Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine Belge (composante marine)


Chevalier Gilles
 Share

Recommended Posts

Il y a 1 heure, fjojo032 a dit :

Ce qui est déja une bonne nouvelle, finalement c'est notre point d'excellence et ce sont des navires magnifiques...

Oui, et j'ai vraiment hâte de voir ça.

Il y a 1 heure, fjojo032 a dit :

Pour les frégates, on va encore avoir droit au fond du panier, je l'ai déjà dit 150 fois, mais j'aurai préféré 4 corvettes Sigma ou Gowind..

Pour les deux futures frégates, vu qu'on a qu'un "petit" budget d'un milliard d'€, je suis de plus en plus persuadé qu'il n"y aura qu'une seule frégate opérationnelle à la fois (pour une période de deux ans), la deuxième frégate étant en réserve pendant ce temps-là !?
Cette manière de faire, leur permettrait de faire des grosses économies (et de rester dans leur budget) en achetant une frégate entièrement équipées (en armes et système), et une frégate sans aucune arme et sans certains systèmes (ceux qui sont transférables d'une frégate à l'autre comme le poisson du VDS par exemple).
En fait, on faisait déjà comme ça quand j'étais à bord du temps des 4 frégates Wielingen, 2 frégates (avec l'équipage au complet, toutes les armes et tous les systèmes) étaient opérationnelles durant une période de deux ans, et les 2 autres frégates (avec à bord un 1/3 d'équipage, et sans missile, sans torpille, sans obus, etc..) étaient donc non-opérationnelle durant deux ans, et pendant ce temps le navire était entièrement entretenu.
Et, au bout de deux ans, les frégates non-opérationnelles relevaient les frégates opérationnelles, et c'était le grand transfert (de l’équipage, des missiles, torpilles, obus, etc...) d'une frégate à l'autre. Et ainsi de suite tous les 2 ans.       
Bien sur, avec ce système, ils n'auront qu'une seule frégate de disponible sur les deux, mais bon c'est toujours mieux que rien et puis ont-ils besoin de plus !?

PS: finalement, je la trouve superbe cette frégate ASW et, en tant qu'opérateur sonar, j'aurais adoré naviguer avec :rolleyes:

20271710.jpg

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 18/11/2021 à 20:56, wielingen1991 a dit :

@fjojo032

Au moins, avec les futurs navires de lutte contre les mines tout se passe bien, le premier navire est en construction à Lorient et tout roule comme prévu.

Par contre, avec les frégates on n'est pas sorti de l'auberge... :dry:

C'est en Pologne que la première coque est en construction et non à Lorient.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, wielingen1991 a dit :

our les deux futures frégates, vu qu'on a qu'un "petit" budget d'un milliard d'€, je suis de plus en plus persuadé qu'il n"y aura qu'une seule frégate opérationnelle à la fois (pour une période de deux ans), la deuxième frégate étant en réserve pendant ce temps-là !?
Cette manière de faire, leur permettrait de faire des grosses économies (et de rester dans leur budget) en achetant une frégate entièrement équipées (en armes et système), et une frégate sans aucune arme et sans certains systèmes (ceux qui sont transférables d'une frégate à l'autre comme le poisson du VDS par exemple).
En fait, on faisait déjà comme ça quand j'étais à bord du temps des 4 frégates Wielingen, 2 frégates (avec l'équipage au complet, toutes les armes et tous les systèmes) étaient opérationnelles durant une période de deux ans, et les 2 autres frégates (avec à bord un 1/3 d'équipage, et sans missile, sans torpille, sans obus, etc..) étaient donc non-opérationnelle durant deux ans, et pendant ce temps le navire était entièrement entretenu.
Et, au bout de deux ans, les frégates non-opérationnelles relevaient les frégates opérationnelles, et c'était le grand transfert (de l’équipage, des missiles, torpilles, obus, etc...) d'une frégate à l'autre. Et ainsi de suite tous les 2 ans.       
Bien sur, avec ce système, ils n'auront qu'une seule frégate de disponible sur les deux, mais bon c'est toujours mieux que rien et puis ont-ils besoin de plus !?

C'est quand même pitoyable comme situation.. L'art de mettre un pansement sur une hémorragie...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, fjojo032 a dit :

C'est quand même pitoyable comme situation.. L'art de mettre un pansement sur une hémorragie...

Non, finalement, c'est logique puisque nous n'avons plus les moyens (matériels et humains) pour avoir les deux frégates à 100% en permanence; Biensur, l'idéal, aurait été d'en avoir 3, comme ça y en aurait deux à 100% en permanence, c'est d'ailleurs, ce qui était préconisé dans la dernière réactualisation du plan stratégique 2030, mais ne rêvons pas !

Et concernant, les futurs navires de lutte contre les mines, ça devrait être le même principe, donc trois (ou quatre) opérationnels à 100% et les trois (ou deux) autres en maintenance...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, wielingen1991 a dit :

Non, finalement, c'est logique puisque nous n'avons plus les moyens (matériels et humains) pour avoir les deux frégates à 100% en permanence; Biensur, l'idéal, aurait été d'en avoir 3, comme ça y en aurait deux à 100% en permanence, c'est d'ailleurs, ce qui était préconisé dans la dernière réactualisation du plan stratégique 2030, mais ne rêvons pas !

Et concernant, les futurs navires de lutte contre les mines, ça devrait être le même principe, donc trois (ou quatre) opérationnels à 100% et les trois (ou deux) autres en maintenance...

D'ou la pertinence d'avoir du commander 4 corvettes bien armées, nous aurions eu des navires à la pointe de la technologie nécessitant moins de moyens et moins de ressources... Ces navires auraient totalement cadré avec la doctrine de notre marine et ses objectifs.. A la place nous avons un avenir incertain avec un objectif qu'on ne va pas pouvoir atteindre...

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 45 minutes, fjojo032 a dit :

D'ou la pertinence d'avoir du commander 4 corvettes bien armées, nous aurions eu des navires à la pointe de la technologie nécessitant moins de moyens et moins de ressources... Ces navires auraient totalement cadré avec la doctrine de notre marine et ses objectifs.. A la place nous avons un avenir incertain avec un objectif qu'on ne va pas pouvoir atteindre...

Absolument, trois frégates légères de 115 mètres, 3.500 tonnes et toute équipées ça seraient parfait pour notre petite marine.

epbygq10.jpg

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, fjojo032 a dit :

Cela aurait été parfait, on est d'accord..

Pour essayer de positiver un petit peu, j'espère quand même qu'ils vont faire l'effort nécessaire pour que nos deux futures frégates soient entièrement équipées !?

Le dernier modèle connu de la frégate (celui de juin 2020, c'est celui qui aurait été accepté 'pour le moment' comme tel par les deux marines ?) a été rétréci de 1,4 mètres et allégé de 200 tonnes par rapport au modèle de décembre 2019 pour des raisons de dépassement du budget prévu ! Du coup, ce raccourcissement de la frégate, fait que la grande baie au centre du navire qui pouvait accueillir des RHIB de 12 mètres et des USV, ne peut plus accueillir maintenant que des RHIB de 7 mètres et du coup plus d'USV ! Et l'espace réservé pour l'ajout éventuel de deux VLS MK41 derrière les deux actuels, n'existe plus maintenant ! Ainsi que d'autres changements mais cette fois à l'intérieur du navire et donc on ne sait pas lesquels ! Bref, tous ces changements "à la baisse" ont exaspéré les fans de la marine néerlandaises qui ne comprennent pas comment le budget des belges peut influencer autant l'aspect final de la frégate ! (et là je les comprend)

Et apparemment ce raccourcissement de 1,4 mètres aurait permis de faire des économies substantielles sur le prix finale de la frégate !? Peut-être que @ARMEN56 (qui s'y connait en construction navale) pourrait nous donner son avis ?

Mais ce ne sera pas la seule économie sur le prix final, puisque sur les deux frégates belges (pas les hollandaises), notre ministre de la défense a annoncé qu'il n'y aura qu'un VLS MK41 (pouvant contenir 32 ESSM block 2) sur les deux prévus au départ et l'espace du MK41 manquant sera réservé pour un éventuel rajout plus tard ! Ce qui fait : deux MK41 à 51-54 million $ (= 48 millions €) + 64 ESSM block 2 à 1.795.000 $ (= 1.590.000 €) l'unité - 64 x 1.590.000 = 102 M€. Total = 48 M€ + 102 M€ = 150 M€ d'économie. (j'ai trouvé les chiffres sur le web)

Et vu le prix d'un ESSM block 2, les deux frégates belges pourraient très bien commencer leur carrière avec 16 ESSM chacune, ce qui ferait encore une économie de 50 M€

Voilà, j'espère que ces économies (de bouts de chandelles) suffiront pour que les deux frégates soient entièrement équipées de tous les systèmes comme les néerlandaises ? En tout cas, si elles n'ont pas de VDS, je pète un câble :biggrin:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, wielingen1991 a dit :


Et apparemment ce raccourcissement de 1,4 mètres aurait permis de faire des économies substantielles sur le prix finale de la frégate !? Peut-être que @ARMEN56 (qui s'y connait en construction navale) pourrait nous donner son avis ?
 

 

Mouais bof bof. J'y crois pas trop.

Le seul gain c'est si jamais en faisant ça tu changes d'endroit ou tu le fabriques pour un endroit moins cher car plus petit et que tu dépassais de presque rien les outils de prods.

Sinon dans l'hypothèse ou tu as exactement le même matériel à mettre dans un navire ou tu enlèves 1 couples, à mon avis tu vas pas gagner grand chose...

En plus tu vas perdre un peu en flottaison, et un peu en longueur donc en terme de trainée hydro tu vas être moins bon...

 

Après si tu enlèves du matos en même temps c'est une autre discussion...

Link to comment
Share on other sites

Le 20/11/2021 à 22:02, wielingen1991 a dit :

Absolument, trois frégates légères de 115 mètres, 3.500 tonnes et toute équipées ça seraient parfait pour notre petite marine.

epbygq10.jpg

l'arrosage en pluie de décontamination NBC me fait penser aux études de mises au point réalisées sur nos Aviso- Escorteur dans les années 60 en prévision des campagne CEP . Après les ratio d'arrosage en l/m² des sprinklers, ainsi que le débit des pompes d'arrosage étaient posés dans nos  instructions techniques....

 

Il y a 12 heures, wielingen1991 a dit :

Et apparemment ce raccourcissement de 1,4 mètres aurait permis de faire des économies substantielles sur le prix finale de la frégate !? Peut-être que @ARMEN56 (qui s'y connait en construction navale) pourrait nous donner son avis ?

il arrive parfois de modifier (*) largeur et longueur pour tenter de corriger des critères de stabilité des dossiers de devis de masse mal gérés en suivi de conception.

(*) modif à la hausse or  ici on raccourcit  sais pas dire pourquoi

Edited by ARMEN56
Link to comment
Share on other sites

Merci pour vos réponses @ARMEN56  et @Eau tarie

Moi aussi je ne vois pas comment ils auraient fait des économies en retirant un mètre à la frégate, pour des économies ils ont dû modifier des choses à l'intérieur, comme la propulsion, etc..

Reste plus maintenant qu'à attendre qu'ils annonces enfin le devis définitif (avant la phase de construction), c'était normalement prévu pour la fin de l'année, mais à cause du covid cela a été reporté au printemps 2022 :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

Le souci restera toujours que avec 500 millions l'unité, c'est mathématiquement impossible d'avoir un navire digne de ce nom.. Même les aquitaines qui sont un peu moins onéreuses que la moyenne, le sont uniquement car la série est composée de nombreux navires ce qui diminue les prix..

Autre question, jusqu'à quel point les néerlandais vont accepter nos économies imposées?

Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, fjojo032 a dit :

Autre question, jusqu'à quel point les néerlandais vont accepter nos économies imposées?

Ah, maintenant, la frégate ne bougera plus et soit les belges font un "petit" effort financier, soit ils enlèvent des systèmes ou ils se retirent carrément du programme ! Mais dans ce cas, s'en est terminé de la coopération maritime belgo-néerlandaise et du coup s'en est fini de notre marine !!!

Le dernier design de la frégate (celui qui a été accepté par les deux marines) a été dévoilé en juin 2020 et nous sommes presque en 2022, mais le prix définitif (avant construction) n'a toujours pas été donné, et il ne le sera pas avant le printemps 2022 ! Il doit se passer quelque chose en coulisse, ce n'est pas possible autrement ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, wielingen1991 a dit :

Ah, maintenant, la frégate ne bougera plus et soit les belges font un "petit" effort financier, soit ils enlèvent des systèmes ou ils se retirent carrément du programme ! Mais dans ce cas, s'en est terminé de la coopération maritime belgo-néerlandaise et du coup s'en est fini de notre marine !!!

Le dernier design de la frégate (celui qui a été accepté par les deux marines) a été dévoilé en juin 2020 et nous sommes presque en 2022, mais le prix définitif (avant construction) n'a toujours pas été donné, et il ne le sera pas avant le printemps 2022 ! Il doit se passer quelque chose en coulisse, ce n'est pas possible autrement ?

Entièrement d'accord, il doit avoir un souci quelque part...

Link to comment
Share on other sites

Voici l'explication a mes interrogations sur la Pologne, les tôles sont découpées en Pologne pour être assemblée à Concarneau où la pose de la quille du premier nouveau navire de lutte de mine destiné à la Marine belge aura lieu la 30 novembre 21.

https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_retard-du-premier-des-douze-navires-de-lutte-contre-les-mines-destines-aux-marines-belge-et-neerlandaise?id=10810056

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Pose de la quille du BNS Ostende, premier nouveau navire belge de lutte contre les mines à Concarneau

La construction du premier des douze nouveaux navires de lutte contre les mines a vraiment commencé au chantier naval de Piriou à Concarneau, en France. Le mardi 30 novembre, la quille est posée en présence des responsables des Marines belge, néerlandaise et française. Dans le même temps, les noms des nouveaux navires ont été dévoilés. Le programme rMCM est un projet binational avec les Pays-Bas sous direction belge et réalisé par le consortium Belgium Naval Robotics.

https://beldefnews.mil.be/pose-de-la-quille-du-bns-ostende-premier-nouveau-navire-belge-de-lutte-contre-les-mines-a-concarneau/?lang=fr

55336610.jpg

chamb410.png

 

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,665
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Godefroy de Bouillon
    Newest Member
    Godefroy de Bouillon
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...