Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Chine: des coupures d'électricité géantes affectent plusieurs villes du pays

La crise énergétique n’affecte pas que l’Europe : en Chine du Nord, des mégalopoles entières sont plongées dans le noir depuis quelques jours. Après l’industrie, ces pannes géantes d’électricité perturbent la vie quotidienne des habitants.

Des réseaux sociaux qui râlent contre les bouchons dit notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde : dans le nord de la Chine, les pannes d’électricité, ces derniers jours, ont provoqué le chaos sur les routes. Les images diffusées sur Sina Weibo montrent des feux rouges à l’arrêt, notamment le week-end dernier sur les avenues de Shenyang, la capitale de la province du Liaoning. Pour le coup, les habitants n’avaient pas été mis au courant de ces coupures.

https://www.rfi.fr/fr/asie-pacifique/20210928-chine-des-pannes-d-électricité-géantes-affectent-plusieurs-villes-du-pays

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

https://supchina.com/2021/09/29/government-announces-three-year-plan-to-tame-chinas-algorithms/ (30 septembre 2021)

Projet de réglementation des algorithmes :

La nouvelle annonce est peu détaillée, mais certaines des intentions ont été expliquées dans le projet de règles publié précédemment. Il s'agit notamment d'obliger les sociétés Internet à

    Fournir aux utilisateurs des outils pour gérer les données que les algorithmes utilisent pour les profiler (comme les historiques de recherche et d'achat) ;
    Cesser d'utiliser les algorithmes pour pousser les ventes aux mineurs et provoquer une dépendance à Internet ;
    Cesser d'utiliser des algorithmes pour imposer des conditions de travail brutales aux livreurs et autres travailleurs indépendants.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

On doit admettre que lorsque les chinois se décident d'agir, il ne vont pas avec le dos de la cuillère.

C'est incroyable la vitesse avec laquelle on a été mis sur le fait accompli, par exemple dans le monde vidéoludique l'Etat chinois a réussi à s'impose comme arbitre des débats. Il est donc pas impossible que les chinois imposent leurs propre règlementation dans le domaine des algorithmes, et tout cela avec nos moyens.

Par contre ils ne manque pas souffle de parler des mauvaise conditions de travail dans le secteur des livreurs, au vu du scandale qui touche actuellement Alibaba.

 

 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.ouest-france.fr/high-tech/huawei/epilogue-de-l-affaire-huawei-meng-wanzhou-a-quitte-le-canada-la-chine-libere-deux-canadiens-a07c060c-1dcf-11ec-8e5d-e7ddd3d74444 (25 septembre 2021)

Meng Wanzhou, l’ancien diplomate Michael Kovrig et l’homme d’affaires Michael Spavor ont été libérés après des années de détention dans ce qui a été appelé la « diplomatie des otages.

Le départ de Meng Wanzhou pour la Chine est la concrétisation d’un accord spectaculaire rendu public vendredi par un tribunal de New York entre le ministère de la Justice et le mastodonte chinois des télécoms.

https://www.questionchine.net/meng-wanzhou-est-rentree-a-shenzhen-les-deux-canadiens-prisonniers-en-chine-ont-ete (30 septembre 2021)

Autorisée à plaider non coupable des accusations de contournement de l’embargo, Meng devait en revanche reconnaître qu’elle avait induit en erreur HSBC à propos de Skycom. Ce qu’elle a accepté de faire en signant le procès-verbal de cinq pages à l’en-tête du ministère de la justice américain différant l’accusation jusqu’au 1er décembre 2022.

Link to comment
Share on other sites

https://www.questionchine.net/huarong-le-fleuron-de-la-defaisance-dans-la-toumente-coup-d-oeil-sur-l-endettement (17 juin 2021)

L’exécution le 29 janvier dernier à la prison de Tianjin de l’ancien président Lai Xiaomin, moins d’un mois après sa condamnation à mort le 5 janvier pour corruption, marque à la fois le terme d’une expansion désordonnée des actifs du groupe et l’intention du pouvoir de poursuivre sans faiblir le nettoyage du système financier, dont Huarong est à la fois le symptôme du dérèglement et la pointe avancée de l’opération d’assainissement.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, Wallaby a dit :

https://www.franceculture.fr/emissions/la-revue-de-presse-internationale/la-revue-de-presse-internationale-du-vendredi-01-octobre-2021

1 la reprise post-Covid fait flamber le prix des matières premières,  dont le charbon, or depuis plusieurs mois la tensions diplomatique entre l'Australie et la Chine monte au sujet de l'origine du coronavirus, ou l'affaire des sous marins et l'Australie a restreint ses exportations de charbon vers la Chine.  

 

C'est pas plutôt la Chine qui a diminué ses importations de charbon Australien comme mesure de représailles suite aux demandes d'enquête de la part de l'Australie sur les origines du coronavirus ?

Link to comment
Share on other sites

https://www.japantimes.co.jp/news/2021/10/01/business/china-box-office-headache-for-hollywood/

Dix-sept films américains sont sortis en Chine cette année, contre 30 l'an dernier et 52 en 2019.

https://supchina.com/2021/10/04/patriotic-films-dominate-chinas-national-day-holiday-as-industry-faces-pileup-of-unreleased-titles/

Parmi les options limitées, La bataille du lac Changjin (长津湖), est le film le plus performant au box-office en ce moment. Coréalisé par les éminents cinéastes chinois et hongkongais Chén Kǎigē 陈凯歌 et Tsui Hark (徐克 Xú Kè), cette épopée guerrière de trois heures a rapporté 2 milliards de yuans (310 millions de dollars) en billets vendus depuis sa sortie jeudi dernier, soit le début des vacances d'une semaine, selon l'application de billetterie Maoyan.

Dimanche, le drame de guerre a rapporté 438 millions de yuans (67,9 millions de dollars), battant ainsi le record du box-office en une journée précédemment détenu par le blockbuster d'action de 2017 Wolf Warrior 2 (战狼2). Maoyan prédit que La Bataille du lac Changjin terminera sa course avec un total d'environ 5 milliards de yuans (776 millions de dollars), ce qui en fera l'un des films chinois les plus rentables de tous les temps.

Commandé par le département de la propagande du gouvernement central et produit par un groupe de grands studios, dont le Bona Film Group et le August First Film Studio, propriété de l'armée chinoise, le film raconte l'histoire réelle de la bataille du réservoir de Chosin, en 1950, pendant la guerre de Corée, au cours de laquelle des soldats chinois ont combattu les forces des Nations unies dirigées par les Américains, dans une action connue en Chine sous le nom de "guerre pour résister à l'agression américaine et aider la Corée du Nord".

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_du_réservoir_de_Chosin

La bataille débute le 27 novembre [1950] alors que les températures au Chosin sont très rudes à cette période de l'année. 17 jours de bataille acharnée s'ensuivront entre les forces de l'ONU, sous commandement du major-général Edward Almond et l'Armée populaire chinoise, sous commandement de Song Shi-Lun. Encerclées par 67 000 soldats chinois, les forces onusiennes battent en retraite tout en infligeant de lourdes pertes aux Chinois. L'évacuation du X Corps (composé de la 1re division de Marines, 3e division d'infanterie et de la 7e division d'infanterie légère) à partir du 8 décembre marque la fin de la bataille et le retrait complet des forces onusiennes de Corée du Nord.

Le 05/10/2021 à 15:46, Henri K. a dit :

 

On peut trouver des contre-exemples, comme par exemple Tenzin/Dingzhen, ambassadeur touristique de Litang, qui avant sa trajectoire médiatique ne parlait pas un mot de chinois et n'avait fait que 3 ans d'école primaire.

Beaucoup de projets d'allégement de la pauvreté, notamment l'entrainement au foot du Real Madrid dans documentaire de Takeuchi Ryo ( voir ici http://www.air-defense.net/forum/topic/10777-chine/page/274/?tab=comments#comment-1432568 ) sont des vitrines médiatiques, donc des opérations de propagande sur lesquels on ne peut pas trop se fier. Takeuchi Ryo indique bien quel est l'envers du décor du village Potemkine.

J'aurais tendance à plutôt faire confiance aux statistiques. Et les statistiques, tout en étant encourageantes, ne peuvent pas taire l'ampleur du chemin qui reste à parcourir en matière d'éducation : 

Le 28/04/2021 à 12:49, Wallaby a dit :

https://press.uchicago.edu/ucp/books/book/chicago/I/bo61544815.html (octobre 2020)

La croissance de la Chine s'est fortement appuyée sur une main-d'œuvre non qualifiée. La plupart des travailleurs qui ont alimenté l'essor du pays viennent de villages ruraux et n'ont jamais été au lycée. Si cette stratégie de croissance nationale a été efficace pendant trois décennies, le taux de rémunération de la main-d'œuvre non qualifiée est finalement en hausse, ce qui incite les entreprises chinoises à s'automatiser à un rythme sans précédent et déclenche un exode des entreprises à la recherche d'une main-d'œuvre moins chère dans d'autres pays. Il y a dix ans, presque tous les produits en vente dans un Walmart américain étaient fabriqués en Chine. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Face à l'évolution de la demande de main-d'œuvre, la Chine semble ne pas avoir de bon plan de secours. Malgré tous ses investissements dans les infrastructures physiques, pendant des décennies, la Chine n'a pas suffisamment investi dans son personnel. Les progrès récents sont peut-être trop tardifs. S'appuyant sur des enquêtes approfondies menées sur le terrain en Chine, Rozelle et Hell révèlent que si la Chine est la deuxième plus grande économie du monde, sa main-d'œuvre a l'un des niveaux d'éducation les plus bas de tous les pays comparables. Plus de la moitié de la population chinoise, ainsi qu'une grande majorité de ses enfants, sont issus des zones rurales. Leur faible niveau d'éducation de base risque d'empêcher nombre d'entre eux de trouver un emploi dans le secteur formel à mesure que l'économie chinoise évolue et que les emplois manufacturiers se déplacent ailleurs.

https://www.politico.com/newsletters/politico-china-watcher/2021/03/11/beijings-visions-of-american-decline-492064

Votre hôte a contacté M. Rozelle pour obtenir son avis sur les principaux objectifs du projet de plan quinquennal, qui prévoient notamment de faire passer le nombre moyen d'années d'études de la population en âge de travailler de 10,8 à 11,3. Son avis : c'est loin d'être suffisant.

"Pékin doit investir massivement dans l'enseignement rural et le capital humain ; continuer à développer les lycées [et les rendre gratuits] pour que tout le monde puisse y assister ; améliorer la qualité de l'enseignement et de la formation professionnels ; soutenir la santé, la nutrition et la vision des élèves de l'école élémentaire ; améliorer les enseignants ruraux et la qualité de l'enseignement préscolaire ; et n° 1 : investir dans la santé, la nutrition et le soutien aux parents de nourrissons et de jeunes enfants."

 

 

https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/10/06/chine-le-geant-immobilier-evergrande-est-le-symbole-des-limites-d-un-modele-economique-dont-pekin-veut-s-extraire_6097289_3234.html

L’importante dynamique du crédit, associée à des opportunités d’investissement limitées pour les ménages, a garanti une hausse continue des prix immobiliers, renforçant l’appétit des investisseurs. Ce faisant, l’immobilier dans son ensemble est actuellement responsable de 29 % du produit intérieur brut (PIB) en Chine, contre 27 % en Espagne, et 20 % aux Etats-Unis en 2007.

Edited by Wallaby
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.lesechos.fr/monde/chine/penurie-denergie-la-chine-augmente-sa-production-de-charbon-1353340 (8 octobre 2021)

Les usines de charbon de Mongolie intérieure devront gonfler leur production d'environ 10 % pour faire face à la violence de la crise énergétique. Des décisions en contradiction avec les récents engagements du président Xi Jinping sur le front du changement climatique.

https://www.theguardian.com/business/live/2021/oct/08/us-warns-russia-energy-crisis-uk-consumer-groups-warn-fuel-poverty-this-winter-live?page=with:block-615feb868f08b65501fec507#block-615feb868f08b65501fec507

Lara Dong, directrice principale chez IHS Markit, a déclaré :

Cette mesure contribuera à atténuer la pénurie de charbon mais ne pourra pas éliminer le problème. Le gouvernement devra encore appliquer le rationnement de l'électricité pour assurer l'équilibre des marchés du charbon et de l'électricité pendant l'hiver.

La Mongolie intérieure est la deuxième région productrice de charbon en Chine, avec une production d'un peu plus de 1 milliard de tonnes en 2020, soit plus d'un quart du total national, selon les données officielles.

Toutefois, cette production a diminué de 8 % en 2020 et a baissé chaque mois d'avril à juillet de cette année, en partie en raison d'une enquête anti-corruption lancée l'année dernière par Pékin sur le secteur du charbon, qui a entraîné une baisse de la production, les mineurs étant interdits de produire au-delà de la capacité approuvée.

La province voisine de Shanxi, la plus grande région charbonnière de Chine, a dû fermer 27 mines de charbon cette semaine en raison d'inondations.

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, LBP a dit :

https://defence-blog.com/chinese-missile-maker-clones-ukrainian-supersonic-cruise-missile/

comment dire après avoir lu cet article, ce missile n'est pas une copie d'une copie Française ? notre bon vieux ASMP ?

Carrément en fait. La configuration du missile ukrainien est différente au niveau des entrées d'air. Et sur la maquette, le missile est porté par un mirage 2000 !

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.fmprc.gov.cn/fra/zxxx/t1913147.shtml (7 octobre 2021)

Le 6 octobre 2021, heure locale, Yang Jiechi, membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et Directeur du Bureau de la Commission des Affaires étrangères du Comité central du PCC, a rencontré le Conseiller à la Sécurité nationale du Président des États-Unis Jake Sullivan à Zurich, en Suisse. Les deux parties ont eu un échange de vues ample, franc et approfondi sur les relations sino-américaines et des questions internationales et régionales d'intérêt commun. La réunion a été constructive et propice à l'amélioration de la compréhension mutuelle. Les deux parties ont convenu de prendre des actions pour mettre en œuvre l'esprit de l'entretien téléphonique entre les deux Chefs d'État du 10 septembre, de renforcer les échanges stratégiques, de gérer adéquatement les divergences, d'éviter la confrontation et les conflits, de rechercher des avantages mutuels et des résultats gagnant-gagnant, et de travailler ensemble pour remettre les relations sino-américaines sur la bonne voie du développement sain et régulier.

Yang Jiechi a indiqué que la bonne gestion ou non par la Chine et les États-Unis de leurs relations mettait en jeu les intérêts fondamentaux des deux pays et des deux peuples ainsi que l'avenir et le destin du monde. Une coopération entre la Chine et les États-Unis profitera aux deux pays et au monde, tandis qu'une confrontation entre eux nuira gravement aux deux pays et au monde. La partie américaine doit avoir une compréhension profonde de la nature mutuellement bénéfique et gagnant-gagnant des relations entre les deux pays, et une compréhension correcte des politiques intérieures et étrangères de la Chine ainsi que de ses intentions stratégiques. La Chine s'oppose à la définition des relations sino-américaines comme étant « concurrentielles ».

Yang Jiechi a déclaré que la Chine attachait de l'importance aux remarques positives récemment faites par le Président Joe Biden sur les relations sino-américaines, et qu'elle avait noté que la partie américaine, comme elle l'avait déclaré, n'avait pas l'intention de contenir le développement de la Chine et ne cherchait pas à engager une « nouvelle guerre froide ». Il a dit espérer que la partie américaine adoptera une politique rationnelle et pragmatique à l'égard de la Chine, et qu'elle suivra ensemble avec la partie chinoise, tout en respectant les intérêts vitaux et les préoccupations majeures de part et d'autre, la voie du respect mutuel, de la coexistence pacifique et de la coopération gagnant-gagnant entre la Chine et les États-Unis.

Yang Jiechi a présenté la position solennelle de la Chine sur les questions liées à Taiwan, à Hong Kong, au Xinjiang, au Tibet et aux droits de l'homme, ainsi que sur les questions maritimes, demandant aux États-Unis de respecter scrupuleusement la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement de la Chine, et de cesser d'utiliser ces questions pour s'ingérer dans les affaires intérieures de la Chine.

La partie américaine a exprimé son adhésion au principe d'une seule Chine.

Les deux parties ont également échangé leurs vues sur le changement climatique et des questions régionales d'intérêt commun.

Les deux parties ont convenu de maintenir des dialogues et échanges réguliers sur des questions importantes.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Ah, les paroles de Biden et AUKUS, vous en pensez quoi ?
Le monde entier a vu ce qu'elles valaient, les Chinois "diplomatie oblige" la jouent au moins aussi fourbe et donne le change mais personne n'y croit pour le moment.
Néanmoins, il y a de tels revirements ces temps-ci qu'ils ne serait pas impossible que ces deux là s'entendent momentanément pour se partager l'environnement immédiat comme à une certaine époque entre Allemand et Russes coté Europe et on sait ce qu'il est advenu.
Qui cherche à endormir l'autre pour mieux lui porter l'estocade ?
Probablement celui qui sera prêt le premier avec la certitude de l'emporter militairement/industriellement ou plus sournois, un travail de sape pour déstabiliser et affaiblir l'autre ?
En général le numéro un fait tout pour le rester c'est dans la nature humaine.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://supchina.com/2021/10/06/no-more-graveyard-loans-beijing-wants-everybody-to-quit-binging-on-debt/ (6 octobre 2021)

La Commission chinoise de réglementation des banques et des assurances a demandé hier que les banques augmentent le financement des mines et des usines de charbon pour faire face aux pénuries d'énergie. Une demande sans rapport mais importante a également été incluse :

Les consommateurs "ne doivent pas être incités à emprunter aveuglément et à consommer excessivement à l'avance", et ne doivent être autorisés à utiliser qu'un nombre limité de cartes de crédit.

Quelques types particuliers de prêts ont été spécifiquement nommés : Les "prêts cimetière", destinés à payer le lieu d'enterrement d'un parent décédé, les "prêts beauté", pour lesquels les entreprises prétendent exiger des candidats qu'ils subissent une chirurgie esthétique afin de pouvoir prétendre à un emploi, et les "prêts dot".

Ces trois types de prêts sont souvent liés à des escroqueries ou assortis de taux d'intérêt excessivement élevés - en particulier les prêts beauté - et Pékin souhaite qu'ils cessent.

https://www.lapresse.ca/societe/mode-et-beaute/2021-09-12/esthetique/en-chine-les-hommes-passent-aussi-sous-le-bistouri.php (12 septembre 2021)

« Plus vous êtes séduisants, plus vous serez sollicités pour apparaître devant une caméra », des jobs en général plutôt bien payés en Chine, explique-t-il. Parmi les opérations qu’il a subies : celle, controversée, dite des « oreilles d’elfes ». Cette pratique consiste à injecter de l’acide hyaluronique dans les oreilles pour les rendre plus proéminentes et, par contraste, faire apparaître son visage comme plus petit.

Beaucoup appellent à une régulation plus sévère du secteur. Pour Nai Wen, l’acteur-mannequin, la chirurgie esthétique peut réellement devenir « addictive » car ceux qui y ont recours « ne peuvent plus accepter d’être laids ».

https://lesactualites.news/affaires/les-investisseurs-parient-que-lindustrie-chinoise-de-la-chirurgie-esthetique-est-la-prochaine-sur-la-liste-des-resultats-des-regulateurs/ (15 septembre 2021)

Depuis début juillet, la valeur de marché des trois plus grandes sociétés d’esthétique médicale cotées en bourse du pays a chuté d’un tiers, représentant une perte collective de plus de 17 milliards de dollars, malgré la popularité des procédures cosmétiques.

