Philippe Top-Force

Forces spéciales et équipements

Recommended Posts

L’actu des programmes Terre et COS, on y cause du MAME (medium altitude medium endurance), un engin capable de tenir l’air six heures à 100 km (la fiche demandait cinq heures à 50 km), soit peu ou prou ce qu’offrait le SDTI bien plus gros. Le Skylark permettrait, en outre, de procéder à des interceptions de GSM et des détections Wi-Fi, tout en étant capable de porter une charge explosive. https://raids.fr/2019/01/14/lactu-des-programmes-terre-et-cos/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plus de détail sur le nanodrone - une sorte de moineau - Black Hornet ...

black-hornet-prs-3-4.jpg

Quote

L'armée française s'équipe de mini-drones hélicoptères Black Hornet 3

Nanodrones de poche pour surveillance discrète

Les mini-drones ne sont pas seulement destinés à explorer nos salons et jardins, ils prennent aussi la forme d''appareils militaires. Les armées française et étasunienne viennent justement d'en faire l'acquisition.

Le Black Hornet 3 prend la forme d'un mini-hélicoptère. © Flir.

Nom de code : Black Hornet 3. Ce petit drone norvégien du fabricant Prox Dynamics (filiale du groupe américain Flir) prend la forme d'un hélicoptère de 16 cm de longueur et pèse seulement 33 g. Cela ne l'empêcherait pas de voler jusqu'à 21 km/h, pendant 25 min et à une portée pouvant atteindre 2 km. Des performances en mesure de faire rêver bon nombre d'amateurs d'aéromodélisme. Seulement voilà, le Black Hornet 3 n'évolue pas dans le même monde, et avec un tarif estimé à 40 000 € environ en pack de deux appareils et leur station de contrôle (écran et radiocommande), on comprend mieux pourquoi il ne se destine pas au grand public.

Cela n'a pas empêché l'armée française d'en acquérir a priori une belle quantité, puisque selon le site Forces Operations, elle aurait signé un contrat de 77,3 millions d'euros avec Prox Dynamics le 23 novembre dernier. La France rejoint ainsi le Royaume-Uni et les États-Unis qui sont déjà équipés de Black Hornet. L'US Army vient d'ailleurs de confirmer son intérêt croissant pour ce nanodrone en ajoutant 39,6 millions de dollars aux 2,6 millions déjà dépensés pour son programme Soldier Borne Sensor lancé mi-2018. L'armée française n'en est toutefois pas à son coup d'essai puisqu'elle utiliserait l'ancienne génération de Black Hornet depuis 2016 et aurait dernièrement déployé ses nanodrones au Sahel et au Sahara dans le cadre de l'opération Barkhane.

Avec cet hélicoptère miniature, les soldats peuvent lancer des opérations de reconnaissance sans intervenir eux-mêmes dans les lieux potentiellement dangereux. L'appareil serait suffisamment silencieux pour s'introduire discrètement dans les bâtiments, peut fonctionner avec ou sans GPS, sous une faible pluie et sous un vent de 10 m/s maximum. Il s'équipe d'une caméra remplaçable pour filmer de jour ou de nuit en imagerie thermique. Le parfait petit espion, en somme.

https://www.lesnumeriques.com/drone/l-armee-francaise-equipe-mini-drones-helicopteres-black-hornet-3-n83307.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici un thread très intéressant, les forces spéciales de l'armée de Terre, Marine et armée de l'air espagnole ont en commun le béret vert ( avec chacun un insigne de béret propre), mais chacun a ses armes spécifique ( comme ailleurs dans d'autres forces armées étrangère). 

