Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Armée de l'air indonésienne


alexandreVBCI
 Share

Recommended Posts

Le 11/02/2022 à 14:06, wagdoox a dit :

A oui … une idee de la forme ?

Je milite pour l'installation d'une base militaire permanente (AEE et marine) en Indonésie.

A 50 millions par an la location, tu as déjà fait une bonne partie du chemin.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Patrick a dit :

Intéressant.

Donc le standard final qui homogénéisera la flotte s'appelera comment? "F4R"? "F4.3"?

Comme la dit DEFA, y'a pas d'homégénisation.

L'avion neuf sorti de chaine au standard F4, sera state of the art. Il n'y aura pas mieux et pas plus évolué que celui là. Et il s'appellera F4. Lui on sait qu'il sera natif. 

Les standards en retrofit F4.1 et F4.2, ne sont là que pour se rapprocher le plus possible du F4 natif. Donc la gestion de ces avions et leurs évolutions seront différentes des F4 natifs.

 

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Un petit exemple pour éclairer quelques lanternes : Un F4 "natif" peut très bien recevoir à la fabrication un câblage un peu plus étoffé en prévision d'évolutions futures. Ca n'empêche pas un F3-R d'être rétrofité en F4.2 avec son câblage d'origine, puisqu'à l'instant T la différence n'a pas d'incidence. Mais ça reste un rétrofit et pas un "natif", et cette différence sera potentiellement un frein dans le futur (genre "F5.1" et "F5.2"). Ou encore les "F1" reconstruits en "F2" et pas seulement rétrofités.

Donc dans les faits il y a bel est bien une définition "usine" d'un standard de production, lequel est dérivé en standard(s) opérationnel(s) ouverts aux retrofits.

  • Thanks 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

5 minutes ago, Julien said:

Je ne sais pas si ca a été relevé mais d'après La Tribune, en plus des Rafale et peut-être de Scorpènes, il y aurait aussi en jeu 2 satellites optiques.

Sacrée moisson si ca se confirme et un sacré retournement après la claque AUKUS.

J'ose dire aussi qu'en terme purement financier ces contrats Indonésiens sont probablement beaucoup plus juteux que feu le projet Attack Australien.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/contrat-rafale-en-indonesie-le-rebond-solide-de-la-france-en-indo-pacifique-903904.html 

Peut etre avions nous anticipé la claque AUKUS.... Je dis ça...

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, mgtstrategy a dit :

Peut etre avions nous anticipé la claque AUKUS.... Je dis ça...

Je sais pas ce que t'entends par "anticiper" mais s'il suffisait de vouloir vendre à l'export pour signer des contrats ca se saurait :biggrin:

  • Haha 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, mgtstrategy a dit :

Anticiper le retournement de l'australie pour démarcher severement l'indonesie.

Non, les négociations avec l'Indonésie ont commencé bien avant que AUKUS ne nous tombe dessus.

Globalement, ces dernières années, il y avait deux axes de ventes stratégiques dans la région:

-Les sous-marins: avec le programme Attack, le P75i en Inde, des propositions de Scorpène en Indonésie et aux Philippine (et des tentatives de glisser le pied dans la porte si elle s'entre-baille à Singapour et en Malaisie, déjà équipée cette dernière)
-Les Rafale: avec ici aussi l'Indonésie, les Philippines et la Malaisie en ligne de mire, de nouvelles ventes en Inde si possible (et le pied dans la porte au Vietnam et au Bangladesh, à tout hasard)

Je pense pas que qui que ce soit ai imaginé à Paris que l'ensemble de ces marchés potentiels allait tomber tout cuit dans la gueule de NG et DA.
Clairement, AUKUS a fait mal, parce que même si ça puait un peu depuis 2 ans, globalement Canberra envoyait volontairement des signaux positifs.

Mais le seul effect que pourrait avoir AUKUS à si court terme, ce serait au niveau diplomatique, avec des rapprochements accrus notamment avec l'Inde. Mais sur le plan commercial, tout ce qui sort en ce moment était déjà en négociation ou en discussion depuis 1 ou 2 ans. 

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, PolluxDeltaSeven a dit :

Je pense pas que qui que ce soit ai imaginé à Paris que l'ensemble de ces marchés potentiels allait tomber tout cuit dans la gueule de NG et DA.
Clairement, AUKUS a fait mal, parce que même si ça puait un peu depuis 2 ans, globalement Canberra envoyait volontairement des signaux positifs.

Non mais il y a des efforts diplomatiques dans la régions qui vont de concert avec ces ventes. Tous les acteurs y trouvent d'une façon ou d'une autre un / des intérêts mais le ciment c'est un outils défensif commun structuré par le rafale, le scorpène et je pense les opérations POKERS qui pourraient intervenir depuis n'importe où maintenant dans cette zone et également la route de la soie Indienne qui se développe vers l'ouest et vers L'est. 

Edited by herciv
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

AsiaTime, 18fév.

L'Indonésie a l'embarras du choix alors qu'elle réfléchit à l'accord F-15 

La commande par l'Indonésie de 42 avions de combat Rafale, une transaction de 8,1 milliards de dollars confirmée le 10 février par le ministère français de la défense, a fait de Jakarta le deuxième plus gros client de la France en Asie du Sud-Est après Singapour. Cet achat important a également mis en évidence la volonté de Paris de renforcer ses liens dans la région indo-pacifique.

Après l'effondrement de son accord sur les sous-marins avec l'Australie et la formation de l'alliance trilatérale AUKUS, les observateurs estiment que la France s'est projetée avec plus de force en tant que puissance mondiale indépendante, une position qui a complété le désir de Jakarta de maintenir son indépendance stratégique alors qu'elle cherche à moderniser son armée.

Quelques heures après l'annonce de l'accord avec la France, l'Agence américaine de coopération pour la défense et la sécurité a déclaré qu'elle approuverait la demande de l'Indonésie d'acheter des avions F-15. Mais le correspondant principal d'Asia Times pour les questions de sécurité, Gabriel Honrada, qui a couvert l'accord sur les avions de combat Rafale, n'est pas sûr que la vente des F-15 ait lieu. Il explique pourquoi dans les questions-réponses de cette semaine.

Q/ Comment l'approche française des relations indo-pacifiques a-t-elle changé après l'établissement de l'alliance trilatérale AUKUS et quelle place occupe désormais l'Indonésie dans le calcul stratégique de Paris ?

R/ La France ne veut pas être laissée pour compte en tant que puissance mondiale établie après la création de l'AUKUS. Elle est la seule puissance européenne à avoir des intérêts établis dans le Pacifique, la Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna et la Polynésie française étant ses territoires dans la région, et ses intérêts étant axés sur la souveraineté, les valeurs et le statut diplomatique.

Comme la France tient à son autonomie stratégique, elle tente de construire un réseau de partenaires de défense indépendants des États-Unis en s'engageant auprès de pays partageant les mêmes idées, comme l'Indonésie. La décision de l'Indonésie d'acheter des avions à réaction Rafale à la France constitue un point focal tangible de ce partenariat en matière de défense.

La France et l'Indonésie craignent toutes deux d'être entraînées par les États-Unis dans une confrontation agressive contre la Chine, compte tenu de leurs partenariats stratégiques avec cette dernière, et elles craignent d'être réduites au rang de dépendants subordonnés des États-Unis.

 

Q/ L'accord de la France avec l'Indonésie concernant l'avion de combat Rafale pourrait-il inciter les États-Unis à rendre leur proposition d'achat de F-15, plus onéreuse, plus attrayante pour Jakarta, qui émerge toujours d'une récession due à une pandémie ?

R/ L'offre américaine d'avions de combat F-15 à l'Indonésie pourrait être considérée comme un moyen de renforcer les relations entre les États-Unis et l'Indonésie dans le domaine de la défense, compte tenu du rôle de leader de facto de l'Indonésie en Asie du Sud-Est et au sein de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE), et de son timing impeccable juste après la décision de l'Indonésie d'acheter des avions Rafale à la France. Toutefois, l'Indonésie pourrait se méfier de l'acquisition de ces jets auprès des États-Unis, car ces derniers ont imposé un embargo sur les armes à l'Indonésie en 1999 en raison de violations présumées des droits de l'homme en Papouasie-Nouvelle-Guinée, ce qui a rendu sa flotte de F-16 inopérante. Il est clair que l'Indonésie ne veut pas qu'un tel incident se reproduise, et c'est peut-être la principale raison pour laquelle elle s'en tient à la France pour ses besoins en avions de combat.

Le secrétaire américain à la défense, Lloyd Austin, doit se rendre en Indonésie en mars. Je pense que cela fait partie des efforts de l'administration Biden pour rassurer les partenaires et alliés des États-Unis après l'approche abrasive de l'administration Trump et le désastreux retrait américain d'Afghanistan. Cependant, je m'attends à des réassurances plus diplomatiques et politiques qu'à quelque chose de concret, éventuellement sous la forme d'exercices militaires conjoints, qui visent à façonner la perception qu'ont les Asiatiques du Sud-Est des États-Unis en tant que partenaire fiable et engagé, comme une forme d'assurance contre la Chine.

 

Q/ L'Indonésie est engagée dans un programme de modernisation militaire stimulé par l'affirmation de la Chine en mer de Chine méridionale. La nation archipélagique souhaite construire une flotte navale moderne et acquérir des avions pour soutenir cette flotte. Jakarta se tournera-t-elle également vers la France pour acquérir des sous-marins et des navires de guerre ?

R/ L'Indonésie ayant déjà conclu un accord de transfert de technologie avec la Corée du Sud pour ses sous-marins de type 209, je doute qu'elle opte pour la classe Scorpène de la France. Le fait d'avoir plusieurs fournisseurs d'équipements militaires pose des problèmes potentiels d'interopérabilité et nécessite de multiples programmes de formation et de maintenance qui peuvent accroître la complexité et les coûts.

Par ailleurs, la Malaisie exploite la classe Scorpène et a un différend territorial maritime avec l'Indonésie au sujet d'Ambalat, dans la mer des Célèbes, qui recèlerait d'importantes réserves de pétrole. L'Indonésie et la Malaisie ont eu des affrontements navals dans cette zone contestée. Si l'Indonésie choisit d'acquérir des navires Scorpène auprès de la France, la Malaisie aura une connaissance directe des capacités et des limites de ce type de navire.

(deepL)

https://mailchi.mp/c6889955fcbe/indonesia-spoiled-for-choice-as-it-mulls-f-15-deal?e=ea24d5ae72

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, fraisedesbois a dit :

La commande par l'Indonésie de 42 avions de combat Rafale, une transaction de 8,1 milliards de dollars confirmée le 10 février par le ministère français de la défense, a fait de Jakarta le deuxième plus gros client de la France en Asie du Sud-Est après Singapour.

Qu'a-t-on vendu à Singapour pour que cette cité-état soit notre meilleure cliente dans la région ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, Kelkin a dit :

Qu'a-t-on vendu à Singapour pour que cette cité-état soit notre meilleure cliente dans la région ?

Comme ça de mémoire 6 frégates Lafayette boostés, une douzaine de Caracal, des systèmes de défense AA à base d'Aster 30 (Mamba je suppose) des canons de 105... 

  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Le 19/02/2022 à 13:08, Fusilier a dit :

Comme ça de mémoire 6 frégates Lafayette boostés, une douzaine de Caracal, des systèmes de défense AA à base d'Aster 30 (Mamba je suppose) des canons de 105... 

Pas certain qu'ils aient (encore?) des canons d'artillerie d'origine française, mais sinon il me semble que c'est ça pour les gros équipements. On est même sur une trentaine de Super Puma/Caracal de mémoire, je ne sais plus exactement où en sont les livraisons. On peut aussi rajouter des A330MRTT, grandement appréciés, dans les équipements majeurs.

Il y a aussi des véhicules Higuard, des EC120, des missiles Mistral, des radars Ground Master. Ils doivent encore avoir quelques fusils de sniper français aussi, et il me semble pas mal d'équipements optiques et optroniques, des centrales inertielles, etc.

Et puis on leur loue quand même de belles installations à Cazaux, ils investissent énormément dans le développement du MRTT (capacités de ravito automatiques), Naval Group a un bureau d'étude sur place, etc etc. Les liens sont vraiment forts avec Singapour, même si ce n'est pas sur des sujets aussi visibles que les avions de chasse.

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le 19/02/2022 à 12:45, Kelkin a dit :

Qu'a-t-on vendu à Singapour pour que cette cité-état soit notre meilleure cliente dans la région ?

Même si ce n'est pas que dans la défense, on peut aussi citer Thales Singapour, fondée dans les années 70 et qui a plus de 2000 employés, dont un centre de recherche très important.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Rencontre Macron - Mindef indo

"Dahnil Anzar Simanjuntak, a spokesman for the Minister of Defense at the time, explained that the contract would be effective once the Minister of Finance Sri Mulyani Indrawati green lights the down payment, which would take from three to six months, he said on February 11, 2022.

The first stage is the purchasing of six Rafale that will be used by the Indonesian Air Force and expect delivery at around 56 months."

https://www.google.com/amp/s/en.tempo.co/amp/1571558/prabowo-macron-meet-in-paris-to-follow-up-rafale-jets-deal

 

 

 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

56 mois, ça doit être pour la livraison du dernier du premier lot. Sachant que la construction complète prend trois ans, ça nous donne un rythme de livraison d'un appareil tous les quatre mois. (Mois 36, 40, 44, 48, 52, et 56.)

Edited by Kelkin
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Kelkin a dit :

56 mois, ça doit être pour la livraison du dernier du premier lot. Sachant que la construction complète prend trois ans, ça nous donne un rythme de livraison d'un appareil tous les quatre mois. (Mois 36, 40, 44, 48, 52, et 56.)

Il me semble que @Jarod nous avait indiqué que les appareils du même client ou de la même commande étaient produits au sein du même lot, les uns à la suite des autres, afin de limiter les changements de gammes de production sur les sites industriels concernés (dont la chaine d'assemblage final).

Donc on aura certainement 6 appareils livrés au terme de 56 mois, ou bien 3 livrés quelque part entre 36 et 56 mois, et les 3 derniers à 56 mois.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Effectivement, mais le rythme de livraison n'est pas forcément synchrone avec le rythme de production. Il serait logique, du point de vue industriel, de faire les six d'un coup (à cadence 3, c'est fini au mois 37) ; mais vu les finances de l'Indonésie il est logique pour eux d'étaler les livraisons autant que possible pour étaler les paiements.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, FATac a dit :

Donc on aura certainement 6 appareils livrés au terme de 56 mois, ou bien 3 livrés quelque part entre 36 et 56 mois, et les 3 derniers à 56 mois.

ca parait pas très opérationnel!

Link to comment
Share on other sites

il y a 49 minutes, Alberas a dit :

ca parait pas très opérationnel!

Moi je crois qu'on est saturé pendant 4 ans : on pouvait remplacer les Rafale Grecs avant 2025 et donc on les a commandés, mais on ne pouvait pas le faire pour les Rafale Croates et donc on les commandera en 2023, 3 ans avant leur livraison. Les premiers créneaux disponibles sont donc en 2026 dans 4 ans ou 48 mois minimum et sans doute un peu plus car la France et l'Egypte doivent remplir les possibilités (et même les derniers Rafale Grecs qui n'ont pas du trouver place non plus avant 2026).

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,765
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...