Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine Belge (composante marine)


Chevalier Gilles
 Share

Recommended Posts

Il y a 2 heures, wielingen1991 a dit :

Apparemment, le budget de la Défense aurait été revu à la hausse !

 

Si les chiffres sont exacts, on peut noter une forte hausse du budget équipement et surtout infrastructure (les travaux à Florennes et KB, infra Camo, base de Zeebruge, nouveaux quartiers du futur...).  On peut noter que le chiffre de 13 millions cité deux semaines pasées par la ministre à l'ERM est excactement celui repris dans ce tableau.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, LYS 40 a dit :

Si les chiffres sont exacts, on peut noter une forte hausse du budget équipement et surtout infrastructure (les travaux à Florennes et KB, infra Camo, base de Zeebruge, nouveaux quartiers du futur...).  On peut noter que le chiffre de 13 millions cité deux semaines pasées par la ministre à l'ERM est excactement celui repris dans ce tableau.

Finalement, c'est reporté...

Citation

Armée: la nouvelle "Vision stratégique" renvoyée à l'année prochaine (24.12.2021)

L'actualisation de la "Vision stratégique" - qui dessine les contours de la Défense belge à l'horizon 2030 - contenue dans la déclaration gouvernementale, un projet porté par la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder, ce sera pour l'an prochain, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

Le comité ministériel restreint ("kern") qui devait examiner jeudi le projet de Mme Dedonder (PS) "n'a pas eu le temps" de le faire car d'autres dossiers - dont la sortie du nucléaire - ont occupé les principaux ministres du gouvernement fédéral, selon deux sources informées. Le "forcing" de la ministre n'a donc pas permis d'approuver cette année l'actualisation de la "Vision stratégique", qui date de juin 2016. Cette tâche lui a été confiée par la déclaration gouvernementale de l'équipe De Croo.

Le gouvernement heptapartite Vivaldi s'est engagé à poursuivre, tout en l'"actualisant", la mise en oeuvre de ce texte et à adapter en conséquence la Loi de programmation militaire (LPM) qui en découle et balise les importants investissements en matériels prévus pour l'armée. Le Conseil des ministres s'était accordé le 23 juillet sur dix "principes directeurs" du processus d'actualisation de la Vision stratégique, qui confirment notamment les tâches principales de l'armée (défense collective, sécurité collective et protection des ressortissants belges à l'étranger), en réaffirmant "la solidarité en ce qui concerne l'effort de défense" et en définissant un équilibre entre les capacités, l'infrastructure, le personnel et les opérations.

Peu de choses ont filtré des derniers travaux au sein du gouvernement, si ce n'est que plusieurs réunions inter-cabinets ont eu lieu pour faire avaliser l'actualisation, dans l'espoir d'aboutir avant la fin de l'année. Il semble toutefois certain que Mme Dedonder propose une augmentation des dépenses de défense tendant "vers 1,6%" du Produit intérieur brut (PIB) d'ici 2030, là où l'Otan souhaite que ses Etats membres atteignent les 2% en 2024.

Cet accroissement du budget de la Défense doit permettre de mieux payer le personnel - militaire et civil - du département, mais aussi de procéder à des achats de nouveaux systèmes d'armes, et notamment des missiles de défense anti-aérienne. Les propositions de la ministre ne prévoient toutefois pas l'achat des onze avions de combat furtifs américains de type F-35 supplémentaires (45 au lieu des 34 commandés en octobre 2018) réclamé par l'Otan, ni d'armer les quatre drones Male ("Medium Altitude Long Endurance") MQ-9B SkyGuardian dont la livraison est attendue à partir de 2024, a indiqué une source informée à l'agence Belga.

Source: Belga

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, wielingen1991 a dit :

Finalement, c'est reporté...

 

Oui, la révision de la vision stratégique est reportée en janvie 22 mais le budget, c'est autre chose. Je suppose que si ce professeur a édité des chiffres non encore validé, on ne tardera pas à avoir la réaction la seamine prochaine.

 

Link to comment
Share on other sites

Cela peut s'expliquer de diverses façons, il y a je pense une augmentation réelle du budget, couplé à une augmentation du matériel militaire dans son ensemble, ainsi que de la logistique diverse (carburant, salaires, mun, etc..) cela fait que le budget doit être obligatoirement en hausse, si du moins le forma de l'armée reste le même...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
il y a 8 minutes, wielingen1991 a dit :

Pour cela, il faut espérer que les deux nouvelles frégates ASWF seront entièrement équipée et armée !?

 

En effet! Car pour le moment très clairement nos frégates font juste de la figuration...

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, fjojo032 a dit :

En effet! Car pour le moment très clairement nos frégates font juste de la figuration...

