Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

  • 4 weeks later...

C'est a mon avis LA grosse question qu'il nous reste a élucider.

- On sait que les briques de la vie sont abondantes dans l'espace

- On sait que des formes de vies complexes peuvent vivre dans des environnements qu'on pensait hostile

Reste maintenant a savoir si ces formes de vies peuvent apparaître dans des conditions infernale ou si elles on besoin d'un Éden au moins temporaire ^^ .

 

 

 

      La + vieille étoile de pop I connue a moins de 10 milliards d'années ... Témoignant que c'est probablement au court du 4 ème milliard d'années de l'univers qu'elles ont commencé a apparaitre ...

 

   Hors que je sache, les taux de métaux des étoiles dites de pop II ou III exclus toute possibilité qu'une planète solide puisse se former autour d'elles ! Elles ont des taux de métaux en moyenne 2000x inférieur que celles de pop I ... Pour la pop II j'entends, car pour les pop III c'est encore pire : Pas de métaux du tout ou presque ...

 

    Ca veut dire que leur nuage d'accrétion a en moyenne 2000x moins de matériaux pour espérer former une planète solide rocheuse !

 

   On ne peut se fier qu'aux faits, et les faits disent que les étoiles de pop I seules a même de pouvoir former une planète rocheuse du fait d'un taux de métaux du nuage d'origine qui le permet :  N'existaient pas avant le 4 ème milliards d'années ... Tant par observation que par la théorie

 

     (il n'existe aucune théorie en planétologie qui annoncerait une possibilité que le milieu soit assez enrichi pour former enfin des pop I très tot dans l'univers jeune :  Il faut que les cycles de vie des pop III & II aient enrichi suffisamment pour ça ... Ca a été évalué mathématiquement, avec les données exploitables et il en est ressorti :  Pas avant bien 4 milliards d'années pour que les planètes solides apparaissent ...)

 

 

       Pas besoin de chercher de midi a 14h donc ...

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...
  • 2 months later...
  • 1 month later...
  • 3 weeks later...
  • 2 weeks later...

Sûrement même elle semble avoir été identifiée et confirmée.

60% plus grande que la terre, son soleil fait 1.5 Md d'années plus vieux, Elle fait le tour de son soleil en 385 jours et se trouve au même niveau que la terre dans la zone habitable.

 

Bref sûrement l'une des planètes les plus intéressantes qu'on a pu trouver jusqu'ici.

A noter que le catalogue de planète potentielle de Kepler a été mis à jours, la dernière mise à jours datait de Janvier. Et ce sont pas moins de 521 planètes qui ont été ajouté, pour un total de 4696, dont 9 pourraient être semblable à la terre.

 

http://www.nasa.gov/press-release/nasa-kepler-mission-discovers-bigger-older-cousin-to-earth

 

452b_system_comparison.jpg

 

452b_artistconcept_comparisonwithearth.j

 

fig6-surfacetemperaturevsenergy.gif

Link to post
Share on other sites

À 1400 années lumière de la Terre, une broutille.

 

A l'échelle de notre galaxie, c'est effectivement le trottoir d'en face :

Sur l'illustration ci-dessous, la position du soleil est au centre de la croix verte, celle de Kepler452B quelque part sur le cercle vert...

Le cercle rouge représente la limite (grossièrement 10000 AL) au delà de laquelle on ne distingue plus d'étoile individuelle à l’œil nu.

Sur cette image 1 pixel fait 68 AL de coté.

 

Kepler452B_position.jpg

Edited by Kovy
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

A l'échelle de notre galaxie, c'est effectivement le trottoir d'en face :

Sur l'illustration ci-dessous, la position du soleil est au centre de la croix verte, celle de Kepler452B quelque part sur le cercle vert...

Sur cette image 1 pixel fait 68 AL de coté.

Kepler452B_position.jpg

Bluffant! Mercy Kovy.

Nous ne sommes vraiment pas grand chose...

Link to post
Share on other sites

on ne sait pas, pour cela il faudrait explorer toutes les planètes de l'univers pour le savoir, et c'est grand l'univers. voir pire il y aurait plusieurs univers. mais des civilisations extra terrestres, il ne doit pas y en avoir 

beaucoup, mais si nous existons, d'autres peuvent l'être également, rien que sur un plan statistique.

 

Stephen Hawking pense qu'il vaudrait mieux éviter de chercher à les contacter, car si on prend notre propre modèle on sait ce qu'il advient des civilisations inférieures et on pourrait le regretter.

 

Déjà une planète habitable pour l'homme, qui abrite une vie vegetale, animale, ça serait pas mal.

faut trouver un truc pour aller la bas.

Edited by zx
Link to post
Share on other sites

Si on parvient à démontrer l'existence des trous de verre et à comprendre comment les ouvrir et les fermer, nous pourrions même avec nos propulsions chimiques actuelles aller très loin en peu de temps.

 

 

    Bof, et si ton trou de ver en lui même, mesure 100 milliards de km (en gros le diamètre d'un système stellaire et sa banlieue de planètes naines équivalentes a nos objets transneptuniens comme Pluton, Eris, Sedna ect) ce qui n'est je pense pas déraisonnable comme évaluation de ce que serait un trou de ver physiquement "pas trop grand" en lui même ... (et sincèrement je pense que c'est trop petit par rapport a ce que serait un trou de ver "raisonnable") 

 

     Avec ta propulsion chimique tu vas mettre près de 15 ans a juste le traverser ton trou de ver ... Et comme je pense qu'un trou de ver de "taille raisonnable" est probablement 10x + grand que ça au minimum : 150 ans ? Bref ... Il faut dès le départ prendre conscience que si on avait la possibilité d'ouvrir un trou de ver pour l'emprunter : Le trou de ver en lui même serait déja trop grand, trop long pour coller avec une mission humaine habitée dans le cadre d'une propulsion chimique ou il ne faut pas espérer pouvoir dépasser entre 50 et 70 km/s de vitesse max et ça c'est si tu t'aides d'assistance gravitationnelle des planètes voisines de la Terre, et la Terre en elle même (55 km/s est le record absolu de vitesse atteinte par un objet conçu par les humains, c'est New Horizons qui le détient, la sonde spatiale qui fait assez parler d'elle en ce moment puisque c'est elle qui nous envoie les images actuelles de Pluton et il aura fallu pour ça au moins 3 assistances gravit pour atteindre cette vitesse avec la sonde ...)

 

    (il a fallu près de 9 ans de voyage pour New Horizons dont les 3/4 a la vitesse de 55 km/s pour arriver vers Pluton qui est a environ 6 milliards de km en moyenne du soleil, hors ce que je décris ira probablement bien + loin que ça ...) 

 

   Non sincèrement, dans le cadre d'un trou de ver, la propulsion chimique n'est pas une propulsion crédible pour espérer pouvoir traverser un trou de ver

 

  D'autant déja avant d'avoir atteint les 55 km/s il aura fallu avant d'emprunter le trou de ver, faire environ 2 ans de voyage pour pouvoir réaliser les 3 assistances gravitationelles ce qui n'arrange rien ...

 

    Un trou de ver en lui même sera très probablement suffisamment long pour exiger une propulsion allant sensiblement + vite que ce qu'on peut espérer avec la propulsion chimique : Il faudra au moins du ionique/fusion et atteindre autour des 1000 km/s pour traverser un tel trou de ver dans un temps raisonnable ...

 

   Et si en + dans le trou de ver, existait des conditions physiques très contraignantes pour la matière : Il faudra probablement traverser encore + vite que ça pour y survivre, mais ça on en sait pas grand chose en fait ...

 

 

     Il ne faut pas voir un trou de ver comme une porte ou tu vas traverser instantanément une immense distance, un trou de ver n'est qu'un raccourci par déformation spatiale : Il ne fait que réduire la distance, ne l'annule pas ... Le voyage a l'intérieur du trou de ver en lui même sera long ...

Edited by alpacks
Link to post
Share on other sites

Si on parvient à démontrer l'existence des trous de verre et à comprendre comment les ouvrir et les fermer, nous pourrions même avec nos propulsions chimiques actuelles aller très loin en peu de temps.

À ce niveau, je préféré encore parier sur un moyen de propulsion utilisant la métrique d'Alcubierre (https://fr.m.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9trique_d'Alcubierre) Elle pourrait éventuellement rendre possible un voyage supraluminique en déformant l'espace à l'avant d'un vaisseau spatial tandis que l'espace derrière celui-ci se dilaterait.

Actuellement, on ignore comment obtenir une telle déformation, mais on sait qu'elle constitue une solution des équations de la relativité générale.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,550
    Total Members
    1,550
    Most Online
    vicky
    Newest Member
    vicky
    Joined
  • Forum Statistics

    21,091
    Total Topics
    1,376,694
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...