Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Armée de l'Air hellénique


firefox-13
 Share

Recommended Posts

il y a 6 minutes, capmat a dit :

Un bon argument de vente : si tu m'achète mes avions, je t'attache et je te fouette.

Je ne suis pas sûr que Boris avec un fouet soit un bon argument de vente. Nicola Cavanis en revanche, ça se défend.

Révélation

Pas de chance, elle est Allemande ! Et pas au pouvoir. Quelle indignité !

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Ou alors c'est juste une façon de signaler à la France que si d'aventure dans les prochaines années elle décidait d'avoir un pourcentage de Rafales F4.2 (et au delà) plus important dans sa flotte, la Grèce serait toujours intéressé pour récupérer les rafales F3R ou F4.1 surnuméraires.

:biggrin:

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Felixcat a dit :

De toute façon, parler d'acheter des Eurofighter ça ne fait jamais très sérieux. :laugh:

Ils ne parlent pas d'acheter des Typhoon, juste d'avoir des Typhoon.

C'est un rappel aux pays européens/alliés, que la Grèce veut bien finir les Typhoon (ou tout autre avions) qui sont en train d'être retirés du service par mesures d'économies.

Je m'attends à une commande du même style que quand la Pologne a acheté des avions de combat (européens) à un pays de l'UE.

Même si les Typhoon sont offerts, leur entretien ne le sera pas donc les pays du consortium Eurofighter auraient tout intérêt à offrir les premières tranches qui seront bientôt retirées du service au profit d'avions plus performants.

Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, Kelkin a dit :

C'est vraiment la peine d'aller plus loin que ça ?

J'avoue mettre fait la même réflexion mais j'ai quand même cliqué... Juste pour me délecter des commentaires (mais c'était décevant aujourd'hui :tongue: )

Link to comment
Share on other sites

Ben voilà, l'article d'Opex360 est tout de suite beaucoup plus clair et précis que celui d'AL. Il y est beaucoup plus explicite que c'est juste une idée soulevée par un député à laquelle le ministre a répondu en langue de bois ("nous examinons toutes les possibilités", oui c'est normal c'est votre boulot, mais ça ne répond ni en oui, ni en non).

 

Les motifs pour lesquels ces avions sont envoyés à la casse sont les mêmes -- capacités trop limités, entretien trop cher -- pour lesquels la Grèce n'en voudra pas.

  • Like 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Nouvelles indirectes

Un forum italien rapporte, à partir d'un forum espagnol, que le ministre grec de la défense a officiellement déclaré mercredi au parlement que la Grèce est intéressée par les Eurofighters FGR4, dont la Royal Air Force a annoncé le retrait du service le mois dernier.

Cependant, on ne sait pas combien d'avions seraient intéressés. La presse grecque parle de 24 avions

À ce stade, il est vraiment difficile de suivre la logique d'acquisition d'avions suivie par la Grèce. :wacko: :wacko:

 

 

Edited by gianks
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Le fait que les Grecs s'intéressent aux EF anglais ne traduit il pas que le France n'a tout simplement plus de Rafales d'occasion à proposer? Le format réduit, l'étalement des commandes font que l'armée de l'air ne peut se séparer de ses avions... et que les Grecs ont un besoins immédiat d'avions. Chez les anglais, la casse peut se visitée... 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, gianks a dit :

Nouvelles indirectes

Un forum italien rapporte, à partir d'un forum espagnol, que le ministre grec de la défense a officiellement déclaré mercredi au parlement que la Grèce est intéressée par les Eurofighters FGR4, dont la Royal Air Force a annoncé le retrait du service le mois dernier.

Cependant, on ne sait pas combien d'avions seraient intéressés. La presse grecque parle de 24 avions

À ce stade, il est vraiment difficile de suivre la logique d'acquisition d'avions suivie par la Grèce. :wacko: :wacko:

Ça a été discuté dans un autre fil du forum. 

Il s’agit d’un député grec qui a posé la question au ministre de la défense grec, pour savoir s’il pouvait être  intéressant pour eux de racheter les Eurofighter T1 anglais.

Le ministre de la défense a simplement répondu que ça pouvait être étudié. Rien de plus. 

  • Like 1
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, weasel a dit :

Le fait que les Grecs s'intéressent aux EF anglais ne traduit il pas que le France n'a tout simplement plus de Rafales d'occasion à proposer? Le format réduit, l'étalement des commandes font que l'armée de l'air ne peut se séparer de ses avions... et que les Grecs ont un besoins immédiat d'avions. Chez les anglais, la casse peut se visitée... 

C'est tout à fait vrai. Avec les 24 ventes d'occasions déjà réalisés (soit 25% de la flotte de l'AAE !...), l'AAE est au max de ce qui est faisable. De plus les livraisons neuves pour l'AAE sont décalées suite à l'exportation à fournir.

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Ronfly a dit :

C'est tout à fait vrai. Avec les 24 ventes d'occasions déjà réalisés (soit 25% de la flotte de l'AAE !...), l'AAE est au max de ce qui est faisable. De plus les livraisons neuves pour l'AAE sont décalées suite à l'exportation à fournir.

Je n’en suis pas certain. 

La vente croate a "simplement" pour effet de remettre en service 9 Rafale qui étaient stockés. Rien ne dit qu’il n’y en a pas d’autres dans le même cas. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, gianks a dit :

Un forum italien rapporte, à partir d'un forum espagnol, que le ministre grec de la défense a officiellement déclaré mercredi au parlement que la Grèce est intéressée par les Eurofighters FGR4, dont la Royal Air Force a annoncé le retrait du service le mois dernier.

Les gens montent les choses en épingle. Ce qu'il a dit (cf. opex360):

« Nous examinons toutes les options possibles pour trouver l’approche la plus appropriée afin d’augmenter encore les capacités opérationnelles de notre force aérienne [Polemikí Aeroporía]. »

« La structure des forces armées pour 2020-34 est clairement définie, après avoir été approuvée par Conseil du gouvernement pour les affaires étrangères et la défense [KYSEA]. »

« Les exigences opérationnelles concernant l’acquisition d’avions de chasse modernes entrent dans la catégorie des informations classifiées. »

« Les besoins pour assurer la défense du pays sont de 48 avions [de combat] de nouvelle génération. »

 

Partant de là, puisqu'il n'a pas dit "non, nous ne prendrons pas de Typhoon", les gens en arrivent à conclure que 48 avions - 24 Rafale = 24 Typhoon d'occasion, c'est sûr.

Mais non, ce n'est pas sûr. Car comme il le rappelle, la Grèce a quand même des exigences opérationnelles.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Oui, même sur le forum où j'ai obtenu l'information, l'article d'OPEX360 est maintenant mentionné.
En fait, celle qui figure sur le forum espagnol semble être une interprétation plutôt lâche des propos du ministre grec. Objectivement, un tel choix à ce stade serait difficilement compréhensible.

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Teenytoon a dit :

Je n’en suis pas certain. 

La vente croate a "simplement" pour effet de remettre en service 9 Rafale qui étaient stockés. Rien ne dit qu’il n’y en a pas d’autres dans le même cas. 

Actuellement 104 Rafale en parc dont 14 pas en état (d'après M Parly). Soit 90-6 Grecs déjà livrés à Dassault donc 84 utilisables actuellement!... Pour remettre en service les 14 appareils hs, il parle dans un rapport parlementaire, me semble t-il, de 18 mois de travaux au total. De plus les livraisons neuves 4T2 de 28 Rafale sont repousées à 2023-2025. Du coup on aura malgré tout qu'un très faible rattrapage de capacités. Ça semble bien fragile comme situation.

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Teenytoon a dit :

Ça a été discuté dans un autre fil du forum. 

Il s’agit d’un député grec qui a posé la question au ministre de la défense grec, pour savoir s’il pouvait être  intéressant pour eux de racheter les Eurofighter T1 anglais.

Le ministre de la défense a simplement répondu que ça pouvait être étudié. Rien de plus. 

Alors, ils vont étudier ça soigneusement et décider que ce ne serait pas l’idée du siècle:

-la HAF est déjà bien occupée et équipée avec ses premiers Rafale et ses 80 Falcon à mettre au standard Viper.

-il faudrait ouvrir une 3eme filière d’approvisionnement «air», concernant les armements notamment, tout ça pour n’avoir toujours pas de d’autres missiles air-mer que les Exocet...

-les Turcs se sont bien pris les pieds dans le tapis et regardent leur F16 glisser plus ou moins doucement vers l’obsolescence : quelle urgence désormais pour la Grèce ? Le TFX est pour l’instant un rêve humide.

 

Regardons ce qui se passe autour :

-la Turquie est (sera) nettement devant quant à sa marine.

Elle est devant aussi pour les multiplicateurs de force, awacs, patmar, isr.

Des bidules qui flottent ou qui volent mais ont besoin d’être protégés depuis les airs : si la Grèce y domine, il n’y a plus de domination navale ou informationnelle turque. Pas besoin de course à l’armement sur l’eau ou dans les airs. #suffisance :happy:

Ne reste qu’un problème au Grecs : les soums.

Les Grecs vont donc reprendre un peu d’ASM (FDI, Patmar..?) et c’est tout.

Avec ça, ils auront 20 ans devant eux pour regarder la Turquie se débattre avec les conséquences catastrophiques  pour leur armée de l’air de l’achat des S400, ou pour les convaincre de venir discuter constructivement autour d’une table.

On pourrait imaginer que prendre du FGR4 à pas cher, ce serait encore encourager les britanniques à ne rien faire pour aider le TFX. Mais bon, avec leurs bases à Chypre, y a t il vraiment besoin de ça ?

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Hirondelle a dit :

Alors, ils vont étudier ça soigneusement et décider que ce ne serait pas l’idée du siècle:

-la HAF est déjà bien occupée et équipée avec ses premiers Rafale et ses 80 Falcon à mettre au standard Viper.

-il faudrait ouvrir une 3eme filière d’approvisionnement «air», concernant les armements notamment, tout ça pour n’avoir toujours pas de d’autres missiles air-mer que les Exocet...

-les Turcs se sont bien pris les pieds dans le tapis et regardent leur F16 glisser plus ou moins doucement vers l’obsolescence : quelle urgence désormais pour la Grèce ? Le TFX est pour l’instant un rêve humide.

 

Regardons ce qui se passe autour :

-la Turquie est (sera) nettement devant quant à sa marine.

Elle est devant aussi pour les multiplicateurs de force, awacs, patmar, isr.

Des bidules qui flottent ou qui volent mais ont besoin d’être protégés depuis les airs : si la Grèce y domine, il n’y a plus de domination navale ou informationnelle turque. Pas besoin de course à l’armement sur l’eau ou dans les airs. #suffisance :happy:

Ne reste qu’un problème au Grecs : les soums.

Les Grecs vont donc reprendre un peu d’ASM (FDI, Patmar..?) et c’est tout.

Avec ça, ils auront 20 ans devant eux pour regarder la Turquie se débattre avec les conséquences catastrophiques  pour leur armée de l’air de l’achat des S400, ou pour les convaincre de venir discuter constructivement autour d’une table.

On pourrait imaginer que prendre du FGR4 à pas cher, ce serait encore encourager les britanniques à ne rien faire pour aider le TFX. Mais bon, avec leurs bases à Chypre, y a t il vraiment besoin de ça ?

 

C'est vrai qu'intégrer encore un nouvel appareil alors qu'ils n'ont pas encore fini la mise en œuvre du Rafale paraît un peu hasardeux. Malgré leur expérience d'une flotte déjà un peu hétérogène, il est pas forcément opportun au niveau opérationnel de rajouter une couche. Surtout avec les tensions constantes avec leur voisin. C'est vrai aussi que leur F4 phantom sont sur la fin. A voir.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Teenytoon a dit :

Ça a été discuté dans un autre fil du forum. 

Il s’agit d’un député grec qui a posé la question au ministre de la défense grec, pour savoir s’il pouvait être  intéressant pour eux de racheter les Eurofighter T1 anglais.

Le ministre de la défense a simplement répondu que ça pouvait être étudié. Rien de plus. 

L'idée même "d'acheter" des avions qui n'auront au total pas fait plus de 2400 heures de vol avant d'être envoyés à la casse, alors qu'ils étaient conçus pour en théorie en faire 6000, et donc n'auront au moment de la vente qu'un potentiel ultra limité de peut-être quelques centaines d'heures avant de devoir être rayés des cadres, est parfaitement saugrenu.

En fait, ce sont même les anglais qui devraient payer les grecs pour venir les débarasser de ces épaves encombrantes.

Et le plus drôle c'est qu'à l'avenir ce genre de propositions vont se multiplier. Mais qui pourrait bien avoir envie ainsi de jeter ainsi de l'argent par les fênêtres?

Ah remarquez, il y a les turcs.

JP098-eurofighter-typhoon.jpg

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 4 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,662
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Lapin
    Newest Member
    Lapin
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...