Recommended Posts

Barricades enflammées et jets de cocktail Molotov à HK aujourd’hui. Après les policiers attaqués à coup de barres de fer la semaine dernière, ça se radicalise serieusement là-bas. Les chinois devraient appeler Castaner.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, Libanais_75 a dit :
Barricades enflammées et jets de cocktail Molotov à HK aujourd’hui. Après les policiers attaqués à coup de barres de fer la semaine dernière, ça se radicalise serieusement là-bas. Les chinois devraient appeler Castaner.

Pas encore, pas encore...

Tous les serpents ne sont pas encore sortis du trou, ce n'est donc pas le moment de lancer le filet.

Plus qu'un mois à attendre, après ce sera net, rapide et précis.

Henri K.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Henri K. a dit :

Pas encore, pas encore...

Tous les serpents ne sont pas encore sortis du trou, ce n'est donc pas le moment de lancer le filet.

Plus qu'un mois à attendre, après ce sera net, rapide et précis.

Henri K.

tu est chinois ? 

a t'écouté on a l'impression que tu fait parti du PCC....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, Snapcoke a dit :

tu est chinois ? 

a t'écouté on a l'impression que tu fait parti du PCC....

Je croyais pourtant que c'était clair avec ce que j'ai marqué dans ma signature..

:biggrin:

Henri K.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Henri K. a dit :

Je croyais pourtant que c'était clair avec ce que j'ai marqué dans ma signature..

:biggrin:

Henri K.

Ha...

Effectivement:tongue:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Henri K. a dit :

Je croyais pourtant que c'était clair avec ce que j'ai marqué dans ma signature..

:biggrin:

Henri K.

Sur un telephone les signatures sont cachées...

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.theguardian.com/world/2019/sep/02/hong-kong-carrie-lam-would-quit-if-had-choice-leaked-audio (2 septembre 2019)

Dans l'enregistrement fuité, Mme Lam s'est dite limitée par le fait que la situation avait atteint "une sorte de niveau de préoccupation sur la souveraineté et la sécurité" qui préoccupait les dirigeants de Pékin, en particulier au milieu d'une "tension sans précédent entre les deux grandes économies du monde" - une référence à la détérioration des liens économiques et diplomatiques entre les Etats-Unis et la Chine.

"La marge de manœuvre politique du chef de l'exécutif qui, malheureusement, doit servir deux maîtres selon la constitution - c'est-à-dire le gouvernement central du peuple et le peuple de Hong Kong - est très, très, très, très limitée ", a-t-elle dit.

Alors que la police semble sévir plus sévèrement contre les manifestants, ce qui entraîne des affrontements plus violents, les observateurs se demandent si les autorités de Hong Kong ont reçu l'ordre de réprimer les manifestations avant le 1er octobre, date à laquelle la République populaire de Chine célèbre son 70e anniversaire, un jour férié national que Beijing ne souhaiterait pas voir terni.

Mais Mme Lam a déclaré que Pékin n'avait pas imposé de date butoir et qu'il était prêt à attendre la fin des troubles, même au prix de la détérioration de l'économie de Hong Kong. Les responsables ont pris des dispositions spéciales pour une célébration "modeste mais solennelle" du 1er octobre en s'attendant à des perturbations.

"Je peux vous assurer que Pékin n'a pas de date butoir. Ils savent que cela se répercutera sur eux ", a-t-elle dit. "Ils sont prêts à jouer longtemps, donc vous n'avez pas de solution à court terme. Hong Kong souffre, vous perdez le tourisme, l'économie, vous perdez vos introductions en bourse et ainsi de suite, mais vous ne pouvez rien y faire."

Mme Lam a déclaré qu'il n'y avait aucun plan pour le déploiement de l'Armée populaire de libération de la Chine (APL). "D'après mon propre ressenti de la pulsation et à travers les discussions, [Pékin] n'a absolument aucun plan pour envoyer l'APL".

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Finalement, la campagne de cyberespionnage visant les iPhones a été attribuée à la Chine, pour surveiller les Uigurs.
Cf le fil cyberwarfare.
(bien sûr, les PC et Androids étaient aussi visés)

sources:

J'avais parié sur une pétro monarchie...

J'ai encore du mal à y croire, parce que ces malwares iPhones valent une fortune (10M$+ en failles 0-day) ... et ont été jeté comme du papier toilette pour une cible/menace que je considère mineure (les Uigurs n'ayant que des iPhone... et pas de PC/android).
Du point de vue cyberwarfare, c'est comme si on traitait une invasion de lapin, en tirant des missiles de croisière furtifs ... qui déposent des sirènes et gyrophares sur les lapins...

EDIT: Bref, du point de vue "professionnalisme", je suis assez déçu des SR/hackers chinois sur le coup.

Edited by rogue0
EDIT: corrections diverses

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le paradis des travailleurs est aussi celui des étudiants (certes, c'est pour l'heure un projet pilote, "MAIS...", comme disait l'autre):

Citation

Chinese university says new classroom facial recognition system will improve attendance

Two classrooms on Nanjing campus were chosen for pilot project

Camera automatically captures students’ faces without their cooperation

A university in eastern China has installed a facial recognition system at its entrance and in two classrooms to monitor the attendance and behaviour of students.

China Pharmaceutical University in Nanjing, Jiangsu province, announced on its website on Thursday that it was one of the first higher education institutions in the country to put such a system in place.

“It can effectively solve the management difficulties and low efficiencies in a traditional attendance system, and make it easier for managers to track their students,” Xu Jianzhen, director of the university’s library and information centre, told news website Thepaper.cn (...)

Suite: https://www.scmp.com/news/china/science/article/3025329/watch-and-learn-chinese-university-says-new-classroom-facial

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'exécutif HK fait un petit geste.

Carrie Lam, la chef de l'exécutif HK vient d'annoncer 1) le retrait formel du projet de loi sur l'extradition vers la Chine.
Ainsi qu'une 2) "consultation" sur les causes de la crises, et les suggestions sur les sorties de crise (inspiré de la réponse aux gilets jaunes FR)

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/09/04/a-hongkong-carrie-lam-serait-prete-a-retirer-formellement-du-projet-de-loi-controverse_5506229_3210.html

Je ne m'y attendais plus, vu la posture de fermeté de HK et de Pékin :
la 1ère des 5 revendications des manifestants est satisfaite.

Le projet de loi avait été gelé, puis déclaré "mort" il y a près de 3 mois, après des manifestations monstres...
Mais l'exécutif s'était toujours refusé à un retrait formel (peur de perdre la face ou pression de Pékin ?).

Hélas, je suis d'accord avec l'article, ça aurait été mieux de l'annoncer en début de crise.
Là, après 3 mois de manif et d'affrontements parfois très violents (la frange dure des jeunes et une partie de la police), ça ne suffira pas pour les manifestants, qui vont continuer.

En particulier, la 5ème revendication risque d'être toujours inacceptable pour Pékin
(A savoir élections libres au suffrage universel direct pour désigner le chef de l'exécutif HK, sans veto ni ingérence de Pékin contrairement aux propositions d'il y a 5 ans)

Ce geste fait suite à l'article d'hier, qui a provoqué de nombreuses réactions.
EDIT: ça tombe pile, parce que c'est le 5ème anniversaire des méga manifs précédentes de "Occupy HK"...
déclenchées par les propositions de Pékin, pour avoir un veto (ou pré sélectionner)  des candidats "acceptables" aux élections.

Le 03/09/2019 à 10:40, Wallaby a dit :

L'enregistrement fuité (réunion à huis clos avec les milieux d'affaire HK) a fait sensation :
il suggérait très fort que Carrie Lam avait les poings liés par Pékin ... et ne "pouvait" même pas démissionner.
il a peut être été fuité par son parti, pour se donner un peu de marge de manoeuvre avec Pékin.
S
Sources:



Il faut dire que la semaine dernière, le gouvernement de HK avait agité l'idée de déclarer l'état d'urgence (Emergency Regulations Ordinance, équivalent article 16 : où le gouvernement assume les pleins pouvoirs, y compris pour décider des crimes et peines de prison)...
Et l'idée avait été largement critiquée.
https://www.scmp.com/news/hong-kong/politics/article/3024616/hong-kong-leader-carrie-lam-leaves-door-open-invoking

Edited by rogue0
EDIT: précisions diverses
  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

^^^^ ce qui est a relever c'est que l'initiative de modification de la législation qui a mis le feu aux poudres est une initiative du gouvernement de HK (Liam en tête) à la surprise de Pékin

Comme quoi, c'est pas toujours le grand méchant PCC qui tire les ficelles ....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Akhilleus a dit :

^^^^ ce qui est a relever c'est que l'initiative de modification de la législation qui a mis le feu aux poudres est une initiative du gouvernement de HK (Liam en tête) à la surprise de Pékin

Comme quoi, c'est pas toujours le grand méchant PCC qui tire les ficelles ....

Elle a agi sous le contrôle des cadres de Pékin qui en ont la charge. Elle les avait forcément prévenus et ils avaient forcément donné leur accord, fût-ce tacitement.

Aussi, comme dans tout régime totalitaire, les subordonnés essaient de précéder les désirs du chef pour se faire bien voir. Et le chef ne donne jamais que des consignes floues, qui sont plausiblement niables, ou réinterprétables pour leur faire dire le contraire de ce qu'elles veulent dire, de façon à faire retomber la faute sur le lampiste.

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, Wallaby a dit :

1-Elle a agi sous le contrôle des cadres de Pékin qui en ont la charge. Elle les avait forcément prévenus et ils avaient forcément donné leur accord, fût-ce tacitement.

2-Aussi, comme dans tout régime totalitaire, les subordonnés essaient de précéder les désirs du chef pour se faire bien voir. Et le chef ne donne jamais que des consignes floues, qui sont plausiblement niables, ou réinterprétables pour leur faire dire le contraire de ce qu'elles veulent dire, de façon à faire retomber la faute sur le lampiste.

1-Ce n'est pas ce que dis l'article (pas que Pekin n'ait pas été content du mouvement, probablement moins du désordre qui a suivi)

2-ca c'est fort plausible par contre

HK est un cas particulier et sensible d'autant plus comme porte et vitrine économique qui est sensée être stable pour faire des affaires

Ca m'étonnerais que le PCC ait validé un risque de désordre sur sa première place financière

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quel gachis, tout ça pour ça.
La situation est loin d'être résolu en plus. Hong Kong qui aura perdu au moins 2% du PIB cette année et surement bien plus dans l'avenir.
Hong Kong s'est admirablement bien développé depuis 97 en terme de croissance avec une moyenne autour de 3%. 
Le gouvernement chinois va surement penser à trouver une ville qui remplace la place stratégique de Hong Kong pour l'avenir.
Dong xiaoping avait déclaré qu'ong Kong ne changerai pas dans les 50 année suivant la rétrocession car la Chine a besoin d'une ville comme ca pour se développer, mais que passé les 50 ans, Hong Kong n'aura plus besoin de changer car il y aura beaucoup d'autre Hong Kong en Chine. Pas sur que cette prédiction se réalise finalement. Je serai un dirigeant chinois, j'attendrai les 50 ans mais dès que cette date sera dépassé, il risquerai d'avoir un tour de vis.

Pas plus tard que l'année dernière, il me semble que le PIB de la ville voisine, Shenzhen a officiellement un PIB qui a surpassé celui de Hong Kong. A mon avis, les PIB de Shanghai et de Pékin ne doivent pas être bien loin non plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, koojisensei2 a dit :

Quel gachis, tout ça pour ça.
La situation est loin d'être résolu en plus. Hong Kong qui aura perdu au moins 2% du PIB cette année et surement bien plus dans l'avenir.
Hong Kong s'est admirablement bien développé depuis 97 en terme de croissance avec une moyenne autour de 3%. 
Le gouvernement chinois va surement penser à trouver une ville qui remplace la place stratégique de Hong Kong pour l'avenir.
Dong xiaoping avait déclaré qu'ong Kong ne changerai pas dans les 50 année suivant la rétrocession car la Chine a besoin d'une ville comme ca pour se développer, mais que passé les 50 ans, Hong Kong n'aura plus besoin de changer car il y aura beaucoup d'autre Hong Kong en Chine. Pas sur que cette prédiction se réalise finalement. Je serai un dirigeant chinois, j'attendrai les 50 ans mais dès que cette date sera dépassé, il risquerai d'avoir un tour de vis.

Pas plus tard que l'année dernière, il me semble que le PIB de la ville voisine, Shenzhen a officiellement un PIB qui a surpassé celui de Hong Kong. A mon avis, les PIB de Shanghai et de Pékin ne doivent pas être bien loin non plus.

C'est pas tant le PIB qui compte que l'ouverture aux marchés internationaux, la sécurité juridique et financière, la capacité à traiter des volumes d'échange conséquents et les infrastructures financières qui comptent. A ce titre Pékin et Shanghai sont loin derrière. Un soupçon d'incertitude et d'instabilité à HK va impacter les capacités de flux financiers chinois (ca ressemble d'ailleurs furieusement à ce qui se passe avec le Brexit et la City).....

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.scmp.com/news/china/politics/article/3025739/xi-jinping-singles-out-hong-kong-macau-and-taiwan-major-risks (4 septembre 2019)

À l'École Centrale du Parti, Xi Jinping a cité Hong-Kong, Macao et Taixan comme des risques et des défis majeurs contre lesquels les membres du Parti doivent "engager la lutte".

"Les Cadres doivent être vigilants à tout vent de changement. Ils doivent reconnaître le passage d'un cerf par le bruissement de l'herbe et des feuilles, ils doivent reconnaître la venue d'un tigre en sentant le vent, ils doivent connaître l'arrivée de l'automne par la couleur d'une feuille."

"Nous devons nous concentrer sur les principales contradictions... et choisir les méthodes de lutte de manière raisonnable ", a dit Xi. "Nous devrions avoir une bonne maîtrise des luttes et cela signifie que nous ne pouvons même pas donner un pouce sur les questions de principes, mais que nous devons être flexibles sur les questions de stratégie".

Un commentaire publié mercredi sur Xiakedao, une plateforme de médias sociaux gérée par le Quotidien du Peuple, a laissé entendre que Pékin s'attendait à ce que la situation à Hong Kong ne soit pas réglée rapidement.

Il y a une " révolution de la couleur " derrière les crimes violents commis à Hong Kong ", selon le commentaire, qui fait référence à une série de soulèvements dans les anciennes républiques soviétiques au début des années 2000.

"Le secrétaire général [Xi] a souligné qu'il y aura des risques de toutes sortes et que [la situation] deviendra encore plus compliquée."

Ce n'est pas la première fois que "Hong Kong, Macao et Taiwan" sont identifiés comme un risque par Pékin. La même description a été citée dans une directive publiée par le Comité central du Parti communiste en 2017 pour guider les responsables sur la manière d'étudier le discours de Xi au 19e congrès du parti.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai posté dans le fil dédié au Brésil un article qui traite notamment de la relation entre la Chine et le Brésil ou encore entre la Chine et les États fédérés brésiliens :

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.sueddeutsche.de/politik/merkel-china-hongkong-1.4590602 (6 septembre 2019)

La chancelière [Merkel, en visite à Pékin] a souligné que l'accord de base sur le transfert de l'ancienne colonie de la couronne britannique s'appliquait toujours et devait être strictement respecté. Les citoyens de Hong Kong doivent se voir accorder tous les "droits et libertés" appropriés. Tout doit également être fait pour éviter la violence. Mme Merkel s'est montrée prudemment optimiste quant au fait que la récente décision de la chef de l'administration de Hong Kong, Carrie Lam, de retirer son décret controversé d'extradition pourrait offrir l'opportunité d'un nouveau dialogue.

La question de savoir si Li [Keqiang, premier ministre] voit les choses de la même façon n'a pas été tranchée. Il a évité de répondre à la question de savoir s'il pouvait exclure la violence comme solution à la crise et a même donné l'impression, dans un premier temps, qu'il ne voulait rien dire à ce sujet. Mais ensuite, il a déclaré que le gouvernement central de Pékin soutenait les dirigeants de Hong Kong dans leurs efforts pour mettre fin au "chaos et au désordre". Cela se fera bien sûr "sur la base de la loi". Un effort a également été fait pour "préserver la stabilité et la prospérité à long terme de Hong Kong". "Croyez-moi, la Chine a la sagesse de résoudre ses problèmes". Aussi rassurant que ces mots puissent paraître, les remarques de Li ont laissé en suspens ce que Pékin pourrait être prêt à faire dans les semaines à venir.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au Portugal, des espions chinois interceptés à Fátima

Quote

Fin août, des fonctionnaires de l’ambassade de Chine à Lisbonne ont tenté de saboter la rencontre du chef de cabinet de Donald Trump avec le cardinal Zen, ancien évêque de Hong Kong – et partisan déclaré de la démocratie.  

https://www.courrierinternational.com/une/politique-au-portugal-des-espions-chinois-interceptes-fatima

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.merkur.de/politik/merkel-in-china-war-diese-geste-ein-affront-gegen-kanzlerin-zr-12978086.html (7 septembre 2019)

Pendant l'hymne allemand, Angela Merkel et Li Keqiang sont restés assis. Pendant l'hymne chinois, seul Li Keqiang s'est levé, et Merkel est restée assise (j'imagine en lien avec son problème de tremblement, mais l'article n'en dit mot).

https://www.focus.de/politik/deutschland/kanzlerin-im-reich-der-mitte-nach-einer-frage-von-studenten-uebt-merkel-vorsichtige-kritik-an-china_id_11117790.html (7 septembre 2019)

[Dans l'avion de retour avec Merkel, interrogé sur Hong Kong], le patron de Siemens Joe Kaeser a même mis en jeu une théorie du complot : "Vous devez prendre cela au sérieux et je trouve compréhensible de défendre des droits sûrs et de protester contre le traité d'extradition", a-t-il déclaré au journal "Bild" lors de son voyage en Chine. "Mais j'ai aussi le sentiment qu'il y a peut-être des intérêts qui sont censés déstabiliser la Chine".

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/09/08/le-militant-prodemocratie-hongkongais-joshua-wong-a-nouveau-arrete_5507888_3210.html (8 septembre 2019)

[Joshua Wong] a annoncé avoir été arrêté dimanche 8 septembre dans la matinée à son retour de Taïwan, pour avoir violé les conditions de sa libération sous caution. Il est maintenant en détention. La semaine dernière, le jeune homme s’était rendu à Taïwan pour rencontrer des responsables politiques et prononcer des discours sur la lutte de Hongkong pour la démocratie.

https://rp-online.de/politik/ausland/berliner-pandas-joshua-wong-schlaegt-namen-fuer-neugeborene-berliner-pandas-vor_aid-45556609 (3 septembre 2019)

Joshua Wong propose de baptiser les deux bébés pandas nés au zoo de Berlin "Démocratie" et "Liberté".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Wallaby a dit :

Pendant l'hymne allemand, Angela Merkel et Li Keqiang sont restés assis. Pendant l'hymne chinois, seul Li Keqiang s'est levé, et Merkel est restée assise

Pour l'attitude de Merkel, ça peut s'expliquer par des problèmes de santé, en effet.

Pour l'attitude de Li, ça peut s'expliquer par le désir de ne pas être plus royaliste que le roi pendant l'hymne allemand, et par le fait qu'il n'ait pas envie d'avoir des ennuis avec sa hiérarchie pendant l'hymne chinois.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Kelkin a dit :

Pour l'attitude de Merkel, ça peut s'expliquer par des problèmes de santé, en effet.

Pour l'attitude de Li, ça peut s'expliquer par le désir de ne pas être plus royaliste que le roi pendant l'hymne allemand, et par le fait qu'il n'ait pas envie d'avoir des ennuis avec sa hiérarchie pendant l'hymne chinois.

Effectivement, ca ferai une drole de photo de voir Li debout pendant que Merkel reste assise pendant l'hymne allemande. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Kelkin a dit :

par le fait qu'il n'ait pas envie d'avoir des ennuis avec sa hiérarchie pendant l'hymne chinois.

Il y a encore une chose qui s'appelle le respect, tout simplement.

Henri K.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,405
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Polanski
    Newest Member
    Polanski
    Joined
  • Forum Statistics

    20,695
    Total Topics
    1,244,993
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries