Recommended Posts

Posted (edited)
Le 25/05/2020 à 17:30, Tetsuo a dit :

Et je vois pas trop les occidentaux mettrent la pression sur Pékin. Avec quoi d ailleurs ?

 

Sanction economique 

Si le peuple ne travail pas il ne mange pas et si il ne mange pas il se revolte

En Europe avec le chomage les aides sociales etc.. la plupart des gens survivent . En Chine rien de tout ça les gens créves si pas de boulot. 

La Chine à un besoin permanent de croissance. 

L'Europe la GB et les USA ont menacé de ne plus faire passer de transactions financieres  par la bourse de Honk Kong les valeurs chinoise qui y transite parte en fumé depuis le debut de la crise.  

   https://www.boursorama.com/bourse/actualites/trump-mecontent-de-la-chine-sur-hong-kong-maison-blanche-f825a2da5acdbbbffdf17a7de5a154be

On va voir si la crise ne s'etend pas vers Canton qui est à l'agonie voir d'autre province.  

 

 

Edited by Scarabé
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Scarabé a dit :

Sanction economique 

Si le peuple ne travail pas il ne mange pas et si il ne mange pas il se revolte

En Europe avec le chomage les aides sociales etc.. la plupart des gens survivent . En Chine rien de tout ça les gens créves si pas de boulot. 

La Chine à un besoin permanent de croissance. 

L'Europe la GB et les USA ont menacé de ne plus faire passer de transactions financieres  par la bourse de Honk Kong les valeurs chinoise qui y transite parte en fumé depuis le debut de la crise.  

   https://www.boursorama.com/bourse/actualites/trump-mecontent-de-la-chine-sur-hong-kong-maison-blanche-f825a2da5acdbbbffdf17a7de5a154be

On va voir si la crise ne s'etend pas vers Canton qui est à l'agonie voir d'autre province.  

 

 

Pas sûr. La Chine est bcp moins dépendant de l'exportation occidentale que ce qu'on veut nous faire croire. La part du PIB dans l'exportation est en baisse continue depuis 10 ans et sa part est beaucoup moins importante que dans l'économie allemande par exemple. La production pour l'Europe n'est plus qu'à environ 20% de l'exportation chinoise. En final, même en mettant toute la volonté du monde, je reste sceptique sur l'efficacité des différents mesures de pression économique. La Chine est devenu en quelques années un marché énorme capable d'absorber une très bonne part de sa propre production. L'automobile par exemple est pas loin de faire jeu égal avec la somme des véhicules vendu dans toute l'Europe + les usa.

Pour ce qui est de la finance, c'est encore quelques choses d'assez peu développé et avec un impact limité. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Scarabé a dit :

En Europe avec le chomage les aides sociales etc.. la plupart des gens survivent . En Chine rien de tout ça les gens créves si pas de boulot. 

Il y a en Chine les entreprises nationalisées qui jouent un rôle de stabilisateur social, employant plus de personnes que ce ne serait le cas si elles étaient privatisées.

https://www.weforum.org/agenda/2019/05/why-chinas-state-owned-companies-still-have-a-key-role-to-play/ (7 mai 2019)

Par conséquent, la privatisation des entreprises d'État à ce stade semble plus risquée que profitable, compte tenu des coûts sociaux potentiels des licenciements, des défaillances potentielles et de la mauvaise gestion des entreprises par les nouveaux propriétaires privés, ce qui pourrait entraîner des perturbations majeures et une déstabilisation immédiate.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/05/2020 à 23:44, Boule75 a dit :

Ils n'en ont pas les moyens, leur capital-détestation, dans lequel ils ont beaucoup investi depuis 2003, dépasse de très loin leur capital-sympathie. Certains s'en apperçoivent et s'en lamentent : ils ne sont pas au pouvoir. Ils peuvent toujours braire sur Fox-News, ça ne les rend pas plus audibles.


Je ne parlais pas d’actions visibles, de représentation officielle, et autre.

