Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Applications militaires des nouvelles technologies


alexandreVBCI
 Share

Recommended Posts

L'oculométrie (analyse des mouvements oculaires) pour la police et la défense.

Il faut évoquer l’utilisation que pourraient faire les forces de sécurité et les responsables de la sécurité publique de cette technologie. Aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, des chercheurs ont cartographié les rapports qu’entretiennent le rythme du battement des paupières, la dilatation de la pupille et la duplicité. Le Department of Homeland Security a développé un programme surnommé «pré-crime», censé identifier les criminels avant qu’ils ne passent à l’acte.

Ce programme, plus connu sous le nom de «Future Attribute Screening Technology», a été conçu pour analyser des images captées aux points de contrôle de sécurité des aéroports – et ce afin de jauger les mouvements des yeux, leur position et leur regard (ainsi que le rythme cardiaque, la respiration et l’expression du visage). Objectif : identifier les comportements jugés suspects.

Les diverses applications :

http://www.slate.fr/story/53135/oculometrie-ordinateurs-liront-pensees-anonymat

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Boeing lance un projet de smartphone.

Un seul smartphone ou même peut-être une gamme entière de smartphones destinés aux organismes gouvernementaux ou à une utilisation militaire, voilà le rêve du géant américain Boeing. L’idée est simple : utiliser Android dans le domaine militaire et des renseignements. Les détails du hardware n’ont pas encore été divulgués, mais compte tenu de la cible commerciale visée, cela risque d’être le dernier cri en matière de smartphone, accompagné très certainement d’une optimisation pour un usage ultra spécifique.

Le choix d’Android a très probablement été motivé par la nécessité d’un smartphone polyvalent, qui se prête à l’utilisation d’applications faites maison et qui peut utiliser des protocoles sécurisés et de cryptage pour les communications. Ainsi grâce au choix d’Android, le tout sera un smartphone professionnel ultra performant mais très bien adapté à un usage quotidien.

http://www.phonandroid.com/boeing-un-projet-de-smartphone-pour-le-gouvernement-et-larmee.html

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Du verre parfaitement transparent en toute occasion.

On doit cette nouvelle prouesse technologique à une équipe du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Ces chercheurs ont développé un verre ultra-clair, autonettoyant, anti buée et capable de réduire une lumière trop éblouissante.

A voir :

http://www.gizmodo.fr/2012/05/01/du-verre-parfaitement-transparent-en-toute-occasion.html

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 3 weeks later...

Vous n’aimez pas les piqûres … ces aiguilles acérées qui rentrent insidieusement et douloureusement aux tréfonds de votre peau ? Bonne nouvelle, il existe une alternative.

A dire vrai, injecter des médicaments sans aiguille n’est pas nouveau, la technologie le permet depuis un bon moment. Seulement jusqu’à présent, on se basait sur l’air comprimé ou les cartouches de gaz pour passer le rempart de la peau.

Une équipe de chercheurs en génie médical et mécanique du MIT a développé une nouvelle technique permettant des injections sans aiguille. Elle repose sur l’énergie magnétique et la notion physique de la force de Lorentz.

Le principe est simple, un petit aimant mais puissant est entouré par une bobine de fil, elle-même attachée à un piston à l’intérieur de la seringue (sans aiguille, la seringue). Grâce à du courant électrique, on génère une haute pression qui éjecte le médicament via une buse microscopique. Ce flux extrêmement fin pénètre alors la peau et délivre des doses  d’une précision exceptionnelle à différents niveaux de profondeur.

À peu près la vitesse du son, l’appareil est capable d’injecter un médicament grâce à une pression allant jusqu’à 100 mégapascals en moins d’une milliseconde. Mieux, le dispositif fonctionne avec les poudres, elles vibrent à un rythme tel qu’elles se comportent alors comme un liquide.

C’est donc une ‘aiguille sans aiguille’. Au delà d’arranger les phobiques des aiguilles, ce système est génial pour les diabétiques, grands habitués des auto-injections. Idem, on évite les risques de maladies transmises via des seringues contaminées. Enfin, le système permettrait de traiter plus de monde dans les pays pauvres, les poudres ne nécessitent pas de réfrigération ou de refroidissement.

L’appareil devrait rapidement être disponible. Merci qui ? Merci le MIT !

(Gizmodo.fr)

Leap Motion, un capteur 200 fois plus précis que Kinect.... et on n'a plus besoin de souris. Plus fort que dans Minority Report.

http://www.blogeee.net/2012/05/leap-motion-une-interface-3d-pour-piloter-votre-pc-au-millimtre/

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

La lyophilisation du plasma sanguin:

http://www.dailymotion.com/video/xrioo1_la-lyophilisation-du-plasma-sanguin_news#from=embediframe-playreloff-3

"Le centre de transfusion sanguine des armées de Clamart a mis au point une technique unique au monde de lyophilisation du plasma sanguin. Explications en images."

Plasma multi-usages indépendant du groupe sanguin et reconstituable avec de l'eau en 5mn sur le théatre d'opération !!!

Whoaaaa!

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

La lyophilisation du plasma sanguin:

http://www.dailymotion.com/video/xrioo1_la-lyophilisation-du-plasma-sanguin_news#from=embediframe-playreloff-3

"Le centre de transfusion sanguine des armées de Clamart a mis au point une technique unique au monde de lyophilisation du plasma sanguin. Explications en images."

Plasma multi-usages indépendant du groupe sanguin et reconstituable avec de l'eau en 5mn sur le théatre d'opération !!!

Whoaaaa!

Quand on voit combien le "neskafé-chipouille" c'est bon, j'ai peur d'avoir l'air un brin très malade après une transfusion de plasma lyophilisé  :-[

Link to comment
Share on other sites

À l'instar de nombreuses compagnies aériennes, l'armée de l'air américaine vient de valider une commande de 18.000 iPad 2, afin de mieux gérer ses troupes à l'aide de nouvelles technologies.

Avec un budget de 9,36 millions de dollars, l'US Air Force prévoit de moderniser ses installations en faisant appel à Apple. Cette opération prévoit non seulement l'achat de 18.000 tablettes maximum mais également leur adaptation avec le matériel de l'armée.

Actuellement, l'armée de l'air possède déjà 63 iPad 2, utilisés dans l'administration.

Cette fois, ce sont des iPad 2 32GB, dont le coût unitaire a été négocié à 520 dollars, contre 599 normalement, qui sont commandés. Cela devrait ravir la firme de Cupertino, vu le montant de l'achat… D'autant plus qu'Apple réalise une marge d'environ 350 dollars pour l'achat de chaque iPad 2 sans module radio.

Les tablettes devraient notamment remplacer carnets de bord, et autres marines jusqu'à présent utilisés par les pilotes. En effet, Kathleen Ferrero, porte-parole de l'US Air Force précise que "l'objectif pour l'Armée de l'air américaine est d'accroître l'efficacité des équipages en permettant d'accéder aux publications de vol dans et en dehors de l'avion". Les iPad seront ainsi chargé avec des nombreuses informations comme les manuels ou les plans de vols. Cela devrait permettre au passage de remplir les objectifs fixés par le Pentagone en matière d'efficacité militaire.

Bloomberg précise que cela représente une des grosses commandes militaire en matière de tablettes tactiles. Côté vols commerciaux, American Airlines et United Airlines sont déjà en train d'équiper leurs appareils et leurs pilotes de tablettes tactiles. Jusqu'à présent, Apple a toujours été le choix de prédilection de l'aviation américaine et aucune autre tablette n'a encore mis le pied dans le cockpit.

La nouvelle devrait faire plaisir à Apple qui, après avoir conquis le secteur de l'éducation, s'attaque à l'armée.

http://www.maxisciences.com/us-air-force/l-039-us-air-force-fait-ses-courses-chez-apple_art22449.html

Je serais citoyen US, c'est le genre de news éco-budget de l'état qui me ferait bondir sur ma chaise ...

Déja sur un peu moins de 20 000 unités, faire a peine 80$ d'économie/unité ça fait quand même un peu "cheap" comme ristourne de la part d'Apple pour des tablettes a 32Gb "dernier cri" ... Surtout que c'est pas comme si la concurrence (certes asiatique) n'existait pas et a fichtrement moins cher pour des produits tout a fait similaire : juste simplement "moins snob"

Mais au de la de ce simple aspect ... Il y avait mieux a faire encore, voir un assembleur de tablette (s'ils sont vraiment motivé a faire bosser uniquement la marque a la popomme : grand bien leur fasse) et lui imposer une commande basée uniquement sur la fourniteur de "base" des tablettes et d'un assemblage final en usine (en chine chez fox"courgeon" toute façon c'est la bas que ça s'passe au niveau multimarque) en imposant une MB

(bon une tablette c'est pas comme un PC classique ou un portable éventuellement évolutif haut de gamme : c'est tout en une carte mère : proco, RAM, SSD soudés d'origine en 1 carte quoi ...)

Et au niveau de la MB qui sera assemblée, imposer SES composants dégotés et négociés par ses propres soins (Proco APU, ram et SSD) que la marque ou assembleur devra prendre en charge après livraison pour les intégrer dans son process (ou plutot sous traitant habituel qui réalise les MB complêtes)

En agissant ainsi, on peu gagner BEAUCOUP, mais vraiment BEAUCOUP en terme d'économies sensibles a gratter, mais en + en disposant de capacités supérieures (SSD a 128 Gb par exemple) et les grandes marques ne rechignent pas a le faire, elles font clairement moins de bénef sur le produit final, mais c'est un client capté vers soit quand même ... (a l'époque ou je bossait a HP : des exigences particulières ou le client fournissait lui même les composants principaux ou spécifiques qu'il désirait : c'était pas si "rare" et relativement fréquent sur les grosses commandes d'entreprises grosses consommatrices hardware qui achetaient directement a HP et lui faisait assembler des produits spécifiques sur leur bases habituelles que ce soit PC de bureau, portable et serveur "baignoires" (les serveurs "lames" commençaient juste a entamer le marché) il y a pas de raisons que ce genre de pratiques aient disparues avec les nouveaux formats hardware + délicat comme les tablettes : car tout en 1 carte, rien n'empêche d'imposer ses propres composants en amont par le biais du sous traitant qui les "soudes")

Ils ont été + que "gentil" avec Apple sur ce coup ... Parce que l'économie d'échelle est lamentable et a la limite de l'insulte au contribuable US pris pour une belle vache a lait ... Ils pouvaient faire largement mieux et sur 18 000 unités y a de quoi gratter en sachant s'imposer niveau composants, ou juste voir la concurrence

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Quand on voit combien le "neskafé-chipouille" c'est bon, j'ai peur d'avoir l'air un brin très malade après une transfusion de plasma lyophilisé  :-[

Ca a de nombreux avantage, entre autre le stockage et les souci de température de transfusion - c'est très important pour éviter un choc -. De toute façon il est reconstitué a avec du serum physio pas de l'eau du robinet.

Link to comment
Share on other sites

Ca a de nombreux avantage, entre autre le stockage et les souci de température de transfusion - c'est très important pour éviter un choc -. De toute façon il est reconstitué a avec du serum physio pas de l'eau du robinet.

Oh je me doute bien  ;)

Mais en fait ton post me fait surtout remarquer d'un coup que j'ai fait double post  :-X , j'ai du croire que j'étais sur un autre fil apparemment  :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Bof, 18.000 iPad sur une production annuelle de 20.000.000: pas de quoi fouetter un GI.  :P

Ben commande 18 000 ipad en tant que simple entité commerciale qui en veut un bon stock : tu auras un prix largement + interessant que même pas 80$ de marge a gratter dessus ... (d'autant + que ton stock = couts) qui laissera peut de marge après tout tes frais de magasins, vendeurs, TVA ect

Mais c'est pas tellement le problème en soit, le vrai problème est de vouloir du "Apple" alors qu'ils sont artificiellement + cher pour du gout de luxe

Et que l'armée aurait pu se débrouiller autrement pour en avoir des + "puissants" (mieux équipés en capacité SSD/ram ect) pour moins cher en courant eux même après des composants et les imposer a l'assemblage :  une telle commande fait que l'industriel ne te dit pas "non"

L'ayant vu & revu a l'époque ou HP assemblait encore des pc portables "très haut de gamme" en France avant la délocalisation : c'était monnaie courante, avec des bases construites a singapour, et pour des commandes parfois vraiment pas "grasses" dans le genre, bon c'était l'époque ou un pc portable 17 pouce a pentium2 300mhzt valait près de 2500 euros aussi ... C'était une époque ou le portable était encore très cher

Mais bon les techniques d'assemblages étaient différentes et + couteuses qu'aujourd'hui (éléments séparés en plusieurs cartes, proco interchangeable ect) a la différence du tout monocarte intégrale en Chine/Asie d'aujourd'hui qui a sensiblement réduit les couts : mais rien n'empêchant d'exiger ses composants en amont avec l'assembleur/soudeur de composant sur monocarte (ce qui se faisait déja sur d'autres types de produits)

En fait ils se contentent vraiment d'acheter sur comptoir quoi, la ou ils avaient des marges de manoeuvres énormes pour gratter c'est dommage, et c'est le fric du contribuable qui dérouille

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

La DARPA vient de révéler l’existence d’un circuit imprimé récepteur et décodeur qui fonctionne à fréquence phénoménale de 850 Ghz, soit 0,85 THz. La barre du Terahertz n’est pas loin… L’organisation annonce d’ailleurs son intention d’atteindre le 1,03 THz.

Le détail de l'article :

http://www.silicon.fr/recherche-darpa-terahertz-en-approche-77241.html

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Des chercheurs sont parvenus à faire tenir 700 To, (oui 700 téraoctets de données).... dans un brin d’ADN !

Les chercheurs de l’université d’Harvard ont donc écris des données en séquençant un brin d’ADN par paire pour reproduire un langage binaire. Ainsi, la séquence des bases A et C de l’ADN se traduit par 0, et la séquences T et G se traduit par 1. En suivant ce procédé, ils sont parvenus à enregistrer 700 To de données sur un seul brin d’ADN. Pour lire les données, il suffit de décoder le génome et de rassembler les paires.

En utilisant seulement 4 grammes d’ADN, on pourrait enregistrer toutes les connaissances générées par l’humanité en une année. Le mieux, c’est que l’ADN serait un support super fiable, puisque les scientifiques parviennent à décoder de l’ADN datant de plusieurs milliers d’années. Si en plus, on vitrifie cet ADN, les données seraient alors protégées pour l’éternité.

http://www.sciences-mag.fr/2012/08/adn-disque-dur-stockage-donnees-harvard/

J'imagine déjà l'avantage militaire de transporter une quantité phénoménale de données dans une mémoire qui ne pèse rien ! 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Rectificatif: ils ont encodé un bouquin de 5,26Mo dans un brin d'ADN et ensuite ils ont fait une règle de trois.

et le prix par base encodé tourne actuellement autour de 10/20 centimes d'euro. L'encodage des 5Mo a donc coûté aux alentours des 50 000 euros minimum. De quoi s'acheter 700To deux fois avec des disques de 4To.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

http://www.gizmag.com/cellulose-nanocrystals-stronger-carbon-fiber-kevlar/23959/

The Forest Products Laboratory of the US Forest Service has opened a US$1.7 million pilot plant for the production of cellulose nanocrystals (CNC) from wood by-products materials such as wood chips and sawdust. Prepared properly, CNCs are stronger and stiffer than Kevlar or carbon fibers, so that putting CNC into composite materials results in high strength, low weight products. In addition, the cost of CNCs is less than ten percent of the cost of Kevlar fiber or carbon fiber. These qualities have attracted the interest of the military for use in lightweight armor and ballistic glass (CNCs are transparent), as well as companies in the automotive, aerospace, electronics, consumer products, and medical industries.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

http://supersonique.blogs.challenges.fr/archive/2012/06/20/la-defense-du-futur-dans-le-viseur-de-l-onera.html

La défense du futur, vue par l’Onera

Quand on parle de l’Onera, c’est en général pour évoquer ses souffleries géantes, notamment celle de Modane (Savoie, photo Onera), qui voit passer les tests aérodynamiques des Rafale, A350, missiles et autres Ariane 5. Justifié, mais réducteur : sous tutelle du ministère de la défense, ce centre français de recherche aérospatiales, qui emploie 2000 salariés dont 1500 chercheurs dans huit sites en France, travaille sur la dissuasion française, les technologies de renseignement, les radars, l’optronique, les drones, la propulsion hypersonique. Gros plan sur quelques programmes de recherche qui préfigurent la défense du futur.

-        Décawatt, l’énergie embarquée du soldat

C’est une micro-turbine à peine visible, de la taille d’une pièce de deux centimes. Le principe ? « C’est un turboréacteur du type de ceux de l’aviation commerciale, que nous avons miniaturisé à l’extrême », explique Jean-Paul Bruyant, directeur défense et sécurité de l’Onera. Dix millions de fois plus petit qu’un moteur d’A380, cette turbine miniature pourra délivrer une puissance de 100 watts, pour des applications larges : propulsion de micro-drones, robotique ou électronique du fantassin. Une telle machine permettrait ainsi au soldat d’avoir dans son sac sa propre source d’énergie, un atout indéniable pour des soldats équipés du système Felin par exemple (panoplie high-tech du fantassin français).

-        La propulsion hypersonique

EADS l’envisage à terme avec son projet d’avion supersonique Zhest, à l’horizon 2050. L’Onera travaille déjà sur les technologies de propulsion hypersonique, entre Mach 4 et Mach 8. Les applications sont variées : missiles stratégiques de la force de frappe française;  drone de reconnaissance en profondeur (Mach 5), dont le concept est développé avec MBDA ; voire aviation civile, si le marché le justifie un jour, ce qui est loin d’être certain.

-        Le radar à ondes de surface

Au départ, un constat : la surface maritime française est la deuxième plus étendue au monde après celle des Etats-Unis. La zone économique exclusive s’étendant à 200 miles nautiques des côtes (370km), la portée des radars apparaissait insuffisante. L’Onera a donc développé un radar à ondes de surfaces (ROS) d’une portée de 400km, contre 50 à 100 km pour les radars existants. Le principe est simple : le ROS utilise la surface de la mer comme canal de propagation. Il est, du coup, évidemment plus efficace sur une mer calme. La technologie a été transférée à Thales pour les marchés export, qui propose un produit baptisé Coastwatcher 200 depuis 2009. L’Onera travaille déjà sur la seconde génération.

-        Optics Inside, la vision infrarouge miniaturisée

Miniaturiser au maximum les systèmes optiques de vision infrarouge : l’idée n’est pas nouvelle ; Mais la nouvelle architecture Optics Inside, développée par l’Onera, apportent des avancées décisives : les prototypes, développés avec Sofradir (coentreprise à 50-50 entre Thales et Safran) permettent de produire des images sans optique externe. Avantage : une consommation et un encombrement très faibles, ce qui en fait des optiques idéales pour des drones de surveillance par exemple.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

http://supersonique.blogs.challenges.fr/archive/2012/06/20/la-defense-du-futur-dans-le-viseur-de-l-onera.html

La défense du futur, vue par l’Onera

...

La propulsion hypersonique

EADS l’envisage à terme avec son projet d’avion supersonique Zhest, à l’horizon 2050. L’Onera travaille déjà sur les technologies de propulsion hypersonique, entre Mach 4 et Mach 8. Les applications sont variées : missiles stratégiques de la force de frappe française;  drone de reconnaissance en profondeur (Mach 5), dont le concept est développé avec MBDA ; voire aviation civile, si le marché le justifie un jour, ce qui est loin d’être certain.

Donc a priori plus un "missile drone" qu'un Avion ou drone "usuel"

Ce qui serait bien dans la suite des productions comme le FireShadow puis le Vigilus

Et bien dans une suite logique en passant au degré du dessus...

Avec toujours mon fantasme de Fan du Frappeur : est ce qu'il sera ensilable en compagnie des missiles Perseus qui assureront la suite de l'exocet pour 2030 ?

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

NTT Docomo poursuit ses travaux autour de la traduction instantanée, avec le développement de deux nouvelles applications mobiles. La première embarque un système de synthèse vocale qui se charge de parler à votre place, tandis que la seconde exploite la réalité augmentée pour mieux déchiffrer panneaux et cartes de restaurant par exemple.

Suite :

http://www.clubic.com/technologies-d-avenir/ceatec/actu-ceatec_2012_texte_ou_voix_la_traduction_se_fait_instantanee_chez_docomo-514219.html

A mon avis une déclinaison militaire de ces applis ne devrait pas tarder.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Sous-marins écologiques : Sener et HDW unissent leurs efforts pour utiliser le méthanol

Déjà utilisés dans des voitures, bien qu’en phase expérimentale, on utilise des catalyseurs pour obtenir de l’hydrogène à partir d’eau et de méthanol, grâce à un processus technique complexe.

De cette manière, on obtient de l’hydrogène pour propulser tous types de véhicule, comme par exemple des sous-marins classiques.

Depuis 2006, Sener et HDW ont signé un partenariat qui leur a permis de développer différents systèmes de propulsion avec cette source d’énergie présentée comme écologique.

http://www.corlobe.tk/article30838.html

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Une révolution pour l'alimentation militaire, son stockage, sa conservation et son transport? Dans la foulée des recherches sur les produits cultivés en labo et l'impression 3D, plusieurs projets existent pour, essentiellement, produire (ou faire croître) des aliments à partir de cellules souches (sous forme de "packages" de base), mais aussi tout simplement, si on peut dire, les "imprimer" (en fait, on va commencer à manquer d'un mot précis avec ces "imprimantes" 3D :lol:).... Ce qui permettrait au final, si on veut s'amuser avec les mots, d'imprimer, télécharger, photocopier un steack.

Face aux pénuries alimentaires prévisibles et, en particulier, aux besoins désormais de moins en moins supportables de la consommation de viande (surface arable -70% des terres cultivables-, quantité d'eau -70% de l'eau fraîche consommée-, énergie -20% de la production d'énergie), divers travaux ont été menés pour produire la viande autrement. On connaît désormais la viande cultivée in vitro, véritablement "poussée" en labo et reproduisant lentement du muscle/de la chair/du tissu vivant sans passer par l'étape d'un animal  :lol: (certaines marques sont commercialisées ici et là), mais apparemment, la suite est déjà là, notamment le fait de pouvoir "imprimer" soi-même sa bidoche à partir d'une imprimante 3D. Pour peu qu'on aie une imprimante 3D et ce qui s'apparente à des sachets standards d'une préparation noirâtre (faite de cellules souches), il sera possible de "sortir" directement de la viande. Au final, il s'agit du même procédé que celui de production de greffons et d'organes.

L'équipe ayant présenté cette "viande imprimée" s'est d'abord focalisée sur le "produit" de base: une "cartouche" type de cellules-souches "incitées" à se spécialiser; avant le steack, une autre équipe sous la direction du même patron (Gabord Forgacs, Université du Missouri) avait réussi à "imprimer" des vaisseaux sanguins, ce qui renvoie au fait que, loin de se cantonner au steack en particulier, ce processus concerne en fait toute matière organique. Des échantillons ont été présentés et offerts à des séances d'essai pour le public dans les conférences TED. Le développement actuel concerne 2 axes: la présentation et la consistance, pour rendre le produit pleinement satisfaisant, et la production à grande échelle.

Applications militaires selon vous?  Et plus largement, les technologies d'impression 3D vous semblent-elles aptes à fournir, si pleinement intégrées, des axes de changements majeurs dans le domaine militaire? Je pense là moins au domaine industriel qu'à l'opérationnel, notamment le transport logistique et le stockage, et particulièrement l'approvisionnement sur théâtre d'opération, entre les centres logistiques majeurs et les diverses implantations et bases avancées sur le dit théâtre: pouvoir littéralement "produire" toute une gamme de matériels (matières, tissus, pièces d'objets complexes....) et matières organiques (bouffe?) à partir de "cartouches" faites de matériaux de base (à voir, entre autre, le "rapport" entre les volumes, tailles et poids de ces "cartouches" et celui des produits visés) est-il de nature à changer radicalement la taille et la fréquence des flux intra-théâtre, donc la vulnérabilité des troupes en opération, les besoins d'escorte et protection, les besoins en quantités de transports pour un volume donné de troupes, ou encore la discrétion de certains flux, la moindre "spécialisation" des transports (si une "cartouche" de base peut permettre de produire un nombre donné de produits finis divers)?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,632
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...