Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Rafale Marine]


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

il y a 5 minutes, pascal a dit :

5 minutes entre l'ordre et l'avion en l'air moins s'il est sur la catapulte 

Démarrer l'avion, rouler jusqu'à la catapulte, activer la catapulte, 5 mn seulement ?

Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, capmat said:

Comment l'avion intègre en instantané sa position sur le porte avion conjuguée à la position du porte avion ?

Je suppose qu'un avion en permanence alerte est constamment relié électriquement au porte avion avec ses systèmes de navigations actifs.

Il y a un système de communication radio entre le flotteur et l'avion portée qui permet l'échange de données et notamment l'alignement des moyens de positionnement.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, bubzy a dit :

Démarrer l'avion, rouler jusqu'à la catapulte, activer la catapulte, 5 mn seulement ?

C'est déjà beaucoup, en 5 minutes un combat aérien est consommé un hostile supersonique progresse de 100 nautiques. ...

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, pascal a dit :

C'est déjà beaucoup, en 5 minutes un combat aérien est consommé un hostile supersonique progresse de 100 nautiques. ...

Alors, prenons les choses différemment : comment est arbitré l’intervention sur un aéronef hostile (il faut donc considérer pour l’exercice qu’on SAIT qu’il est hostile. On est d’accord, ds de nombreuses circonstances cela ne va pas de soi) entre décollage d’une paire de Rafale ou tir d’un Aster (PA ou plus probablement escorte) ?

La deconfliction entre une patrouille qui monte en interception et un tir de SAM, est-elle triviale, ou est-ce l’un OU l’autre ?

Link to comment
Share on other sites

4 minutes ago, Hirondelle said:

Alors, prenons les choses différemment : comment est arbitré l’intervention sur un aéronef hostile (il faut donc considérer pour l’exercice qu’on SAIT qu’il est hostile. On est d’accord, ds de nombreuses circonstances cela ne va pas de soi) entre décollage d’une paire de Rafale ou tir d’un Aster (PA ou plus probablement escorte) ?

La deconfliction entre une patrouille qui monte en interception et un tir de SAM, est-elle triviale, ou est-ce l’un OU l’autre ?

En général en zone "dangereuse" tu as toujours du monde en l'air.

Et si ça ne suffit pas tu as au moins un jet déjà en place sur sa catapulte. Le plus long étant alors de démarrer les moteurs.

Le fait ne pas etre CATAPO n'aide pas ici ... puisque tu devras à nouveau bouger le jet déjà en place devant/derrière sa position sur la catapulte, si tu dois récupérer quelqu'un un peu à la débotté.

Autrement ... c'est a coup de missile que tu règle le probleme.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, g4lly a dit :

En général en zone "dangereuse" tu as toujours du monde en l'air.

Et si ça ne suffit pas tu as au moins un jet déjà en place sur sa catapulte. Le plus long étant alors de démarrer les moteurs.

Oui, Tomcat, Libye toussa... Mais selon toi, la deconfliction, facile ou pas ? 

Edit : tu viens de répondre, thanks, même si j’imagine que la nature différente des trajectoires ne suppriment pas toutes les possibilités de collision.

Edited by Hirondelle
Link to comment
Share on other sites

6 minutes ago, Hirondelle said:

La deconfliction entre une patrouille qui monte en interception et un tir de SAM, est-elle triviale, ou est-ce l’un OU l’autre ?

Les Aster ont des trajectoires assez typique trèèèèès lobbé ... tant que tu ne survole pas un amis tu ne devrais pas en prendre un.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, g4lly a dit :

En général en zone "dangereuse" tu as toujours du monde en l'air.

Et si ça ne suffit pas tu as au moins un jet déjà en place sur sa catapulte. Le plus long étant alors de démarrer les moteurs.

Le fait ne pas etre CATAPO n'aide pas ici ... puisque tu devras à nouveau bouger le jet déjà en place devant/derrière sa position sur la catapulte, si tu dois récupérer quelqu'un un peu à la débotté.

Autrement ... c'est a coup de missile que tu règle le probleme.

J'ai beaucoup volé en zone très très froide, tant que l'huile des moteurs n'avait pas atteint 60°C on ne pouvait pas décoller.

Est-ce qu'il existe un dispositif de préchauffage des moteurs pour l'alerte en saison ou zone froide ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, capmat a dit :

J'ai beaucoup volé en zone très très froide, tant que l'huile des moteurs n'avait pas atteint 60°C on ne pouvait pas décoller.

Est-ce qu'il existe un dispositif de préchauffage des moteurs pour l'alerte en saison ou zone froide ?

L'avantage du F35, tu le laisse 5 mn au soleil et ça préchauffe tout seul. Au final, sont peut être pas si cons qu'ça... 

  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, pascal a dit :

C'est déjà beaucoup, en 5 minutes un combat aérien est consommé un hostile supersonique progresse de 100 nautiques. ...

Il faudrait qu'il vole à M 2. M1 c'est 10 N / minute

il y a 57 minutes, g4lly a dit :

En général en zone "dangereuse" tu as toujours du monde en l'air.

A mon époque (de jeune), les Ricains avaient un dispositif très étoffé lorsqu'ils passaient au large du Yémen du Sud, avec un E-2 appuyé par au moins deux chats et un ravitailleur échelonnés entre la côte nord et le PA 

il y a une heure, g4lly a dit :

Les Aster ont des trajectoires assez typique trèèèèès lobbé ... tant que tu ne survole pas un amis tu ne devrais pas en prendre un.

Un peu plus complexe que cela quand même ...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, OhneFear a dit :

Encore une petite vidéo sympa de Rafale M par Le Télégramme.

 

 

Le coup du "...Mach 1.6, ce qui fait 1500 km/h..." est surprenant : la vitesse du son au niveau de la mer est variable selon les conditions météo (et notamment le taux d'humidité), mais elle est en moyenne de 330 m/s, soit 1200 km/h. Donc que je sache la vitesse deponte de Mach 1.6 correspond plutôt à 1900 km/h qu'à 1500 !  Non ??

 

Edited by Bruno
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Bruno a dit :

Le coup du "...Mach 1.6, ce qui fait 1500 km/h..." est surprenant : la vitesse du son au niveau de la mer est variable selon les conditions météo (et notamment le taux d'humidité), mais elle est en moyenne de 330 m/s, soit 1200 km/h. Donc que je sache Mach 1.6 de vitesse de pointe ça correspond plutôt à 1900 km/h qu'à 1500 !  Non ??

 

Oui oui ^^ 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Bruno a dit :

Le coup du "...Mach 1.6, ce qui fait 1500 km/h..." est surprenant : la vitesse du son au niveau de la mer est variable selon les conditions météo (et notamment le taux d'humidité), mais elle est en moyenne de 330 m/s, soit 1200 km/h. Donc que je sache la vitesse deponte de Mach 1.6 correspond plutôt à 1900 km/h qu'à 1500 !  Non ??

Le mach 1,6 est rarement au niveau du sol.

À haute ou plutôt très haute altitude, on doit se rapprocher de mach 1,6 = 1500 km/h

Link to comment
Share on other sites

13 hours ago, ARPA said:

Le mach 1,6 est rarement au niveau du sol.

À haute ou plutôt très haute altitude, on doit se rapprocher de mach 1,6 = 1500 km/h

Exemple d'enveloppe de vitesse altitude ... en bas à gauche

KwLCJ5Z.gif

 

Ici sur F-15 ... un jour ISO-10 tu peux prendre M2.4+ ... un jour ISO+10 seulement M1.9 ...

b6s0A2Iy_o.jpg

  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
il y a 37 minutes, Banzinou a dit :
Citation

En 2000, les tout premiers Rafale Marine commençaient leur carrière à bord du Charles de Gaulle, qui fut admis au service actif l’année suivante. Depuis, 46 avions de ce type, adaptés à la mise en œuvre sur porte-avions avec un train renforcé pour les catapultages et une crosse d’appontage, ont été livrés à la Marine nationale par Dassault Aviation. Les 10 premiers l’ont été entre 1999 et 2001 dans un standard provisoire, le F-1, axé sur la défense aérienne. Le standard F-2 ouvrant les capacités air-sol est arrivé en 2006, année où l’armée de l’Air a touché ses premiers Rafale, puis il y eut e…

© Mer et Marine https://www.meretmarine.com/fr/content/une-nouvelle-commande-de-rafale-marine-inevitable?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#

Suite SVP 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, ARPA a dit :

La Marine est en train d'expliquer qu'il faudra convertir les F4.1 en F4.2 et qu'elle veut faire comme l'AAE et revendre ses plus vieux Rafale à l'Inde pour pouvoir acheter des neufs ?

Non, elle explique ce qui est écrit.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, ARPA a dit :

La Marine est en train d'expliquer qu'il faudra convertir les F4.1 en F4.2 et qu'elle veut faire comme l'AAE et revendre ses plus vieux Rafale à l'Inde pour pouvoir acheter des neufs ?

C'est une hypothèse séduisante cette revente à l'Inde mais encore faudrait-il qu'elle puisse opérer les avions depuis ses PA et ce n'est pas gagné.

On pourrait aussi acquérir des petits PA STOBAR à tremplin d'où les Rafale M pourront opérer avec des charges plus légères, sans subir les contraintes du catapultage, pour une fin de vie moins stressante pour les cellules.

Ce serait l'occasion de disposer de quoi assurer une meilleure présence outre-mer de l'aéronavale, sur le modèle des LHA US, si on leur donnait également les missions des Mistral.
Imaginons 8 Rafale M, des hélicoptères, deux grands hangars pour l'aviation et des véhicules, un radier, un pont renforcé et un tremplin.
Ça pourrait permettre de conjurer la malédiction du PA unique tout en limitant les coûts d'une présence renforcée dans nos ZEE. On pourrait ainsi imaginer 3 de ces bâtiments en remplacement des Mistral. Avec un pont assez renforcé pour permettre à des F-35B de venir s'y poser et ainsi préserver un minimum d'interopérabilité avec les alliés.
Si le Rafale M peut décoller d'un tremplin, ce serait bête de se priver d'une telle capacité parce que les avions arriveraient trop vite en fin de potentiel.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, clem200 a dit :

Non, elle explique ce qui est écrit.

Tout a fait 

Et dans la LPM c'est prévu 225 avions de combat repartie entre AAE et la Marine qui je le rappel assure aussi ça part de PO dans le dispositif de defense aérienne mis en place par AEE. 

Et la discusion porte aujourd'hui entre le CEMA le CEMAA et le CEMM pour repartir les prochaines commande Rafale entre l'armée de l'air et la Marine aprés 2025. 

De toute facon avec la commande du PA NG il faudra plus de Rafale M pour attendre le SCAF et ces Rafale M iront vers le standard 4 voir 5 plus tard pour etre connecter avec le PA NG qui lui aura tout un tas de liaison de donné que le CDG n'aura pas dans 18 ans. 

Donc oui il y aura  bien une commande de Rafale M supplementaires avant 2030 (16 Machines prévue en 2 tranches de 8 ) qui serviront pour les derrieres opex du CDG et à partir de 2038 sur le PA ng .

Les premiers Rafale continuront d'être utilisés pour l'entrainement et la qualifiquation des pilotes à l'appontage comme aujourd'hui.       

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,966
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...