Voici en image un thread en images et textes très bien fait ( le mode traduction est pas mal sur Twitter). 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Gibbs le Cajun a dit :

les forces spéciales de l'armée de Terre, Marine et armée de l'air espagnole ont en commun le béret vert ( avec chacun un insigne de béret propre),

Au départ les "boinas verdes"  c'étaient les groupes de "guerrilleros"  de l'armée de terre. Il y avait un groupe par zone de défense. Leur vocation était d'établir des guerrillas en cas d'invasion  ainsi que les opérations de contre guerrilla (la légende veut qu'une partie des commandos ETA ce sont formés au sein des guerrilleros pendant leur service)  C'est à partir de ces groupes qu'ils ont formé les FS.  Au départ, ils étaient les seuls  à porter le vert,  les "sapeurs de l'air" (zapadores)  c'était noir et les nageurs de combat de l'armada bleu (la réco de l'IM pas de béret)  Il me semble que c'est une ministre socialiste qui décidé le port du vert pour les troupes classées FS; Certaines unités de la garde civile portent aussi un béret vert. 

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 06/02/2019 à 08:49, Fusilier a dit :

Au départ les "boinas verdes"  c'étaient les groupes de "guerrilleros"  de l'armée de terre. Il y avait un groupe par zone de défense. Leur vocation était d'établir des guerrillas en cas d'invasion  ainsi que les opérations de contre guerrilla (la légende veut qu'une partie des commandos ETA ce sont formés au sein des guerrilleros pendant leur service)  C'est à partir de ces groupes qu'ils ont formé les FS.  Au départ, ils étaient les seuls  à porter le vert,  les "sapeurs de l'air" (zapadores)  c'était noir et les nageurs de combat de l'armada bleu (la réco de l'IM pas de béret)  Il me semble que c'est une ministre socialiste qui décidé le port du vert pour les troupes classées FS; Certaines unités de la garde civile portent aussi un béret vert. 

Effectivement, j'aurais du préciser en se qui concerne l'historique des couleurs de béret ( j'ai été fainéant sur le coup, mais j'ai du mal depuis quelques temps :blush:) . Tu as bien fait d'apporter les précisions. 

Pour le fonctionnement des unités de béret vert à une époque , je connais bien le fonctionnement mode guérilla, il y avait une unité dans notre province  basé à Ourense. 

Il crapahuter pas mal dans notre coin afin de maîtriser la connaissance du terrain , le but étant comme tu l'explique de servir d'unité de guérilla dans notre zone. Ils avaient un sacré prestige par chez nous, les gars s'étaient pas des tendres. Il y avait des conscrits aussi. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, Gibbs le Cajun a dit :

Il crapahuter pas mal dans notre coin afin de maîtriser la connaissance du terrain , le but étant comme tu l'explique de servir d'unité de guérilla dans notre zone. Ils avaient un sacré prestige par chez nous, les gars s'étaient pas des tendres. Il y avait des conscrits aussi. 

Quand la brigade de montagne a formé son groupe de "guerrilleros"  ils les ont formés à l'école de montagne (du côté de Jaca)  Par la suite, le passage à l'école de montagne est devenu obligatoire pour les FS Terre. Par la suite  les FS de l'Armada et de l'Air ont pris l'habitude d'y passer également. 

NB le gros des guerrilleros c'étaient des conscrits 

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On 1/15/2019 at 12:41 PM, Philippe Top-Force said:

L’actu des programmes Terre et COS, on y cause du MAME (medium altitude medium endurance), un engin capable de tenir l’air six heures à 100 km (la fiche demandait cinq heures à 50 km), soit peu ou prou ce qu’offrait le SDTI bien plus gros. Le Skylark permettrait, en outre, de procéder à des interceptions de GSM et des détections Wi-Fi, tout en étant capable de porter une charge explosive. https://raids.fr/2019/01/14/lactu-des-programmes-terre-et-cos/

Je ne connais pas les Skylark actuels, mais les premiers souffraient d'un temps de déchargement des données... endormissant et surtout d'un SIG propriétaire non Français (m'a t on dit)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 329
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    ThincanKiller
    Membre le plus récent
    ThincanKiller
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20 505
    Total des sujets
    1 196 468
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets