Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Il y a 1 heure, Wallaby a dit :

en accélérant le développement des énergies renouvelables, de l'énergie nucléaire, de la production décentralisée de gaz naturel, de l'hydroélectricité par pompage, de l'éolien offshore, du stockage de l'énergie et de l'hydrogène.

Rien à voir avec la Chine. Je trouve triste, encore aujourd'hui, de voir encore écrit que ces énergies sont des énergies propres. Dire qu'elles n'utilisent pas d'énergies fossiles directement pour la production d'électricité est plus juste.

Dans le même genre, le PDG de EDF dit que les centrales nucléaires émettent 0% de CO2 mais jamais il ne dit "0% de gaz à effet de serre". Les quantité de gaz à effet de serre qu'un barrage hydraulique émet est absolument énorme  contrairement aux idées reçues.

Edited by Yoyo_the_8
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.theguardian.com/sustainable-business/2016/nov/06/hydropower-hydroelectricity-methane-clean-climate-change-study (6 novembre 2016)

En utilisant les données de 267 réservoirs, les auteurs estiment les émissions totales de tous les réservoirs du monde et concluent que ces installations de stockage d'eau représentent 1,3 % de toutes les émissions de gaz à effet de serre d'origine humaine.

Une autre nouvelle étude publiée par le journal PLOS One arrive à des conclusions similaires, bien qu'elle constate que le dioxyde de carbone représente une part plus importante des émissions que le méthane.

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Yoyo_the_8 a dit :

cut plein de choses interessantes

Bon après les éoliennes, les panneaux solaires, etc. On peut en écrire des tonnes !

pour les éoliennes, faire un trou et y couler 600 tonnes de ciment pour planter le mat, en alu, tracer des voies d'accès dans la pampa, tirer des lignes electriques,  ne pas pouvoir recycler les pales des eoliennes...

bref, si on gratte pour le coté moins de l'éolien, on va bien se marrer...

il y a quelques temps, ici, un contributeur nous disait que les trains, vers Perpignan allaient etre alimentés avec de l'éolien et du solaire...

Ben la nuit et sans vent, faudra pousser les rames...

 

Regardons un peu coté US, ces jours : avec la vague de froid et pas de vent, de la neige, ils n'ont plus ni solaire ni eolien... ils craignent le black out...

 

Pour moi, le tout electrique (y compris et surtout les voitures) c'est une monstrueuse connerie ! (a t on les reins solides pour que 30 millions de bagnoles se rechargent la nuit ? où va t on trouver toute cette énergie necessaire et indispensable (chauffage, confort, signalisation, recharges de voitures) ?

il y a 57 minutes, rendbo a dit :

tout un tas d'article alertant sur cette énergie verte magique et renouvelable. Dans mon cas c'était un article sur les barrages suisses qui étaient aussi polluant ou presque que ceux d'Afrique en terme de gaz à effet de serre. Là tout de suite je ne le trouve pas, mais il y en a tellement, comme par exemple : https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/rechauffement-emissions-gaz-effet-serre-certains-barrages-sont-pires-centrales-charbon-64636/

ce n'est qu'un petit extrait de l'article fort bien fait...

la fin d'une legende (enfin pour moi ) l'hydraulique propre.... ou presque

  • Like 1
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, christophe 38 a dit :

pour les éoliennes, faire un trou et y couler 600 tonnes de ciment pour planter le mat, en alu, tracer des voies d'accès dans la pampa, tirer des lignes electriques,  ne pas pouvoir recycler les pales des eoliennes...

Je n'ai jamais compris pourquoi les gens veulent "recycler les éoliennes". Admettons que les pales s'usent, se fissurent, et qu'il faille les changer. Mais les fondations et le mât ? La Tour Eiffel a un peu plus d'un siècle, et au prix de maintenance régulière, tient le coup.

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Wallaby a dit :

Je n'ai jamais compris pourquoi les gens veulent "recycler les éoliennes". Admettons que les pales s'usent, se fissurent, et qu'il faille les changer. Mais les fondations et le mât ? La Tour Eiffel a un peu plus d'un siècle, et au prix de maintenance régulière, tient le coup.

je suppose que la durée de vie d'une éolienne est de 20 ans (j'ai ça dans la tete, j'ai du le lire... il y a longtemps), ce qui sous entendait que l'emplacement choisi  devait pouvoir revenir naturel à l'issue du contrat, de cette durée...

On peut aussi imaginer que les eoliennes ne resteront pas éternellement (150 ans) au meme endroit, en meme nombre... (ni les zones où les panneaux solaires sont implantés)

 

bref, le retour à l'état antérieur, la remise en état des zones, ça va "polluer" aussi

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, christophe 38 a dit :

je suppose que la durée de vie d'une éolienne est de 20 ans (j'ai ça dans la tete, j'ai du le lire... il y a longtemps),

C'est ce que j'ai entendu aussi, ou 30 ans, cet ordre de grandeur. Je comprends parfaitement cela pour les pièces mobiles. Mais les pièces fixes ?

Link to comment
Share on other sites

Une des très bonnes solutions en énergie renouvelable serait alors les hydroliennes ?

Comme celle qui vient d'être immergée au large de Brest ?

Avantage : le courant est assez régulier, jour et nuit...

Inconvénient: le nombre limité de spots et l'impact sur la faune ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, Jean-Yves a dit :

Une des très bonnes solutions en énergie renouvelable serait alors les hydroliennes ?

Comme celle qui vient d'être immergée au large de Brest ?

Avantage : le courant est assez régulier, jour et nuit...

Inconvénient: le nombre limité de spots et l'impact sur la faune ?

je pense comme toi : les courants, les marées sont prévisibles...

 

quant à l'impact sur les animaux, je ne dis pas qu'il sera nul, mais, je ne pense pas que les "hélices" tourneront tres vite...

je suis preneur d'infos sur le sujet

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Shorr kan a dit :

La demi-vie du CO2 se compte en millénaires.

Non, une centaine d'année (et en plus demie vie, c'est plutôt pour le radioactiftif).

Le méthane dure 8 fois moins de temps mais provoque un effet de serre jusqu'à 25x plus important.

La vapeur d'eau ne reste pas une semaine dans l'atmosphère, peut être en Moselle où il fait sec, mais pas dans les pays tropicaux.

Dans une étude scientifique, et c'est la difficulté, on doit considérer tous les éléments, la vapeur d'eau compris ! On ne peut pas balayer la vapeur d'eau d'un revers de la main en disant "ce n'est qu'un nuage". Même si l'impact est 1000 fois (chiffre inventé) plus faible que le CO2, c'est peut être cet infime pourcentage qui fera déborder la mer en Polynésie.

Mathématiquement, n'oublions pas que la somme de chose qui tendent vers zéro tendent l'infini. :smile:

Edited by Yoyo_the_8
erreur de vocabulaire
Link to comment
Share on other sites

Le 17/02/2021 à 17:22, Jean-Yves a dit :

Une des très bonnes solutions en énergie renouvelable serait alors les hydroliennes ?

Comme celle qui vient d'être immergée au large de Brest ?

Avantage : le courant est assez régulier, jour et nuit...

Inconvénient: le nombre limité de spots et l'impact sur la faune ?

De ce que je sais des hydroliennes, le problème principal vient de l'encrassement très rapide (du au fluide en lui même) et au risque de corrosion des éléments métalliques (entre autre due à la cavitation... que tu peux éviter avec de plus grandes pales donc un ensemble plus complexe, plus cher, devant être plus solide car plus d'efforts mécaniques, et enfin écologiquement pas très amical pour ce qui passe au travers de cette plus grande surface/prise au courant). Sans compter que ce n'est pas si simple à installer, et surtout à entretenir. Rien d'insurmontable en soit, mais tout dépend combien tu veux payer ton énergie.... et à partir de quel seuil elle est trop cher pour l'industrie et les commerces.

Notre civilisation est droguée à l'énergie, et il suffit d'écouter une conférence de Jancovici pour s'en rendre compte (il y en a plein de disponibles sur le net, mais le début est souvent le même : combien d'homme pour une simple tâche réalisée de nos jours avec la machine). Sans oublier qu'on nous vend tout un tas de gadget assez inutiles, mais on se console parce qu'ils consomment moins parce que c'est mieux pour la planète de consommer peu (du greenwashing comme aime le dénoncer @bubzy sur son blog pas avia)...

Edited by rendbo
  • Like 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Jean-Yves a dit :

Une des très bonnes solutions en énergie renouvelable serait alors les hydroliennes ?

Comme celle qui vient d'être immergée au large de Brest ?

Avantage : le courant est assez régulier, jour et nuit...

Inconvénient: le nombre limité de spots et l'impact sur la faune ?

Ca a  l'air de tellement bien marcher que le régional de l'étape, à savoir Naval Group, veut vendre sa division hydroliennes parce qu'il ne sait pas faire des sous avec...

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Wallaby a dit :

Je n'ai jamais compris pourquoi les gens veulent "recycler les éoliennes". Admettons que les pales s'usent, se fissurent, et qu'il faille les changer. Mais les fondations et le mât ? La Tour Eiffel a un peu plus d'un siècle, et au prix de maintenance régulière, tient le coup.

Il y a 6 heures, Wallaby a dit :

C'est ce que j'ai entendu aussi, ou 30 ans, cet ordre de grandeur. Je comprends parfaitement cela pour les pièces mobiles. Mais les pièces fixes ?

Les mâts ça tient moins droit quand le socle en béton est tout fissuré à force d'avoir été touillé dans tous les sens par le mât sujet aux pressions aérodynamiques et autres vibrations parasites.

Au bout de 25-30 ans pour les plus solides, le socle étant tout fissuré, il est alors "arrasé" sur une faible profondeur (pelleter hors de leur trou 2500 tonnes de béton?!? ça va pas la tête? ça ne serait plus très rentable :laugh:) et déplacé à un autre endroit où est reconstruite une éolienne, idéalement en recyclant ce qu'il est possible de la première.

 

Bref, une fois encore, si nous sommes drogués à l'énergie, la solution la plus viable à terme c'est la surgénération nucléaire. Par contre le jour où un zinzin fait n'importe quoi avec, je vous raconte pas l'angoisse. :laugh: Miam miam un incendie de sodium radioactif.

Cela dit, et pour recoller au sujet, en Russie et en Chine ils se posent pas la question.

L'oncle Xi a beau être un enfoiré, on ne peut pas lui reprocher de ne rien faire pour la planète... Au contraire même.

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, hadriel a dit :

Ca a  l'air de tellement bien marcher que le régional de l'étape, à savoir Naval Group, veut vendre sa division hydroliennes parce qu'il ne sait pas faire des sous avec...

De ce que j'en sais, il y a quelques années tous les démonstrateurs d'hydrolienne fluviales ont aussi été abandonnés... 

Link to comment
Share on other sites

https://www.institutmontaigne.org/blog/china-trends-7-briser-les-chaines-de-linnovation (octobre 2020)

La Chine dépend fortement de l’étranger pour un large éventail de technologies clés. Selon Pan Fusheng, membre du Congrès national du peuple et président de l'Académie des sciences et des technologies de l'Université de Chongqing, la nécessité d'importer ces technologies rend l'économie chinoise et ses entreprises très dépendantes de l'influence extérieure (受制于人).

Bien que le nombre d'établissements d'enseignement supérieur ait considérablement augmenté ces dernières années, le système éducatif peine à répondre à ce besoin d’un capital humain hautement qualifié. Pour ne rien arranger, les diplômés des universités chinoises ont la réputation de manquer de créativité. Formés pendant des années à la mémorisation et à la répétition de "solutions standardisées" (标准答案) et de "solutions de référence faisant autorité" (权威参考答案), trop de diplômés seraient incapables de remettre en question les doctrines établies et les opinions populaires et de faire émerger des idées originales et véritablement innovantes.

Selon Wang Maoxiang, chercheur à l'Université du Sud-Est, outre la pénurie de chercheurs qualifiés, le manque de créativité intellectuelle et faute d’un système d'évaluation permettant d'identifier les travaux de recherche véritablement exceptionnels, l’insuffisance en matière d'autonomie et de liberté de recherche, ce par manque d'incitations financières et du fait des risques pesant sur les carrières universitaires, sont autant de freins à une véritable innovation.

Autre enjeu majeur, le taux extrêmement faible de conversion de la production scientifique et technologique (brevets) en produits commercialisables9. Avec un taux inférieur à 10 %, la Chine se situe bien en dessous de la moyenne des pays développés (environ 40 %).

Edited by Wallaby
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Le 17/02/2021 à 22:42, Patrick a dit :

Au bout de 25-30 ans pour les plus solides, le socle étant tout fissuré, il est alors "arrasé" sur une faible profondeur (pelleter hors de leur trou 2500 tonnes de béton?!? ça va pas la tête? ça ne serait plus très rentable :laugh:)

Aux grands maux, les grands remèdes ... :chirolp_iei:

Massive_ordnance_10_Oct_2019.5d9f714fc62

 

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

Je recopie :

à l’instant, Wallaby a dit :

https://www.cbsnews.com/news/biodata-dna-china-collection-60-minutes-2021-01-31/

Bill Evanina a récemment démissionné de son poste de responsable du contre-espionnage aux États-Unis, un vétéran du FBI et de la CIA. Il était tellement préoccupé par les propositions de tests COVID de BGI, et par la question de savoir qui obtiendrait finalement les données, qu'il a autorisé un rare avertissement public : "Les puissances étrangères peuvent collecter, stocker et exploiter les informations biométriques des tests COVID."

Evanina soupçonne que ces offres de laboratoire sont des chevaux de Troie des temps modernes. BGI vient aux États-Unis avec des cadeaux, mais avec d'autres motifs. Il n'est pas certain que BGI, ou tout autre testeur COVID, puisse obtenir de l'ADN à partir de prélèvements nasaux, dit-il, mais les laboratoires sont un moyen de s'implanter, d'apporter leur équipement ici, de commencer à exploiter vos données et de s'installer dans votre quartier.

Voulons-nous qu'une autre nation élimine systématiquement nos services de soins de santé ? Sommes-nous d'accord avec cela en tant que nation ?

Edward You : Que se passe-t-il si nous réalisons que tous nos futurs médicaments, nos futurs vaccins, nos futurs soins de santé sont tous complètement dépendants d'une source étrangère ? Si nous ne nous réveillons pas, nous réaliserons un jour que nous sommes devenus des drogués au crack et que quelqu'un comme la Chine est devenu notre pousseur.

Jon Wertheim : Des drogués au crack, vous dites ?

Edward You : C'est vrai. S'ils sont en mesure de vous offrir des soins de santé personnalisés, efficaces et peu coûteux, serions-nous en mesure de dire non ?  je ne pense pas.

[Evanina] affirme que le gouvernement chinois comprend que leur succès futur dépend de l'accumulation de grandes quantités d'ADN humain.

Edward You : Ils sont en train de constituer une énorme base de données nationale. Et s'ils sont maintenant en mesure de la compléter avec des données provenant du monde entier, il s'agit de savoir qui obtient l'ensemble de données le plus important et le plus diversifié. Et donc, la bombe à retardement est qu'une fois qu'ils sont capables d'atteindre une véritable intelligence artificielle, ils se lancent dans une course à ce qu'ils peuvent faire avec ces données.

Jon Wertheim : Quelle est la probabilité que vous et moi ayons été piratés par la Chine ?

Bill Evanina : 110%.

Jon Wertheim : Des données personnelles ?

Bill Evanina : Données personnelles. Selon les estimations actuelles, 80 % des adultes américains se sont fait voler toutes leurs données personnelles par le Parti communiste chinois.

Le problème est que le régime chinois prend toutes ces informations nous concernant - ce que nous mangeons, comment nous vivons, quand nous faisons de l'exercice et dormons - et les combine ensuite avec nos données ADN. Avec des informations sur l'hérédité et l'environnement, ils en savent soudain plus sur nous que nous n'en savons sur nous-mêmes et, en contournant les médecins, la Chine peut nous cibler avec des traitements et des médicaments dont nous ne savons même pas que nous avons besoin.

Edward You : Pensez à l'aube de - l'Internet des objets et les réseaux 5G et les - et les maisons intelligentes et les villes intelligentes. Il va y avoir des capteurs partout. Il va suivre vos mouvements, votre comportement, vos habitudes. Et finalement, il aura une application biologique, ce qui signifie que sur la base des données collectées, ils pourront les analyser et chercher à améliorer votre santé. Ces données deviennent incroyablement pertinentes et très, très précieuses.

Vous vous souvenez de la proposition de BGI de construire des laboratoires COVID pour l'État de Washington ? 60 Minutes a appris que la société avait fait des propositions similaires à plus de cinq autres États, dont New York et la Californie.... Et, après que les fonctionnaires fédéraux aient mis en garde contre un partenariat avec BGI, chaque État a dit non aux laboratoires de BGI.

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Le 17/02/2021 à 18:40, Yoyo_the_8 a dit :

Non, une centaine d'année (et en plus demie vie, c'est plutôt pour le radioactiftif).

...

Apparemment il faut arrêter de dire ça et surtout c'est une notion plus complexe de prime abord qu'on ne pourrait le penser. 

J'avais pour ma part lu 10000 ans, mais ça c'est l'absorption des dernières fractions on dirais. 

 

Cette page wiki donne  (pour les quantités non absorbés par les processus biologiques) de plus de 500 ans à des centaines de milliers d'années pour l'absorption des dernières fractions. Ce qui est logique sachant que le CO2 est très peu réactif  https://fr.wikipedia.org/wiki/Équivalent_CO2#Durée_de_vie_et_PRG_des_gaz_à_effet_de_serre

Et ce site de la Nasa entre 300 et 1000 ans https://climate.nasa.gov/news/2915/the-atmosphere-getting-a-handle-on-carbon-dioxide/#:~:text=Carbon dioxide is a different,timescale of many human lives. 

 

Le 17/02/2021 à 18:40, Yoyo_the_8 a dit :

...

La vapeur d'eau ne reste pas une semaine dans l'atmosphère, peut être en Moselle où il fait sec, mais pas dans les pays tropicaux.

 

La vapeur d'eau suit le cycle de l'eau, et sa durée de vie dans l'atmosphère est bien de quelques jours vérification faite.

 

Le 17/02/2021 à 18:40, Yoyo_the_8 a dit :

...

Dans une étude scientifique, et c'est la difficulté, on doit considérer tous les éléments, la vapeur d'eau compris ! On ne peut pas balayer la vapeur d'eau d'un revers de la main en disant "ce n'est qu'un nuage". Même si l'impact est 1000 fois (chiffre inventé) plus faible que le CO2, c'est peut être cet infime pourcentage qui fera déborder la mer en Polynésie.

 

La vapeur d'eau est responsable de 60% de l'effet de serre total en fait, et 90% en comptant les nuages. Mais c'est presque en totalité naturel.

Le problème c'est les effets en cascades du CO2 sur les autres gaz a effet de serre que sont la vapeur d'eau (plus de chaleur égal plus de vapeur en suspension contenu pour un volume donné) et de méthane (fonte du permafrost), en plus de l'émission anthropique du méthane (agriculture, barrage) et autres gaz industriels.

 

 

il y a une heure, Wallaby a dit :

Je recopie :

Citation

 

https://www.cbsnews.com/news/biodata-dna-china-collection-60-minutes-2021-01-31/

Bill Evanina a récemment démissionné de son poste de responsable du contre-espionnage aux États-Unis, un vétéran du FBI et de la CIA. Il était tellement préoccupé par les propositions de tests COVID de BGI, et par la question de savoir qui obtiendrait finalement les données, qu'il a autorisé un rare avertissement public : "Les puissances étrangères peuvent collecter, stocker et exploiter les informations biométriques des tests COVID."

Evanina soupçonne que ces offres de laboratoire sont des chevaux de Troie des temps modernes. BGI vient aux États-Unis avec des cadeaux, mais avec d'autres motifs. Il n'est pas certain que BGI, ou tout autre testeur COVID, puisse obtenir de l'ADN à partir de prélèvements nasaux, dit-il, mais les laboratoires sont un moyen de s'implanter, d'apporter leur équipement ici, de commencer à exploiter vos données et de s'installer dans votre quartier.

Voulons-nous qu'une autre nation élimine systématiquement nos services de soins de santé ? Sommes-nous d'accord avec cela en tant que nation ?

Edward You : Que se passe-t-il si nous réalisons que tous nos futurs médicaments, nos futurs vaccins, nos futurs soins de santé sont tous complètement dépendants d'une source étrangère ? Si nous ne nous réveillons pas, nous réaliserons un jour que nous sommes devenus des drogués au crack et que quelqu'un comme la Chine est devenu notre pousseur.

Jon Wertheim : Des drogués au crack, vous dites ?

Edward You : C'est vrai. S'ils sont en mesure de vous offrir des soins de santé personnalisés, efficaces et peu coûteux, serions-nous en mesure de dire non ?  je ne pense pas.

[Evanina] affirme que le gouvernement chinois comprend que leur succès futur dépend de l'accumulation de grandes quantités d'ADN humain.

Edward You : Ils sont en train de constituer une énorme base de données nationale. Et s'ils sont maintenant en mesure de la compléter avec des données provenant du monde entier, il s'agit de savoir qui obtient l'ensemble de données le plus important et le plus diversifié. Et donc, la bombe à retardement est qu'une fois qu'ils sont capables d'atteindre une véritable intelligence artificielle, ils se lancent dans une course à ce qu'ils peuvent faire avec ces données.

Jon Wertheim : Quelle est la probabilité que vous et moi ayons été piratés par la Chine ?

Bill Evanina : 110%.

Jon Wertheim : Des données personnelles ?

Bill Evanina : Données personnelles. Selon les estimations actuelles, 80 % des adultes américains se sont fait voler toutes leurs données personnelles par le Parti communiste chinois.

Le problème est que le régime chinois prend toutes ces informations nous concernant - ce que nous mangeons, comment nous vivons, quand nous faisons de l'exercice et dormons - et les combine ensuite avec nos données ADN. Avec des informations sur l'hérédité et l'environnement, ils en savent soudain plus sur nous que nous n'en savons sur nous-mêmes et, en contournant les médecins, la Chine peut nous cibler avec des traitements et des médicaments dont nous ne savons même pas que nous avons besoin.

Edward You : Pensez à l'aube de - l'Internet des objets et les réseaux 5G et les - et les maisons intelligentes et les villes intelligentes. Il va y avoir des capteurs partout. Il va suivre vos mouvements, votre comportement, vos habitudes. Et finalement, il aura une application biologique, ce qui signifie que sur la base des données collectées, ils pourront les analyser et chercher à améliorer votre santé. Ces données deviennent incroyablement pertinentes et très, très précieuses.

Vous vous souvenez de la proposition de BGI de construire des laboratoires COVID pour l'État de Washington ? 60 Minutes a appris que la société avait fait des propositions similaires à plus de cinq autres États, dont New York et la Californie.... Et, après que les fonctionnaires fédéraux aient mis en garde contre un partenariat avec BGI, chaque État a dit non aux laboratoires de BGI.

Waouw ! On est à un pas de bienvenu à Gattaca !!

L'intérêt immédiat que je vois, c'est la capacité à cibler/trouver dans un but d'espionnage une personne vulnérable. 

Edited by Shorr kan
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Shorr kan a dit :

Qu'est ce qui te fais rire @Wallaby ?

 "Bienvenu à Gattaca" - Je ne connais pas ce film. Je ne manquerai pas l'occasion de le voir si elle se présente.

S'il n'y a rien de comique dans ce film, je peux mettre une autre icone, même si un univers fictionnel, quelque part c'est "pour rire".

Je change donc l'icone pour "Merci" . Merci pour cette référence cinéphile.

Concernant les vols de données américaines par les Chinois, voir aussi http://www.air-defense.net/forum/topic/10777-chine/?do=findComment&comment=1368999

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Shorr kan a dit :

Waouw ! On est à un pas de bienvenu à Gattaca !!

Oui c'est effectivement à ces contrôles incessants de passeports génétiques qu'on voit dans ce film que l'on pense... sauf que dans ce film, les contrôles se font sur un mode à l'ancienne "Aussweiss bitte ! "

Là c'est encore plus efficace : on vous a dressé le portrait génétique et on n'a plus qu'à vous suivre grâce à tous les mouchards 5G qui vous entourent ...

 

Edited by BPCs
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,643
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...