L’image dans les médias, la perception dans le monde n’empêchera jamais un groupe de convaincus (de convertis, d’extrémistes, de peu importe comment vous les nommez et pour quelle cause) de continuer à se battre et leurs soutiens de continuer à souffler sur les braises.
Ce serait comme de dire aujourd’hui que l’ETA ou les trotskistes en France n'étaient pas populaires, donc il n’avaient pas de soutien ni les moyens de mener leurs actions... bin si en fait, il suffit de 50 ou 500 convaincus pour cela, rien de plus.
 

Je ne dis pas que le mouvement hong-kongais a été imaginé et poussé par les américains, je dis qu’ils chercheront et trouveront les leviers pour ne pas le laisser retomber, s’ils le peuvent et y consacrent les ressources nécessaires.
Et dans la situation actuelle, je vois mal pourquoi ils s’en passeraient et s’en priveraient. (Pas pour le bien de Hong Kong, il ne faut pas exagérer non plus)
 

Qu’il s’agisse de la CIA, ou d’USAID ou quelle que soit l’organisation, les relais sont multiples et les possibilités tout autant. Comme à Taïwan, d’ailleurs.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 25/05/2020 à 23:47, Borisdedante a dit :

Ou alors le stagiaire qui reprend un dessin de caricature sans vérifier l'origine. Il ne voit pas l’étoile de David (pas très visible) et donc le sous entendu.

Pour l’Étoile de David, j’étais prêt à donner le bénéfice du doute en considérant qu’il pourrait simplement y avoir surinterprétation de notre part... mais le drapeau israélien sur la lame de la faux ne laisse pas beaucoup de place à une autre perception.

 

« Le compte Conspiracy Watch, géré par l’observatoire du conspirationnisme et des théories du complot, fondé en 2007 par Rudy Reichstadt, a indiqué que « le tweet incriminé émanait bel et bien, comme nous en avons fait la vérification, du compte officiel de @AmbassadeChine. Il a simplement été effacé ».

Plus tôt, dans une série de messages, Conspiracy Watch avait détaillé la provenance de l’image.

Celle-ci circule ainsi « dans différentes versions depuis au moins 2013 sur des sites conspirationnistes ».

En février 2014, il avait ainsi été désigné « dessin de la semaine » du site d’Alain Soral. « En 2016, on le retrouvait sur le site du Britannique David Icke, théoricien du ‘complot reptilien’. En février 2017, il a été repris par le site de Zeynel Cekici – par ailleurs condamné pour négationnisme – AlterInfo. En août 2017, il a été utilisé par le blog Les-Crises comme illustration principale d’un post intitulé ‘Propagande de guerre au Venezuela’. »

L’image avait également été reprise par « le site conspirationniste canadien GlobalResearch auquel le porte-parole de la diplomatie chinoise a renvoyé au mois de mars dernier pour suggérer que le coronavirus avait été introduit par l’armée américaine ».


 

Ceci étant dit, les relations entre la Chine et Israël sont très loin d’être mauvaises, bien au contraire, et ce dessin n’en est vraiment pas le reflet.

Ce sont plutôt les USA qui dénoncent fermement la présence économique chinoise de plus en plus prégnante en Israël (voir la sortie de Pompéo du 14 mai à ce sujet)

 

(s’il y a des conspirationnistes dans la salle, le discours de Pompéo, puis la mort subite de l'ambassadeur chinois en Israël, maintenant un dessin posté pour créer des dissensions entre la Chine et Israël et qui circule depuis longtemps auprès des milieux que John Bolton affectionne particulièrement en ce moment en Europe... faites vous plaisir :D )

Edited by TarpTent
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, TarpTent a dit :


Je ne parlais pas d’actions visibles, de représentation officielle, et autre.

L’image dans les médias, la perception dans le monde n’empêchera jamais un groupe de convaincus (de convertis, d’extrémistes, de peu importe comment vous les nommez et pour quelle cause) de continuer à se battre et leurs soutiens de continuer à souffler sur les braises.
Ce serait comme de dire aujourd’hui que l’ETA ou les trotskistes en France n'étaient pas populaires, donc il n’avaient pas de soutien ni les moyens de mener leurs actions... bin si en fait, il suffit de 50 ou 500 convaincus pour cela, rien de plus.
 

Je ne dis pas que le mouvement hong-kongais a été imaginé et poussé par les américains, je dis qu’ils chercheront et trouveront les leviers pour ne pas le laisser retomber, s’ils le peuvent et y consacrent les ressources nécessaires.
Et dans la situation actuelle, je vois mal pourquoi ils s’en passeraient et s’en priveraient. (Pas pour le bien de Hong Kong, il ne faut pas exagérer non plus)
 

Qu’il s’agisse de la CIA, ou d’USAID ou quelle que soit l’organisation, les relais sont multiples et les possibilités tout autant. Comme à Taïwan, d’ailleurs.


 

Je ne l’avais pas vu passer, finalement les USA sont très directs pour utiliser HK comme prétexte :

«Hong Kong : Donald Trump menace la Chine»

« Alors que Hong Kong se soulève une nouvelle fois face aux lois que Pékin souhaite y imposer, le président américain Donald Trump a promis que son gouvernement riposterait. Selon lui, en agissant de la sorte, Pékin risque de faire perdre au territoire de Hong Kong, son statut de centre financier international.

À ses yeux, il apparaît compliqué d’imaginer la Chine agir de la sorte à Hong Kong. En passant sous pavillon chinois, Hong Kong rentrerait, dès lors, dans le rang et pourrait bien perdre son statut de place financière centrale. De quoi rendre le président Trump mécontent, lui qui a confirmé par la même occasion, qu’il préparait de nouvelles sanctions à l’encontre du pouvoir chinois, en vue de répondre aux récents agissements.»

 

https://lanouvelletribune.info/2020/05/hong-kong-donald-trump-menace-la-chine/amp/

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, TarpTent a dit :

Je ne l’avais pas vu passer, finalement les USA sont très directs pour utiliser HK comme prétexte :

«Hong Kong : Donald Trump menace la Chine»

« Alors que Hong Kong se soulève une nouvelle fois face aux lois que Pékin souhaite y imposer, le président américain Donald Trump a promis que son gouvernement riposterait. Selon lui, en agissant de la sorte, Pékin risque de faire perdre au territoire de Hong Kong, son statut de centre financier international.

À ses yeux, il apparaît compliqué d’imaginer la Chine agir de la sorte à Hong Kong. En passant sous pavillon chinois, Hong Kong rentrerait, dès lors, dans le rang et pourrait bien perdre son statut de place financière centrale. De quoi rendre le président Trump mécontent, lui qui a confirmé par la même occasion, qu’il préparait de nouvelles sanctions à l’encontre du pouvoir chinois, en vue de répondre aux récents agissements.»

https://lanouvelletribune.info/2020/05/hong-kong-donald-trump-menace-la-chine/amp/

Justement, comme c'est un prétexte US, je l'ai rangé directement dans le fil politique étrangère US, en attendant la (re)création d'un fil guerre froide US-Chine
 


Remarque, si les "diplomates" chinois dits "Wolf Warrior" (adaptation libre "diplomates Rambo") continuent d'arroser tous les pays occidentaux au même rythme, il faudra rapidement renommer le fil en Chine vs Occident).
Je rappelle que la caricature effacée a été publiée sur le compte de l'ambassade de Chine en France, pas aux USA.
L'argument de la contre-attaque seulement contre les attaques US ne tient pas...

Pour répondre aux questions précédentes, le changement de méthode :

  • fin de la politique des petits pas
  • défense vigoureuse (et polémique) de toutes les politiques chinoises (covid, PCC, HK, etc)
    a certainement été décidée au plus haut niveau à Pékin.

    Et je suis très sceptique sur l'effet de cette politique.
    (Et aussi déçu que la Chine s'engage dans les spoutnikeries / criailleries au lieu de tenter de prendre la place de puissance responsable abandonnée par les USA)

    Pour moi, c'est désastreux pour l'image de la Chine (des années de petit pas / émergence pacifique jetés à la poubelle)  ... tout ça pour un bénéfice de propagande intérieur minime.

    Vis à vis des pays européens, Il y avait largement moyen pour la Chine d'avoir le beurre et l'argent du beurre + la crémière en continuant avec l'ancienne méthode.
    (Vis à vis des USA, escalader la confrontation (verbalement) me semble difficile à éviter).

    Je suis perplexe, et je ne suis pas le seul à le penser

    Cf multiples éditos dans un journal HK d'habitude pro chinois (depuis avril dernier) + des spécialistes chinois en relations internationale (sans doute de la "vieille" école, discrétion et permanence de l'action)

https://www.scmp.com/news/china/diplomacy/article/3084274/too-soon-too-loud-chinese-foreign-policy-advisers-tell-wolf

https://www.scmp.com/news/china/diplomacy/article/3085948/will-chinas-calls-more-wolf-warriors-leave-countrys-diplomats

https://www.scmp.com/news/china/diplomacy/article/3079493/china-wants-its-diplomats-show-more-fighting-spirit-it-may-not

https://www.scmp.com/news/china/diplomacy/article/3084537/chinas-aggressive-approach-coronavirus-criticism-not-working

https://www.scmp.com/comment/opinion/article/3084213/are-we-witnessing-end-golden-age-chinese-diplomacy

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Premières réactions et analyses à chaud (journal HK pro-business , relativement libre et penchant vers Pékin).

https://www.scmp.com/news/china/politics/article/3086406/hong-kong-no-longer-enjoying-promised-autonomy-china-pompeo

Gros coup de froid pour les sociétés implantées à HK :

1) grosses incertitudes sur l'application des lois de "sécurité nationale" : qu'est-ce qui va rentrer dans le périmètre ?
(alors que la législation locale, et le droit était très favorable au monde des affaires)

2) grosses incertitudes sur les sanctions US à venir :
Retrait total des privilèges commerciaux pour tout HK (ce qui pénaliserait aussi les manifestants...) ou juste les entités pro pékin (plus dur à appliquer) ?

Besoin de préparer des stratégies de sortie si ça se gâte du côté de Pékin (1) ou des USA (2).
Si les boîtes choisissent de rester sur le marché chinois, est-ce plus intéressant de s'implanter directement en Chine, et sortir de HK, plutôt que  de subir les incertitudes ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, rogue0 a dit :

Pour répondre aux questions précédentes, le changement de méthode :

  • fin de la politique des petits pas
  • défense vigoureuse (et polémique) de toutes les politiques chinoises (covid, PCC, HK, etc)
    a certainement été décidée au plus haut niveau à Pékin.

Il y a deux choses qu'il ne faut pas oublier :

tout d'abord à force d'avancer, même à petit pas, ça se remarque que tu es au milieu du jardin de ton voisin. En Asie du Sud Est, je ne comptais plus le nombre de rencontres faites avec des personnes qui n'en pouvait plus de la politique chinoise et des passe droits demandés. En Occident c'est peut être plus nuancé, parce qu'on a l'impression que les Chinois rachètent aux Pays du Golfe.

Ensuite à un moment donné, quand on voit la partialité des médias occidentaux (à juste titre parfois, mais beaucoup de mauvaise foi souvent), et la façon dont certains dirigeants ont décidé que la Chine était le bouc émissaire à tous leurs problèmes intérieurs, bah il faut bien penser à la contre-attaque. @Henri K. serait peut être plus à même de dire qui commence les polémiques entre la Chine et nous si il s'intéressait aussi à ce qu'il se passe ici (et à la façon dont les événements sont traités)... mais peut être est il un peu au courant vu le ton des discussions avec certains membres de sa famille.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 21 heures, koojisensei2 a dit :

Pas sûr. La Chine est bcp moins dépendant de l'exportation occidentale que ce qu'on veut nous faire croire. La part du PIB dans l'exportation est en baisse continue depuis 10 ans et sa part est beaucoup moins importante que dans l'économie allemande par exemple. La production pour l'Europe n'est plus qu'à environ 20% de l'exportation chinoise. En final, même en mettant toute la volonté du monde, je reste sceptique sur l'efficacité des différents mesures de pression économique. La Chine est devenu en quelques années un marché énorme capable d'absorber une très bonne part de sa propre production. L'automobile par exemple est pas loin de faire jeu égal avec la somme des véhicules vendu dans toute l'Europe + les usa.

Pour ce qui est de la finance, c'est encore quelques choses d'assez peu développé et avec un impact limité. 

 

Je ne pense pas, s'il n'y a pas une croissance à 2 chiffres il y aura des problèmes, car les chinois n'ont pas démocratie mais avaient la croissance (niveau de vie, voyage...)

je le dis 2021 c'est la Fête en chine !!! "mode cynique"

Edited by LBP

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

https://www.latimes.com/opinion/story/2020-05-28/op-ed-if-hong-kong-burns-the-world-gets-burned-too (28 mai 2020)

Hong Kong a un effet démesuré sur la Chine continentale en ce qui concerne les protestations des citoyens. Au cours de la dernière décennie, les marches publiques ont été un élément populaire sur l'itinéraire non officiel de millions de touristes chinois affluant dans la ville. Entre leurs virées shopping et leurs expéditions culinaires, beaucoup se joignent ou s'émerveillent devant le spectacle des grands rassemblements pacifiques. Du point de vue de Pékin, si Hong Kong donne aux habitants du continent leur premier goût interdit de liberté civile, elle devrait également servir d'exemple pour les conséquences de la revendication d'une plus grande liberté.

Depuis la fin de 2019, le mouvement de protestation contre une loi autorisant l'extradition vers la Chine a ouvert de nouvelles frontières de lutte. Tout d'abord, un mouvement de mécénat en faveur de la démocratie et des entreprises indépendantes s'est développé. Des restaurants et des magasins de vente au détail en ligne aux services professionnels et personnels, un "cercle économique jaune" (la couleur du mouvement) intègre le mouvement dans la vie quotidienne des citoyens, en fournissant des capitaux, des emplois et des chaînes d'approvisionnement indépendants de la Chine. L'économie jaune a connu un tel succès que l'élite pro-chinoise et les médias ont lancé à plusieurs reprises des campagnes pour la ridiculiser en la qualifiant d'irrationnelle et de non viable.

Deuxièmement, une nouvelle vague de syndicats est apparue pour organiser les employés dans un large éventail de secteurs. Considérant les syndicats comme une organisation politique et syndicale, les droits du travail comme des droits civils, les luttes politiques comme des luttes économiques, les jeunes syndicalistes sont prêts à redéfinir la signification du syndicalisme pour Hong Kong. Quelque 1 600 nouveaux syndicats ont déposé une demande d'enregistrement au cours des derniers mois, ce qui, selon le gouvernement obstructionniste de Hong Kong, prendrait 50 ans à traiter. L'un de ces syndicats a même réussi à organiser une grève de cinq jours de 8 000 travailleurs médicaux pour demander au gouvernement de fermer les frontières avec la Chine dès les premiers jours de l'épidémie.

Ensuite, après la grande victoire des candidats favorables au mouvement lors des élections des conseils de district l'automne dernier, une campagne électorale audacieuse est en cours pour obtenir la majorité aux élections du Conseil législatif en septembre. Pendant ce temps, des politiciens jeunes et expérimentés travaillent avec la diaspora de Hong Kong dans le cadre d'efforts diplomatiques pour faire pression sur les gouvernements afin qu'ils promulguent la protection des droits de l'homme à Hong Kong sous la forme d'une loi Magnitsky mondiale, qui sanctionne les contrevenants aux droits de l'homme.

Un Hong Kong nouveau et meilleur renaîtra-t-il de ses cendres ? Historiquement, Hong Kong est devenue une ville mondiale en marge des empires - le colonialisme britannique et le communisme chinois en avaient besoin comme intermédiaire pendant la guerre froide.

Aujourd'hui, une fois de plus, la ville se trouve en première ligne d'une nouvelle guerre froide. Les valeurs - liberté, diversité, ouverture, inclusion - qui définissent la ville sont universelles. Le monde devrait soutenir Hong Kong parce qu'elle appartient au monde, et si Hong Kong brûle, le monde se brûle aussi.

Ching Kwan Lee est professeure de sociologie à l'UCLA et professeure de sciences sociales Dr. Chung Sze-yuen à l'Université des sciences et technologies de Hong Kong. Elle est la présidente fondatrice de la Society for Hong Kong Studies.

Edited by Wallaby
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hong Kong n'a peut être plus une influence aussi importante pour la plupart des chinois d'aujourd'hui. Lorsque la ville avait été rendu a la Chine, la ville qui représentait à elle seul 10% du PIB chinois, effectivement, beaucoup de chinois continentale prenait le mode de vie de hongkong comme un exemple à suivre mais je peux vous assurer que ce n'est plus le cas aujourd'hui. 

Il faut dire que l'image de Hong Kong a pris un sacré coup avec l'année dernière par sa violence des manifestations et surtout par le racisme exprimé de divers manière envers les chinois continentaux. Beaucoup se sont fait prendre à parti simplement parce que ce sont des chinois continentaux. 

Concernant la réforme en cours, savez vous que parmi les 23 grands juges qui travaillent dans la ville, 15 sont de nationalité étrangères. Ce type de justice n'est pas concevable dans aucun pays souverain je pense. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, LBP a dit :

Je ne pense pas, s'il n'y a pas une croissance à 2 chiffres il y aura des problèmes, car les chinois n'ont pas démocratie mais avaient la croissance (niveau de vie, voyage...)

je le dis 2021 c'est la Fête en chine !!! "mode cynique"

Savez vous que la Chine bride artificiellement la croissance depuis plusieurs années ? 

Le nombre de voiture dans les grandes agglomérations sont strictement limitée avec un système de tirage au sort mensuelle pour avoir le droit de pouvoir d'en acheter. 

L'immobilier aussi est brisé avec seulement le droit d'en acheter un seul par couple de marié.

Concernant le fantasme répété dans les média depuis de nombreuses années comme quoi, sans croissance, le système politique chinois s'écroule. Je rappel juste qu'après la guerre entre les communistes et les Kuomintang, la Chine avant connu des années catastrophique et des famines monstres. Le système politique ne s'est pas écroulé pour autant.

Contrairement a ce qu'on croit, la Chine n'a ni un problème de croissance, ni un problème de stabilité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@koojisensei2 La Chine à bâti des hectares d'immeubles de bureaux qui sont restés vides au point que la folie immobilière espagnole avec ses villes fantômes soient une anecdote; Et je rappelle la Révolution Culturelle qui à été l'équivalent d'une guerre civile.

Edited by collectionneur
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, collectionneur a dit :

@koojisensei2 La Chine à bâti des hectares d'immeubles de bureaux qui sont restés vides au point que la folie immobilière espagnole avec ses villes fantômes sont une anecdote; Et je rappelle la Révolution Culturelle qui à été l'équivalent d'une guerre civile.

Ça fait des année qu'on nous annonce un effondrement du marché immobilier chinois mais en attendant, le prix a au moins été multiplié par 5.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 5 heures, koojisensei2 a dit :

Savez vous que la Chine bride artificiellement la croissance depuis plusieurs années ?  OUI

Le nombre de voiture dans les grandes agglomérations sont strictement limitée avec un système de tirage au sort mensuelle pour avoir le droit de pouvoir d'en acheter.  SI TU ES AU CHÖMAGE C'EST PLUS DURE

L'immobilier aussi est brisé avec seulement le droit d'en acheter un seul par couple de marié.

Concernant le fantasme répété dans les média depuis de nombreuses années comme quoi, sans croissance, le système politique chinois s'écroule. Je rappel juste qu'après la guerre entre les communistes et les Kuomintang, la Chine avant connu des années catastrophique et des famines monstres. Le système politique ne s'est pas écroulé pour autant.

Contrairement a ce qu'on croit, la Chine n'a ni un problème de croissance, ni un problème de stabilité.

La chine est un géant aux pieds d'argile entre les problèmes d'eau, pollution, matières premiers.... plus les tensions internes au PC.

 

Edited by LBP

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 27/05/2020 à 20:26, TarpTent a dit :


Je ne parlais pas d’actions visibles, de représentation officielle, et autre.

L’image dans les médias, la perception dans le monde n’empêchera jamais un groupe de convaincus (de convertis, d’extrémistes, de peu importe comment vous les nommez et pour quelle cause) de continuer à se battre et leurs soutiens de continuer à souffler sur les braises.
Ce serait comme de dire aujourd’hui que l’ETA ou les trotskistes en France n'étaient pas populaires, donc il n’avaient pas de soutien ni les moyens de mener leurs actions... bin si en fait, il suffit de 50 ou 500 convaincus pour cela, rien de plus.
 

Je ne dis pas que le mouvement hong-kongais a été imaginé et poussé par les américains, je dis qu’ils chercheront et trouveront les leviers pour ne pas le laisser retomber, s’ils le peuvent et y consacrent les ressources nécessaires.
Et dans la situation actuelle, je vois mal pourquoi ils s’en passeraient et s’en priveraient. (Pas pour le bien de Hong Kong, il ne faut pas exagérer non plus)
 

Qu’il s’agisse de la CIA, ou d’USAID ou quelle que soit l’organisation, les relais sont multiples et les possibilités tout autant. Comme à Taïwan, d’ailleurs.

Exemple d’accointances

« Autre cible annoncée, Joshua Wong, ancien leader étudiant, accusé de longue date de collusion avec les États-Unis pour avoir fait campagne jusqu'au Capitole en faveur d'un mécanisme de sanction que Trump menace aujourd'hui justement d'activer. »

« « Nous avons toujours agi selon la loi », défend Wong Yik Mo, membre de Demosisto, mouvement créé par Joshua Wong. « Nous n'avons jamais demandé à des puissances étrangères d'envoyer des troupes. Nous leur avons juste dit de protéger leurs intérêts. »

https://amp.lepoint.fr/2377475

 

Bref, le terreau y est.

Ils ont jusqu’à mi-juillet pour renforcer les positions et sauver ce qui peut encore l'être 

Edited by TarpTent

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, TarpTent a dit :

« Nous n'avons jamais demandé à des puissances étrangères d'envoyer des troupes.»

Ils se foutent la gueule de qui ?

Henri K.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

https://www.thedrive.com/the-war-zone/33591/chinas-biggest-base-has-huge-replicas-of-taiwans-presidential-building-and-the-eiffel-tower

Les photos de la réplique de la tour Eiffel sont assez impressionnantes, certaines photos me rappelle de scénarios de Sf avec des répliques de villes entières. 

 

Sur cette photo on pourrais imaginer une introduction du genre: "Nous sommes en 2097, le réchauffement climatique à transformé le monde en désert, quelque part en Europe, le 2796bis régiment d'infanterie chinois tente de sécurisé l'un des dernier point d'eau douce"

spacer.png

 

Edited by Falconer
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/05/2020 à 23:59, Scarabé a dit :

Sanction economique 

Si le peuple ne travail pas il ne mange pas et si il ne mange pas il se revolte

En Europe avec le chomage les aides sociales etc.. la plupart des gens survivent . En Chine rien de tout ça les gens créves si pas de boulot. 

La Chine à un besoin permanent de croissance. 

L'Europe la GB et les USA ont menacé de ne plus faire passer de transactions financieres  par la bourse de Honk Kong les valeurs chinoise qui y transite parte en fumé depuis le debut de la crise.  

   https://www.boursorama.com/bourse/actualites/trump-mecontent-de-la-chine-sur-hong-kong-maison-blanche-f825a2da5acdbbbffdf17a7de5a154be

On va voir si la crise ne s'etend pas vers Canton qui est à l'agonie voir d'autre province.  

 

 

je comprend ton point de vue .

et j aimerais bien que ce soit aussi "facile". Mais franchement , j ai des doutes . comme certains messages le disent en dessous , les chinois ne  pensent pas comme nous et a part HK et Taiwan , ils ne connaissent pas la "démocratie" .

Deuxièmement , je pense (au moins pour les européens), que les sanctions économiques feraient  plus de dégâts ici quand chine ... en tous cas aujourd’hui  ..et donc inapplicables par nos valeureux dirigeants . 

Cependant , ça pourrait nous inciter a changer de système économique ; ce qui me plairait , mais je suis un grand naif ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.faz.net/2.1677/hongkong-europa-findet-klare-worte-an-china-16792347.html (29 mai 2020)

Dans le conflit sur l'influence de la Chine sur Hong Kong, l'UE ne veut pas parler de sanctions. Les ministres des affaires étrangères comptent sur la diplomatie. Reinhard Bütikofer veut lier la participation de Huawei à l'expansion de la 5G au comportement de la Chine.

Lorsque Angela Merkel a exposé mercredi les priorités de politique étrangère de la présidence allemande du Conseil de l'UE, qui commence en juillet, elle a cité la Chine en premier lieu. La Chancelière a exposé ce qu'elle attend du sommet avec le président chinois Xi Jinping, qui doit avoir lieu à Leipzig à la mi-septembre : une plus grande ouverture des marchés en Chine, une coopération en matière de protection du climat, une stratégie commune pour l'Afrique - et des "normes de transparence plus élevées" en cas de pandémie. Elle n'a même pas mentionné Hong Kong.

M. Maas ne voulait même pas parler de sanctions. Le passé a montré combien il est important "de mener un dialogue avec la Chine dans lequel l'Union européenne est très unie dans sa détermination à faire valoir non seulement ses enjeux mais aussi ses principes".

Reporter ou même annuler le sommet de Leipzig ? C'est précisément dans une telle situation qu'il est nécessaire "de s'asseoir à une table unie et solidaire comme l'UE et de discuter ensemble des questions les plus désagréables", a répondu M. Maas. Le commissaire européen aux affaires étrangères, Josep Borrell, a également exprimé ce point de vue après la vidéoconférence des ministres des affaires étrangères, qui a duré trois bonnes heures. La réunion de Leipzig aura lieu, a affirmé l'Espagnol, si la pandémie le permet. Il n'a pas encore été décidé si les chefs de gouvernement pourront rencontrer Xi en personne. Les sanctions ne sont pas un moyen de résoudre les problèmes avec la Chine, a ajouté M. Borrell. Un seul pays en aurait eu l'idée, c'est la Suède. Il ne voit pas non plus les accords d'investissement avec Pékin en danger.

"Nous, Européens, devons faire comprendre à la Chine que nous ne détournerons pas notre regard de Hong Kong", a déclaré Reinhard Bütikofer à la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Le Parti des Verts dirige la délégation pour la Chine du Parlement européen. Il s'attend à ce que de nombreux membres de l'opposition quittent bientôt la zone administrative spéciale. Les personnes âgées nées avant 1997 peuvent demander un passeport britannique. "Nous, Européens, devrions alors faire une offre spécialement aux jeunes militants", a suggéré M. Bütikofer. Il a appelé le gouvernement allemand à prendre sa décision sur la participation de l'entreprise publique Huawei au réseau allemand de téléphonie mobile 5G à la lumière des développements à Hong Kong : "Si le gouvernement chinois viole le traité international sur 50 ans d'autonomie, pourquoi devrions-nous supposer que nous pouvons lui faire confiance sur la 5G ?".

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Falconer a dit :

https://www.thedrive.com/the-war-zone/33591/chinas-biggest-base-has-huge-replicas-of-taiwans-presidential-building-and-the-eiffel-tower

Les photos de la réplique de la tour Eiffel sont assez impressionnantes, certaines photos me rappelle de scénarios de Sf avec des répliques de villes entières. 

Si les mecs ce prépare a prendre Taiwan par la force effectivement un des premiers objectifs serait littéralement la prise du bâtiment présidentiel, comme l'URSS en Afghanistan.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 29/05/2020 à 04:55, koojisensei2 a dit :

Hong Kong ...

Concernant la réforme en cours, savez vous que parmi les 23 grands juges qui travaillent dans la ville, 15 sont de nationalité étrangères. Ce type de justice n'est pas concevable dans aucun pays souverain je pense. 

Bonjour,

quand tu dis que 15 juges sont de nationalités étrangères, veux-tu dire qu'ils sont possiblement Britanniques, Australiens, ... ou simplement qu'ils viennent de Chine continentale ? Aurais-tu un lien détaillant ce point ?

La présence de haut-fonctionnaires étrangers à des postes rappelle le Moyen-Âge (sans sous-entendu critique dans mon propos) où il était fréquent que des ministres, des conseillers, des évêques soient étrangers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,500
    Total Members
    1,550
    Most Online
    am60
    Newest Member
    am60
    Joined
  • Forum Statistics

    20,876
    Total Topics
    1,311,320
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries