. - Un caractère réactif assez évident - par rapport à la puissance américaine ou au bloc américano-européen. - Un message cohérent, qu'on l'approuve ou non, qu'on l'adopte ou qu'on y dénonce des hypocrisies : le bloc occidental prend ses aises, il se croit détenteur de l'avenir et on devrait tout lui autoriser, mais l'avenir est multipolaire, même déjà le présent, et l'avenir est souverain tous les pays doivent voir leur souveraineté respectée. Ce message peut être très attirant pour toutes les puissances plus petites - et elles sont nombreuses - qui rechignent contre l'ordre américano-centré voire le craignent. Ce message et la politique qui le sous-tend ne date pas d'hier, c'était déjà la politique de Vergennes le ministre des affaires étrangères qui décida Louis XVI à intervenir pour gagner l'indépendance des révolutionnaires américains : « Le Roi doit se faire le tuteur des princes faibles. Cette politique a fait depuis plusieurs siècles la grandeur, la sûreté et la gloire de cette couronne. Le système qui assure l’influence de la monarchie française sur toutes les affaires de l’Europe est devenu également pour elle un droit et un devoir ». Ou encore : « une puissance comme la France (...) se déclarant garante des propriétés de chaque peuple chargeant son gouvernement d'être l'appui du foible contre le fort auroit pour elle les vœux de tous les états exposés par la petitesse de leur territoire à l ambition des grandes monarchies et les moyens réunis de toutes ces petites souverainetés disséminées pourroient dans beaucoup de circonstances autant ajouter de force à ses opérations que d'éclat à sa considération » Pour reprendre les formulations du comte, dans un scénario optimiste, ce message d'appui au foible contre le fort pourroit attirer sur les BRICS les voeux de beaucoup des petits et moyens Etats, aidant à contrecarrer les entreprises et ambitions des grandes monarchies. --->En bref, il feroit puissamment chier à Washington, Bruxelles et autres lieux ... Alors ? - Regroupement de circonstance et artifice de communication, ou Coalition d'avenir - La fin de la domination de l'Occident exploiteur grâce à l'alliance des purs Emergents innocents, ou la menace du nouvel Axe du mal - Les petites et moyennes puissances éprises de démocratie et de droits de l'homme verront-elles clair dans le jeu de cette coalition de puissances intéressées cyniques et hypocrites, ou se rallieront-elles à l'espérance d'un monde enfin en paix définitive car chaque peuple y sera souverain et le caquet des Occidentaux source de tout le mal en ce monde aura été rabattu - Au fait, quelle position pour la France si cette coalition devait se renforcer ? Alliée indéfectible de l'Amérique, Honnête courtier, Autre ? Seule, ou en coopération avec tel ou tel autre pays européen ?
  6. Comme il est apparu dans un des nombreux fils créés par @Henri K. au développement des forces armées chinoises qu'aucun n'était véritablement adapté à la discussion et à la mise en perspective critique de l'idée d'un "expansionnisme chinois" (réel ou fantasmé), je crée ce fil pour pouvoir en discuter de manière spécifique. Le point de départ est pour moi triple (d'autres auront peut-être des arguments complémentaires, ou contraires à cette proposition): La Chine a effectué ces dernières années un grand retour sur la scène internationale, d'abord à la faveur de la globalisation économique, ensuite et de plus en plus sur le plan diplomatique, idéologique et militaire, et s'impose progressivement comme la puissance du XXIè siècle cherchant à peser sur les affaires du monde bien au-delà de sa sphère d'influence traditionnelle, dans le cadre d'une vision spécifique de son développement et de celui des autres (comme dans le projet de la "nouvelle route de la soie" ou les multiples implantations en Afrique dans le cadre d'un modèle qualifié par certains intellectuels africains de "néocolonialisme chinois"); La Chine a des conflits plus ou moins larvés et/ou des revendications territoriales avec la plupart de ses voisins (Japon, Taïwan, Corée, Inde, Népal, Vietnam, Malaisie, Philippines, Brunei), de même que des prétentions sur une très vaste zone de la Mer de Chine, suscitant les inquiétudes plus ou moins fondées de nombre de ces pays, pour certains eux-mêmes fortement nationalises également et des tractations de nombre de ceux-ci avec les Etats-Unis parfois vus comme seul "rempart" à ces velléités chinoises, mais aussi comme une puissance impérialist ; La Chine modernise de manière importante et développe à grande vitesse d'importantes capacités militaires de projection qui lui donneront très vite les moyens de ses ambitions. En même temps, la Chine se défend d'être animées de quelconques intentions expansionnistes et/ou coloniales, qui seraient des tares spécifiques de l'Occident totalement étrangères à la culture chinoise, et dit ne faire que rétablir une anomalie historique et revendiquer sa place légitime dans un monde multiploaire. Bref, on discutera ici de ces questions complexes: Y a-t-il un "expansionnisme" ou un "impérialisme" chinois? Si oui, en quoi consistent-ils, en quoi ceux-ci sont-ils similaires ou différents des expansionnismes et impérialismes occidentaux du XVIIIè au XXè siècle, quels en sont les mécanismes et finalités? Comment la Chine conçoit et théorise-t-elle ce développement comme puissance planétaire, comment se conçoit-elle et comment considère-t-elle le rapport aux autres pays? Comment interpréter le développement militaire chinois? Comment les autres pays lisent-ils ces évolutions, ont-ils tous la même vision de celles-ci et quelles sont les visées spécifiques de ces pays lorsqu'ils prétendent dénoncer une "menace chinoise"? Quels sont les conflits et alliances possibles ou probables dans le cadre de cette imposition de la Chine en Asie et dans le monde? Je conçois que c'est un (très) vaste programme auquel on ne pourra pas répondre en quelques posts, et sur lequel nous aurons nécessairement des divergences de vues plus ou moins importantes, mais on pourrait chercher à partager et croiser ici nos visions et analyses, au-delà des fils purement "techniques" alimentés par certains et qui ne s'y prêtent guère, et au-delà des fils consacrés à telle ou telle friction ponctuelle. Existe-t-il un projet de "domination chinoise", et pour qui et pourquoi serait-il un problème? À vos claviers!
  7. Voici un article fort étonnant : https://www.thesaturdaypaper.com.au/news/defence/2015/04/18/japan-and-us-enclose-chinese-coast-within-sensor-net/14293190401772#.VYfFVij5hhP Japan and US enclose Chinese coast within sensor net
  8. La problématique des conflits territoriaux en Asie-Pacifique est traitée dans différents sujets du forum, mais de façon séparé (mer de Chine méridionale, Chine-Japon, etc.). Il est toutefois parfois difficile de savoir dans quel sujet situer une information ou une analyse, tant ces différents conflits et revendications ont des liens entre eux: Soit que les évolutions sur un théâtre a des répercussions plus ou moins directes sur un autre, notamment sur la posture des différents pays concernés Soit parce que ces revendications ont en réalité des implications globales qui dépassent de loin le cadre restreint de chaque différend (le meilleur exemple étant la position de la Chine qui, officiellement, discute sur des détails mineurs de frontières ou d'espace maritime/aérien avec différents pays, tout en inscrivant ces "détails" dans une stratégie globale de leadership fort et de revendication sur l'ensemble de la Mer de Chine. Pour ces raisons, je crée ce thread dans lequel je propose de regrouper les informations, analyses et discussion de portée globale sur ces problèmes, tout en conservant chaque thread spécifique pour les informations à portée strictement locale. Autrement dit, on discuterait ici de la problématique des conflits latents ou actuels en Asie-Pacifique du point de vue global (idée du tableau d'ensemble), mais pas du moindre petit incident entre pêcheurs dans un coin perdu, pour lesquels les fils spécifiques sont plus adaptés. Si les modérateurs trouvent que ça fait double-emploi ou que ce n'est pas une bonne idée, qu'ils n'hésitent pas à relocaliser le sujet, mais à mon sens ça rendrait plus simples les discussions où il faut actuellement jongler entre plusieurs fils pour se faire une idée d'ensemble. Je commence avec cet article du début de la semaine qui m'avait échappé et présente une analyse globale de la stratégie chinoise et des positions des autres pays dans les différentes régions de la Mer de Chine peu ou prou revendiquées par Pékin: Suite et analyse: http://www.lemonde.fr/international/article/2014/06/23/pekin-impose-ses-conditions-en-mer-de-chine_4443414_3210.html
  9. Pour la deuxième année consécutive, le championnat du monde de biathlon en char d'assaut a commencé aujourd'hui sur le polygone de tir d'Alabino, non loin de Moscou. Chaque équipe doit traverser une course d'obstacles chronométrée d'une vingtaine de kilomètres, les chars doivent franchir des parapets, traverser des coupures humides et slalomer entre des piquets. Bien évidemment, il y aura à différents endroits du circuits des épreuves de tir au canon, à la mitrailleuse et au missile (GLATGM), à l'arrêt ou en mouvement. Rater une cible ou renverser un piquet de démarcation entraînera des pénalités de temps. Les épreuves se clôtureront le samedi 16 août. Onze pays participent à l'événement, les États-Unis, l'Allemagne, l'Italie et la Tchéquie ayant annulé leur participation suite à la situation diplomatique actuelle. La Russie La Chine L'Inde La Mongolie Le Kazakhstan L'Angola La Biélorussie La Serbie L'Arménie Le Kirghizistan Le Koweït Tous utilisent des T-72BA (appelé aussi T-72BV) à l'exception de la Russie et de la Chine qui utilisent respectivement des T-72B3M et des ZTZ-96A. La vidéo du jour : On peut apercevoir à 2h37min l'équipage du ZTZ-96A chinois qui évacue, apparemment, il y aurait eu un départ d'incendie à bord. Ils ont dû finalement changer de char. Un article de presse : http://www.theguardian.com/world/2014/aug/04/russia-tank-biathlon-world-championship-moscow Le biathlon en images : La carte de la course d'obstacles : L'équipe angolienne : Un ZTZ-96A chinois : Un T-72B3M russe : C'était Sovngard en direct de Youtube, à vous les studios !