Ce changement dans le sentiment des investisseurs suggère que les jours de la jeunesse chinoise passée sous le couteau à la recherche de la perfection faciale pourraient être comptés, alors que le président Xi Jinping tente de remodeler le paysage culturel et commercial du pays dans le cadre d’une «prospérité commune».

Les médias d’État ont intensifié les critiques à l’encontre de l’industrie pour avoir promu l’idolâtrie des apparences physiques et empiré davantage de misère sur des jeunes déjà gênés par leur apparence.

Les responsables ont également exprimé leur malaise face aux tendances des normes de beauté chinoises. Go Youn-jung, une actrice sud-coréenne de 25 ans, est le modèle le plus populaire pour les “copies chirurgicales”, qui cherchent à reproduire les traits des célébrités, selon So-Young. Les photos d’hommes avant et après l’opération sur les réseaux sociaux montrent souvent des traits délicats qui ressemblent à des idoles de Corée du Sud et, de plus en plus, de Chine – une tendance que les médias d’État ont fustigée pour avoir prétendument sapé la masculinité chinoise.

Le mois dernier, les bourses de Shanghai et de Shenzhen ont interdit les produits de dette structurée liés aux prêts à la consommation pour les procédures esthétiques.

https://www.lefigaro.fr/international/chine-le-sinistre-marche-noir-de-la-chirurgie-esthetique-20210723 (23 juillet 2021)

Xiaoran, une célébrité d’internet, est la dernière victime en date d’un réseau de cliniques illégales aux pratiques risquées.

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Alexis a dit :

J'ai d'abord trouvé cet extrait de vidéo sur un fil Twitter.

J'ai initialement cru à une manipulation. C'était trop gros. Trop "beau" (:dry:...) pour être vrai.

Eh bien non. Enfin si l'on part de l'hypothèse que Arte n'est pas adepte des manipulations et autres fèques niouzes - qui me paraît raisonnable. 

C'est un extrait de l'émission "Tous surveillés 7 milliards de suspects". Ca dure un peu plus d'une minute, à partir du temps 54'15''. La personne qui parle est Lin Junyue, l'un des théoriciens à l'origine du système chinois de "crédit social"

  Révéler le contenu masqué

 

Journaliste - Vous n'avez pas peur d'avoir créé un monstre ?

Lin Junyue - Non, je ne le vois pas comme ça. D'abord il faut la paix et la stabilité, que chacun vive bien. Et après, seulement, on réfléchira aux droits de l'homme. Vous comprenez ? Quand vous n'arrivez même pas à vivre, tout le reste est superflu.

Je pense qu'on a mis en place une bonne méthode technologique. Et j'espère vraiment qu'on arrivera à l'exporter dans un pays capitaliste.

Je trouve que la France devrait vite adopter notre système de crédit social. Pour régler ses mouvements sociaux (rire) ! Si vous aviez eu le système de crédit social, il n'y aurait jamais eu les gilets jaunes. On aurait détecté ça avant qu'ils agissent. On aurait pu le prévoir, il n'y aurait pas eu ces événements. C'est l'un des atouts, l'un des grands avantages du crédit social.

 

Il me semble que nous sommes au cœur d'un débat, d'un choix politique et moral qui est structurant et peut-être le deviendra de plus en plus. Car Lin Junyue a des arguments. Ce sont bien sûr les arguments d'une forme de despotisme, au moins le despotisme du collectif par rapport à l'individu. Mais les systèmes despotiques ont eu dans le passé des soutiens, et ils en ont toujours de nos jours, comme ils en auront sans doute toujours. Lin, et bien d'autres, donnent des arguments adaptés à notre époque, adaptés aussi aux moyens sans précédent qui peuvent être mis au service de systèmes de despotisme du collectif.

Je le rapproche aussi de cet extrait d'une stance en anglais d'une version multilingue de l'Internationale, telle que chantée par des étudiants de tous pays de l'université d'élite Tsinghua

  Révéler le contenu masqué

 

La liberté n'est qu'un privilège étendu si elle n'est pas exercée par tous et chacun

(Freedom is merely privilege extended unless enjoyed by one and all)

Même logique : occupons-nous d'abord des intérêts du collectif. Les droits de l'homme, ou la liberté, on verra plus tard.