Le député Jasper Pillen (membre de la Commission de l'armement) va encore plus loin, il a tweeté en réponse à l"article de "A l'Avant Garde" :

" C'est certainement une valeur ajoutée...
Mais si vous voulez continuer à le faire régulièrement (comme des exercices, comme membre d'une alliance,…)
Une 3ème frégate est nécessaire ! "

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, fjojo032 a dit :

Et il a totalement raison, deux frégates, du point de vue opérationnel et si on fait preuve d'un peu d'ambition, c'est un non sens total!

Pas fin connaisseur du contexte belge, mais j'ai l'impression que l'idée que les forces belges s'inscriront de toutes manières dans un cadre opérationnel international est bien souvent mobilisée pour limiter les investissements au strict minimum : puisque nous ne pourrons pas être autonomes opérationnellement parlant, pourquoi faire l'investissement en plus ? autant nous limiter au strict nécessaire pour faire acte de participation...

Suis-je à côté de la plaque en interprétant les choses ainsi ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Skw a dit :

Suis-je à côté de la plaque en interprétant les choses ainsi ?

Oui, il y a probablement un peu de ça, mais attention il faut bien se rendre compte que la marine belge c'est vraiment minuscule, et on ne peut évidemment pas la comparer avec la Royale et ni même avec la marine néerlandaise ! Alors, si on arrive à avoir les deux nouvelles frégates entièrement équipées et armées, ce serait déjà un exploit ! Mais personnellement je n'y crois pas...

Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, wielingen1991 a dit :

[...] mais attention il faut bien se rendre compte que la marine belge c'est vraiment minuscule, et on ne peut évidemment pas la comparer avec la Royale et ni même avec la marine néerlandaise. Alors, si on arrive à avoir les deux nouvelles frégates entièrement équipées et armées, ce serait déjà un exploit ! [...]

J'en ai bien conscience !

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Notez bien que l'objectif n'est pas que la Belgique fournisse une frégate en permanence mais que l'amirauté Benelux fournisse des frégates. Et pour le coup, il y en a 8.

 

D'ailleurs, on sait combien de temps nos frégates passent au port? Je crois me souvenir qu'un néerlandais avait une fois dit qu'on voyait rarement les deux Karel Doorman ensemble à Zeebrugge mais je ne sais pas à quel point c'est vrai.

Ceci dit, la Leopold I est à Den Helder pour l'instant. La Louise-Marie a l'air d'être à la mer (Marine Tracker dit position inconnue).

Link to comment
Share on other sites

Il faut voir la situation dans sa globalité.. La Belgique est malheureusement un pays à forte tension communautaire, et l'armée étant une institution fédérale, elle ennuie certaines personnes.. Il faut également ajouter, que si une partie de la population aime son armée et la trouve utile, une autre grosse partie la trouve totalement inutile et chaque centimes que l'ont met dedans est vue comme une hérésie, au mieux pour ces gens, l'armée doit se contenter d’être une super protection civile.. De part son histoire également la Belgique n'a jamais été un pays militariste...

La qualité et le professionnalisme de nos militaires ne doit jamais être mis en doute, car il est bien réel, mais effectivement au niveau du matériel et des capacités, quand on regarde nos voisins néerlandais, on fait très pale figure sur absolument tous les domaines (sauf déminage).  Comme l'a déjà dit wielingen, il faut changer d'optique sur notre marine, qui n'en n'est pas une au final, mais qui est une petite force d'action navale (et j'aurai aimé qu'on s'assume et s'équipe comme tel).  C'est la conséquence de la politique, on réglè les hémorragies  avec un pansement, pour illustrer les derniers en date , on supprime les Alpha jet, mais ne vous en faite pas on les remplace par une coopération avec les USA et les pilotes seront entrainés la bas, on arrête la location du A321 de notre flotte, mais ne vous en faite pas on le remplace par une coopération avec la société civile TUI qui transportera nos militaires, en gros le pays de la débrouille du moment que cela coute le moins possible...

Link to comment
Share on other sites

Dans cette globalité, tout comme dans celle des Pays Bas, il y a aussi une part d'hypocrisie manifeste. Je m'explique: il est intéressant d'encaisser les royalties des ports d'Anvers et de Rotterdam.. tout en abandonnant lâchement aux autres la protection des voies maritimes, au delà de la zone "OTAN". On l'a vu récemment avec la protestation de Maersk, gros armateur danois, pour que la marine danoise se décide à envoyer un bâtiment dans le golfe de Guinée 

:rolleyes:

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Après ne tombons pas dans la critique gratuite non plus, certes nous avons un cruel manque de matériel et de capacité, mais malgré tout, nous sommes quand même très présent dans beaucoup d'opérations internationales, avec de très bons résultats... D’où le fait également que, comme d'autres, j'aurais aimé que nous commandions 4 corvettes bien armées afin de pouvoir être plus présent en mer...

Tout cela découle malheureusement d'une volonté politique, plus que d'un manque de "liquidité" étant donné que des pays bien moins riche arrivent à se doter de plus de matériel (pour la petite anecdote, à niveau proportionnel bien entendu, la Belgique produit plus de PIB que la France).  On peut donc espérer qu'un jour que cela changera...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Essais concluants pour la solution Belgium Naval & Robotics (BNR) de déploiement et de récupération d’USV sur le côté du navire (20.01.2022)

Lors d’essais industriels menés à Toulon, la solution de ralliement, récupération, maintien, et mise à l’eau de drones de surface (Launch and recovery system) développée par Belgium Naval & Robotics, un consortium Naval Group et ECA Group, a démontré sa pertinence et sa fiabilité en conditions réelles.

Le jeudi 13 janvier 2022, une démonstration de l’opération de déploiement et de récupération de l’USV (Unmanned Surface Vehicle) en mode téléopéré et une présentation des résultats des essais ont eu lieu en présence des marines royales belges et néerlandaise dans le cadre du programme rMCM (« replacement Mine Counter Measure »).

La coopération entre les deux entreprises allie la capacité de Naval Group à concevoir un système intégré à la plateforme qui permet de déployer et récupérer en toute sécurité l’USV INSPECTOR 125, drone de surface d’ECA Group.

Résultat de plusieurs années de développement en bureau d’étude, ce système innovant se déploie latéralement sur chacun des côtés du navire. Cette innovation permet ainsi le doublement de la capacité d’action.

Les essais industriels réalisés au large de Toulon, ont mobilisé jusqu’à trente collaborateurs du consortium et ont permis d’éprouver cette solution technique innovante jusqu’à Mer 4/5 et 40 noeuds de vent, de jour comme de nuit. L’analyse et le traitement des informations collectées permettra de finaliser la solution et de lancer la production du système au cours du deuxième semestre 2022.
Larguer et récupérer des drones robotisés confère le double atout stratégique d’étendre la capacité d’action des bâtiments équipés de la solution mais aussi de protéger les personnels et les navires...

Lire la suite sur >>> belgium-naval-and-robotics.be

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, wielingen1991 a dit :

besoin de quoi ?

Du patrouilleur et de la frégate supplémentaire ?

Je me permets un avis «de français »: oui, la Belgique est une nation maritime.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Marine_marchande_belge

Et les européens aussi, rien que pour le port d’Anvers.

spacer.png
 

Évidemment, il peut être tentant de laisser les Pays-Bas faire le taf.

Link to comment
Share on other sites

17 minutes ago, wielingen1991 said:

besoin de quoi ?

D'un patrouilleur supplémentaire ou d'une frégate. Pas sûr.

Patrouilleur certainement pas, notre ZEE est trop petite, sauf si on fait un accord avec les néerlandais pour la surveillance commune des ZEE métropolitaines.

Frégate, peut-être (personne ne crachera dessus en tout cas) mais en l'état, le contrat est de 2 frégates ASW. Donc c'est plus chouette à avoir qu'absolument nécessaire

Personnellement je pense que l'idée d'un mothership UUV/USV/UAV binational avec les néerlandais serait plus intéressant

 

On notera cependant que Mr Pillen est échevin à Bruges. Tout investissement de la Marine dans de nouveaux vaisseaux retombe favorablement sur sa commune.

Link to comment
Share on other sites

Avoir trois patrouilleurs, ça permet (en principe) d'en avoir toujours deux de disponibles, et c'est la même chose avec trois frégates...

Maintenant, je me doute bien qu'au final on n'aura pas de navire supplémentaire !

Edited by wielingen1991
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Un ou même plusieurs patrouilleurs supplémentaires, cela serait une bénédiction!

Je m'explique, pour la taille de notre ZEE, il me parait clair que les deux patrouilleurs actuels sont suffisants, MAIS les espagnols ou les néerlandais ont déjà vanté mainte et mainte fois le bon boulot que fond leur BAM ou leur Holland, pouvant les envoyer dans des zones "sensibles" et ainsi limiter l'envoie inutile de frégates pour des missions que ces navires peuvent tout aussi bien réaliser.

Donc oui, il nous faudrait deux patrouilleurs de haute mer, pouvant décharger nos frégates de missions inutiles, ce qui permettrait de soulager leur niveau opérationnel et les concentrer sur des missions plus chaude..

Les capacités très limitées de notre marine fait que nous serions totalement incapable d'envoyer une frégate sur une zone chaude "mer noire" en soutient de l'otan, et un autre navire en mission anti piraterie dans le golf d'Aden, hors un patrouilleur de haute mer bien armé pourrait largement contribuer à cet effet.  Et bien entendu d'avoir les résultats escomptés, par faire des tours dans les vagues juste pour avoir un quota d'heures sur place.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,749
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Patou860
    Newest Member
    Patou860
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...