Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Dictionnaire du Sous-Groupement Tactique Interarmes


Recommended Posts

Un domaine spécialisé fait toujours appelle à des champs lexicaux particuliers, un sabir des plus indigeste pour tout non-initié. Aussi, voici un petit dictionnaire.

Il se propose de regrouper progressivement des mots, abréviations et expressions appartenant à la chose militaire au niveau du Sous-Groupement Tactique Interarmes.

Pour chaque entré, il y a:

- définition (de mon cru, elles s'efforcent d'être intelligibles pour un non initié.),

- commentaire très court,

- abréviations,

- phrase de mise en situation,

- lien avec des fils de discussion,

- traduction dans des langues étrangères.

Volontairement, le vocabulaire concerne un niveau tactique précis car:

- il faut se donner des limites,

- je ne suis pas compétant pour le reste.

Les entrés sont définies dans un champ d'appartenance:

[TAC] domaine tactique,

[ADM]  domaine administratif,

[TRAD] tradition,

[ORG]  domaine organisationnel,

[TECH] technique.

Ce travail sera long mais je sais votre intérêt sur cette idée. Aussi, n'hésitez pas à commenter progressivement les termes choisis, donner des idées et me corriger lors de mes légendaires fautes d'orthographe.

Accès direct aux lettres:

B

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

A


AAA: Voir Analyse Aprés Action
ABC: Voir Arme Blindée Cavalerie.
AGC: Voir Armement Gros Calibre.

AMX:
[TECH]: Atelier d'Issy les Moulineaux.
Dans l'ancienne organisation du système de production d'état, les matériels militaires étaient désignés par un trigramme selon le lieu de production: APX, AMX, MAC, MAS
L'arsenal d'Issy les Moulineaux étant spécialisé sur les blindés, on retrouve cette nomenclature sur de nombreux engins: AMX-13, AMX-10...

Analyse Aprés Action:
[TAC]: Forme de débriefing tenu en fin d'exercice où l'on confronte tous les événements pour définir les capacités au combat de l'unité contrôlée. Abrév: AAA ou 3-Alpha en discussion.
Elle se tient systématiquement à chaud. Elle est dirigé par l'autorité contrôleuse. Tous les intervenants dans le combat participent: amis, ennemis et contrôleurs.
Ex: "Chaque soir, les unités passant au CENTAC ont un AAA".

APC: Voir Armement Petit Calibre, Véhicule Blindé Transport de Troupe.

APX:
[TECH]: Atelier de Puteaux.
Dans l'ancienne organisation du système de production d'état, les matériels militaires étaient désignés par un trigramme selon le lieu de production: APX, AMX, MAC, MAS
L'arsenal de Puteaux étant spécialisé en optique, on retrouve cette nomenclature sur de nombreuses lunettes: APX-309 du LRAC...

Appui:
[TAC]: Application de feux au profit d'une unité amie afin de créer un prostration dans l'action de l'ennemi. Abrév: APP.
Définition très personnelle qui ne parle pas de mouvement. En effet, le cœur de l'appui est à un moment ou à un autre l'application de feux.
La prostration est l'effet réel recherché. Un appui réussi bloque en effet l'ennemi. Celui-ci n'est plus efficace.
Ex: Un chef de section à ses hommes: "Lors de notre approche du village, nous serons Appuyés par le peloton Leclerc".
Un chef de section à ses chefs de groupe:"groupe-1 appui le reconnaissance de la ruelle par groupe-2.



Arme:
[TECH]: Objet dont le but ou le seul emploi est l'agression dans une action volontaire.
Les armes sont d'une grande diversité. Elles vont du silex au laser.
Il y a plusieurs systèmes de classification:
- Par le fonctionnement: arme blanche, à feu...
- par certaines techniques d'emploi: arme de poing, d'épaule, de frappe, de jet...
- par l'effet: arme anti-chars, anti-personnel...
- par un niveau de violence: arme lethale, non-lethale...
- par classification juridique: 1ère catégorie, arme par destination....
Sur le forum, il y a des discussions généralistes sur les fusils, les pistolets-mitrailleurs, les armes de poing....
[TAC & ORG]: Subdivision de l'Armée de Terre qui regroupe un savoir faire opérationnel particulier.
On parle ici de l'infanterie, de la cavalerie, de artillerie, du génie, de la logistique, de la maintenance, des transmissions, de l'ALAT. Certaines fonctions opérationnelles portent un nom de tradition comme l'arme du train.
Les armes dans le sens traditionnel ne regroupent pas toujours les armes dans le sens opérationnel et vis et versa. Un fantassin peut être fantassin ou TDM ou légionnaire ou alpin ou chasseur à pied ou tirailleur.
[TRAD & ORG]: Subdivision de l'Armée de Terre faite par le regroupement d'unités ayant un fort passé commun, une identité propre.
On parle ici des Chasseurs à pied, à cheval, alpins, des Cuirrassiers, Dragons, Hussards, de l'Infanterie, de la Légion, des Tirailleurs, Troupes de Marine, Spahis.
Les TDM peuvent être cavaliers, fantassins, artilleurs ou sapeurs.
Les légionnaires peuvent être cavaliers, fantassins ou sapeurs.

Armement Gros Calibre:
[TECH] Désigne les armes dont le canon a un diamêtre supérieur à 20mm. Abrév: AGC
On y trouve tout à partir des canons de 20mm.  Cela inclu les mortiers. S'oppose à Armement Petit Calibre.
Ex: L'atelier-AGC va contrôler les canons des AMX-10RCR la semaine prochaine.

Armement Petit Calibre:
[TECH] Designe les armes dont le canon a un diamêtre inférieur à 20mm. Abrév: APC
On y trouve tout des pistolets jusqu'aux fusils 12,7mm. S'oppose à Armement Gros Calibre.
Ex: L'atelier-APC remet en état les Famas de la compagnie avant son départ en OPEX.

Articulation:
[TECH] Découpage d'une unité en vue de remplire une mission.
Quand un chef ne change pas l'articulation, on dit qu'elle est organique.
Un chef a tout pouvoir pour articuler sa compagnie/section/peloton. Dans les faits, il y a des règles d'efficacité à respecter.
Ex: Avant un assaut, un chef de section donne ses ordres:" groupes 21 et 22 avec moi en élément d'assaut. Groupe 23 garde son trinôme-600 et prend les 3 TP pour l'appui. Le trinôme-300 de 23 aux ordres du SOA pour le traitement des blessés, des prisonniers. Groupe-24 reste organique". Ici le groupe 23 est complètement changé.

