Philippe Top-Force

La France et ses programmes UAV/UCAV

Recommended Posts

Ca risque d'etre tout de suite moins furtif ;)

Tu rajoutes simplement un poste allongé avec une forme évoquant un réservoir de coque (conformaux?)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Neuron semble impressionnant pourtant. Et l’État français a l'air de soutenir le programme. Il évoluera probablement dans le temps.

  Logique, le Neuron représente a lui tout seul l'éventuel unique axe aéronautique militaire français qui pourrait survivre quand on rentrera dans l'ère de l'après Rafale ... De la, rien d'anormal que l'état surveille de près et répond présent au soutien du programme ...

  Mais il n'y a pas que cet aspect la ... Si on y réfléchi bien, il s'agit d'une plateforme miniature d'essais potentiel pour un type de fighter/bomber que la France n'a jamais vraiment osé explorer au vu des couts et que pour l'instant seul les USA possède :

  Le bombardier furtif "B2 like" car ces drones ne sont ni + ni - que des concepts miniatures de ce type de bombardier, ce qui induit donc un moyen de faire du développement dans cet axe la des grands bombardiers furtifs a pas cher par rapport a ce que serait un démonstrateur d'un équivalent B2 chez nous dont nous n'avons évidemment absolument pas les moyens de se le permettre tellement c'est cher

  D'un programme comme le Neuron on pourrait très bien se servir du cumul des données en tant que "maquettes" a un bombardier furtif a échelle x 3 ou 4 environ et en réaliser quelques uns lié a par exemple un concept de LRS ou que sais je par rapport a la dissuasion nucléaire

  C'est donc un démonstrateur très rentable au vu des voies qu'il permet d'explorer pour l'avenir, a bas couts au final par rapport a ce qu'auraient pu couter des programmes séparés d'études d'ailes volantes furtives lourdes, un Fighter de 6 ème génération a échelle 2 ou 2,5 ect ... Bien que pour le fighter il faudra bien entendu repasser par un autre démonstrateur car insuffisant ... Mais pour un bombardier lourd furtif éventuel ben le démonstrateur Neuron de base lui peu éventuellement suffire pour aller vers un engin 3-4x + gros sans démonstrateur supplémentaires qui serait ruineux

  Ce programme permet vraiment d'explorer plein d'axes futurs en 1 seul appareil ... Dont le drone UCAV de base, que lui on projette vraiment de s'équiper apparemment et avec raison d'ailleurs vu l'utilité et le fait que nous sommes une nation a porte avion, que nous sommes un pays devenu central dans la politique occidentale mondiale d'intervention par "frappes" et que nous avons une dissuasion nucléaire intéressée  =  Capable de laisser s'exprimer au + loin le concept

  En allant + loin, je pense cela aurait été une faute majeure impardonnable de l'état s'il n'aurait pas soutenu le programme du démonstrateur, vu les potentiels cieux sombres qu'il y a sur l'aéro militaire européenne et française passée 2030, c'est aujourd'hui que ce joue la capacité de Dassault a continuer de permettre a la France de rester indépendante en aéro ...

  Sans le programme Neuron : On se condamnerait probablement a intégrer les projets US "F35 like" qui ne manqueront pas d'avoir lieu d'ici 15-20 ans pour un nouveau fighter Otanien qui remplacerait le F22 par exemple, et qu'on serait contraint de rejoindre alors

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il reste encore une marge entre le Neuron et un futur appareil opérationnel, et pour aboutir a un remplaçant du Rafale c'est encore pire, il y aura t'il un réel soutien financier vu l'état pire que calamiteux de notre économie? ce sera ça le truc le financement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il reste encore une marge entre le Neuron et un futur appareil opérationnel, et pour aboutir a un remplaçant du Rafale c'est encore pire, il y aura t'il un réel soutien financier vu l'état pire que calamiteux de notre économie? ce sera ça le truc le financement.

comme souvent dit sur le fil dédie au second porte avion, tout est une question de priorités.

mais quand on voit les technologie vitales liées au développement d'un avion de A à Z, on se dit qu'investir dans la recherche pour un nouvel avion, c'est investir pour le pays tout entier (si bien sur il y a des transfert de technologies vers l'industrie plus général à un moment donné)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai vu des images du concept FCAS , successeur du Neuron et c'est un biréacteur apparement, et dans un article sur le salon du bourget et sur le remplaçant du Rafale qui pourrait être un drone supersonique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20130628trib000772924/achat-de-drones-aux-etats-unis-la-facture-s-envole-pour-la-france.html

Le Pentagone a notifié jeudi une possible vente à la France de 16 Reaper MQ-9, fabriqués par General Atomics Aeronautical Systems, au Congrès, qui doit donner son feu vert à l'opération. Une vente estimée à 1,14 milliard d'euros. Bien loin des estimations du ministère de la Défense français, qui évaluait cette opération à 670 millions d'euros, achat et développements ultérieurs compris.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca commence déjà  :lol: :oops: faut m'en acheter plus, beaucoup plus, on fait pas à la tranche mais par 16.

Le Pentagone veut vendre plus de drones à la France qu'elle ne veut en acheter

http://www.usinenouvelle.com/article/le-pentagone-veut-vendre-plus-de-drones-a-la-france-qu-elle-ne-veut-en-acheter.N200401

Le ministère de la Défense a confirmé le 28 juin le projet d'achat par la France de 12 drones Reaper américains, après la publication d'un document de l'Agence de coopération pour la sécurité, dépendant du Pentagone, qui en évoque 16 au total.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Partons du principe qu'il en faut 12 en ligne, et 4 en sus pour couvrir l'attrition, et le compte est bon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le ministère de la Défense rappelle que le Livre blanc ne prévoit l'acquisition que de douze drones MALE et il explique qu'il s'agit d'une pratique administrative américaine, qui permet au Pentagone d'obtenir une autorisation d'exporter qui excéde les demandes du client potentiel. Histoire de pouvoir fournir des matériels supplémentaires, sans repasser devant le Congrès. Et si le Congrès dit "oui" pour 16, on fait quoi? Surprise...

Share this post


Link to post
Share on other sites

La question est qu'est ce qu'on fait si le congrès américain dit non ? car ils peuvent très bien dire non.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ne diront jamais non , surtout vu l'interet aussi des Allemands...

"la France est l'un des pays politiques et économiques majeurs en Europe et de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN)". Elle est également "un allié des États-Unis dans la poursuite de la paix et de la stabilité"dans le monde."

Share this post


Link to post
Share on other sites

La question est qu'est ce qu'on fait si le congrès américain dit non ? car ils peuvent très bien dire non.

Le Congrès US passerait pour des cons vis à vis des autres, sur les 12 ans de doctrine GWOT et LW, vis à vis des alliés.

http://www.dsca.mil/PressReleases/36-b/2013/France_13-40.pdf

[box title=TitleBox]France is one of the major political and economic powers in Europe and the North Atlantic Treaty Organization (NATO) and an ally of the United States in the pursuit of peace and stability. it is vital to the U.S. national interest to assist France to develop and maintain a strong and ready self-defense capability.

This potential sale will enhance the intelligence, surveillance, and reconnaissance (ISR) capability of the French military in support of national, NATO, United Nation-mandated, and other coalition operations.  Commonality of ISR capabilities will greatly increase interoperability between the U.S and French military and peacekeeping forces.

[/box]

Merchet s'en mêle les pinceaux avec ses comptes d'apothicaires http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/combien-vont-couter-drones-reaper-1527

Share this post


Link to post
Share on other sites

Partons du principe qu'il en faut 12 en ligne, et 4 en sus pour couvrir l'attrition, et le compte est bon.

Bah non.  :rolleyes:

Là, tu as compté le taux d'attrition d'un modèle classique US.

Pour l'export, c'est le double, donc 8 en sus, ce qui fait 20, nombre rond, le compte est bon !  :oops:

Cette affaire va nous couter 1.2-1.5M€, si l'on avait lancé un programme drone Européen Male en partageant les coûts FR-GE-Autres, c'est ce que ça nous aurait coûté, mais il aurait fallu s'entendre.  :-[

Share this post


Link to post
Share on other sites

Paris n'en veut que 12.

Mais ils en demandent 16 :  :P

Et si on en prend 20, on a une adhésion gratuite au JSF-F35 avec une ristourne sur les premiers exemplaires commandés ?  =D  :lol: ils sont forts ces ricains ...  :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais ils en demandent 16 :  :P

Et si on en prend 20, on a une adhésion gratuite au JSF-F35 avec une ristourne sur les premiers exemplaires commandés ?  =D  :lol: ils sont forts ces ricains ...  :P

On va t'excuser comme c'est le premier jour des soldes,  :lol: Tu as cru que Washington allait donner 4 Reaper en plus, bradés et soldés.  :lol: sous prétexte de l'argumentation de présentation américaine pour le Congrès: la “France est l’une des puissances politiques et économiques majeures en Europe et dans l’OTAN et un allié des Etats-Unis” et qu’il est “vital pour l’intérêt national américain de l’aider à développer et à maintenir une capacité de défense forte et réactive.” Et d’ajouter : “Cette vente permettra aux forces françaises de renforcer leurs capacités en matière de renseignement et de surveillance pour les opérations menées en coalition” et “d’accroître leur interopérabilité avec leurs homologues américaines.”

Voilà ce que l'on pouvait entendre dans le communication ministérielle:

Avec le ‘FMS’ (Foreign Military Sales), le Pentagone notifie un nombre maximal d’exemplaires de l’équipement en question, et donc la fourchette haute de prix qui en découle. Sans que cela soit définitif”, a-t-on expliqué, à l’Hôtel de Brienne, au journal économique. “On a pas le choix, c’est comme cela, et ça n’engage en rien”, a-t-on insisté.

Vu les montants, le nombre, le choix US, tout ça contribue à plus de polémiques stériles, d'atermoiements sur ce dossier français MALE ISR y compris dans le choix de les armer ou pas. ...Appuyés par des cabinets lobbyistes des autres industriels qui font la gueule parce que plusieurs centaines de M€ ne vont pas dans leurs caisses de trésorerie.

Et encore on attends le débat franco-français de la délivrance d'armement  :lol:

Néanmoins, rien n'interdit d'acheter des boules optroniques pour équiper nos flottes ATT et ATL2 voire Caracal, Caïman, Pilatus et TBM850.

Share this post


Link to post
Share on other sites

DSCA notifies Congress of possible Reaper sale to France

http://www.flightglobal.com/blogs/the-dewline/2013/06/dsca-notifies-congress-of-poss.html

y a le detail dans un pdf

http://www.scribd.com/doc/150574321/France-13-40-pdf

The Defense Security Cooperation Agency notified Congress today of a possible Foreign Military Sale to France of 16 MQ-9 Reaper Remotely Piloted Aircraft and associatedequipment, parts, training and logistical support for an estimated cost of $1.5 billion.

The Government of France has requested a possible sale of:

16 MQ-9 Reaper Remotely Piloted Aircraft

8 Mobile Ground Control Stations (GCS)

48 Honeywell TPE331-10T Turboprop Engines (16 installed and 32 spares)

24 Satellite Earth Terminal Substations

40 Ku Band Link-Airborne Communication Systems

40 General Atomics Lynx (exportable) Synthetic Aperture Radar/Ground Moving TargetIndicator (SAR/GMTI) Systems

40 AN/DAS-1 Multi-Spectral Targeting Systems (MTS)-B

40 Ground Data Terminals

40 ARC-210 Radio Systems

40 Embedded Global Positioning System/Inertial Navigation Systems

48 AN/APX-119 and KIV-119 Identify Friend or Foe (IFF) Systems

Also provided are spare and repair parts, communication, test, and support equipment, publications andtechnical documentation, airworthiness and maintenance support, site surveys and bed down planning, personnel training and training equipment, operational flight test, U.S. Government and contractor technical andlogistics personnel services, and other related elements of logistics support. The estimated cost is $1.5 billion.

Je suppose qu'on loue leur satellite et les liaisons avec les stations sol/drones  ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quoi l'intérêt d'acheter des drones alors qu'il y a bien plus urgent? bonjour la facture en plus, des ATL-2 rénovés auraient en plus fait mieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hem, non, tout de meme:

autant on peut critiquer eventuellement le fait d'acheter des drones us sur etagere, autant le besoin de drones est important voir tres important en france.

On a actuellement un manque cruel de moyens de surveillance aerienne persistante...les atl2 peuvent combler ce manque, mais on vise la une persistance encore plus importante, et un coup bien moindre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,528
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Adamante95
    Newest Member
    Adamante95
    Joined
  • Forum Statistics

    20,939
    Total Topics
    1,332,373
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries