Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Les budgets militaires en Europe vont-ils souffrir de la crise ?


S-37 Berkut
 Share

Recommended Posts

Il y a 2 heures, Kurssad a dit :

La Turquie a dépensée en 10 ans, 30 milliards $ pour son industrie militaire. Elle dépensera 50 milliards $ pour les 10 années a venir.

Comment un pays avec autant de pauvre, un coup d'état , un tourisme en berne et une croissance à la baisse, peut se permettre d'investir autant dans son armee ? La planche à billet doit marcher à fond pour tous ces grands projets du futur empire ottoman ...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, youbdu29 a dit :

Comment un pays avec autant de pauvre, un coup d'état , un tourisme en berne et une croissance à la baisse, peut se permettre d'investir autant dans son armee ? La planche à billet doit marcher à fond pour tous ces grands projets du futur empire ottoman ...

Tu as deja visiter la Turquie? Tu peux me dire combien % de pauvres pour le FMI et banque Mondiale avec comparaison des années précédentes?

Tu peux dire aussi quel est le premier secteur de l'économie turque?

Tu peux aussi me dire le % de dette publique comparée au PIB? Et le déficit de l'état en %? La croissance en 2016 (premier semestre)?

Lorsque tu aura des réponses aux questions, tu aura ta réponse.

Edited by Kurssad
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, pascal a dit :

il n'en demeure pas moins que avec les purges intervenues suite à la tentative de coup d'état  ce n'est peut-être pas l'argent qui va manquer mais les compétences ...

Certainement mais heureusement que l'industrie militaire n'est pas trop touchée par les purges (il y en a eu notamment à Aselsan mais pas autant que les autres secteurs car beaucoup d'entreprise privée). C'est plus l'armée qui est touchée. Mais connaissant un peu le secteur, je ne crois pas que sa soit si handicapant que ça, car il y a énormément d'officiers qui travailleront avec l'industrie militaire mais il y aura des difficultés.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
  • 3 weeks later...

Pourquoi, sachant qu'une bonne partie de nos matériels servent à l'étranger, ne pourrait-on pas financer une partie des équipements hors TVA cela ferait un rabais d'au moins 20% (à défaut d'augmenter le budget de la défense autrement que de manière symbolique) ...

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Le 23/10/2016 à 07:36, LBP a dit :

Si l'Europe finance une partie des programmes militaires (comme la R&D), pourquoi pas ?

Je ne pense pas car cela mettrait à mal la concurrence entre entreprises militaire qui dépende des états.... Cela s'appelle un dumping...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Selon le SIPRI, la France va dépensé que la Russie dans sa défense en 2017, et les Pays  Baltes auront quadruplé leurs budgets passant de 900 milliards d'euros a 2 milliards entre 2005 et 2020.

http://www.lepoint.fr/monde/budget-militaire-la-france-depensera-plus-que-la-russie-en-2017--12-12-2016-2089696_24.php

Edited by collectionneur
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Sans vouloir dire que ton article est inintéressant, cela devient un lieu commun. Parce que cela fait au moins dix ans que des articles proclament, plus ou moins avec raison, que les pays européens sont en retard dans la course au (ré)armement.

 

A ce sujet, il y a une question essentielle à se poser: se réarmer comment? Parce que le budget, c'est une chose, mais la façon dont on le dépense, achat d'équipement de guerre frontale ou d'équipement de numérisation, s'en est une autre. Il faut donc s'interroger sur le fil conducteur des dépenses: armée apte à défendre le territoire national, à participer à la défense commune du continent européen, à faire fonction de gendarmerie expéditionnaire, etc...

La France a tant dépensé en fantronique et en équipement de guerre numérisée qu'elle n'a plus d'argent pour développer des remplaçants aux équipements fondamentaux: fusils, chars, chasseurs de 5e génération... Le peu d'argent dont la France disposait pour rénover ses équipements fondamentaux, elle les a employé à créer deux voitures blindées (Griffon et Jaguar) qui sont manifestement conçus pour être exportés dans les pétromonarchies et en fonction des besoins de l'Armée française

On rit beaucoup des pays de la Russie et de son retard technologique (réel ou imaginaire) mais c'est l'OTSC qui a des tanks T-14, des chasseurs Pakfa, des drones Uran... Face à cela, l'UE aligne des échantillons d'équipements high tech mal entretenus et en voie de disparitions. On ne parle même pas de la préparation à l'emploi.

 

Je pense qu'il manque un modèle budgétaire aux pays européens, sachant que les USA seront toujours un mauvais exemple. J'espère ne pas donner l'impression de suivre la mode géopolitique mais je pense qu'ils devraient prendre exemple sur la Corée du Sud et Singapour. Il serait intéressant, par exemple, de comparer l'armée de chaque petit pays européen avec celle de Singapour.


 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
  • 4 weeks later...

Et voilà que Bercy profite du récent changement et du départ de Le Drian pour refaire son cinéma habituel des "régulations budgétaires"... au moins on va vite savoir si la nouvelle MinDef, alias Sylvie Goulard, "en a sous le plancher" ou pas !...>  

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/defense-bercy-rogne-2-6-milliards-d-euros-un-veritable-stress-test-pour-sylvie-goulard-729563.html

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Bruno a dit :

Et voilà que Bercy profite du récent changement et du départ de Le Drian pour refaire son cinéma habituel des "régulations budgétaires"... au moins on va vite savoir si la nouvelle MinDef, alias Sylvie Goulard, "en a sous le plancher" ou pas !...>  

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/defense-bercy-rogne-2-6-milliards-d-euros-un-veritable-stress-test-pour-sylvie-goulard-729563.html

Note que sous Le Drian il y avait aussi des régulations, aucune relation de cause à effet avec sont départ. D'ailleurs les décisions datent de mars et avril. 

Link to comment
Share on other sites

Le 07/06/2017 à 12:09, Fusilier a dit :

Note que sous Le Drian il y avait aussi des régulations, aucune relation de cause à effet avec sont départ. D'ailleurs les décisions datent de mars et avril. 

Par contre, Le Drian réagissait au quart de tour à chaque fois, et il défendait illico le déblocage total des crédits qui avaient été gelés, souvent avec l'appui de Patricia Adams (présidente de la Commission Défense à l'A.N, dont j'aurais aimé qu'elle soit nommée MinDef : ça aurait été un signal fort de reconnaissance du dévouement de nos armées de la part de nouveau PDLR, mais bon...).

Patricia Adams savait rappeler que, dans un pays qui se veut démocratique, les fonctionnaires, aussi "spécialistes" soient-ils dans leur domaine de compétence, n'ont pas à remettre en cause ce qui a été voté par les représentants de la Nation (elle l'a notamment dit avec force fin 2014, puis en 2015).

Je dis juste que ce nouveau "gel" des crédits par les gusses de Bercy (pourquoi ils ne gèlent pas avec la même promptitude, et ampleur, les crédits d'autres Ministères, dont les personnels ont le droit de grève et sont traditionnellement remuants ?? :huh:va donner l'occasion de voir si S.Goulard défend aussi fermement "son" budget voté, que son prédécesseur le faisait : auquel cas on appréciera, et nos militaires se sentiront soutenus/reconnus dans leurs efforts constants. Sinon (si jamais elle a l'attitude de s'en foutre un peu / de se soumettre à cet "Etat dans l'Etat" qu'est devenu Bercy), nul doute que nos soldats seront démotivés de constater que leur équipement, leurs moyens, deviennent à nouveau "variable d'ajustement" !!     

Edited by Bruno
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Bruno a dit :

pourquoi ils ne gèlent pas avec la même promptitude, et ampleur, les crédits d'autres Ministères

Que sache, les régulations c'est le lot de tous les ministères. Ces régulations, ne peuvent s'effectuer que dans le cadre du budget voté. Par exemple, si le budget des armées doit abonder le surcoût OPEX non provisionné, on procède à une régulation, on gèle un crédit au 146 (c'est un exemple) que l'on transfère en payement opérations. Quand les autres ministères abondent ce surcoût non provisionné, mécaniquement on retrouve une régulation. 

Explication technique 

http://www.fallaitpasfairedudroit.fr/finances-publiques/les-finances-de-l-etat/l-execution-du-budget/64-le-cadre-de-lexecution-du-budget-synth

Link to comment
Share on other sites

  • g4lly unpinned this topic

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,977
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...