Cette logique, qui n'est pas limitée à la Chine, même si c'est là qu'elle semble avoir pour l'instant été poussée le plus loin, peut trouver des adeptes et susciter les débats un peu partout. Elle n'est nullement limitée aux gouvernements (déjà) dictatoriaux.

Il pourrait s'agir de l'une des grandes questions du XXIème siècle.

D'accord avec @Deres : ceux qui pensent qu'un système "bien ordonné" à la chinoise fonctionne sont les mêmes qui poussent la poussière sous le tapis, avec beaucoup de casse au passage.

Que ce soit une tentation, ça oui, indubitablement.

Edited by Boule75
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Deres a dit :

Oui, sauf que :

D'accord sur le fond. Ce que tu écris peut d'ailleurs être résumé en "Lin Junyue a en fait tort"

Je me suis relu pour voir si j'avais manqué de clarté. Au cas où ça n'aurait pas été suffisamment évident : je ne soutiens absolument pas Lin Junyue.

Ce que je dis en revanche, c'est qu'il a des arguments, au sens d'être capable de citer des raisonnements qui peuvent apparaître convaincants aux yeux d'un certain nombre de personnes, et pas seulement en Chine, et pas seulement maintenant. C'est une tentation, comme l'a résumé Boule75. Et le système mis en place en Chine n'est probablement pas le dernier, et peut-être pas le pire de ce qui risque de se faire dans ce goût-là un peu partout dans le monde.

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Alexis a dit :

le despotisme du collectif par rapport à l'individu

La dimension culturelle est également importante, l'importance du groupe par rapport à l'individu - individu qui est tout en "occident" mais qui n'est rien dans certaines société comme ou Japon ou peut-être en Chine où prédomine l'appartenance au groupe.

Dans nos sociétés occidentales irriguées depuis presque 250 ans par les idées où prédominent l'humain pour ne pas dire l'individu (que n'entend-on parler actuellement de libertés individuelles bafouées) une telle vision semble bien lointaine.

Le groupe c'est bien, sauf quand on en fait pas partie.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, pascal a dit :

La dimension culturelle est également importante, l'importance du groupe par rapport à l'individu - individu qui est tout en "occident" mais qui n'est rien dans certaines société comme ou Japon ou peut-être en Chine où prédomine l'appartenance au groupe.

Dans nos sociétés occidentales irriguées depuis presque 250 ans par les idées où prédominent l'humain pour ne pas dire l'individu (que n'entend-on parler actuellement de libertés individuelles bafouées) une telle vision semble bien lointaine.

Le groupe c'est bien, sauf quand on en fait pas partie.

Cà c'est un gros cliché sur les asiatiques, petite fourmis au service de la collectivité. 

La réalité est que ceux ci sont beaucoup plus individualistes qu'on le dit, parfois plus que nous en occident.

Les chinois en particulier ont un fort esprit d'entreprenariat et de réussite individuel complétement à l'inverse du collectivisme. Ils ont aussi un fort sens de la propriété.

La japonais, on le voit ne permanence sont tout à fait capable de faire des choses complétement dingues et très individualistes. Les cosplay et les tenues originales montrent que ce ne sont pas vraiment des robots qui veulent se fondre dans un moule, mais que c'est juste une volonté de la société contre les individus. Les kamikazes souvent pris en exemple sont en fait un contre-exemple. Les premiers sont des décisions individuelles qui font une analyse crue et désespérée de la situation sachant leur très fiables chances de survivre de toute façon. Après c'est la hiérarchie militaire qui impose cette stratégie de suicide aux soldats alors que son efficacité diminue.

Il faut aussi voir ce qu'est le confucianisme qui n'est pas une forme de collectivisme. Cela prône l'obéissance sociale mais pas sans subtilité. Cela définit clairement des cercles d'appartenance sociale ou les cercles les plus proches sot prioritaires : Père > Seigneur > Roi > Empereur. Et cette obéissance ne se fait que si la personne au dessus en est digne. 

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,799
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Dalariel
    Newest Member
    Dalariel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...