Recommended Posts

Il y a 16 heures, Wallaby a dit :

J'ai été agréablement surpris de voir en lisant le roman "Beaux Seins, Belles Fesses" de Mo Yan (prix Nobel de littérature) qu'il faisait naître son héro principal dans une famille chrétienne - assez dysfonctionnelle, à vrai dire, puisque le principe du bouquin est de faire traverser au héro tous les malheurs de la Chine depuis la guerre contre les Japonais à la révolution culturelle et aux réformes de Deng Xiaoping en passant par la guerre civile entre communistes et nationalistes.

Cela veut dire que le christianisme n'est pas un ovni culturel, mais qu'il a une place dans le paysage culturel.

Ajoutons à cela les mariages de style occidental, avec échange de consentement, qui est un emprunt aux traditions chrétiennes : https://www.wsj.com/articles/i-do-what-in-china-some-western-wedding-customs-dont-compute-1500234954 (16 juillet 2017)

La dernière fois que j'ai accompagner ma femme pour rendre visite à sa grand mère qui approche les 88 ans aujourd'hui , j'ai pu consulter des photos prise pendant sa jeunesse. Et il y avait une photo qui m'avait particulièrement frappé, c'était une photo de son mariage. Elle était dans une robe blanche de mariage très occidentale. A l'époque, on se mariait relativement tôt autour de la vingtaine, donc je suppose que la photo avait été prise au début des années 50 et donc c'était au début de la prise du pouvoir des communistes. La famille de ma femme est plutôt athée et n'est pas du tout de la religion chrétienne. Ce qui m'avait d'autant plus surpris.

Edited by koojisensei2
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a un regroupement de troupes chinoise dans le ville de Shenzhen

Impossible de savoir si c'est une intervention en règle qui ce prépare, mais l'AFP confirme qu'il y a des forces a Shenzhen

<blockquote class="twitter-tweet"><p lang="en" dir="ltr">Dear President Trump, this video was made by someone in Hong Kong. Time is uncertain. At about 25 seconds of this video, you can find signpost as Yuan Lang and Kwoloon, which are in Hong Kong. I believe your intelligence already got better info. Please save 7 million HKer, please <a href="https://t.co/ETicu47bht">pic.twitter.com/ETicu47bht</a></p>&mdash; 西行小宝 (@htommy998) <a href="https://twitter.com/htommy998/status/1161865242009206785?ref_src=twsrc%5Etfw">August 15, 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/08/2019 à 00:24, Libanais_75 a dit :

L’image du jour : un policier de HK contraint de dégainer son pistolet pour repousser des assaillants :

 

Je ne peux pas m’empêcher un parallèle avec la France. A Paris, le manifestant tombé au sol au début de la vidéo aurait certainement été tabassé par 4-5 CRS puis ça aurait utiliser des grenades lacrymos et du LBD à gogo pour disperser la foule. 

 

Il y a eu des scènes de lynchages envers des journalistes et des civils de la chine continentale à l’aéroport. Ca passe sur toute les chaines chinoises, taiwanaise ou de Hong Kong mais rien en France lorsque les journalistes en parlent. Dommage

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, prof.566 a dit :

C'est faux, c'est passé au journal de 20h de France2 hier

Ha bon ? Autant pour moi, je regarde très peu les journaux télévisés finalement. Mais c'est vrai que j'ai pas vu grand chose dans les journaux

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.nytimes.com/2019/07/28/world/asia/china-beijing-picasso-art.html (28 juillet 2019)

Exposition Picasso à Pékin

Une autre grande question soulevée par le spectacle est de savoir si la Chine apprendra à projeter la puissance douce de l'un des meilleurs pays du monde dans ce domaine, la France. Le Musée National Picasso de Paris a prêté 103 œuvres de l'exposition.

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.latimes.com/opinion/story/2019-08-20/hong-kong-chinese-students-propaganda (20 août 2019)

Je ne suis pas d'accord avec les sentiments pro-Pékin des étudiants chinois sur Hong Kong, mais je pense les comprendre. Ils me rappellent ce que j'étais moi-même lorsque je suis venu pour la première fois aux États-Unis pour étudier en 2009.

Peu après mon arrivée, j'ai vu des manifestations devant l'ambassade de Chine à Washington, organisées par des Tibétains en exil, mais je n'arrivais pas à les comprendre. Les Tibétains n'étaient-ils pas satisfaits des TGV et des beaux bâtiments construits par les Chinois ? Les Tibétains ne gagnaient-ils pas plus d'argent en faisant des affaires avec les Chinois ? Ce sont là quelques-unes des questions que j'ai posées aux Tibétains qui m'ont tendu la main à la recherche d'amitié - des personnes nées dans des camps de réfugiés en Inde dont les parents ont fui le Tibet tout en évitant les balles des armes chinoises.

Je suis reconnaissant à mes amis tibétains d'avoir répondu à mes questions malavisées avec compréhension et non avec condescendance. Malgré tout, il m'a fallu plusieurs années pour comprendre, sur le plan émotionnel, les souffrances de nombreux Tibétains en Chine. Ma réflexion sur le Tibet avait été entièrement façonnée par la propagande chinoise, selon laquelle la Chine avait libéré les Tibétains du servage et leur avait apporté prospérité et bonheur. Je n'avais pas accès aux opinions contraires à cause de la censure du gouvernement, donc je ne pouvais pas comprendre que les Tibétains s'auto-immolaient pour protester contre la répression sévère de leur langue, leur culture et leur identité.

Pour ceux d'entre nous qui avons grandi dans un système où le contrôle de l'information est omniprésent, il n'est pas facile de traiter des idées contraires à ce qu'on nous a enseigné et que l'on a cru toute notre vie. Il faut une curiosité innée, une lecture constante d'informations non censurées et une réflexion sur soi, ce qui n'est pas encouragé en Chine.

Quand des années de conditionnement apprennent aux gens que le fait d'avoir ses propres pensées et de les exprimer peut entraîner de graves représailles, on apprend graduellement à éviter de penser par soi-même.

Quand j'étais à l'école en Chine, face à des concepts incompréhensibles comme "le système scientifique de la pensée de Mao Zedong" et "le système socialiste aux caractéristiques chinoises", je me suis dit de ne pas penser à leur signification mais simplement de les mémoriser et les régurgiter aux examens. Quand on vit sous la domination du Parti communiste, ne pas penser, c'est se préserver soi-même.

Même les émotions sont calibrées par l'État. On nous apprend à être heureux à propos de certains événements, à être triste ou en colère à propos d'autres, mais jamais à faire une pause et à réfléchir pourquoi. Peu de temps après qu'un de mes amis ait émigré du continent à Hong Kong au début de 1997, le chef suprême de la Chine, Deng Xiaoping, est mort. Mon ami, alors collégien, s'est rendu au Bureau de liaison, représentant de Pékin à Hong Kong, pour lui rendre hommage. Alors qu'il quittait le bâtiment, un journaliste local de Hong Kong lui a demandé pourquoi il pleurait. "À ce moment, j'étais juste abasourdi", m'a-t-il dit. "Pourquoi je pleure ? me suis-je demandé. Je ne savais pas vraiment."

  • Thanks 1
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Wallaby a dit :

https://www.latimes.com/opinion/story/2019-08-20/hong-kong-chinese-students-propaganda (20 août 2019)

Je ne suis pas d'accord avec les sentiments pro-Pékin des étudiants chinois sur Hong Kong, mais je pense les comprendre. Ils me rappellent ce que j'étais moi-même lorsque je suis venu pour la première fois aux États-Unis pour étudier en 2009.

Peu après mon arrivée, j'ai vu des manifestations devant l'ambassade de Chine à Washington, organisées par des Tibétains en exil, mais je n'arrivais pas à les comprendre. Les Tibétains n'étaient-ils pas satisfaits des TGV et des beaux bâtiments construits par les Chinois ? Les Tibétains ne gagnaient-ils pas plus d'argent en faisant des affaires avec les Chinois ? Ce sont là quelques-unes des questions que j'ai posées aux Tibétains qui m'ont tendu la main à la recherche d'amitié - des personnes nées dans des camps de réfugiés en Inde dont les parents ont fui le Tibet tout en évitant les balles des armes chinoises.

Je ne remet pas en question la sincérité de ce témoignage mais comme j'aime bien chercher la petite bête, je vais soulever quelque incompréhension.
Si j'ai bien compris ce texte, ce monsieur a interroger une personne qui serai née en Inde, dans un camp de réfugier puis est parti se réfugier au états-unis. Il manifeste devant l'ambassade de la Chine pour défendre une cause qu'il n'a jamais vécu et prétend en plus pouvoir représenter tous les tibétains, lui qui n'est même pas né la bas et qui ne connaisse rien de la vrai situation au tibet puisqu'il n'a visiblement jamais mis les pieds au Tibet. 
Excuse moi d'être méfiant mais c'est comme si on demandait à un français, né et élevé en France, sans jamais avoir quitter son quartier mais d'origine algérien, venir faire la morale sur la à quel point la guerre d'Algérie lui fait souffrir sans sa vie et qu'il ne faut pas d'écouter un vrai algérien qui vit sur place aujourd'hui. Encore que lui, il aurai eu plus légitimité que le tibétain puisqu'il y a encore beaucoup d'échange entre la communauté algérienne en France et l'Algérie. Dans son cas à lui, cela va faire 50 ans que les tibétains soient partis et coupé les lien entre eux et le Tibet ! C'est absurde.

Enfin, croyez ce que vous voulez mais je suis exactement le contre exemple de ce monsieur qui témoigne. J'ai grandi en Chine jusqu'au début des années 90 puis je suis venu en France. La Chine dans les années 80-90 est encore une Chine très communiste. La mentalité est différente et le marxisme est encore bien plus présent qu'aujourd'hui. L'éducation est encore très orienté propagandiste sur Mao et la guerre contre les japonnais.
Après avoir connu les 2 systèmes, effectivement, je peux qu'il y a un conditionnement de la pensée en Chine, d'autant plus efficace sur les enfants. Cela étant, c'est quelque chose que j'ai mis beaucoup de temps à m'apercevoir en France mais elle existe et de manière bien plus subtile, plus effrayante même je dirai. 
La différence, est qu'en Chine, au final, à l'age adulte, bien éduqué, les gens savent qu'il s'agit de la propagande. Il y a aucun doute la dessus. Tandis qu'en France, la plupart des français de tous les couches sociales ont encore une idée complètement idéalisé de ce qu'est le monde.
Lorsqu'en 2008, il y a eu les reportages sur la Chine concernant le Tibet avec les JO 2008, ca avait été un bouleversement pour moi dans la perception des médias francais. Les chaines de tv, les journaux, tous reprenaient des mensonges plus gros les uns que les autres et les passait en boucle. Pourtant, cela faisait déjà plus de 15 ans que j'étais en France et j'estime ne pas être encore sous influence chinoise. J'avais fais presque toute ma scolarité en France et je ne lisais que des journaux en français. 
Généralement, j'aime bien venir discuter ici car je trouve qu'il y a un niveau de culture général bien au dessus des forums des figaro et co. Même si vous etes pas toujours d'accord avec moi, il y a quand meme souvent des argumentations derrière.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, koojisensei2 a dit :

Je ne remet pas en question la sincérité de ce témoignage mais comme j'aime bien chercher la petite bête, je vais soulever quelque incompréhension.
Si j'ai bien compris ce texte, ce monsieur a interroger une personne qui serai née en Inde, dans un camp de réfugier puis est parti se réfugier au états-unis. Il manifeste devant l'ambassade de la Chine pour défendre une cause qu'il n'a jamais vécu et prétend en plus pouvoir représenter tous les tibétains, lui qui n'est même pas né la bas et qui ne connaisse rien de la vrai situation au tibet puisqu'il n'a visiblement jamais mis les pieds au Tibet. 
Excuse moi d'être méfiant mais c'est comme si on demandait à un français, né et élevé en France, sans jamais avoir quitter son quartier mais d'origine algérien, venir faire la morale sur la à quel point la guerre d'Algérie lui fait souffrir sans sa vie et qu'il ne faut pas d'écouter un vrai algérien qui vit sur place aujourd'hui. Encore que lui, il aurai eu plus légitimité que le tibétain puisqu'il y a encore beaucoup d'échange entre la communauté algérienne en France et l'Algérie. Dans son cas à lui, cela va faire 50 ans que les tibétains soient partis et coupé les lien entre eux et le Tibet ! C'est absurde.

Enfin, croyez ce que vous voulez mais je suis exactement le contre exemple de ce monsieur qui témoigne. J'ai grandi en Chine jusqu'au début des années 90 puis je suis venu en France. La Chine dans les années 80-90 est encore une Chine très communiste. La mentalité est différente et le marxisme est encore bien plus présent qu'aujourd'hui. L'éducation est encore très orienté propagandiste sur Mao et la guerre contre les japonnais.
Après avoir connu les 2 systèmes, effectivement, je peux qu'il y a un conditionnement de la pensée en Chine, d'autant plus efficace sur les enfants. Cela étant, c'est quelque chose que j'ai mis beaucoup de temps à m'apercevoir en France mais elle existe et de manière bien plus subtile, plus effrayante même je dirai. 
La différence, est qu'en Chine, au final, à l'age adulte, bien éduqué, les gens savent qu'il s'agit de la propagande. Il y a aucun doute la dessus. Tandis qu'en France, la plupart des français de tous les couches sociales ont encore une idée complètement idéalisé de ce qu'est le monde.
Lorsqu'en 2008, il y a eu les reportages sur la Chine concernant le Tibet avec les JO 2008, ca avait été un bouleversement pour moi dans la perception des médias francais. Les chaines de tv, les journaux, tous reprenaient des mensonges plus gros les uns que les autres et les passait en boucle. Pourtant, cela faisait déjà plus de 15 ans que j'étais en France et j'estime ne pas être encore sous influence chinoise. J'avais fais presque toute ma scolarité en France et je ne lisais que des journaux en français. 
Généralement, j'aime bien venir discuter ici car je trouve qu'il y a un niveau de culture général bien au dessus des forums des figaro et co. Même si vous etes pas toujours d'accord avec moi, il y a quand meme souvent des argumentations derrière.

et en tant qu'expatrié Chinois ; quel est ton sentiment sur le TIBET ? y es-- tu allé ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Lezard-vert a dit :

et en tant qu'expatrié Chinois ; quel est ton sentiment sur le TIBET ? y es-- tu allé ?

Je pense qu'on en fait un peu trop dans les médias, 
C'est une région où habite des gens comme vous et moi, qui cherchent simplement à vivre mieux. Nous avons tord de les prendre dans l'idéologie pour des extraterrestres, des gens qui ne cherchent que la spiritualité. Ce sont avant tout des humains qui ont pour vocation à vivre normalement et surement à une vie meilleurs que par le passé. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, koojisensei2 a dit :

Je pense qu'on en fait un peu trop dans les médias, 
C'est une région où habite des gens comme vous et moi, qui cherchent simplement à vivre mieux. Nous avons tord de les prendre dans l'idéologie pour des extraterrestres, des gens qui ne cherchent que la spiritualité. Ce sont avant tout des humains qui ont pour vocation à vivre normalement et surement à une vie meilleurs que par le passé. 

la question est penses tu qu'ils vivent mieux, se sentent mieux dans leur tête et dans leur corps,  avec ou sans les chinois ?

Edited by Lezard-vert

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Lezard-vert a dit :

la question est penses tu qu'ils vivent mieux, se sentent mieux dans leur tête et dans leur corps,  avec ou sans les chinois ?

Il ne faut pas croire que la population han 'soit si présente que ca dans les himalayas. Lorsqu'on vous dit que les tibétains sont devenu minoritaire sur leurs propre territoire, c'est qu'en vérité, on a surtout englobé un territoire qui n'était pas tibétain pour faire le calcul. En vérité, la population han ne supporte pas l'altitude où vivent les tibétains.

Après cela me parait évident que celui qui jouissait de tout un tas de privilège du temps de la société théocratique perdra de son pouvoir mais l'esclave tibétain en revanche gagnera en liberté de ne plus etre sous le joug d'un maitre.

Après, il faut savoir se poser les bonnes questions. Mao a beau être un tyran, un dictateur sanguinaire, mais il apporte avec lui le communisme dans un territoire régis par de l'esclavage. Les premiers victimes seront avant tout les maîtres qui ne peuvent plus régner comme auparavant. Partout en Chine, il y a eu des campagnes lancé contre la richesse. Dans ma famille par exemple, mon arrière grand père avait du fuir à l'étranger. Tous ce qu'il avait, il les avait "donné" à l'état. 
Moi j'aurai été un tibétain d'un certain rang social, j'aurai surement fuis aussi la Chine pour se réfugier en Inde. Surtout qu'a l'époque, la situation de l'Inde était meilleur que la situation chinoise, aussi bien sur le plan économique ou politique 

Edited by koojisensei2

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.lowyinstitute.org/the-interpreter/many-voices-hong-kong (20 juillet 2018)

Lors d'une conférence de presse régulière, la chef de l'exécutif, impatiente, a déclaré qu'elle en avait assez de perdre son temps à répondre en anglais parce qu'elle avait déjà dit tout ce qu'elle avait à dire en cantonais, la lingua franca de Hong Kong. Lam a suggéré d'utiliser la traduction simultanée à l'avenir pour alimenter la presse anglaise.

Sa déclaration a provoqué une énorme réaction en retour. Plusieurs accusent Lam non seulement de manquer de respect aux médias de langue anglaise, mais aussi de mettre de côté une des langues officielles de la ville. Certains se sont demandés si elle ferait la même déclaration au sujet des questions posées en mandarin, la langue parlée en Chine continentale.

L'impatience et l'arrogance de Lam ont énervé les Hongkongais, qui s'inquiètent de l'avenir de leur identité culturelle alors que la Chine prend le contrôle des affaires de la ville.

Edited by Wallaby

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.cinema.com.hk/en/movie/details/8633 (décembre 2015)

« Ten Years »

Cinq courts métrages qui font réfléchir imaginent ce que sera Hong Kong dans dix ans. Dans Extras, deux géniaux gangsters de bas niveau sont engagés pour monter une attaque, mais ce ne sont que des agneaux sacrificiels dans une conspiration politique. Des rebelles s'efforcent de préserver les maisons et les objets détruits en tant que spécimens dans la fascinante Season of the End. En dialecte, un chauffeur de taxi a du mal à s'adapter après que le mandarin ait remplacé le cantonais comme seule langue officielle de Hong Kong. Après la mort d'un militant indépendantiste de premier plan, un acte d'auto-immolation à l'extérieur du consulat britannique déclenche des questions et des protestations dans Auto-immolator, qui est à la fois brûlant et émouvant. Dans Local Egg, un propriétaire d'épicerie s'inquiète des activités de son fils comme garde jeune et de l'endroit où acheter des œufs après la fermeture de la dernière ferme avicole de Hong Kong.

Bande annonce :

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, koojisensei2 a dit :

Excuse moi d'être méfiant mais c'est comme si on demandait à un français, né et élevé en France, sans jamais avoir quitter son quartier mais d'origine algérien, venir faire la morale sur la à quel point la guerre d'Algérie lui fait souffrir sans sa vie et qu'il ne faut pas d'écouter un vrai algérien qui vit sur place aujourd'hui. Encore que lui, il aurai eu plus légitimité que le tibétain puisqu'il y a encore beaucoup d'échange entre la communauté algérienne en France et l'Algérie. Dans son cas à lui, cela va faire 50 ans que les tibétains soient partis et coupé les lien entre eux et le Tibet ! C'est absurde.

Comparer le rapport d'un exilé Tibétain face au Tibet à celui d'un Français face à l'Algérie, c'est gonflé. (L'exemple aurait été un Harki, à la rigueur...) D'emblée, par cette comparaison, tu fais de la diaspora tibétaine des colonisateurs.

Ensuite, penser que quelqu'un qui a grandi au sein de la diaspora dans des camps de réfugiés n'a pas grandi avec un sentiment d'avoir été chassé de chez lui, c'est très gonflé aussi. Penses-tu que ses parents, voisins, amis, etc. ne lui ont pas transmis la culture tibétaine et le désir de revenir au pays ? Et l'histoire d'en avoir été chassé par les Chinois ?

Enfin, réduire le désir d'avoir une nation libre, indépendante et souveraine à un "désir  extraterrestre" qui "ne cherchent que la spiritualité", c'est gonflé aussi. Puisque tu as mentionné les Algériens, étaient-ils des extraterrestres pour vouloir l'indépendance ? Etait-ce une recherche de spiritualité ? Et pourquoi est-ce que la Chine a voulu reprendre Hong-Kong et Macao ? Pourquoi est-ce que les concessions étrangères ont disparues ? S'agissait-il de spiritualité extraterrestre ?

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Kelkin a dit :

Comparer le rapport d'un exilé Tibétain face au Tibet à celui d'un Français face à l'Algérie, c'est gonflé. (L'exemple aurait été un Harki, à la rigueur...) D'emblée, par cette comparaison, tu fais de la diaspora tibétaine des colonisateurs.

Ensuite, penser que quelqu'un qui a grandi au sein de la diaspora dans des camps de réfugiés n'a pas grandi avec un sentiment d'avoir été chassé de chez lui, c'est très gonflé aussi. Penses-tu que ses parents, voisins, amis, etc. ne lui ont pas transmis la culture tibétaine et le désir de revenir au pays ? Et l'histoire d'en avoir été chassé par les Chinois ?

Enfin, réduire le désir d'avoir une nation libre, indépendante et souveraine à un "désir  extraterrestre" qui "ne cherchent que la spiritualité", c'est gonflé aussi. Puisque tu as mentionné les Algériens, étaient-ils des extraterrestres pour vouloir l'indépendance ? Etait-ce une recherche de spiritualité ? Et pourquoi est-ce que la Chine a voulu reprendre Hong-Kong et Macao ? Pourquoi est-ce que les concessions étrangères ont disparues ? S'agissait-il de spiritualité extraterrestre ?

Je. Rois qu'il y a une incompréhension, il parle des algérien installer en France il le semble.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'est pas bon d’être un expatrié enseignant occidental en Chine en ce moment :

https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/chine-les-expatries-occidentaux-dans-le-collimateur-des-autorites

...Parmi les seize expatriés arrêtés à Xuzhou figurent sept enseignants travaillant pour Education First (EF), une société basée en Suisse et spécialisée dans l’enseignement des langues, qui gère quelque 300 écoles dans une cinquantaine de villes chinoises, précise Cate Cadell, correspondante de l’agence Reuters en Chine. EF confirme que les arrestations d’enseignants, généralement accusés d’infractions liées à l’usage de drogues, à des violences ou à des questions de cybersécurité, se sont récemment multipliées.

“En septembre 2018, les autorités ont lancé une campagne visant à soustraire le secteur de l’éducation à l’influence étrangère, rapporte Reuters. Notamment en interdisant les cours d’histoire internationale ou les supports de cours maison et en révisant les manuels scolaires pour les rendre plus conformes à l’idéologie du Parti communiste.” La campagne en cours se traduit, entre autres mesures, par des contrôles et des inspections aléatoires dans les écoles.

Pour les cabinets d’avocats consultés par Reuters, la montée actuelle du sentiment anti-étrangers dans l’enseignement expose les expatriés occidentaux à de nombreux risques, tels que la rétention des documents indispensables au renouvellement de leur visa ou encore à des modifications sans préavis de leur contrat. “Partir aujourd’hui en Chine pour enseigner comporte nettement plus d’inconvénients que d’avantages”, avertit Dan Harris, un avocat de Seattle dont le cabinet a pris en charge la défense de plusieurs concitoyens mis en cause.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Kelkin a dit :

Comparer le rapport d'un exilé Tibétain face au Tibet à celui d'un Français face à l'Algérie, c'est gonflé. (L'exemple aurait été un Harki, à la rigueur...) D'emblée, par cette comparaison, tu fais de la diaspora tibétaine des colonisateurs.

Ensuite, penser que quelqu'un qui a grandi au sein de la diaspora dans des camps de réfugiés n'a pas grandi avec un sentiment d'avoir été chassé de chez lui, c'est très gonflé aussi. Penses-tu que ses parents, voisins, amis, etc. ne lui ont pas transmis la culture tibétaine et le désir de revenir au pays ? Et l'histoire d'en avoir été chassé par les Chinois ?

Enfin, réduire le désir d'avoir une nation libre, indépendante et souveraine à un "désir  extraterrestre" qui "ne cherchent que la spiritualité", c'est gonflé aussi. Puisque tu as mentionné les Algériens, étaient-ils des extraterrestres pour vouloir l'indépendance ? Etait-ce une recherche de spiritualité ? Et pourquoi est-ce que la Chine a voulu reprendre Hong-Kong et Macao ? Pourquoi est-ce que les concessions étrangères ont disparues ? S'agissait-il de spiritualité extraterrestre ?

Explique moi en quoi est ce gonflé ? en quoi est ce qu'un français d'origine algérienne est-il un colonisateur ? Développe un petit peu l'explication please.

Ensuite, quelqu'un qui n'a jamais mis les pieds au Tibet ne peut pas représenter les intérêts des tibétains dans son ensemble. C'est juste du bon sens. De même, qu'un algérien, je suis moi même dans une communauté d'immigré qui comporte énormément de descendant qui sont né en France et qui sont rentré au pays de leurs parents/grand parents et je peux l'affirmer haut et fort que ce sont avant tout des francais. Leurs opinions du pays est extrêmement approximative. Le plus drôle serai que ces tibétains d'origine ne soit même plus capable de supporter l'altitude du Tibet si un jour, ils y retournent.

Enfin, je l'ai bien mentionné que considéré les tibétains comme des gens qui ne cherche que la spiritualité est quelque chose d'erroné véhiculé par l'image des médias. Il ne faut pas déformer ce que j'ai dis. J'ai écris que ce sont des gens comme vous et moi, pas des extraterrestres qui ont une conception de la vie ne reposant que sur la spiritualité ! Si vous êtes pas d'accord avec moi, argumente un minimum.

Comme tu l'a souligné, reprendre hong kong et macao et je rajouterai taiwan. Tu remarquerai que tu as utilisé le mot reprendre. Ce sont des territoires que la Chine avait perdu dans des moments de faiblesses face à l'étranger et il est légitime de vouloir les récupérer. Pour revenir au sujet du Tibet, ce n'est pas parce qu'il a été indépendant pendant une trentaine d'année pendant la guerre sino- japonaise puis la guerre civile que le Tibet ne fait pas parti de la Chine.  Je rappel aussi que le Dalai lama avait été nommé vice président de l'assemblé à pékin lorsque le Tibet avait été réunifié. Peut être avait il fuit avec sa clique par la suite en se rendant compte qu'il ne peut plus profiter d'une vie aussi dorée à pékin. Mais évidemment que toute la clique de cet individu voulait l'indépendance de Tibet. De même, aucun dictateur n'a envie de lâcher le pouvoir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les habitants de Hong Kong, Macao, et Taiwan ont été séparés de la culture chinoise pendant plusieurs générations, donc pourquoi ces territoires seraient encore chinois ? Si un membre de la diaspora tibétaine n'est pas légitime pour parler du Tibet, alors la Chine n'est pas légitime à vouloir s'emparer de territoires qui n'ont pas été chinois pendant si longtemps. (la présence permanente des portugais à Macao date de 1557, par exemple). C'est pas parce que Macao a été sous administration chinoise depuis 1999 que ce territoire ne fait pas partie du Portugal, n'est-ce pas ? Ah tiens non, là ça ne marche plus. Bizarre.

 

En tout cas, je suis sûr que les Tibétains aujourd'hui sont très heureux de ne plus vivre sous la "clique" d'un "dictateur", car qui oserait qualifier notre ami Winnie l'Ourson (tout petit, tout doux, tout rond et tout mignon) de dictateur, ou oserait prétendre qu'il a une clique au sein du PCC ?

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Kelkin a dit :

Les habitants de Hong Kong, Macao, et Taiwan ont été séparés de la culture chinoise pendant plusieurs générations, donc pourquoi ces territoires seraient encore chinois ? Si un membre de la diaspora tibétaine n'est pas légitime pour parler du Tibet, alors la Chine n'est pas légitime à vouloir s'emparer de territoires qui n'ont pas été chinois pendant si longtemps. (la présence permanente des portugais à Macao date de 1557, par exemple). C'est pas parce que Macao a été sous administration chinoise depuis 1999 que ce territoire ne fait pas partie du Portugal, n'est-ce pas ? Ah tiens non, là ça ne marche plus. Bizarre.

 

En tout cas, je suis sûr que les Tibétains aujourd'hui sont très heureux de ne plus vivre sous la "clique" d'un "dictateur", car qui oserait qualifier notre ami Winnie l'Ourson (tout petit, tout doux, tout rond et tout mignon) de dictateur, ou oserait prétendre qu'il a une clique au sein du PCC ?

J'ai été au Taïwan, Macao et Hong Kong durant ces 12 derniers mois, et rien ne permet d'affirmer que ces endroits ont été "séparés de la culture chinoise", bien au contraire.

Je prévois aller au Tibet l'an prochain, je vous dirai s'ils sont malheureux les Tibétains ou pas. Mais avant ça, je ne suis sûr de rien, moi.

Henri K.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,410
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Napoléon_Ier
    Newest Member
    Napoléon_Ier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,715
    Total Topics
    1,249,416
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries