Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Armée Allemande


Recommended Posts

Rheinmetall will modernise an additional 25 Fuchs/Fox armoured transport vehicles for the German Army to enhance protection levels under a new €36 million contract.

Image IPB

This contract will see Rheinmetall bring the vehicles up to the new 1A8 version. The upgrades make the vehicle the best-protected wheeled armoured vehicle in its weight class. The 1A8 enhancements provide greater protection from landmines and IEDs, which continue to pose a widespread threat in Afghanistan. It also offers better protection from ballistic fire. The infantry section vehicles are also equipped with an unmanned weapon station, giving them improved self-defence capabilities.

The 25 vehicles that form this order come in five different configurations, three of which the German Army is procuring for the first time: seven HRM communication vehicles equipped with high-frequency HRM radio systems; five command and fire control vehicles for indirect fire/joint operations tactical fire support; four combat weather section vehicles for indirect fire/joint operations tactical fire support (weather data collection and analysis); six armoured reconnaissance vehicles; and three EOD section vehicles.

The contract has been issued by the Federal Office of Bundeswehr Equipment, Information Technology and In-Service Support (BAAINBw). This will bring the total number of Fox 1 vehicles upgraded by Rheinmetall under BAAINBw contracts to 177. Approximately 123 of these vehicles have been delivered to date.

http://www.shephardmedia.com/news/landwarfareintl/german-army-orders-additional-fox-1a8-transport-ve/
Link to post
Share on other sites

he German government is investigating a German arms manufacturer, Ministry of Defense employees and Bundeswehr general staff for corruption regarding a recent rifle acquisition. Apparently this unspecified  rifle, which the media report as being an assault rifle (but they can’t be trusted to get gun facts correct), was procured despite technical studies finding it had serious deficiencies, including poor accuracy.

http://www.thefirearmblog.com/blog/2013/05/28/alleged-corruption-german-military-rifle-acquisition/

Link to post
Share on other sites

le budget militaire allemand est devant celui de la France depuis quelques années il me semble. La différence est sans doute plus flagrante pour le conventionnel mais ça n'a pas l'air de bien se refléter au niveau de la simple liste de matériel.

Link to post
Share on other sites

le budget militaire allemand est devant celui de la France depuis quelques années il me semble. La différence est sans doute plus flagrante pour le conventionnel mais ça n'a pas l'air de bien se refléter au niveau de la simple liste de matériel.

L'Allemagne à 8 milliards de moins consacrer au budget de la defense que nous

L'Allemagne depense plus que nous en personel, en infrastructure et bien moins en équipement.

Link to post
Share on other sites

D'après ce rapport du sénat le budget allemand en 2012 est de 38,5 contre 39,1 pour la France (en milliards d'euros courants, convertis aux taux de parité de pouvoir d'achat de l'euro en France). Ces chiffres sont certes en contradiction avec ceux d'autres sites qui placent l'allemagne à 30. J'aimerais bien savoir pourquoi.

http://www.senat.fr/rap/l12-148-38/l12-148-388.html

Link to post
Share on other sites

Il sont fumer au senat

Image IPB

Le projet de budget de la défense pour 2012 prévoit des dépenses de 31,7 milliards d'euros. Elles sont divisées en:

Les charges de personnel (€ 14 milliards)

Les frais d'administration (4,99 milliard d'euros)

Achat de matériel militaire, équipement, etc (10,59 milliard d'euros)

Aides et subventions (1,02 milliard d'euros)

Les dépenses d'investissement (0.16 milliard d'euros)

2013: 33,2 milliards €

2014: 30,9 milliards €

2015, 30,4 milliards €

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Théoriquement, il devrait être difficile de pénétrer dans une enceinte militaire. Et même impossible d’y détruire des véhicules. Mais la théorie n’est pas la pratique. La preuve avec ce qu’il s’est passé à Havelberg, en Saxe-Anhlat, dans le nord-est de l’Allemagne.

Là, dans la nuit du 26 au 27 juillet, des individus ont réussi à s’infiltrer dans l’enceinte militaire pour placer des engins incendiaires sous plusieurs véhicules. Si tous n’ont pas fonctionné et ont été récupérés par la police, d’autres ont en revanche endommagé gravement pas moins de 16 véhicules, dont des camions et des blindés. Le coût des dégâts à été évalué à au moins 10 millions d’euros.

Suite : http://www.opex360.com/2013/07/28/16-vehicules-gravement-endommages-dans-une-caserne-allemande/

Link to post
Share on other sites

Pour pouvoir parler d'une arme, il faut avoir vraiment tiré avec et l'avoir nettoyée. De cela, je n'ai rien fait avec l'HK-121.

De la vidéo, je peux juste conclure que:

- J'aime beaucoup le changement de canon car il peut être fait sans toucher à l'alimentation tout en restant en sécurité.

- la partie tir à l'épaulé indique que toute la gestuelle type du tireur a été prise en compte.

- l'option réducteur de son est prise en compte. Ca, j'aime (c'est une pièce essentielle pour notre prochain fusil d'assaut. Avis perso.)

- J'aime beaucoup la crosse rabattable. Pour vivre dans un blindé, ce n'est pas du détail.

Au global, j'ai l'impression de voir une mitrailleuse qui est faite pour la totalité du combat d'infanterie.

Par rapport à la MAG-58, il est évident qu'elle permet plus de chose. Maintenant, il faut voir les tests. Qu'est-ce que cela donne en feu soutenu? Quel est le taux d'incident de tir?

Et l'entretien?

Link to post
Share on other sites

Attention, une mitrailleuse reste une arme automatique dédiée à l'application de feux soutenus.

"Soutenu" impose le canon interchangeable et l'alimentation par bandes.

Nous avons progressivement l'amélioration de deux choses complémentaires :

- la technique de l'armement avec des mécanismes de plus en plus robustes, légers, ayant de faibles taux d'incidents, des munitions fiables.....

- la pratique du tir. Ici, les ingénieurs prennent en compte la réalité du combat avec une ergonomie et un contrôle du recule de l'arme qui permet le tir à l'épaulé, au "jeté" diraient les anciens. Dans la vidéo, le tireur HK montre des choses que l'on aurait jugées rocambolesques il y a seulement 5 ans. Or, l'infanterie qui s'équipe d'une mitrailleuse pouvant être tirée debout à l'épaulé aura un atout sur celle qui ne pourra le faire.

Ceci dit, on ne peut introduire ces améliorations que si l'on conserve les acquis passés. Cette vidéo est alléchante si la HK-121 peut tirer en indirect jusqu'à 1800m sur trépied. Si elle ne fait pas aussi bien que la MG3 ou la MAG-58, alors c'est du vent.

Link to post
Share on other sites

Serge tu entends quoi par "tir indirect" comme l'artillerie ou bien quoi ?

sinon je vois pas pourquoi une mitrailleuse ne pourrait pas faire des tirs sur trépied à longue distance  =)

HK c'est quand même "german quality" alors je me fait pas trop de soucis  ;)

Link to post
Share on other sites

Ouais bah la deutsche qualität elle a donné de mauvaises surprises sur les G36, plastiques qui supportent pas le tir automatique, optiques pas étanches, problèmes au niveau du levier d'armement. Et je ne parle pas des premiers modèles bien que le 36E et sa lunette made in china c'était il y a quelques années.

Tir indirect à la MG c'est le tir via pointeur et niveau, comme l'artillerie si je ne m'abuse, à moins que Serge parle des tirs au delà de la portée de l'oeil humain et donc via optronique embarquée sur véhicule.

Link to post
Share on other sites

Tir indirect à la MG c'est le tir via pointeur et niveau, comme l'artillerie si je ne m'abuse, à moins que Serge parle des tirs au delà de la portée de l'oeil humain et donc via optronique embarquée sur véhicule.

C'est exactement ca, un tir d'artillerie ou l'on a pas forcément de visée direct sur la cible. On place un observateur qui lui voit la cible. La mitrailleuse ailleurs en général a l'abri de la riposte donc derrière un relief ou dans un trou.

On règle l'affut de la mitrailleuse de manière a avoir une position de référence, puis on règle un un azimut de visée en prenant référence sur une mire  du décor, et on règle la hausse en fonction des paramètre distance et différentiel d'altitude, comme avec un bête mortier de 60mm. On tir l'observateur regarde le résultat et transmet les correction , on recommence  etc.

En général la position de tir et les secteurs de tir son préparé a l'avance. Ainsi tout les réglages de tir selon le secteur a battre sont noté, il n'y a plus qu'a les introduire dans l'affut via les manivelles et les butée pour en quelques seconde battre la zone qui va bien.

Ce permet de créer facilement un barrage, et d'interdire quasiment la riposte l'ennemi ne pouvant pas voir d'où proviennent les départ de coup. De plus avec une 7.62 on peu porter le feu a plus 3000m de cette manière. Les allemands pendant la seconde guerre avaient des tables de tir sur l'affut lourd de leur MG42 jusqu’à 3700m il me semble.

Par ici les détail du tir indirect pour la Hotchkiss par exemple avec les abaques etc. http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Pages-d-Histoire-Artillerie/Artillerie-de-tranchee/mitrailleuse-portee-sujet_99_1.htm

Link to post
Share on other sites
  • 5 weeks later...
  • 2 weeks later...

La Bundeswehr : une armée en pleine redéfinition

5864863-8742256.jpg?v=1379439902

Une armée plus moderne, plus efficace

En 2010, Karl-Theodor zu Guttenberg, alors ministre allemand de la Défense, émet l'idée de modifier de fond en comble la structure de la Bundeswehr. Le premier objectif recherché consiste à rendre l'armée plus efficace sur les opérations extérieures. Le plan prévoit entre autres le renforcement des capacités de projections des troupes allemandes, la réduction de l'effectif à l'horizon 2017 et l'optimisation du budget en fonction des contraintes sur le terrain. La démission de Karl-Theodor zu Guttenberg n'affecte en rien cette réforme militaire annoncée depuis longtemps. Son successeur, Thomas de Maizière, respecte à la lettre les grandes lignes de la refonte et officialise son entrée en vigueur le 1er juillet 2011.

Le programme avalisé par le gouvernement confirme la limitation de l'effectif de la Bundeswehr à 185 000 hommes. Parmi eux, 15 000 volontaires serviront sous les drapeaux durant une durée maximale de 2 ans, tandis que 170 000 hériteront, soit du statut de soldats professionnels, soit du statut de réservistes. Le même principe s'applique également aux contrats civils, dont le volume sera limité à 55 000 postes à plein temps contre 75 000 actuellement. Ces mesures, combinées à la suppression de la conscription, devraient permettre à l'Allemagne d'envoyer 10 000 hommes sur le terrain d'opérations extérieures. Sa capacité d'intervention à l'étranger reste actuellement limitée à 7 000 hommes. Ces changements s'accompagnent logiquement d'une redéfinition de la carte militaire du pays et d'une profonde réorganisation de ses structures opérationnelles. À terme, le "Generalinspekteur der Bundeswehr” devrait obtenir le statut d'État Major à part entière.

 

Lire la suite http://www.enderi.fr/La-Bundeswehr-une-armee-en-pleine-redefinition_a123.html

Edited by actyon
Link to post
Share on other sites
  • 4 months later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,551
    Total Members
    1,550
    Most Online
    MikeAlex
    Newest Member
    MikeAlex
    Joined
  • Forum Statistics

    21,092
    Total Topics
    1,376,945
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...