Artillerie:
[TAC] Ensemble des moyens feu, observation et coordination qui pratique des tirs de longue distance sur l'ennemie.
Les moyens feu sont les canons (tractés, automoteurs, automouvants), les lance-roquettes et certains lance-missiles. Si des unités peuvent employer des mortiers, ceux-ci ne sont pas vraiment considérés comme des armes d'artillerie mais d'infanterie.
Les moyens observation regroupent les Observateurs d'Artillerie (à pieds ou sur véhicule), les Drones, certains radars de surveillance et de trajectographie.
La coordination regroupe les postes de commandement, les moyens d'analyse météorologique.
Entre la détection et le tir sur un ennemie, ces trois éléments travaillent ensemble dans ce que l'on nome la Chaine Artillerie.
[TRAD] Arme qui regroupe toute les unités ayant la responsabilité des feux à longue distance.
En France, les unités d'artillerie sont organisées en regiments. Ils peuvent être à canons, à auto-moteurs, à LRM ou spécialisés sur l'emploi de moyens drones, radar. La subdivision du régiment est la batterie.
Un soldat est un Artilleur. chez les TDM, les hommes de l'artillerie sont des Bigors.
[TECH] Ensemble formé du canon et du lien élastique sur une pièce tractée ou un véhicule.
Link to post
Share on other sites

B


Balle:
[TECH] Projectile tiré par un canon d'un diamètre inférieur à 20mm.
Ex: Le blindage du VAB résiste bien aux balles de 12,7.

Bareau:
[TECH] Désigne le corps tubulaire d'un projectile flèche.
Le bareau est l'élément responsable de la perforation d'un blindage.
Son efficacité vient de la plus grande force possible sur la plus petite surface possible tout le long de la perforation du blindage. Les facteurs sont donc: sa vitesse à l'impact, sa densité, sa dureté.
On adjoint toujours un ratio 1/## pour les décrire. Il signifie pour un 1mm de diamètre, il y a ##mm de longeur de bareau. Plus ## est élevé, plus le bareau est long et a de la force à l'impact.

Bas, basse:
[TECH]: Désigne l'élément hiérarchique subordonné.
Surtout employé en transmission. La liaison basse est la liaison que l'on a avec ses subordonnés, le réseau bas tient de la même logique.
Opposé: Haut
Ex: "Sur le réseau bas, le CDU a reçu les compte-rendus des chefs de section."
Link to post
Share on other sites

C


Capitaine:
[ORG] Quatrième grade d'officier. Abrév: CNE.
Le plus souvent, le grade de capitaine est obtenu de façon automatique après 4 ans de grade de lieutenant.
Pour faire simple, les jeunes capitaines (moins de 3 ans de grade) sont Officiers-Adjoints en Unité Elémentaire puis deviennent CDU. Après leur temps de commandement, ils basculent comme officiers traitant au BOI du régiment.
En discussion avec, on dit "Mon capitaine".
[TRAD] Appellation de tradition du CDU.
Dire: "Où est le capitaine?" signifie "où est le Commandant d'Unité". Il n'y a pas de confusion possible avec l'Officier-Adjoint même si celui-ci est capitaine. Personne le désignerait par son grade mais par sa fonction.

Calibre:
[TECH] Rapport de longueur entre le diamètre de l'ame d'un canon et sa longueur. Abrév: Cal.
Il est souvent désigné par un chiffre: 39, 44, 52... Chiffre que l'on retrouve souvent dans le nom des canons de chars et d'artillerie.
Un canon de 120mm faisant 44 calibres fait donc 120x44mm de long: 5280mm.
Plus le calibre est grand, plus le projectile est rapide. Il va plus loin et est plus perforant.
[TECH] Par déformation, diamètre de l'ame d'un canon.
Ainsi, on peut dire calibre 5,56 ou 7,62 pour des fusils comme calibre 105, 120 ou 125 mm pour des canons de chars.
Voir: Petit calibre.

CBA: Voir Chef de Bataillon.
CDU: Voir Commandant d'Unité.
CES: Voir Chef d'Escadron/Escadrons.

Chef de Bataillon:
[ORG] Cinquième grade chez les officiers et premier grade d'officier supérieur. Abrév: CBA.
On ne trouve pas ce grade dans les S-GTIA mais dans des cellules supérieurs du régiment (BOI, BML...) et autres état-major.
En discussion, on dit: "Mon commandant".
Ex: "Messieurs, je suis le chef de bataillon Martin, Chef-Opération du 35ème RI. Je vais vous présenter les RETEX de l'emploi du VBCI en Afghanistan".
Trad: Major en anglais (d'où les erreurs de traduction de certains films).

Chef d'Escadron:
[ORG] Nom du grade de chef de bataillon dans l'Arme Blindée Cavalerie. Abrév: CES.

Chef d'Escadrons:
[ORG] Nom du grade de chef de bataillon dans l'arme du Train. Abrév: CES.

Commandant d'Unité:
[ORG] Appellation réglementaire française qui désigne le chef d'une unité élémentaire. Abrév: CDU.
Ayant grade de capitaine, c'est un officier désigné pour une période type de deux ans. Il a passé le Cours de Formation des Commandants d'Unité (CFCU) dans son école d'arme. L'acte juridique qui valide sa désignation est une "lettre de commandement". Il prend ses fonctions lors d'une cérémonie: "Passation de Commandement". Au niveau symbolique, il est accompagné de son fanion lors des cérémonies.
Le CDU est responsable de l'entrainement de sa compagnie, de la notation de ses hommes, de l'état des matériels qu'il a en dotation, de la discipline. Il est responsable pénale des actes de ses hommes en France comme en mission. Son chef, le Chef de Corps, lui délègue une partie de son pouvoir disciplinaire.
Au niveau tactique, il commande sa compagnie qui peut être formée en S-GTIA.
Dire: "Il est devenu CDU à T+3." signifie que le capitaine est devenu CDU à 3 ans de grade".

Contrôle de foule:
[ORG] Ensemble des actions réactives ou préventives qui visent à protéger physiquement une mission ou une implantation de la force contre une foule momentanément hostile..
Le contrôle de foule n'est qu'une protection par des dispositifs de barrages filtrants ou non, fixes ou mobiles. En aucune façon, il n'y a de volet imposition de la loi. Cette dernière partie est du seul ressort des forces de police souveraines.
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

D


DEP: Voir Direction Etudes et Prospectives.

Débarqué:
[TAC] Déploiement sur ordre d'un élément de combat à pied depuis un véhicule.
Le but d'un débarqué peut être offensif, défensif ou autre. L'infanterie n'est efficace que si elle débarque.

Débarqué Assaut:
[TAC] Dépose sous le feu d'un groupe de combat au milieu d'une position ennemis.
Cette pratique est une procédure assez exceptionnelle. Elle peut être planifiée dans une action offensive ou déclenchée en réponse à une prise à partie à très courte distance. Dans ce dernier cas, on recherche la surprise chez l'ennemie qui ne s'attend pas à "se faire monter dessus". Les hommes débarquent alors selon un schéma "drillé". Ils se retrouvent à bout touchant avec l'ennemi.
Ex: Au combat, un VAB se fait prendre à partie à 03h00 à 20m. Le chef de groupe annonce "Pilote 03h00. Débarqué assaut". Le pilote fonce sur la position ennemi et s'arrête dessus. Là, le groupe débarque et ouvre le feu sur l'ennemi qu'il trouve.

Débarqué partiel:
[TAC] Déploiement d'un élément réduit pour un blindé qui s'arrête sur une courte durée.
Cet élément (deux à trois hommes, pas plus) a pour but de limiter les surprises à courte distance sans avoir à déployer tout le groupe. Il ne va pas loin du blindé pour rembarquer très vite mais suffisamment pour entendre hors des bruits du véhicule. Il y a plusieurs méthodes. Généralement, un mitrailleur est toujours débarqué avec un tireur lance-roquette.
Ex: Un Chef de groupe dans son VAB "En fin de bond, TAD avec Martin: débarqué partiel. Annoncez prêt." Les hommes se préparent et annoncent "TAD, prêt. Martin, prêt". Quand le VAB s'arrête, ils débarquent et commencent à surveiller.

Défilement de pneux:
[TRAD] Désigne en argot, un défilement de tir raté..
Ici, l'ennemi peut voir le véhicule sur la crête en entier. C'est une cible facile.
Ex: Un SOA qui reprend les pilotes. "Les gards, vous faites n'importe quoi ce matin. Vous arrivez beaucoup trop vite en crête. Le chef et le tireur n'ont pas le temps de réagir qu'ils sont en "défilement de pneux". On reprend l'exercice."

Défilement d'Observation:
[TAC] Poste en crête d'un véhicule qui ne fait dépasser que ses optiques pour voir sans être vu.
Un défilement d'observation est pris par au moins un véhicule de la section/peloton quand celle-ci doit passer un crête. Après, on peut passer au défilement de tir.
Les blindés qui ont des viseurs panoramiques ont ici un avantage.
L'ordre est "Pilote. Défilement d'observation. En avant, en avant..." Tant que le pilote entend "en avant", il avance à très basse vitesse. Quand il entend "stop", il stope. Là, le chef voit ce qu'il y a derrière la crête sans exposer le véhicule.

Défilement de Tir:
[TAC] Poste en crête d'un véhicule qui ne fait dépasser que son armement pour tirer en protégeant son châssis.
Un défilement de tir est souvent pris par au moins un véhicule de la section/peloton quand celle-ci doit passer un crête. Il peut donc ouvrire le feu immédiatement sur une menace ennemie.
L'ordre est "Pilote aux ordres du tireur. Défilement de tir." Le tireur dit "En avant, en avant..." Tant que le pilote entend "en avant", il avance à très basse vitesse. Quand il entend "stop", il stope. Là, le tireur peut ouvrir le feu sur ce qu'il y a derrière la crête sans exposer le châssis.
Trad: Hull-down en anglais.

Démotorisation:
[TAC] Phase où une unité d'infanterie quitte ses véhicules pour combattre à pied.
C'est une phase délicate car de transition entre l'état de "motorisation" et le combat à pied.
Inverse de "Motorisation".
Ex: Un chef de section explique la prochaine mission à ses chefs de groupe: "Arrivé au sud du bois, on démotorise et on continue à pied jusqu'au village".

Détachement Interarmes:
[ORG et TAC] Elément tactique interarmes de circonstance formé à partir d'un peloton ou d'une section sous les ordres d'un chef unique. Abrév: DIA
Un DIA est formé sur ordre du Commandant d'Unité pour une action de circonstance (ex: s'emparer d'un bâtiment). A la fin, il est dissout. Il n'existe aucune structure type mais des principes d'efficacité.Un DIA-INF peut se composer d'une section, d'un groupe génie et d'un char. Le DIA est commandé par un chef de section/peloton. On peut imaginer qu'il soit commandé par l'officier adjoint de la compagnie/escadron.

DIA: Voir Détachement Interarmes.

Dialogue Interarmes:
[TAC] Echange méthodique d'analyses tactique, technique et logistique entre un chef interarmes et ses suboordonnés pour deffinir les meilleurs modalités possible pour la réussite de la mission.
Ce dialogue interarmes commence dès que le chef reçoit sa mission. Il en diffuse les éléments à ses subordonnés. Ceux-ci vont alors apporter dans leur domaine des éléments de réussite pour permettre au chef de construire sa manœuvre.
L'artilleur va donner des informations sur l'impact du relief, les facilités d'observation ami/ennemi, les opportunités de tir propre à cette mission (quantité, qualité, où et délai de tir). Le logisticien va proposer des solutions pour réparer, recompletter en munitions, carburant (où, à quel moment du combat, par quel itinéraire...)
Ex: "Le dialogue interarmes terminé, le capitaine peut maintenant terminer la rédaction de ses ordres".

Direct:
[ADM] Se dit d'un sous-officier ou d'un officier recruté directement dans le civil.
Les directs sitôt recrutés passent dans une école de formation dédiée. C'est l'École Nationale des Sous-Officiers d'Active de Saint-Maixent, pour les officiers, ce sont les écoles de Coëtquidan. Pour ces derniers, il y a plusieurs catégories (ESM, OST, OSC-E & S...).
Le contraire est le semi-direct
Ex: Au long terme, seulement 30% du recrutement sous-officiers sera direct.

Direction Etudes et Prospectives:
[ORG et ADM] Département d'une école d'armes chargé de faire évoluer une arme dans les domaines tactiques, matériel, organisationnels, de formation. Abrév: DEP
Une DEP reçoit les orientations de la futur doctrine de l'Armée de Terre et en decline les changements nécessaires dans son domaine. Ainsi, si l'AdT défini comme priorité le combat urbain pour le futur, les DEP vont se concentrer sur cette priorité. Les cavaliers vont chercher à adapter leurs chars, leurs munitions, créer des stages, contrôler la valeur du système de formation dans ce domaine.
Ex: La DEP cavalerie vient de proposer une nouvelle organisation des escadrons Leclerc pour faciliter la projection de leur personnel.

Document Unique d'Organisation:
[ORG et ADM] Document réglementaire décrivant, poste par poste, la totalité des unités de l'Armée de Terre au quotidien en France. Abrév: DUO
Le DUO énonce pour chaque fonction prévue le profil nécessaire pour le tenir. Il donne donc quel personne mettre à quel poste. Si le poste est occupé par une personne non compétente, on parle de "distortion d'emploi". Un personnel tenant un poste qui n'est pas dans le DUO est dit "hors DUO".
Cette description, si elle est LA référence en RH pour les unités, n'est pas obligatoirement celle de l'unité en OPEX. On utilise pour les OPEX un autre document: le TUEM.
Ex: Le sergent MARTIN est armurier au 2ème escadron. Ce poste n'est pas au DUO. Il est donc "hors-DUO".
Ex: Le DUO dit qu'il y a un Officier-Adjoint par compagnie. En Afghanistan, le TUEM en décrit deux.
Ex: Bonne nouvelle. Il y a au DUO des sections un troisième Tireur de Précision en plus.

Drill:
[TAC] Méthode d'entrainemant fondé sur la grande répétition d'actes et/ou de situations.
Le drill cherche une forme de conditionnement pour limiter les effets du stress, gagnée en vitesse de réaction. Il diminue la quantité d'ordres à donner pour libérer le chef en lui donnant plus de calme pour prévoir ses actions futur.
Les moyens d'entraînement sont ici simple. Une section peut travailler des drills sur un terrain de sport, rien de plus.
[TAC] Par extension, méthode, technique ou combinaison tactique connue de tous.
Ex: Un CDG à ses hommes "Les gars. Je rappelle: pour cette patrouille, en cas de tir, on applique le drill sniper".

Drill de combat:
[TAC] Niveau de drill qui conditionne un geste, une combinaison tactique simple.
Le drill de combat cherche à ne plus faire réfléchir un individu, un petit élément tactique pour l'exécution d'un acte simple. Les savoir-faire de service de l'armement comme les TAI sont des drills de combat
Ex: Un CDG à son CDS "Mon adjudant. Lors de l'évaluation en tir, mon groupe a perdu beaucoup de points car les gars ne maitrisaient plus la désignation d'objectif. Pourrais-je faire du drill de combat là-dessus, la semaine prochaine".

Drill tactique:
[TAC] Niveau de drill qui cible la capacité d'un chef à décider et à conduire le combat.
Le drill tactique peut se faire sur le terrain mais aussi en salle lors de "combat cadres".
Ex: Un CDS à l'un de ses CDG "Sergent, j'ai remarqué lors du dernier terrain que tu avais du mal à tenir compte des éléments de coordination. Donc, la semaine prochaine, nous ferons du drill tactique".

DUO: Voir Document Unique d'Organisation.
Link to post
Share on other sites

E


EB:
[TECH] Abréviation d'Engin-Blindé qui, employé comme adjectif, désigne des effets spécifiques pour les équipages de blindés.
Les casques radio sont des casques-EB. On parle aussi des Sacs-EB, des combinaisons-EB.

Engin:
[TECH] Vecteur motorisé ayant un armement supérieur au 30mm servi sous tourelle.
Les autres matériels à roues ou chenilles sont des véhicules. L'EBG est bien un engin car a un canon de 165mm. Le VBCI ayant un canon de 25mm est bien un véhicule. Le chef d'un AMX-10RCR est un chef d'engin.
Dans la nomenclature française, le distinguo entre engin et véhicule tend à disparaitre.

Equipe:
[ORG et TAC] Plus petit élément tactiquement efficace.
L'équipe est efficace car restitue une mission sur un temps long et peut travailler dans deux directions.
La composition peut aller de 3 à 5 hommes selon les armées. En France, c'est un trinôme commandé par un caporal ou un caporal-chef.
Son échelon supérieur est le groupe.
Une équipe peut être spécialisées comme les missiles anti-chars. Dans ce cas, il faut compter une équipe=un poste de tir anti-chars.
Ex: Le SOA a récupéré l'équipe-300 du groupe Martin pour évacuer le blessé.
Trad: Fire-team pour UK, Squad pour USA

Espace lacunaire:
[TAC] Zone de vide entre les éléments de combat ennemis.
L'espace lacunaire est donc un intervalle que l'on recherche pour s'infiltrer, contourner un ennemi et le prendre à revers. Cette notion s'oppose à celle de front continue.
On peut dire que "La guerre en Afghanistan est un combat en espace lacunaire".
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

F


à Fin action/renseignement:
[TECH] Catégorisation d'une unité selon l'effet recherché lors de son emploi.
Notion liée généralement aux forces spéciales mais qui peut être étendue.
Ex: Le 13eme RDP, comme le GRI, sont des unités à fin renseignement alors que le 1er RPIMa est plus à fin action.

Flèche:
[TECH] Dans une trajectoire, hauteur la plus grande à laquelle passe un projectil pour atteindre son but.
Notion liée à un couple canon/munition. Changer l'un change la flèche.
Pour toucher son objectif, un projectil doit être envoyé vers le haut à cause de l'attraction terrestre. A un moment, il va redescendre et faire but. Cela dessine une courbe dont la hauteur est nommée: flèche.
Les munitions ayant de petites flèches ont des trajectoires tendues. Plus la flèche est grande, plus la trajectoire est courbe.
[TECH] Parmi les obus cinétique, désigne ceux qui possèdent un empennage de stabilisation.
Un obu flèche est nommé ainsi de par sa ressemblance avec le projectile tiré par un arc.

FV-###:
[TECH] Fighting-Vehicle, dans la nomenclature britannique, rajouté à un nombre, désigne un véhicule blindé.
Le FV-510 est la version VBCI du Warrior.
Link to post
Share on other sites

G


Grenadier:
[TAC] Combattant spécialisé dans le lancé/tir de grenades.
Cette fonction n'existe pas en tant que telle dans l'infanterie française. Actuellement, on désigne ainsi les soldats portant un lance-grenades.
Ex: "Tirant les leçon de l'Irak et l'Afghanistan, les britanniques ont maintenant un grenadier par équipe".
[TRAD] Appellation de tradition du soldat de l'Infanterie.
Ex: Présentation des vœux par le représentant des EVAT "Mon capitaine, les caporaux-chefs, caporaux et grenadiers de la compagnie vous présentent leurs meilleurs vœux".

Groupe primaire:
[TECH] En sociologie, regroupement d'individus partageant une histoire collective commune leur donnant un sentiment d'identité propre.
Cette notion est apparue des études sur l'armée allemande de la Seconde Guerre Mondiale. La constitution groupes primaires des unités est un facteur d'efficacité au combat.
Ex: Le sergent Martin et ses hommes forment un vrai groupe primaire. Ils viennent tous du même quartier de Rennes.

Groupe secondaire:
[TECH] En sociologie, groupe qui n'est pas primaire.
Ex: Les sections ne sont que des groupes secondaires car on y trouve une grande diversité de recrutement géographique et social
Link to post
Share on other sites

H


Hausse de combat:
[TECH]: Distance au-deçà de laquelle, un cible représentative est systématiquement touchée si on la vise à ses pieds. Abrév: HdC
Notion particulièrement employée en combat de char. Elle est liée à l'idée que la flèche du projectil est inférieur au sommet de l'objectif jusqu'à une certaine distance. Le projectil ne peut donc passer au-dessu de l'objectif.
Donc, le tireur vise "base de l'objectif" et tire. Il fera but; tourelle ou châssis, peu importe, il fera but.
Les conditions sont:
- distance inférieure à la HdC. Sinon l'obus tombe par terre.
- objectif représentatif. Un BMP-1 ne peut être engagé ainsi, il est trop plat: l'obus peut passer dessus.
- objectif est complettement visible. Si le châssis est masqué, on ne peut tirer car la cible est trop petite.
Toutes les armes balistiques ont une telle hausse de combat. Pour les fusils en 5,56, on est dans la borne des 400m (Famas: 381m) Cette distance est propre à un couple canon/munition. Changer l'un, c'est changer la distance.
Voir: Tir de précision.
Ex: "Un T-72 à 1000m en découvert peut être tiré à la HdC par un 10-RCR. En-effet, l'obus flèche à une HdC de 1450m".


Haut, Haute:
[TAC]: Désigne l'élément hiérarchique supérieur.
Surtout employé en transmission. La liaison haute est la liaison que l'on a avec son chef, le réseau haut tient de la même logique.
L'opposé est: Bas

Link to post
Share on other sites

I


IA: Voir Interarmes.
[TRAD et ADM] Surnom que l'on donne aux officiers issus de l'École Militaire Interarmes.
Ex: Le lieutenant de la 2ème section est IA. Les deux autres sont des St-cyriens.

INF:
[ORG] Textes réglementaires décrivant l'organisation et les missions des différentes composantes de l'infanterie.
L'INF-202 est le règlement d'emploi de la section d'infanterie.
[ORG] Abréviation du mot Infanterie.

Instruction:
[ORG] Action ou période de formation qui vise à faire acquérir à une personne ou à un groupe des savoirs-faire.
L'instruction peut être une étape obligatoire dans un cursus ou une augmentation d'opportunité des compétences.
Pour les officiers et sous-officiers, l'instruction est menée dans des écoles spécifiques. Pour les soldats, l'instruction initiale est menée par un encadrement de leur régiment dans des centres spéciaux, les Centres de Formation Initiale Militaire (CFIM).
Une fois l'instruction initiale terminée, celle de spécialisation est dispensée. Selon les cas, cela se fait en régiment ou en école d'arme. Ainsi, un lieutenant pour être chef de section infanterie ira à l'Ecole de l'Infanterie, un soldat pour être spécialisé grenadier voltigeur sera formé dans son régiment.

Interarmes:
[ORG et TAC] Qualité de ce qui est composé d'éléments de plusieurs armes sous les ordres d'un chef unique.Abrév: IA.
Toute formation ou travail qui regroupe des éléments provenant d'armes différentes est désigné Interarmes. Ainsi, dire que: "[shadow=red,left]Le recrutement pour le 1er RPIMa est Interarmes[/shadow]" signifie que les fantassins ne sont pas les seuls à pouvoir postuler à une place dans cette unité. De même, un S-GTIA est composé de fantassins, cavaliers, sapeurs, artilleurs... Il est dès lors un élément de combat Interarmes
Ne pas confondre avec "Interarmées".

Interarmées:
[ORG et TAC] Qualité de ce qui est composé par des éléments de plusieurs armées sous les ordres d'un chef unique.
Un état major composé d'aviateurs, de terriens et de marin est une structure Interarmées. Une opération amphibie est interarmées car se fait avec des moyens de la marine et de l'armée de terre.
Ne pas confondre avec "Interarmes".
Link to post
Share on other sites

L


Lien élastique:
[TECH] Ensemble amortisseur sur lequel est monté tout canon de gros calibre sur une pièce d'artillerie ou un véhicule.
Le Lien élastique a deux fonctions complémentaires:
- absorber le recule du canon au moment du tir.
- faire revenir le canon sur sa position initiale (Retour en batterie)
Le Lien élastique et le canon forment un ensemble: l'artillerie.
Link to post
Share on other sites

M


Match:
[TECH] Niveau de qualité le plus élevé pour une munition de petit calibre.
Ce standart guarantie au tireur le tir avec des munitions à la meilleur balistique et toujours identiques entre elles. Les tolérances de fabrication sont telles que toutes les balles, chargement en poudre et réactions de la munition sont identiques au sein d'un même lot.
Ce type de standart ne s'emploie que pour le tir de précision: il rentabilise les hauts niveau de fabrication des fusils de précision. Pour les autres fusils, il est inutile.

Motorisation:
[TAC] Phase de combat où une unité d'infanterie embarque dans ses blindés pour un déplacement en véhicule.
En infanterie, c'est une phase délicate car l'unité n'est ni à pied, ni "motorisée". Cette phase prend des délais et doit être anticipée à chaque instant du combat.
L'inverse est la "démotorisation" ou le débarqué pour le groupe.
Ex: Un chef de section donne ses ordres puis annonce à ses chefs de groupe "Donnez vos ordres, motorisez, annoncez prêt". Au même moment, le Sous-Officier Trans de la compagnie annonce au CDU:"Mon capitaine, la section 3 a reçu le message. En cours de motorisation. Délais 10min avant mouvement."
Link to post
Share on other sites

O


OA: Voir Officier-Adjoint.
OA-2: Voir Adjoint Technique de l'Unité Elémentaire.

Obus:
[TECH] Projectile lancé par un canon dont le diamètre est supérieur ou égal à 20mm. Abrév: O
Les obus peuvent avoir plusieurs formes, effets.
Ex: L'un des intérêts du char réside dans la diversité de ses munitions. Il peut tirer des obus flèches (OFL), explosifs (OE), à charge creuse (OCC), fumigènes (OFum), incendiaires (OI), éclairants (OEcl)....

Officier Sous Contrat:
[ADM] Forme de recrutement à durée déterminée d'un officier sur détention d'un diplôme BAC+3. Abrév: OSC
L'OSC souscrit un contrat à durée déterminée de 8 ans reconductible.
Il y a deux types:
-OSC-Specialistes sont recrutés pour fournir à l'AdT des officiers qualifiés dans des domaines spécifiques: informatique, droit, économie. Ce sont des techniciens.
-OSC-Encadrement sont recruté pour faire partie de la chaîne de commandement.
Tous ont une formation de 4 mois aux Ecoles de Coëtquidan. Les "Encadrements", eux, passent en Ecole d'Arme pour être formés comme chef de section.

Officier Sur Titre:
[ADM] Forme de recrutement d'un officier sur détention d'un diplôme BAC+5 . Abrév: OST
Les OST, à la signature de leur contrat de carrière, sont immédiatement lieutenants et suivent une formation strictement militaire de un an aux Ecoles de Quoëtquidan. A la fin de celle-ci, ils choisisent leur arme.
Ils sont assimilés à des Saint-Cyriens.
Un OST fera donc seulement deux ans de formation avant d'arriver en régiment où il lui restera 2 ans de grade de lieutenant à faire.

Organique:
[ORG] Qualité de ce qui appartient de façon permanente à une unité. Abrév: Org.
L'opposé d'organique est donc "non-organique", "renfort", "en renforcement".
Ex: "Les pelotons de chars ont un camion d'allégement en organique. Il est intégré au TC-1 de l'escadron lors du combat".
Link to post
Share on other sites

P


Patrouille:
[TAC] Dans le peloton Leclerc, regroupement de deux chars pour une mission.
Dans l'ancien peloton à 4 chars Leclerc, cette division fut une avancée tactique majeur. L'une est commandée par le Chef de Peloton, l'autre par le SOA.
Ce système n'existe réglementairement pas en AMX-10RCR ou en infanterie mais peut être observé. En infanterie, on parlerait de demi-section.
Ex: Face à la monté de la menace, une patrouille Leclerc a été engagée dans le secteur comme dissuasion.

Pax:
[TRAD et ADM] Abreviation de "personnel"..
Pax désigne donc un individu dans une discution, sur un document.
Ex: L'Adjudant d'Unité demande 4 pax par peloton pour vider les camions à leur arrivée.

Pénétrante:
[TAC] Axe logistique perpendiculaire à la ligne de front qui relie l'avant à l'arrière de la force.
Cet axe est définie avant la manœuvre par les spécialistes logistique du GTIA. C'est sur les pénétrantes que se déplacent les recomplettements vers les S-GTIA et remonte les matériels endommagés vers la base logistique.
Ex: La nationale N-4 est la pénétrante du GTIA pour toute la durée de la mission.
Link to post
Share on other sites

Q


Quaternaire:
[ORG] Structure qui se subdivise en 4 éléments.
Cette fonction n'existe pas en tant que telle dans l'infanterie française. Actuellement, on désigne ainsi les soldats portant un lance-grenades.
Ex: Les régiments d'infanterie francaise sont quaternaires sauf le 2èmeREI et le 110èmeRI
[ORG] Structure d'organisation guerre de l'infanterie française depuis 1999.
Dans le modèle quaternaire depuis avril 2010:
- la section (40 hommes) a 3 groupes de voltige, 1 groupe appui, 3 TP.
- La compagnie a 3 sections de voltige, 1 section d'appuis (1 groupe mortier, 1 groupe anti-char Milan et 1 groupe TE), 1 section de commandement.
Dans le système français, chaque niveau a son appui organique. Ainsi, la section a un groupe ACCP pouvant passer en groupe de mitrailleurs (prévu).

Quaternarisation:
[ORG] Processus du passage au modèle quaternaire de l'infanterie française.
Ex: Ce régiment a fini sa quaternarisation il y a peu.
Link to post
Share on other sites

R


Radio:
[ORG] Soldat ayant la charge de conserver le lien radio avec les autres unités au profit de son chef.
Le radio est un soldat qui a suivi une formation de transmetteur. Il fait partie de la cellule de commandement.
Dans certaines unités, comme les pelotons de chars, cette fonction n'existe pas en propre car le blindé porte la radio.
Dans une section d'infanterie, le radio a comme rôles:
- l'entretien des matériels Trans de la section sous la direction du SOA,
- participe à la formation de la section en matière de transmission,
- prend les éléments trans chez le Sous-Officier Trans de l'Unité,
- il veille sur la bonne gestion des règles de sécurité en guerre électronique de la section,
Au combat,:
- il porte les matériels trans pour assurer le lien avec le CDU (15kg),
- il suit la situation tactique de la compagnie au profit de son chef de section,
- il participe à la rédaction des messages liés aux événements en cours,
- il s'occupe de son chef de section (nourriture, bivouac...) et veille à ce qu'il ne s'expose pas.
Les fonctions d'un radio sont vastes. C'est un personnel difficile à sélectionner et long à former. Le dernier point s'explique par le fait que le chef ne doit penser qu'au combat.
Dans certaines armées, le Radio n'existe pas en infanterie et sa tache revient au chef de section.
Ex: A 00h01, le radio va rentrer les nouveaux codes dans tous les postes de la section.
Le chef de section dit:"Hey, le radio. Tu me prépare à manger, je vais aux ordres du capitaine. Je reviens dans 40min".
Au combat: "Radio. A moi. On prépare un message tir sur la coline.


RAMU:
[ORG et TAC] Abréviation de Ravitailleur en Munition désignant tout type de véhicule chargé de transporter les munitions.
Le RAMU peut être un simple camion comme un blindé. La section d'appui possède un RAMU organique.
Ex: L'armée française a mis en place des VAB comme RAMU au profit des S-GTIA opérant en Afghanistan.

Rocade:
[TAC] Axe logistique parrallele à la ligne de frond qui permet de basculer d'un secteur du front.
La rocade relie les pénétrantes entre elles. Le choix d'une rocade Se fait au niveau du GTIA par les responsables logistiques.
Ex: A compter de 15h00, la D-23 sera la rocade principale pour relier les pénétrantes de la brigade et ce jusqu'à la fin de la phase défensive.
[TAC] Mouvement pour un véhicule derrière une crête qui consiste à reculer d'un défilement d'observation/tir pour franchire la crête en un autre point.
La rocade doit se faire sur au-moins 100 m pour le blindé. Ce "détour" pour franchir une crête se justifie par un principe: "on ne franchi jamais là où l'on a observé/tiré". La  rocade doit être large car elle cherche un franchissement de crête en sortie de la lunette d'un char ennemi pour surprendre.
Pour faire une rocade, le chef de bord/char anonce "rocade" et guide le pilote en marche arrière puis lui indique de passer sur un côté. Après 100m, le pilote franchi la crête.
Link to post
Share on other sites

S


Schützenpanzer:
[TECH]Appellation germanophone des Véhicules de Combat d'Infanterie. Abrév: SPz.
On trouve donc les SPz-Marder et Puma en Allemagne, le SPz-2000 en Suisse et le SPz-Ülan en Autriche.

Section de Commandement:
[ORG] Section qui, au sein de l'Unité Elémentaire, pourvoit au quotidien comme au combat au commandement, au soutien logistique et suivi administratif. Abrév: SK.
La SK est composée du Commandant d'Unité, de l'Officier Adjoint, de l'Ajoint Technique de l'Unité Elémentaire, de l'Adjudant d'Unité, du Bureau Comptable, de la cellule trans plus quelques soldats.
Son chef de section est l'Adjudant d'Unité.
Au combat, elle arme le PC du Capitaine, le PC de l'Officier Adjoint, le Train de Combat N°1.
Ex: Cette nuit, la SK mettra en place un repas chaud pour les hommes au retour de leur tir de nuit.

Semi-Direct:
[ORG et ADM] Se dit du recrutement de sous-officiers et d'officiers dans le corp subalterne.
Un semi-direct est donc un cadre ayant une expérience comme militaire de rang et/ou sous-officier.
La bascule se fait selon les cas par des règles différentes et changeantes: dossier pour devenir sous-officier et concours pour être officier. Le semi-direct ira à l'ENSOA pour être sous-officier ou à L'EMIA ou l'EMCTA pour passer officier. A savoir que depuis peu, un militaire du rang peut passer le concours de l'EMIA.
On peut passer de Caporal-chef à Sergent sans l'ENSOA. C'est le Rang-Tardif et c'est très limité.
La notion de promotion sociale évoquée dans l'AdT concerne cette notion de, les semi-direct.
Le contraire est le direct.
Ex: 70% du recrutement des sous-officiers va devenir semi-direct.

Seuil: Voir Structure Seuil.

S-GTIA: Voir Sous-Groupement Tactique Interarmes.

Sniper:
[TAC & ORG] Terme anglais qui désigne un tireur de précision qui emploie de méthodes de furtivité pour engager des objectifs à haute valeur et participer au renseignement de sont unité.
Le sniper travaille en binôme ou trinôme selon les unités et armées. Ils sont le plus souvent regroupés dans une section bataillonnaire spéciale pour l'entraînement et détachés dans les S-GTIA pour le combat. Leur vrai niveau d'emploi est ce dernier, on les donne rarement en renfort à une section.
En France, le sniping est du ressor exclusif des forces spéciales. Il n'existe pas dans les unités de ligne même si certaines cherchent à le développer.
On parle de sniping-lourd ou heavy-sniping pour des tireurs avec des armes en 12,7 ou plus.
Les snipers sont compétant pour freiner un ennemi, détruire ses appuis avant un assaut, renseigner, guider les tirs d'artillerie, mettre en place et conseiller sur les actions de la lutte anti-sniper.
Ex: Un chef de section donne ses ordres:"Les deux binômes sniper ont décelé dans la nuit un canon sans recule de 106mm et une mitrailleuses 14,5mm au sud de la ferme. A 07h50, ils neutralisent les pièces. On commence l'assaut à la fin de leur tir."

SOCMUE: Voir Sous-officier Chargé des Matériels de l'Unité Elémentaire.

Sous-Groupement Tactique Interarmes:
[TAC] Entité de combat de circonstance, formée par le rajout à une compagnie d'infanterie (ou à un escadron de cavalerie) d'éléments opérationnels complémentaires. Abrév: S-GTIA. Parfois Sous-GTIA en discussion.
Les rajouts peuvent être combattants (peloton de chars, section d'infanterie et/ou du génie, observateur d'artillerie), logistiques (dépanneurs, moyens santé). Son organisation exacte n'est pas figée mais pensée par rapport à un effet.
Le S-GTIA est aux ordres d'un capitaine. Sa durée de vie correspond à celle d'une mission à l'étranger (OPEX) ou un exercice lors d'un entrainement. Les éléments complémentaires peuvent provenir d'un régiment extérieur selon leur compétence. L'échelon supérieur est le Groupement Tactique Interarmes (GTIA).
Un S-GTIA infanterie est formé à partir d'une compagnie d'infanterie. Un S-GTIA Blindé à partir d'un escadron de cavalerie.
Trad: Company team ou team pour US, Combat team, company group (INF), squadron group (ABC) pour GB.

Sous-Officier Adjoint:
[ORG] Sous-officier ayant rang d'adjoint au chef de section/peloton. Abrév: SOA.
Selon l'organisation de chaque armées et du type d'armée, il peut y avoir de 0 à 2 SOA  dans la section/peloton. Dans le modèle français, il est seul et est obligatoirement détenteur du BSTAT. Le SOA est généralement un sergent-chef mais peut être aussi sergent voir adjudant.
Il est compétant pour prendre le commandement de la section au combat. Il organise des taches dans le domaine logistique, maintenance. Il est le contact de l'ATUE pour la section.
Il veille à la discipline et oriente les sergents (valeur de l'ancien). S'il n'a pas de pouvoir de décision, il est un filtre avant le chef de section pour les problèmes courants.
Au combat, il organise la logistique et les opérations de maintenance. Il prend en charge le traitement des blessés et prisonniers pour que le chef de section/continue le combat. Il prend en compte des actions. Ainsi, il peut commander les VCI lorseque la troupe débarque. Il peut coordonner des appuis en offensive...
Ex: Le chef de section donne ses ordres: "Les VAB aux ordres du SOA pour la reconnaissance du sud du village"..

Sous-Officier Trans:
[ORG] Sous-officier responsable des transmissions du S-GTIA.
Le Sous-Officier Trans est un transmetteur de formation. Son grade va de sergent à adjudant. Il est au minimum CT-1 transmetteur. Il arme le PC du CDU.
Il est responsable d'assurer le lien permanent avec le GTIA et les sections/pelotons du S-GTIA. S'il a un véhicule PC, il peut débarquer pour suivre le CDU en combat à pied. Avec ses hommes, il:
- suit les matériels Trans de la compagnie/escadron/batterie,
- veille à la formation des radios section/peloton,
- fait respecter les mesures de sécurité liées à la guerre électronique,
- anime les réseaux au combat.
Il prend ses ordres auprès de l'Officier-Trans du GTIA et les diffuse vers son CDU et les sections/pelotons.
Au quartier, son chef de section est l'Adjudant d'Unité car il fait partie de la Section de Commandement

Structure Seuil:
[TAC & ORG] Taille minimale d'une unité requise pour être déployée sur un théâtre d'opération.
C'est donc une taille initiale en-dessous de laquelle l'Armée de Terre considère que l'unité ne peut combattre avant toute attrition due au combat.
La structure seuil de la section d'infanterie en France est de 30 hommes articulés en 3 groupe et un élément de commandement de 3 hommes. On l'appelle ici "structure ternaire".

SPz: Voir Schützenpanzer.
Link to post
Share on other sites

T


TAD: Voir Tireur Appui Direct.
TAI: Voir Technique d'Action Immédiate.
TC: Voir Temps de Commandement, Train de Combat.
TE: Voir Tireur d'Élite.

Technique d'Action Immédiate:
[TAC] Réaction immédiate et stéréotypée d'un petit élément tactique face à une prise à partie.. Abrév: TAI.
Les TAI sont des réponses à des situations très spécifique et ne se substituent pas aux principes de manœuvre. Elles sont classées en actions défensives ou offensives. Leur déclenchement se fait à l'initiative d'un homme ou d'un chef par un ordre simple comme un mot. Chaque réaction porte un nom (tube avant, contre-assaut, éventail, réaction sniper...) et peut être propre à une unité.
Le principe des TAI repose sur la constatation que la survie face à une prise à partie repose par ordre sur:
1) la vitesse à prendre une décision,
2) la vitesse à exécuter la décision,
3) la pertinence de la décision.
Ex: Un chef-ops inspecte une section "Mon lieutenant. Je viens de voir que vos groupes s'entrainent à faire des tubes en plein découvert. Je rappelle que les TAI ne s'emploient pas n'importe comment. Vous avez deux semaines pour revoir vos méthodes".

Tir de précision:
[TAC]: Forme de tir où le point touché est celui visé.
Cette notion ne considère donc pas seulement que l'objectif a été touché. Il l'a été là où il a été visé.
Complémentaire: Tir en hausse de combat.


Tireur Appui Direct:
[ORG] Nom réglementaire de la fonction du mitrailleur minimi.Abrév: TAD.
Pour tenir cette fonction, le soldat doit passer une formation spécifique même si, en urgence, on peut désigner une personne non formée spécifiquement le temps d'une mission.

Tireur d'Élite:
[TAC & ORG] Tireur doté d'une arme de précision de gros calibre capable d'appliquer un feu discriminatoire.. Abrév: TE.
Les TE sont, dans la doctrine francaise, de simples tireurs lourds. Ils sont armés du FR-12,7 en 12,7mm. Ils ont une vocation anti-personnelle comme anti-matérielle. Dans les autres armées, on insiste surtout sur le deuxième volet.
Il n'est pas à confondre avec le Tireur de Précision et le Sniper.
On trouve les 2 TE de la compagnie d'infanterie dans le Groupe-TE de la section-appui (Depuis avril 2010, les Sections-TE n'existent plus.) et d'autres formations.

Tireur de Précision:
[TAC & ORG] Tireur doté d'une arme de précision capable d'appliquer un feu discriminatoire.. Abrév: TP.
Les TP sont, dans la doctrine francaise, de simples tireurs. Ils sont armés du FR-F2 (HK-417 en Afghanistan) en 7,62mm.
Il n'est pas à confondre avec le Tireur d'Élite et le Sniper.
On trouve les TP dans les sections d'infanterie (3 depuis avril 2010), dans les groupes de Tireur d'Élite et d'autres formations.
Au combat, ils peuvent être employé à trois niveaux:
1) 1 par groupe pour participer à la mission du groupe (emploi décentralisé)
2) regroupés sous les ordres directs du chef de section pour un effet particulier dansla mission de la section (emploi centralisé),
3) regroupés dans le S-GTIA, aux ordres du CDU dans une structure ad-hoc, pour un effet particulier dans la mission du S-GTIA (emploi centralisé). Ce mode est très rare dans les faits.
Ex: Un chef de section donne ses ordres "Nouvelle articulation de la section: TP Martin, dans le groupe 2, les autres TP avec le SOA."

TP: Voir Tireur de Précision.

Train de Combat:
[ORG et TAC] Elément logistique autonome appartenant à une unité de combat.. Abrév: TC.
Le Train de Combat d'une Unité Elémentaire est nommé "numéro-1", celui du régiment "numéro-2". Le TC-1 se compose de quelques camions, d'un véhicule d'évacuation sanitaire et d'un Elément Léger d'Intervention (mécanos). Sa composition exacte dépend du type d'unité soutenue et du théâtre. Ainsi, un escadron de Leclerc aura de plus gros véhicules à cause de la taille des obus. Selon la phase de combat, il peut y avoir un renfort en moyens donnés: dépanneur, moyens médicaux...

Trinôme:
[ORG et TAC] Elément tactique composé de trois hommes. Abrév: Tri.
En France depuis 1999, l'équipe est un trinôme dans l'infanterie. Le trinôme est commandé par un caporal ou caporal-chef. Deux trinômes regroupés forment l'élément débarqué du groupe de combat.

Trinôme-300 ou 600:
[ORG et TAC] Dans l'infanterie française, trinôme spécialisé dans l'application de feu dans la borne des 0 à300m ou 300 à 600m.
Le trinôme-300 est armé par 2 tireurs FAMAS et 1 tireur FAMAS/AT-4CS. Le trinôme-600 est armé par 1 tireur FAMAS, 1 TAD et 1 tireur FAMAS/LGI. Selon le théâtre, l'armement peut être renforcé sur décision de l'EMA.
Link to post
Share on other sites

V


Véhicule:
[TECH] Vecteur motorisé n'ayant pas d'armement supérieur au 30mm servi sous tourelle.
Il peut être blindé ou non. Les autres matériels à roues sont des engins. Le VAB est bien un véhicule; quelle que soit sa configuration. Le chef d'un véhicule est un chef de bord.
Dans la nomenclature francaise, le distingo entre engin et véhicule tend à disparaitre.

Vieux:
[TRAD]
Surnom de la fonction de Commandant d'Unité au quotidien.
Ce terme ne s'emploie pas devant le CDU car est très familier. On privilégié l'expression "le capitaine". Il est utilisé seulement par les homme de l'unité concernée.
"A quelle heure arrive le Vieux?" signifie donc "A quelle heure arrive le Commandant d'Unité de notre compagnie?"

V0:
[TECH]
Vitesse initiale à laquelle un projectil quitte le canon..
Cette vitesse est une des données de base pour comparer les munitions. Pour deux projectils identiques, celui qui a la V0 la plus élevée est le plus puissant donc perforant.
Ex: "Un char Leclerc tire ses obus flèches à 1780m/s"

V50:
[TECH]
Norme de protection balistique face aux éclats qui donne au vitesse au-déca de laquelle au moins 50% des eclats ne perforent pas.
Dans le domaine de la protection balistique, les agences de certifications ont créé un éclat type, représentatif. Le V50 est une vitesse des éclats. On dit qu'à cette vitesse, 50% des éclats types sont arrêtés par le pack balistique. C'est donc une vitesse de bascule. En dessous, plus de 50% sont arrêtés, au-delà, plus de 50% passent.
"Ce casque a une V50 850m/s" signifie donc "Ce casque arrête au moins 50% des éclats volant à 850m/s"
Link to post
Share on other sites

Y-Z


ZIR: Voir Zone d'Intérêt du Renseignement

Zone d'Intérêt du Renseignement:
[TAC] Zone dans laquelle toute activité ennemie peut avoir un intérêt pour une unité. Abrév: ZIR.
La ZIR d'une unité est donc une zone plus étendue que celle qu'elle couvre. La collecte du renseignement y est menée par des éléments spécialisés appartenant à son échelon supérieur.
Ex: Le S-GTIA bleu, venant de prendre le contrôle de la vallée, a une ZIR qui englobe la prochaine vallée au sud. Pour y renseigner, le GTIA va y déployer sa SAED ainsi que des drones.

Zone de Résponsabilité du Renseignement:
[TAC] Zone dans laquelle une unité est capable de collecter du renseignement par elle-même.. Abrév: ZRR.
La ZRR peut donc être confondue avec la zone où est déployée l'unité.
Ex: La section "Bleu-1", en patrouillant ce matin, a décelé des traces d'infiltrations ennemies au sud de la ZRR du S-GTIA "Bleu".

ZRR: Voir Zone de Résponsabilité du Renseignement
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,550
    Total Members
    1,550
    Most Online
    vicky
    Newest Member
    vicky
    Joined
  • Forum Statistics

    21,090
    Total Topics
    1,376,440
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...